Découvrir le Royal Mile d’Edimbourg. Que voir ? Que faire ?

par Ophélie
4 commentaires
Le Royal Mile sous le soleil

Le Royal Mile se situe au cœur de Old Town, la partie la plus ancienne de la capitale écossaise. Incontournable de tout séjour à Edimbourg, il est aisé d’y passer une journée complète ! Cette artère très populaire est en fait un enchaînement de plusieurs rues. De haut en bas, on retrouve : Castle Esplanade, Castlehill, Lawnmarket, High Street, Canongate et Abbey Strand. En bas se dresse le Palais de Holyrood, résidence officielle de la Couronne britannique. En haut, le château d’Edimbourg surplombe la ville et offre un panorama incroyable. Et entre les deux, on retrouve un tas de trésors culturels, architecturaux et historiques. Comme son nom l’indique, le Royal Mile fait presque un mile de long, soit 1.6 kilomètres.


Sommaire

Mes incontournables sur le Royal Mile

Suggestions si vous avez le temps

Le Royal Mile insolite

Mon carnet d’adresses

A voir autour du Mile

Infos pratiques


Mes incontournables sur le Royal Mile

Pour une première visite le long du Royal Mile, il y a l’embarras du choix. Il y en a vraiment pour tous les goûts, mais aussi pour toutes les bourses. Il y a des endroits à voir, des attractions à visiter, des adresses à tester. Voici les 7 endroits que je recommande absolument pour découvrir le Royal Mile. Bien évidemment, ce choix est très subjectif et ce qui me plait à moi ne plaira pas forcément à tout le monde. Mais si vous êtes un lecteur assidu du blog, j’imagine que nous avons des centres d’intérêts commun.

 

► Si c’est votre première visite à Edimbourg et que vous n’avez pas beaucoup de temps pour explorer la ville, je vous conseille de ne pas faire d’activités trop longues. Le château d’Edimbourg et le Palais de Holyrood, par exemple, sont des visites qui peuvent durer plusieurs heures. Privilégiez les balades courtes pour en voir davantage.

Le Château d’Edimbourg

Véritable forteresse bâtie au sommet d’un piton rocheux appelé Castle Rock, le château domine la ville. La visite est onéreuse (£18 pour un adulte, gratuit pour les membres de Historic Scotland) mais c’est un must pour en apprendre davantage sur l’histoire d’Edimbourg et de l’Ecosse.

Lady Stairs Close

C’est une merveille qui abrite la Lady Stairs House, une demeure du XVIIe siècle. C’est là que se trouve le Writers’ Museum (le Musée des Écrivains). Rien que la close et le petit square qui mènent au musée valent le détour. A défaut de pouvoir visiter le musée, il y a comme un petit air de Narnia, avec son lampadaire solitaire qui trône au milieu…

Visiter Gladstone's Land : retour au XVIIe siècle !

Gladstone’s Land

C’est un de mes endroits préférés sur le Mile. Depuis plus de 500 ans, cet édifice a servi de résidence, de local commercial, de pub. A travers plusieurs étages, découvrez l’histoire de la richesse édimbourgeoise du XVIIe siècle. Comptez £7.50 pour adulte, gratuit pour les membres de National Trust.

Lire l’article sur Glastone’s Land

Visiter la cathédrale St Giles à Edimbourg

La Cathédrale St Giles

La cathédrale du Royal Mile est un impressionnant édifice gothique qui fondé au XIIe siècle. A ne pas manquer à l’intérieur : la Thistle Chapel et ses magnifiques gravures. L’entrée est gratuite, autant ne pas s’en priver ! Attention cependant aux heures de service religieux : la cathédrale peut être fermée dans ces cas-là.

Découvrir la cathédrale St Giles

The Real Mary King's Close : une rue figée au XVIIe siècle

The Real Mary King’s Close

Visite complémentaire de Gladstone’s Land, cette visite (guidée uniquement) vous permettra de découvrir le côté plus pauvre d’Edimbourg et la manière dont les moins chanceux vivaient, entassés les uns sur les autres dans des rues très étroites et des chambres toutes petites… Comptez £19.50 par personne.

Découvrir The Real Mary Kings Close

Dunbar’s Close Garden

Il s’agit d’un petit havre de paix à découvrir au détour d’une close. Ce minuscule jardin est idéal pour boire tranquillement son café, loin du tumulte du Royal Mile, pourtant juste à côté. Il est facile de louper l’entrée, un tout petit panneau mural indique la direction à l’entrée de l’arche sous laquelle il faut passer pour atteindre le jardin, toujours fleuri.

Holyrood Palace, Edimbourg

Le Palais de Holyrood

C’est à visiter au moins une fois. Aujourd’hui résidence officielle de sa Majesté la Reine Elisabeth II en Écosse, le palais de Holyrood permet d’en apprendre davantage sur l’histoire de l’Ecosse et de ses souverains. Les jardins sont un grand plus également, avec une abbaye en ruines et une excellente vue sur Arthur’s Seat, le volcan qui domine la ville. Les prix varient légèrement selon la saison, comptez £17.50-£18.50 pour un adulte.

Lire l’article sur le Palais de Holyrood


Si vous avez du temps devant vous…

Une fois les incontournables du Mile explorés, il reste beaucoup, beaucoup à voir et à faire. De quoi tenir des heures, voire même plusieurs jours sans vous ennuyer, seul, entre amis ou même avec des enfants. Il y a quelque chose pour tout le monde dans le coin.

Edinburgh, Bakehouse Close

Pour les fans d’Outlander, ne manquez pas Tweeddale Court et Bakehouse Close, deux étroites rues perpendiculaires au Royal Mile qui ont servi de lieux de tournage pour la série.

Découvrir d’autres lieux de tournage Outlander en Ecosse

Et pour les fans de Harry Potter, J.K. Rowling a laissé l’empreinte de ses mains du côté des City Chambers, en face de la cathédrale.

Stay tuned, un article spécial Harry Potter à Edimbourg arrive très vite !

Visiter la Scotch Whisky Experience à Edimbourg

En couple ou entre amis : The Scotch Whisky Expérience, qui permet de s’initier aux saveurs du whisky. Pour £18, découvrez les secrets de la fabrication du Scotch whisky, buvez un verre et repartez avec un verre pour déguster d’autres saveurs chez vous.

Découvrir The Scotch Whisky Experience

Bienvenue à la Camera Obscura d'Edimbourg

Avec des enfants, il y a la Camera Obscura & World of Illusions, une attraction sur les illusions d’optique (£18.95 pour un adulte, £14.95 pour les 5-15 ans), Dynamic Earth pour en apprendre davantage sur l’histoire de notre planète (£15.95 pour un adulte, £9.95 pour les 4-15 ans) ou le Musée de l’Enfance (gratuit, mais encore fermé pour l’instant).

Lire l’article sur la Camera Obscura

Lire l’article sur Dynamic Earth

Pour les amateurs de musées : le People’s Story Museum et le Musée d’Edimbourg. Ils ne sont pas franchement folichons et font un peu cheap mais ils ont le mérite d’être gratuits. Parfaits si vous voulez en savoir plus sur l’histoire d’Edimbourg et de ses habitants (ou si vous cherchez un abri contre la pluie). Il y a également la demeure de Sir John Knox, le réformateur de l’Église écossaise.

Pour ceux qui aiment l’architecture : ne manquez pas les bâtiments du Parlement écossais. Il y a ceux en usage aujourd’hui, situés en bas du Royal Mile, mais aussi ceux de l’ancien, derrière la cathédrale St Giles. Les deux sont aux antipodes l’un de l’autre, architecturalement parlant, ce qui les rend intéressants tous les deux. 

 

Si vous voulez remonter dans le temps, les closes du Royal Mile sont une excellente option. Les closes, ce sont d’étroites rues perpendiculaires au Royal Mile. Beaucoup d’entre elles sont restées inchangées depuis des siècles, et s’y balader donne l’impression d’avoir fait un saut dans le passé !

On compte pas loin de 80 closes le long du Royal Mile. Certaines sont condamnées, d’autres ouvertes sur d’autres rues, et d’autres encore qui cachent des trésors à admirer.

Parmi mes closes préférées, on retrouve Boswell’s Court, Lady Stairs Close, Dunbar’s Close et Riddle’s Court.

 

👉 Boswell’s Court, où se trouve le luxueux restaurant The Witchery by the Castle.


Le Royal Mile insolite

The Heart of Midlothian est une mosaïque près de la cathédrale St Giles. Le cœur marque l’emplacement du Old Tolbooth, un important bâtiment du centre-ville : c’est là que les membres du Parlement se retrouvaient pour leurs meetings, mais ça servait également de prison et de lieu de torture et de mise à mort. Le bâtiment fut détruit en 1817. Si vous voyez quelqu’un cracher sur le Cœur, c’est parce qu’il parait que ça porte bonheur…

En parlant de tolbooth, il y en a un à voir, au milieu du Royal Mile. Il date de 1591 et fut utilisé pour les mêmes raisons que celui qui n’existe plus. Il y a fort longtemps, Canongate ne faisait pas partie d’Edimbourg, ce qui explique sa présence si proche de l’autre. Aujourd’hui, on y retrouve le musée The People´s Story Museum et un pub, the Tolbooth Tavern, dans lequel on déjeune très bien.


Mon carnet d’adresses sur le Royal Mile

Vous vous en doutez, le Royal Mile est parsemé de restaurants, de pubs, de cafés. Il y en a, encore une fois, pour tous les goûts ! Je vous livre les adresses où je me pose le plus souvent. Certaines ne sont pas directement sur le Royal Mile, mais dans les rues perpendiculaires, à deux pas.

★ Pour la pause café du matin : Procaffeination (4 St Mary’s Street), Mimy’s Bakehouse (4 St Mary’s St), Hideout (5 Upper Bow).

★ Pour le déjeuner : The Baked Potato Shop (56 Cockburn Street).

★ Pour le thé : Clarinda’s Tea Room (69 Canongate).

★ Pour une pinte : The Banshee Labyrinth (29-35 Niddry Street), The Royal Mile Tavern (127 High Street), The Tolbooth Tavern (167 Canongate).

► Découvrir le guide des bonnes adresses à Edimbourg


A voir autour du Royal Mile

Il y a plein de rues qui partent du Royal Mile pour s’enfoncer dans Old Town et avec elles, plein de choses à voir et à visiter. Je vous conseille :

  • La jolie rue colorée de Victoria Street qui mène au Grass Market où il y a un tas de pubs et de restau, mais également Armchair Books (une merveilleuse librairie de seconde-main), La Maison de Moggy (le seul cat café de la ville) et un accès à The Vennel (une des prises de vue les plus prisées des visiteurs). De là, vous pourrez accéder à la prochaine suggestion.
  • Cowgate est une petite merveille : une rue parallèle au Royal Mile mais qui se trouve bien en dessous ! Et son nom n’est pas anodin. En cherchant bien, vous pourrez peut-être apercevoir une vache encastrée dans un mur.
  • Le Musée National d’Ecosse. Gratuit, cet incroyable musée touche à tout et il est tout à fait possible de s’y perdre pendant des heures. C’est un must pour les petits comme les grands.
  • Le cimetière de Greyfriars est un des endroits les plus connus de la ville. En plus de ravir les fans d’Harry Potter qui peuvent à s’amuser a trouver des noms familiers sur les tombes, on raconte qu’il est hanté…
  • Envie d’un peu de cardio ? Pourquoi ne pas randonner sur Arthur’s Seat (un volcan éteint !) ou sur les Salisbury Crags ?
En direct de mon musée favori, le National Museum of Scotland !
Victoria Street, à deux pas du Royal Mile.

Découvrir le Royal Mile

Infos pratiques

 

Visite guidée ou non ?

Il existe pléthore de visites guidées qui vous conduiront inlassablement sur le Royal Mile et c’est un excellent moyen de découvrir les lieux, notamment si vous n’avez pas beaucoup de temps et que vous ne savez pas par où commencer. La seule que j’ai suivie à ce jour est celle de Sarah « Les incontournables à Edimbourg ». Ça remonte déjà à 2020 ou 2021 mais j’avais adoré. Cette visite dure plus de deux heures, pendant lesquelles Sarah guide les visiteurs à travers Edimbourg, en passant bien évidemment par le Royal Mile. Je vous recommande sans hésiter !

 

Dans quel sens arpenter le Royal Mile ?

Il y a ceux qui préfèrent partir du château et redescendre jusqu’au palais, d’autres qui favorisent la remontée. Je fais partie de ces derniers, question d’habitude. Peut-être parce que la vue une fois sur l’esplanade du château est incroyable ? Dans tous les cas, quel que soit le sens choisi, le Royal Mile se savoure

 

Comment se rendre sur le Royal Mile ?

En train : la gare de Waverley est très proche du Mile. Il faut une dizaine de minutes (ça monte !) pour l’atteindre.

En bus : les lignes 100, 31, 33, 35, 37, 43, X25, X62 s’arrêtent à proximité ou sur le Mile.

En voiture : il est impossible de se garer sur le Mile. D’ailleurs, la partie basse, du Palais de Holyrood jusqu’à la fin de High Street, est partagée entre véhicules et piétons. Le reste du Mile est exclusivement réservé aux piétons, aux bus et aux taxis.

 

Le Royal Mile est-il accessible ?

C’est une rue piétonne, donc parfaitement aménagée pour les piétons, mais également les poussettes et les fauteuils roulants. La plupart des trottoirs sont d’ailleurs très larges. Par contre, les pavés peuvent ralentir un peu. Attention quand même aux intersections avec North Bridge et Georges IV Bridge/Bank Street : il y a beaucoup de circulation, utilisez les feux piétons.

 

Quel budget pour le Royal Mile ?

Il y en a pour toutes les bourses. Certaines visites et activités sont payantes, d’autres gratuites. Pareil pour manger et boire : il y a de tout ! Des pubs, des bars, des restaurants, des cafés. De quoi satisfaire tout le monde.


J’espère que cet article vous sera utile. Si vous l’utilisez pour organiser votre visite d’Edimbourg, faites-moi signe – ça fait toujours plaisir. 🙂 

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

4 commentaires

Camille 12 juillet 2022 - 09:44

Génial, cet article ! Je vois que tu recommandes Clarinda’s tearoom : ma grande frustration la dernière fois que je suis allée à Edinburgh, c’était de ne pas pouvoir y aller… C’était fermé, et j’ai même cru qu’ils avaient fermé définitivement à cause de la pandémie. J’étais tellement déçue (j’y suis déjà allée) !
Je suis ravie de voir qu’il existe tjs. Chouette compilation en tout cas, ça donne des idées (je connais pas mal de choses, mais pas tout). Bises

Répondre
Ophélie 12 juillet 2022 - 10:00

Merci Camille ! Moi aussi j’ai cru que Clarinda’s avait fermé à cause de la pandémie (et ça me rendait vraiment trop triste parce que même si je n’y suis allée qu’une fois, j’avais adoré). Mais non, ça a bel et bien réouvert (mais je n’y suis toujours pas retournée, faute de temps). J’espère qu’on aura l’occasion d’y aller ensemble un de ces jours ! x

Répondre
Audrey 12 juillet 2022 - 12:11

Tes articles ont le don pour me donner envie de passer un long séjour à Édimbourg. J’y suis allée deux fois étant étudiante, pour des escapades EasyJet, et je n’ai pas vu le quart de ce que tu décris. Les closes ont l’air fabuleuses et cette ambiance de vieilles pierres, quel bonheur.

Répondre
Ophélie 12 juillet 2022 - 21:52

Merci Audrey ! Contente de te donner envie de venir à Edimbourg. ♥ La ville est parfaite pour une escapade gothique. 😉 x

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite