Quelques heures volées à Dunbar, près d’Edimbourg

par Ophélie G.
0 commentaire
Quelques heures volées à Dunbar

Dunbar est la ville où s’achève la John Muir Way, cette randonnée qui traverse l’Ecosse d’ouest en est. D’Edimbourg, une quarantaine de minutes de voiture suffisent pour y parvenir, un peu moins en train il me semble. J’y suis allée à plusieurs reprises, notamment pour entamer la John Muir Way, mais également pour une courte sortie avec une amie. Dunbar, c’est le genre de petite ville que j’aime beaucoup, notamment quand il fait beau. Avec sa plage et ses jolies maisons aux portes colorées, il y a de quoi y passer un chouette moment.

Il n’y a pas forcément grand-chose à dire sur la ville, plutôt quelques petites anecdotes.

Célébrités locales

C’est là qu’est né le célèbre explorateur, naturaliste et auteur écossais John Muir. C’est ce même monsieur qui a donné son nom à la John Muir Way : un second chemin de randonnée, de l’autre côté de l’Océan Atlantique. Il a en effet grandi à Dunbar avant de suivre ses parents aux Etats-Unis, où il a fait sa vie. Il y a un petit musée gratuit et très intéressant pour découvrir la célébrité de la ville, que je recommande fortement.

C’est également le lieu de naissance d’Agnes Randolph, connue sous le nom de Black Agnes. Cette femme, née au XIVe siècle, est connue pour avoir défendu le château de Dunbar contre le siège anglais, mené par un certain William Montagu, 1er Earl de Salisbury, pendant la deuxième guerre d’indépendance écossaise au Moyen-Âge. De ce fameux château ne restent aujourd’hui que des ruines, au cœur desquelles il est tout à fait possible de se promener. Sarah et moi l’avons contourné pour nous installer sur les pierres au ras de l’eau, pour boire notre premier café du matin avant de nous lancer dans notre randonnée.

John Muir's Birthplace

A Dunbar, j’ai bien aimé me promener dans le dédale des rues, et sur le port de pêche. Les ruines du château dominent ce dernier, et il fait bon se promener dans ce coin de la ville. Pour les amateurs de poissons et de fish and chips, c’est l’endroit idéal pour en déguster un – à partir du moment où vous êtes prêts à le défendre corps et âme contre les mouettes affamées, qui ne reculent devant rien pour obtenir ce qu’elles veulent !

Quelques heures volées à Dunbar
Quelques heures volées à Dunbar

Du côté de Belhaven Bay

A l’ouest de la ville se trouve Belhaven – une dizaine de minutes du centre de Dunbar. Le nom vous dit peut-être quelque chose, et c’est probablement car c’est là qu’est brassée la bière Belhaven, trouvable dans tous les rayons alcool des supermarchés écossais (et britanniques).

J’ai bien aimé ce coin-là, notamment la plage ! Il faut dire qu’il y a quelque chose d’assez saugrenu : le pont de Belhaven, situé sur la plage. Dans l’Atlas Obscura, le pont est surnommé the bridge to nowhere, « le pont vers nulle part » et on comprend vite pourquoi en l’apercevant. Il semble planté en plein milieu du sable, sans vraiment de raison. Pourtant, une raison, il y en a bien une. Le Belhaven Bridge passe au-dessus de Biel Water, un courant d’eau qui rend la traversée à sec de ce coin-là de la plage impossible . Bien entendu, quand la marée est vraiment, vraiment haute, inutile de se faire d’illusion : les deux côtés du pont sont submergés et impraticables. Mais à marée basse, ça évite de se mouiller les pieds de part et d’autre du sable. C’est une structure plutôt insolite que celle-ci !

Quelques heures volées à Dunbar

Une jolie balade du côté de Belhaven Bay, à la recherche d’un géocache ! Attention à garder les pieds sur les sentiers : nous sommes dans des marais salants et la terre y est fragile. 

En remontant vers Edimbourg, pourquoi ne pas vous arrêter à North Berwick ? Une autre ville située en bord de mer, qui m’a l’air vraiment jolie. J’avoue ne pas m’y être encore arrêtée (autre qu’à la fin de notre marche sur la John Muir Way), mais ça avait l’air très joli !

 

J’espère que cette balade iodée vous a plu !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite