Visiter la surprenante Glasgow en un weekend

par Ophélie G.
10 commentaires
Visiter la surprenante Glasgow en un weekend

S’il y a une chose qui m’étonne toujours, c’est ce que pensent les gens de Glasgow après l’avoir visitée. Reviennent souvent les moche, les gris ou même encore sans intérêt. Et le plus souvent, c’est la comparaison avec Édimbourg qui ressort.

Cette capitale qui est tellement plus jolie, tellement plus paisible, tellement plus formidable. Pour être honnête, je ne suis pas tout à fait d’accord et à chaque fois que quelqu’un critique Glasgow, j’ai un petit pincement au cœur.

J’adore Édimbourg, la question n’est pas là. Mais après avoir passé une année d’étude à Glasgow grâce au programme Erasmus, j’ai envie de parler un peu de cette ville chère à mon cœur, et de ce qui vaut la peine d’être vu là-bas. Parce que ça me fait de la peine que les gens pensent que cette ville n’a aucun attrait, alors que j’en vois des centaines. La liste que je vous propose aujourd’hui n’est évidemment pas exhaustive, et peut être adaptée/allongée selon les goûts de chacun. 

Mais il s’agit d’un bon début pour apprécier un weekend à Glasgow. En revanche, je ne vous propose pas d’adresse pour vous restaurer car après avoir vérifié sur le net, il s’avère que pas mal d’endroits que je fréquentais ont changé de propriétaire, voire n’existent plus.

Glasgow en un weekend

Faire le tour des musées et des galeries d’art

Qu’on se le dise, Glasgow en regorge ! Dispersés aux quatre coins de la ville, on en trouve de toutes les sortes : musée d’art, musée d’histoire, musée de technologie. Et le plus sympa, c’est qu’ils sont tous gratuits ! Aucune raison de se priver donc, surtout quand une méchante averse vous tombe dessus et que vous devez vous abriter. Car ne l’oublions pas, le climat écossais a de quoi surprendre de par sa capacité à changer sans crier gare.

Kelvingrove Art Gallery and Museum. Il s’agit d’un musée un peu fourre-tout puisqu’on y retrouve des peintures (dont un Salvador Dali original), de l’histoire naturelle, des objets archéologiques… Parfois, il y a des expositions temporaires (j’ai eu la chance de voir cette sur AC//DC *-*).

Hunterian Museum and Art Gallery. Les collections de ce musée sont reparties entre les divers bâtiments de l’University of Glasgow. La plus notable, qui renferme des parties de corps flottant dans du formol, se trouve dans le bâtiment principal de la fac.

Riverside Museum, le musée des transports.

St Mungo Museum of Religious Art, qui parle de tout un tas de religions différentes.

People’s Palace, consacré aux habitants de Glasgow entre 1750 et le XXe siècle. Il est situé au cœur d’un parc, le Glasgow Green.

★ Gallery of Modern Art, une galerie d’art contemporain.

★ Provand’s Lordship est l’une des quatre bâtisses médiévales encore sur pied à Glasgow et les jardins, St Nicholas’ Gardens, sont sublimes au printemps.

👉 Lire l’article : Errances au Kelvingrove Museum

City-guide

City-guide

City-guide

City-guide

City-guide

City-guide

Flâner dans les parcs fleuris

Il fait beau, et vous avez très envie de profiter des quelques rayons de soleil pour organiser un pique-nique ? Ou alors, vous avez envie de vous étaler dans l’herbe et de lire un livre ? Et les sportifs alors, vous cherchez un coin sympa pour vos séances de jogging matinales ?

Glasgow offre de très nombreux parcs où il fait bon de s’asseoir dans l’herbe pour profiter de l’instant présent (et des écureuils qui viennent vous faire des câlins aussi). Gros plus, certains parcs renferment une série de serres botaniques qui valent le détour.

Kelvingrove Park, une immense étendue verdoyante entre le musée éponyme et l’University of Glasgow. Ca a souvent été mon terrain de jeu pour les raisons susmentionnées (pique-nique, glande et running).

★Les Botanic Gardens et le Kibble Palace : un parc et des serres botaniques ouvertes gratuitement et qui regorgent de plantes (notamment d’orchidées). C’est super sympa d’y aller aux différentes saisons, car le panorama de fleurs n’est jamais le même. 

★ Glasgow Green est le plus ancien parc de Glasgow (XVe siècle). On peut notamment y voir une superbe fontaine, un immense obélisque, un arc de triomphe ainsi que le People’s Palace.

Queen’s Park est un peu éloigné du centre comparé aux autres, mais les serres qui s’y trouvent propose des activités pour enfants et des animaux, en plus des plantes.

👉 Lire les articles : (1) Le Kelvingrove Park au fil des saisons (2) Jungle urbaine à Glasgow : le Jardin Botanique

City-guide

City-guide

City-guide

City-guide

Autres endroits d’intérêt

★L’University of Glasgow dont le bâtiment principal est digne de Poudlard. De toute façon, si vous décidez d’aller au Hunterian Museum, vous n’y couperez pas. 

★ La St Mungo’s Cathedral est l’une des plus belles cathédrales que j’ai pu voir. Ne vous fiez pas à l’aspect très sombre de la pierre extérieure.. A l’intérieur, il y a de nombreuses salles très différentes les unes des autres !

★ La Necropolis. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une nécropole, donc d’un cimetière. Un peu glauque diront certains et pourtant, c’est un très joli endroit à voir. Situé à flanc de colline, les tombes sont sympas et la vue sur l’East End de Glasgow est sublime !

★ Le Scottish Exhibition and Conference Centre est juste quelque chose à voir parce que ça ressemble à l’opéra de Sydney. 😉

★ Le centre ville également vaut le coup d’œil, avec ses artistes de rue et sa superbe architecture. N’hésitez pas à lever les yeux au ciel et à emprunter les petites allées.

👉 Lire les articles : (1) Etudiante Erasmus à l’Université de Glasgow (2) Un jour d’automne à la Nécropole de Glasgow

City-guide

City-guide

City-guide

City-guide

 

Flâneries dans les rues d'Edimbourg

A découvrir dans les environs de Glasgow

Pourquoi ne pas profiter d’une extra journée pour découvrir les environs de Glasgow ? 

Édimbourg n’est qu’à une petite demie-heure de Glasgow en train. Les services sont d’ailleurs très fréquents et permettent une escapade de plusieurs heures sans stress.

Il y a énormément de choses à faire dans la capitale écossaise et une journée ne suffirait pas. Néanmoins, c’est quand même une ville où il fait bon passer quelques heures !

👉 Lire les articles sur Edimbourg

Dumbarton en photos

Dumbarton avait été une jolie découverte. Quand j’y suis allée, il y avait un brouillard incroyable. Du sommet du rock, sur lequel est implanté le château, on ne pouvait rien voir à cent mètres.

Il y a une « attraction » tristement connue à Dumbarton : un pont, le Overtoun Bridge d’où se seraient suicidés des dizaines de chiens depuis les années 50. Malgré cette tragique histoire, le pont a l’air superbe. Malheureusement, la route était fermée quand j’y suis allée.

👉 Lire l’article : Carnet écossais : Dumbarton dans le brouillard

Balloch & Loch Lomond

★ Le Loch Lomond est lui-aussi, à une petite demie-heure de train de Glasgow. Plutôt pratique si vous avez envie de vous octroyer une journée en pleine nature !

La petite ville de Balloch, à l’extrême sud du loch, est particulièrement mignonne quand il fait beau. Il y a des chemins de randonnée qui y partent, qui montent dans les collines et qui permettent de surplomber le loch et d’avoir une vue imprenable sur les environs.

👉 Lire l’article : Carnet écossais : Loch Lomond & Balloch

Des bonnes adresses à partager ?

Vous aimeriez aussi

10 commentaires

Anais 20 octobre 2015 - 09:02

Je n’avais jamais vu d’images de cette ville ! Ca a l’air sympa en fait !

Répondre
Ophélie G. 20 octobre 2015 - 19:18

Bien sûr que c’est sympa ! 😀 Je pense franchement que cette ville est trop méconnue pour être appréciée à sa juste valeur.. xx

Répondre
L. 20 octobre 2015 - 10:17

Ma sœur habite en Ecosse depuis plus de deux ans maintenant et la première fois que je lui ai rendu visite et qu’on s’est promenées dans Glasgow, la ville a vraiment souffert de la comparaison avec Edimbourg, plus grise, plus sale, moins intéressante… Mais à force d’y retourner (maintenant elle y habite et ne voudrait vivre ailleurs pour rien au monde), c’est un endroit qui a vraiment grandi dans mon cœur, cette ville a une atmosphère particulière, purement écossaise, peut-être plus authentique qu’Edimbourg ! Mais il faut du temps pour l’apprivoiser 🙂

D’ailleurs dans ta liste je rajouterai aussi le Pollock Country Park au sud de la ville, qui abrite notamment la Burrell Collection qui regroupe une belle collection d’art très éclectique.

Répondre
Ophélie G. 20 octobre 2015 - 19:21

Merci d’avoir partagé ton expérience avec moi. Je t’avoue qu’une fois passée l’excitation du début (expatriation, découvertes, etc.), j’ai vite déchanté.. Quelques mésaventures m’ont fait détester cette ville quelques semaines après mon arrivée (dont un cambriolage), mais c’est vite passé. La ville regorge de trésors, les gens sont d’une gentillesse sans bornes.. Je suis bien d’accord avec toi, Glasgow a une atmosphère bien plus écossaise qu’Edimbourg ! Il faut du temps pour l’apprivoiser, mais une fois que c’est fait, impossible de l’oublier.. Ça restera la ville de mon cœur !
Merci pour tes suggestions, je les note quelque part pour quand je retournerai là-bas (je n’ai jamais pris le temps de les faire quand j’y étais..). xx

Répondre
sabine 21 octobre 2015 - 16:24

Je ne connaissais pas du tout ! En tout cas, ça donne envie de venir faire un tour en Ecosse. J’aime bien les villes où les gens ne prennent pas forcement le temps de visiter mais où il fait vraiment bon vivre !

Répondre
Ophélie G. 21 octobre 2015 - 17:11

Ahh l’Ecosse.. Mon pays coup de cœur ! J’ai la chance d’avoir une amie qui habite à Edimbourg, alors j’essaye d’y aller le plus souvent possible ! 😀 Je te conseille vraiment Glasgow si un jour tu peux y passer quelques jours. Comme tu dis, il y fait bon vivre ! xx

Répondre
Frenchie au Canada 23 octobre 2015 - 14:49

c’est vrai que Glasgow est un peu plus difficile a apprivoiser, tout comme Aberdeen d’ailleurs. Je suis toute nostalgique de l’Ecosse du coup!
Et surtout, n’oublie pas le shopping! Quand j’etais a Dundee on allait sur Glasgow juste pour ca, c’est bien mieux qu’a Edimburgh

Répondre
Ophélie G. 23 octobre 2015 - 18:43

Je n’ai pas eu la chance d’aller à Aberdeen, mais j’y compte bien ! Tu as raison, le shopping est essentiel à Glasgow ! La rue principale regorge de toutes ces boutiques au top pour dépenser des sous ahah ! Mais je trouve qu’Édimbourg se défend bien en matière de magasins..

Répondre
Audrey Moo 18 novembre 2015 - 19:37

Moi aussi j’ai passé mon année d’échange à Glasgow (Strathclyde) et j’ai vraiment aimé. Rien à voir avec Édimbourg effectivement.
Même si je reconnais qu’Édimbourg a plus de charme (touristique en tout cas), je préfère Glasgow. Cette ville est plus dynamique, plus agréable à vivre, plus moderne et moins « attrape-touriste ».
Déjà 2 ans et demi que j’ai quitté cette ville, ça m’a fait plaisir de lire ton article qui m’a replongé dans l’ambiance 🙂

Répondre
Ophélie G. 19 novembre 2015 - 09:05

Une compatriote écossaise ! 😀 Entièrement d’accord, l’effet attrape-touriste est assez flagrant à Édimbourg ! Cependant, j’ai eu la chance d’y aller pas mal de fois, donc je sais les éviter et la ville n’en est que plus jolie. Et je t’avoue que j’ai eu mal au coeur en écrivant cet article. Mon esprit s’était envolé dans le nord, quelque part entre Radnor Street et le Kelvingrove Park.. 😉 xx

Répondre

Laisser un commentaire

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Je pars du principe que vous êtes d'accord mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite