J’ai raté le Poudlard Express à Glenfinnan (mais ça valait le coup quand même)

par Ophélie G.
18 commentaires
Glenfinnan Viaduct Trail

Le dernier week-end avant la rentrée scolaire en Angleterre (et lundi férié pour les Anglais), il y avait beaucoup de monde sur l’A82, la route qui traverse Glen Coe. Nous étions ravies d’avoir choisi une autre destination pour ce week-end camping. En cette veille de rentrée des classes à Poudlard, nous restons dans le thème Harry Potter, puisque c’est à Glenfinnan que je vous emmène aujourd’hui !

Cette fois, Camille et moi avons bien fait les choses : les courses du week-end ont été faites la veille du départ, ce qui nous a permis d’acheter l’apéro. Nous avons bien retenu la leçon : impossible d’acheter de l’alcool avant 10 heures le matin en Ecosse ! Nous avons juste oublié d’acheter des marshmallows (les végétariens ne se trouvent pas partout malheureusement).

Glenfinnan Viaduct Trail

Arrivée à Glenfinnan : la lutte pour se garer

Arrivées à Glenfinnan, c’est un peu l’angoisse : il y a beaucoup plus de monde que nous pensions. Les parkings du Visitor Centre sont pleins, quelques voitures sont garées le long de la route, les gens marchent n’importe où – y compris sur la route. La prudence est de mise !

Heureusement, nous avons plus de chance en nous éloignant du parking principal. Nous garons la voiture au pied du Glenfinnan Station Museum – un petit musée, juste à côté de la gare routière de Glenfinnan. Malheureusement, le musée est encore fermé à cause de la pandémie. C’est dommage, j’aurais beaucoup aimé y aller. Le parking peut accommoder six ou sept voitures (quand elles sont garées correctement), c’est parfait !

Le départ (ou l’arrivée, selon le sens où vous entamez la marche) du Glenfinnan Viaduct Trail se trouve coincé entre deux anciens wagons de train, aujourd’hui réaménagés en restaurant et auberge de jeunesse. C’est absolument parfait, il n’y a personne.

Le trail est indiqué comme circulaire sur les panneaux, mais la route dessinée ne l’est pas – odd ! Ça commence dans les sous-bois sur une centaine de mètres. Le sentier est propre et est fait de planches de bois de vieux wagons-lits. Le top de l’upcyclage dis-donc ! Ça a l’avantage de garder le chemin propre (sous-bois en Ecosse = boue, l’équation de l’enfer) et c’est plutôt agréable. Nous passons sous un mini viaduc avant d’atterrir en pleine nature : l’aventure peut commencer !

👈 Le sentier le plus chouette pour des sous-bois, en planches de wagons-lits recyclés !

Glenfinnan Viaduct Trail

Le Glenfinnan Viaduc Trail : une marche tranquille pour aller voir le célèbre viaduc

Distance : 4 kilomètres

Durée : 1 à 2 heures (plus si vous vous arrêtez 110 fois en route)

Ascension : 128 mètres

Degré de love : ❤️️❤️️❤️️❤️️

Avec la bruyère en fleurs, le paysage est juste splendide. Tout se décline en teintes de verts, de jaunes et de roses – wahou ! Ça grimpe un peu par moments, le chemin n’est pas très droit. Mais rien de bien difficile. Comme d’habitude, nous nous arrêtons, tour à tour pour prendre des photos et nous extasier de la vue. Nous en profitons pour faire du repérage : quelles fleurs allons-nous récolter cette fois, pour notre herbier (notre nouvelle passion commune) ?

Nous apprécions vraiment d’être seules, ou presque : nous croisons une dizaine de marcheurs sur les deux tiers du trail, le pied ! Le long du sentier, il y a trois viewpoints, points de vue, avec un panneau expliquant deux trois trucs sur le viaduc, mais aussi sur la nature que nous avons sous les yeux. Le plus joli de ces points de vue restera à mes yeux celui qui domine le Loch Shiel, en contre-bas. Les nuages sont bas, mais la vue est sublime anyway.

Message pour les Potterheads : c’est ce loch que survole Buck dans Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban !

Par contre, plus nous nous approchons du viaduc, plus il y a de monde. Ce n’est pas non plus une grande surprise, étant donné que les parkings étaient pleins, mais ça reste désagréable. Je ne suis pas fan des gens qui font du bruit et malheureusement, certains parlent fort sans se soucier de déranger.

Le roulement d’un train annonce la couleur et au détour d’un tournant, le viaduc de Glenfinnan se dessine sous nos yeux. Le train en question est en train d’y passer – mais pas le Jacobite Steam Train (le célèbre train à vapeur, que nous apercevrons dans la soirée, à Morar). C’est un train banal, mais c’est marrant quand même. De toute façon, il est trop tôt pour choper le Poudlard Express : nous sommes le 31 août, il ne passera pas avant le lendemain ! Tant pis. Par contre, il n’est pas trop tard pour attendre le train à vapeur : il y a déjà pas mal de gens qui s’installent dans les collines pour pouvoir apprécier la vue en temps voulu. (L’angoissée que je suis n’apprécie pas du tout ces rassemblements en pleine pandémie).

Le Glenfinnan Viaduct Trail permet d’approcher le viaduc par les hauteurs, mais il permet également de passer dessous.  C’est assez impressionnant de se retrouver sous une des arches de cet édifice qui est bien plus grand que je ne l’aurais cru.

Nous continuons un peu le sentier, avant de longer la minuscule rivière qui passe dessous. D’ailleurs, je me demande pourquoi un viaduc si gigantesque a été construit pour passer au-dessus d’une rivière si petite – c’est risible (et un peu ridicule) ! Dans tous les cas, il n’y a presque personne de ce côté-là, c’est l’endroit idéal pour une pause pique-nique, où nous savourons nos bagels faits-maison avant de partir en quête d’une géocache qui se cache dans le coin.

Note : le géocaching, c’est top pour explorer un endroit « hors des sentiers battus ». Camille et moi nous y sommes mises pendant l’été et je suis encore un peu une noob à ce sujet, mais Kenza a présenté le concept dans un article que je vous invite à lire.

Une fois rassasiées et notre géocache trouvée entre deux gros rochers, nous rebroussons chemin pour retourner à la voiture. Le trail étant circulaire, nous pourrions le continuer mais nous faisons le choix de ne pas le faire pour deux raisons. 1) Il y a vraiment trop de monde sur cette partie du trail et 2) nous sommes encore en pleine pandémie. Nous préférons donc retrouver notre sentier de colline désert plutôt que de devoir marcher sur la route pour respecter la distance sociale de 2 mètres.

Du coup, nous passons à côté du Glenfinnan Monument (en hommage à ceux qui se sont battus pendant les guerres Jacobites) et de la mignonne église de Ste Mary et St Finnan. Ce sera pour une prochaine fois, nous nous contentons de les voir de la voiture.

Glenfinnan Viaduct Trail
Glenfinnan Viaduct Trail

En attendant, nous nous remettons en route vers Mallaig, à l’ouest : il faut que nous trouvions un endroit pour passer la nuit ! Pour rester dans l’ambiance de la journée, en longeant le Loch Eilt, nous apercevons l’île qui a servi pour le tournage des derniers Harry Potter : celle où se trouve la tombe d’Albus Dumbledore.

La carte de l'aventure !
La carte qui récapitule la route faite ce week-end là. Nous avons opté pour la route costale et scénique en direction de Mallaig, d’où part le ferry pour l’Île de Skye !

👉 Découvrez d’autres destinations en Ecosse !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

18 commentaires

Aurélie 22 septembre 2020 - 09:13

Quelle jolie balade ! Tu me donnes envie de vacances outre-Manche, tiens ! J’espère que vous avez pu ramasser de jolies fleurs pour l’herbier. Plus jeune j’en faisais aussi, il faudrait que je m’y remette !

Répondre
Ophélie G. 23 septembre 2020 - 18:23

Courage, d’ici quelques années, ce sera de nouveau possible ! 😉
Je n’en ai encore jamais fait, j’ai hâte que les fleurs soient prêtes à aller dans le carnet. xx

Répondre
3 kleine grenouilles 23 septembre 2020 - 11:11

Mais c’est tellement beau l’Ecosse ! Un jour ou l’autre, on va venir en vacances ici. 😉

Répondre
Ophélie G. 23 septembre 2020 - 18:27

J’espère bien ! xx

Répondre
Clementine Tangerine 23 septembre 2020 - 14:01

Ah là là, le monde… Encore une fois, en automne, nous avions eu de la chance. Il n ‘y avait pas tant de personne que ça (mais quand même un peu, pour la saison !) Par contre, l’été dernier, c’était un enfer. Les gens faisaient n’importe quoi, se garaient n’importe où… Bref, très peu pour moi. J’ai été voir le train un peu plus loin, sur la route de Mallaig, haha !
Mais alors, je te comprends tellement, vu la situation actuelle… Je ne l’aurais pas fait non plus. Quelle angoisse.
 
J’aime beaucoup ton petit bouquet de fleurs. ♥

Répondre
Ophélie G. 23 septembre 2020 - 18:31

Non mais les touristes, c’est un fléau ! Beaucoup sont irrespectueux, c’est tellement rageant… Je note pour la première fois – la route de Mallaig est tellement belle en plus !
Merci ! 😀 xx

Répondre
Clementine Tangerine 23 septembre 2020 - 19:57

Je suis allée faire une rando il y a un mois. Un sentier très populaire (suite à une émission de telly) donc masque obligatoire. On a dû dire à des gens de le porter, le porter correctement, ne pas l’enlever… Certains (que des mecs bizarrement) étaient à deux doigts de l’insulte.
Et puis c’était… SALE. Dégueulasse. Et, un truc que je n’avais jamais vu ici : des bénévoles qui ramassaient les détritus à l’aide d’une pince. Complétement WTF. J’étais tellement, mais TELLEMENT énervée !

Répondre
Ophélie G. 23 septembre 2020 - 21:22

Non mais sérieux… Ça me déprime.

Répondre
Lolli 23 septembre 2020 - 16:00

Trop génial ton article, j’ai l’impression d’être avec Harry <3 Les paysages sont justes à couper le souffle !!

Répondre
Ophélie G. 23 septembre 2020 - 18:39

Merci Lolli ! Si seulement on pouvait sauter dans le Poudlard Express… xx

Répondre
Camille 23 septembre 2020 - 16:33

Hello Ophélie,
le train qui passe sur le viaduc, et qui n’est pas le Jacobite Steam, c’est celui de la West Highland line, qui a été élue la plus belle ligne du monde. Si tu ne l’as jamais faite, je te la recommande fortement. Elle part de Glasgow et va soit à Mallaig soit à Oban. J’ai vraiment ADORE ce trajet, c’était sublime du début à la fin (bon, peut-être pas les 10/15 premiers kms de banlieue glaswégienne…).
En tout cas, merci, j’ai envie de faire cette rando pour compléter, maintenant 🙂
Bises

Répondre
Ophélie G. 23 septembre 2020 - 18:39

Merci pour la précision Camille. 🙂 J’aimerais beaucoup prendre cette ligne de train d’ailleurs, ça doit être super sympa.
Ahah je te comprends ! xx

Répondre
Elodie Who 23 septembre 2020 - 22:26

Ah tu te doutes que c’est un endroit que je vais forcément visiter… bon comme toi l’hyper angoissée que je suis… on va attendre que la pandémie se calme !
Merci pour ton article et tes photos pour patienter !

Répondre
Ophélie G. 23 septembre 2020 - 23:04

Le contraire m’aurait étonnée ! Tu auras tout le temps dans les années à venir de toute façon ! Je te conseille d’éviter l’été en plus, ce sera plus calme. 🙂 xx

Répondre
Jennifer 24 septembre 2020 - 10:04

J’adooore ton article ! Je savais que ça allait te plaire :p
Mais effectivement il ne vaut mieux pas y aller en été sinon ce lieu magique devient vite un enfer avec le monde !
Je te rassure tu n’es pas la seule à avoir rater le Poudlard Express ! (J’y suis allée le lendemain de la fermeture…. #teamboulette).
Hâte de voir la suite de tes aventures en Ecosse 😉

Répondre
Ophélie G. 25 septembre 2020 - 10:35

J’ai l’impression que où que tu ailles, il y a du monde en été de toute façon !
Ah, je rejoins la team de la lose alors ! 😀 xx

Répondre
Kenza 6 octobre 2020 - 18:02

Merci pour la mention! L’endroit a l’air vraiment chouette, je m’attendais effectivement à voir le Hogwards Express en photo quelque part 😀

Répondre
Ophélie G. 13 octobre 2020 - 11:25

Mais de rien ! 😀
Un jour, je le verrai ! En attendant, je me contente de la vue. xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite