Jardins Botaniques à Glasgow, une véritable jungle urbaine

par Ophélie
Publié le Edité le 10 commentaires
Jungle urbaine à Glasgow : les Jardins Botaniques

Être étudiant, c’est souvent synonyme d’être skint, fauché. C’était en tout cas mon cas quand j’étais étudiante Erasmus à Glasgow, il y a de ça une décennie (!). Du coup, tous les moyens étaient bons pour trouver de jolies balades à faire dans ma ville d’accueil, sans avoir à débourser un seul centime. L’endroit où je me rendais le plus souvent pour cela, c’était les jardins botaniques à Glasgow, situés dans le West End. Près de chez moi et de l’université, il m’arrivait de profiter d’un entre-cours ou d’un dimanche ensoleillé pour aller flâner dans les allées fleuries.

Jungle urbaine à Glasgow : les Jardins Botaniques

Glasgow Botanic Gardens and Kibble Palace

Infos pratiques

Adresse : 730 Great Western Road, Glasgow G12 0UE, United Kingdom

Tarifs des jardins et des serres : gratuits

Heures d’ouverture : de 7 heures à la tombée de la nuit pour les jardins, de 10 heures à 18 heures pour les serres.

Plus d’informations

Visiter les serres : au cœur du Kibble Palace

Ces jardins botaniques dissimulent un véritable trésor : le Kibble Palace. Véritable merveille d’architecture, cette serre de verre curviligne de l’ère victorienne imaginée pour John Kibble est un endroit parfait quand il fait beau et que les rayons du soleil illuminent l’endroit.

A l’origine, l’endroit devait s’appeler le Kibble Crystal Art Palace et ce sont les architectes John Boucher et James Cousland qui ont été chargés d’en concevoir le design. Anecdote marrante, alors que l’endroit était déjà très populaire à la fin du XIXe siècle, il se trouvait en dehors des limites de la ville de Glasgow. Il fallut attendre 1891 et le City of Glasgow Act pour que les jardins entrent en possession de la ville.

De grandes plantes émergent un peu partout, se mêlant aux statues d’un blanc immaculé, pour un effet des plus féériques. Il y a d’autres serres également, un peu plus vieilles, qui regorgent de trésors végétaux. Il y a l’étouffante serre tropicale, où la chaleur est telle qu’en fermant les yeux on arrive aisément à s’imaginer à l’autre bout du monde, à mille lieues du climat écossais. Il y a celle dont la majorité de l’espace est occupé par un immense bassin où de gros poissons colorés nagent paresseusement. Ou encore, il y a cette salle haute de plafond, où arbres et plantent vivent leur vie, montant haut, haut au-dessus de la tête des visiteurs. Les plantes maîtresses sont les orchidées, les plantes carnivores et les fougères arborescentes.

Les jardins botaniques de Glasgow, c’est l’endroit où aller se perdre lorsque vous en avez le temps. Souvent calmes, il est plaisant de s’arrêter sur un banc, à l’intérieur des serres comme à l’extérieur, pour dévorer quelques pages d’un bon livre, tout en levant les yeux de temps en temps pour observer les gens qui passent. La beauté qui se dégage des lieux a quelque chose de véritablement plaisant et serein. Un véritable havre de paix qui n’a rien à envier aux jardins botaniques d’Edimbourg !

J’espère que la balade vous a plu !

👉 D’autres idées de balades à Glasgow

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

10 commentaires

Aemilia 14 avril 2016 - 10:39

Magnifiques photos !

Répondre
Ophélie G. 16 avril 2016 - 11:56

Merci ! 😀 xx

Répondre
LadyMilonguera 14 avril 2016 - 11:07

Fabuleuse cette verrière !

Répondre
Ophélie G. 16 avril 2016 - 11:57

Si un jour tu as l’occasion d’aller à Glasgow, tu sais par quoi commencer ! 😉 xx

Répondre
Anaïs 14 avril 2016 - 17:25

C’est absolument et merveilleusement magnifique! Un vrai petit havre de paix!

Répondre
Ophélie G. 16 avril 2016 - 11:58

L’expression est juste, un véritable havre de paix au cœur de la ville ! xx

Répondre
Tiphaine 16 avril 2016 - 18:13

J’adore ce genre de jardins, ils me donnent l’impression de me trouver dans une jungle exotique lointaine (avec un peu d’imaginations). Cela me fait penser d’ailleurs qu’il faudrait que je retourner voir celle du parc de la Tête d’or !

Répondre
Ophélie G. 17 avril 2016 - 09:59

Pas besoin de beaucoup d’imagination pour tout ça, le cadre se prête aux rêveries ! Je ne connais pas le parc de la Tête d’or, c’est à Lyon ? 🙂 xx

Répondre
Marie 24 avril 2016 - 12:53

Oh la la, encore un endroit à aller visiter ! Tes photos sont magnifiques, ça donne vraiment envie. Et cette verrière est tellement jolie (j’ai d’ailleurs honteusement sauvegardé la deuxième photo de ton article, je pense qu’elle remplacera bientôt mon wallpaper Gryffondor).

Répondre
Ophélie G. 25 avril 2016 - 14:45

Je suis franchement ravie de voir que mes photos te plaisent (et encore plus de savoir que l’une d’entre elles va finir en guise de fond d’écran !). xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite