Une capsule temporelle à Edimbourg : the Georgian House

par Ophélie G.
Publié le Edité le 8 commentaires
Une capsule temporelle à Edimbourg : the Georgian House

Quand Edimbourg est mentionnée, une image persiste : celle de la vieille ville et de ses maisons en pierre sombre et à colombages, ses rues pavées et ses closes qui forment un véritable labyrinthe. Pourtant, de l’autre côté des Princes Street Gardens se dresse un portrait opposé à ce centre historique : New Town et ses belles façades immaculées. Au 7, Charlotte Square, juste à côté de Bute House, la résidence officielle de la First Minister écossaise, se cache une véritable capsule temporelle. C’est la Georgian House, une maison aristocrate de la fin du XVIIIe siècle. Par une belle journée de printemps, j’ai poussé la porte et vécu quelques heures au cœur de l’aristocratie édimbourgeoise à l’ère du roi George III.

New Town : une histoire d’aristocratie

Edimbourg, première moitié du XVIIIe siècle. Old Town, le cœur de la capitale écossaise, ne fait pas rêver. C’est sale, c’est médiéval et c’est surpeuplé. L’aristocratie édimbourgeoise ne veut plus y vivre et cherche un endroit plus adapté à son niveau de vie. Parallèle à la vieille ville, New Town se développe. Tout y est immaculé et pensé pour cette aristocratie. Le projet est ambitieux mais finit par voir le jour. Les maisons à l’architecture néo-classique et géorgienne se dressent bien sagement le long des rues quadrillées. C’est propre, c’est moderne et c’est vaste.

En 1796, le dix-huitième chef du Clan Lamont, John Lamont, acquiert le 7, Charlotte Square pour la somme de £1.800. Alors qu’il y vit avec son épouse, leurs enfants et de nombreux servants, il dépense une fortune pour aménager l’intérieur à coup d’éclats d’or et d’argent : tout ce qui peut épater les copains aristocrates doit être mis en œuvre. Malheureusement, lorsqu’il meurt en 1816, John Lamont n’est plus aussi riche qu’il ne l’a été. Lorsque sont fils hérite de la résidence, il doit vendre la maison, dont la valeur a presque doublé.

Remonter dans le temps avec la Georgian House

Une fois notre billet en poche, Sarah et moi nous sommes promenées dans les différentes pièces de la maison. Certaines sont plus marquantes que d’autres, mais elles ont toutes un degré de détails qui nous a transportées à une autre époque. Pour une immersion temporelle des plus complètes, il est possible d’essayer des vêtements qui étaient à la mode parmi les plus riches à la fin du XVIIIe siècle. Je vous épargne les photos, mais nous nous sommes bien amusées à essayer robes, capes et coiffes d’époque !

Aujourd’hui, c’est le National Trust for Scotland qui gère la propriété. Pour l’occasion, elle a été entièrement restaurée afin de présenter une résidence typique de la New Town à l’ère géorgienne. A l’intérieur, j’ai été émerveillée par les meubles d’époque, par la délicatesse des porcelaines et par les reflets d’argent et de verre. L’envers du décor m’a tout autant plu, si ce n’est même plus : un petit aperçu des quartiers des servants, ceux qui trimaient sans arrêt pour permettre aux Lamont de vivre aussi richement.

Comme c’est le cas pour la plupart des propriétés gérées par le National Trust of Scotland, il y a un bénévole dans chaque pièce. Chacun d’entre eux a un tas de détails, d’anecdotes et de connaissances à partager. Posez une question, vous êtes sûr d’obtenir une réponse ! Il serait dommage de s’en priver. Pendant notre visite, nous avons eu le droit aux informations d’une bénévole écossaise qui parlait français sans le moindre accent.

Est-ce que j’ai aimé la visite ?

Absolument ! Je suis particulièrement friande de ce genre d’endroits, qui me transportent à une époque bien différente de la notre. Ça m’a beaucoup fait pensé à une autre capsule temporelle, celle de Dennis Severs à Londres. Je ne connaissais pas grand chose de l’époque géorgienne avant cette visite, et j’en suis sortie avec un carnet de notes gribouillé d’anecdotes partagées par les bénévoles de la maison. ♥

Informations pratiques

Adresse : 7 Charlotte Square, Edinburgh EH2 4DR, United Kingdom

Accès : La Georgian House est à quelques pas de la partie ouest de Princes Street. Les gares de Waverley et Haymarket sont à 15-20 minutes de marche.

Tarifs : £8 pour un adulte, £17.50 pour une famille, gratuit pour les membres du National Trust for Scotland

Heures d’ouverture : de 10 heures à 16 heures entre mars et septembre

Plus d’informations

Une capsule temporelle à Edimbourg : the Georgian House

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

8 commentaires

Annie 23 février 2021 - 13:26

Je vous recommande à Londres la maison ictorienne de Linley Sambourne :
https://en.wikipedia.org/wiki/18_Stafford_Terrace
https://www.rbkc.gov.uk/subsites/museums/18staffordterrace1.aspx
Elle est fermée actuellement mais, quand elle rouvrira et si vous allez à Londres, allez-y ! ainsi qu’à la Leighton house (dans un autre genre)

Répondre
Ophélie G. 23 février 2021 - 13:47

Je ne connais pas du tout mais c’est clairement le genre de balades que j’aime ! Merci pour la recommandation. 🙂 xx

Répondre
Clementine Tangerine 24 février 2021 - 10:21

J’aime bien visiter des anciennes maisons/anciens bâtiments comme ça. ☺ On a l’impression de plonger dans le passé, et d’y vivre le temps de quelques instants !

Répondre
Ophélie G. 26 février 2021 - 10:08

C’est exactement ça ! Et aussi, ça permet d’apprécier l’époque à laquelle on vit un peu plus sereinement.. xx

Répondre
Lolli 25 février 2021 - 09:13

Et une adresse de plus à visiter quand je pourrais faire ce voyage de 3 jours à Edimbourg ! Merci Ophélie, cette maison a l’air trop cool, j’adore voyager à travers les époques !!

Répondre
Ophélie G. 26 février 2021 - 10:08

J’ai une autre balade à vous montrer, à peu près la même époque mais dans la vieille ville. J’espère que ça te plaira tout autant ! xx

Répondre
3 kleine grenouilles 25 février 2021 - 21:53

J’adorerais visiter cette demeure aristocratique. Pour les enfants, avec des meubles, des objets et des vêtements, c’est bien plus facile de s’imaginer la vie que les personnes pouvaient mener à cette époque. Chacun de tes articles me donne encore plus envie de venir à Edimbourg.

Répondre
Ophélie G. 26 février 2021 - 10:07

C’est le but ! 😀
J’avoue que même en étant adulte, j’adore qu’on puisse se déguiser ahah. xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite