Visiter Holyrood Palace, la résidence royale officielle en Ecosse

par Ophélie G.
2 commentaires
Holyrood Palace, Edimbourg

La Reine Elizabeth II est à Edimbourg au moment où j’écris cet article. Sa présence au Palais de Holyrood, sa résidence officielle en Ecosse, m’a rappelé que cet article traîne dans mes brouillons depuis des mois. Il est temps de le publier. Le Palais de Holyrood, Holyrood Palace, se dresse fièrement en bas du Royal Mile, juste en face de l’actuel Parlement écossais.

La présence de la Reine n’est pas exceptionnelle : elle vient y passer une semaine au début de chaque été. Pas pour des vacances, mais plutôt pour tout un tas de cérémonies diverses et variées. D’ailleurs, son séjour est impossible à manquer : il y a des policiers partout aux alentours et le parking adjacent est complètement fermé.

Holyrood Palace, Edimbourg

Visiter Holyrood Palace

Le Palais de Holyrood date de la fin du XVe siècle et a été bâti pour devenir la résidence royale officielle des rois (et reines) d’Ecosse. A ne pas confondre avec le Château d’Edimbourg, dont l’utilité est bien différente.

Le Palais est ouvert aux visites (comptez une heure et demie), mais l’intégralité des bâtiments n’est pas accessible. Il est néanmoins possible de visiter les appartements de Marie Stuart, qui datent du XVIe siècle, ainsi que la salle du trône et les différents appartements royaux. Il y a aussi une abbaye en ruines du XIIe siècle, adjacente au Palais, à visiter ainsi que les jardins. De quoi occuper une belle matinée de printemps.

.

A l’intérieur, photos tu ne prendras point

Impossible de photographier l’intérieur du Palais : il faudra donc me croire sur parole. Comme beaucoup de bâtisses de cette époque, l’intérieur est particulièrement sombre. Les tapisseries (françaises et flamandes !) et les meubles très foncés n’aident pas non plus à éclaircir les lieux. Sans parler des plafonds sculptés et des tableaux un peu partout. Nous sommes loin du minimalisme et de l’effet hygge (ou plutôt, coorie si on veut se la jouer total écossais) si chers à notre époque. En tout cas, c’est assez marrant : plus on s’approche de la chambre royale, plus les pièces deviennent spacieuses et ornées. Le luxe est dans l’excès et l’opulence !

Holyrood Palace, Edimbourg
Holyrood Palace, Edimbourg
Holyrood Palace, Edimbourg
Holyrood Palace, Edimbourg

Salle du trône et Privy Chamber

La salle du trône est intéressante (même si toujours bien trop fournie) : lorsque la Reine se trouve au palais, elle y organise un déjeuner avec les Chevaliers et Dames de l’Ordre du Chardon. Dans la hiérarchie, c’est le plus haut ordre de chevalerie d’Ecosse. Et c’est dans la Privy Chamber, créée pour Charles II à la fin du XVIIe siècle, que la Reine tient ses audiences privées avec le/la First Minister of Scotland et autres dignitaires.

 

Les appartements de Marie Stuart, aka Mary Queen of Scots

Ça a probablement été mon ensemble de pièces préféré. Non pas par rapport à la décoration, qui là encore donne un certain sentiment d’étouffement, mais plutôt pour son histoire et la tragédie qui s’y est déroulée.

Déjà, c’est la partie la plus ancienne du Palais : elle a presque 500 ans ! Les murs sont fortifiés comme jamais – il n’était pas très safe d’être roi ou reine à l’époque. On parvient aux appartements en montant un escalier étroit et assez raide. Il y a une chambre bien sûr, mais également une salle pour dîner (la Supper Room) et une Outer Chamber, dans laquelle Marie Stuart recevait ses visiteurs.

Le 9 mars 1566, Marie dînait dans la salle à manger de ses appartements avec David Rizzio, son secrétaire privé et ami. Lord Darnley, époux de Marie, était du genre assez jaloux et apparemment persuadé que sa femme le trompait avec David. Du coup, il s’est pointé au dîner avec un groupe de lords écossais et a tout simplement assassiné David, sous les yeux de Marie, qui était enceinte. On imagine assez bien l’ambiance du repas. Evidemment, David est mort – 56 coups de couteau, ça ne pardonne déjà pas en temps normal mais au XVIe siècle, encore moins. Bref, il paraît qu’on peut encore apercevoir des tâches de sang sur le sol de la Outer Chamber, où le corps de David fut traîné (non, je ne les ai pas vues).

Sortons prendre l’air : vers l’abbaye en ruines et les jardins

Les ruines de Holyrood Abbey se trouvent collées au Holyrood Palace. Apparemment, elle fut un jour une des plus importantes abbayes médiévales en Ecosse mais aujourd’hui, sans son toit qui s’est effondré il y a plusieurs siècles, elle n’a pas vraiment belle mine. Toujours est-il que c’est un bel exemple de mélange de styles architecturaux : des vitres et voûtes gothiques et des arcades romanes, typiques des édifices religieux agrandis au cours des siècles. Ça permet d’imagine à quel point l’abbaye a pu être belle jadis.

Après avoir payé hommage aux ruines, il ne faut pas négliger les jardins. Ils sont bien entretenus – un peu trop à mon goût. C’est calme, et la vue sur Arthur’s Seat et les Salisbury Crags n’est vraiment pas dégueue.

Holyrood Palace, Edimbourg

Infos pratiques

 

★ L’entrée pour visiter le Palais de Holyrood n’est pas donnée : il faut compter £16.50 pour un billet adulte, £9.50 pour un enfant (de 5 à 16 ans). Réservez vos billets ici (lien affilié : je touche une commission mais ça ne change rien pour vous – c’est une façon d’aider le blog !).

★ Vous pouvez également acheter un combined ticket qui vous permet de visiter le Palais et la Queen’s Gallery (que je n’ai pas visitée). Comptez £21.90 pour un adulte, £12 pour un enfant.

★ La visite des jardins et de l’abbaye est inclue dans le billet. Il y a un audioguide qui donne quelques informations au fil de la balade, mais qui pourrait être amélioré à mon avis. Les infos sont assez légères.

★ Il est facile d’accéder au Palais, quel que soit votre moyen de transport. Le bus 35 s’arrête à proximité, tout comme le bus Open-Tour. La gare de Waverley est à 15 minutes de marche. Il y a des porte-vélos devant le Parlement écossais. Et il y a un parking (payant, comptez £1 de l’heure, payable en pièces ou par carte). Bref, aucune raison de ne pas visiter le Palais !

 

✏️ Vous êtes plutôt Edinburgh Castle ou Holyrood Palace ?

A noter que ma visite du château date de 2010 et ne m’avait pas particulièrement plu. Il va falloir que je retente l’expérience !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

2 commentaires

Mariion2404 13 juillet 2021 - 17:31

Je suis allée voir Holyrood Palace lorsque je suis venue à Edimbourg mais je n’ai pas visité…sauf un passage aux toilettes gratuites avant de continuer mon périple !
Je connaissais l’histoire de l’assassinat mais je ne savais pas du tout que c’était à cet endroit.
Merci pour toutes ces découvertes à travers tes articles toujours au top !

Répondre
Ophélie G. 14 juillet 2021 - 21:07

J’espère que tu auras l’occasion de venir visiter les lieux, c’est vraiment une chouette balade. Peut-être pas indispensable pour une première visite d’Edimbourg, mais une fois toutes les visites gratuites écumées, ça peut être sympa.
Merci beaucoup, je suis contente que le contenu du blog te plaise ! xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite