Voyager en Ecosse en hiver : bonne ou mauvaise idée ?

par Ophélie
6 commentaires
Voyager en Ecosse en hiver

L’édito du jour est relativement long, faute d’avoir pu publier ces deux dernières semaines (pour cause de décès fourbe d’ordinateur, pour ceux qui l’ignoreraient). Aujourd’hui, j’ai envie de parler d’un sujet qui a été initié par mon récent week-end à St Andrews, dans le Fife écossais. On m’a demandé plusieurs fois si ça valait le coup de venir en Ecosse en plein hiver. Il y a des avantages, comme des inconvénients mais à mon avis, ce pays est si joli et a tellement à offrir, quelle que soit la saison, qu’il serait dommage d’attendre les beaux jours pour venir y faire un passage. Alors, bonne ou mauvaise idée de voyager en Ecosse en hiver ?

Voyager en Ecosse en hiver : ça le fait ou pas ?

Il y a quelques trucs à prendre en compte pour organiser son voyage en Ecosse en hiver. Comme le veut l’adage, il n’y a pas de problèmes, que des solutions !

Le château de St Andrews… entouré de barrières.
Le musée Wardlaw, rien que pour nous !

Beaucoup d’endroits à visiter sont fermés au public, souvent entre novembre et mars, ou bien les horaires sont plus restreints.

– Le musée de St Andrews n’est ouvert que du mercredi au samedi pendant l’hiver. Les jardins botaniques ne sont ouverts que le week-end. On s’organise donc en fonction de ce qui est ouvert, pour le reste, on reviendra !

Il y a aussi des endroits complètement fermés, pour d’autres raisons.

– Le château et la cathédrale de St Andrews sont actuellement en rénovation. Il est possible d’accéder au petit musée du château et de se balader gratuitement sur le terrain, mais pas de se promener entre les ruines. Le château est d’ailleurs entouré de vilaines barrières grises. La cathédrale est totalement inaccessible. Mais parfois, ça fait du bien de prendre un peu de recul et d’admirer les choses de loin.

La météo peut être un frein pour certains, et ça se comprend : en hiver en Ecosse, il fait froid. Mais pas seulement !

– Sur la route vers St Andrews, nous avons perdu plusieurs degrés. Nous avons eu de la pluie et de la neige pendant une partie du chemin. Le lendemain, il faisait quelques degrés de plus avec un beau ciel bleu. Comme quoi, il ne faut pas s’arrêter à quelques gouttes !

★ L’imprévisibilité de la météo pose aussi des problèmes logistiques.

– Nous avons eu deux tempêtes ces dernières semaines, en plus de chutes de température. Ce qui signifie beaucoup de perturbations au niveau des transports en commun (ponts fermés, bus et trains retardés, déviés, voire annulés), mais aussi pour les voitures (routes fermées, circulation ralentie).

Il fait nuit plus tôt. Même si à l’heure où j’écris ces mots les jours commencent à rallonger, la nuit tombe tôt, en général vers 16-17h.

– On privilégie les sorties extérieures tant que possibles. La nuit qui tombe tôt, c’est parfait pour un repas en amoureux ou entre amis au restau, une pinte au pub, ou pour déambuler dans les rues et découvrir le visage d’une ville de nuit.

 

Il y a quand même plusieurs avantages à voyager en Ecosse l’hiver.

Les villes sont quand même bien plus tranquilles. Comme il y a moins de touristes, les locaux sont plus patients et leur gentillesse d’ordinaire bien présente est exacerbée. 

– A St Andrews, il y a de toute façon plus d’étudiants que de locaux. Ça parle américain, français, espagnol dans les rues : pour une si petite ville, c’est assez marrant.

Les musées sont vides ! Rien de tel que de pouvoir découvrir un musée sans avoir à éviter les autres visiteurs.

– Nous étions complètement seuls dans le Wardlaw Museum, au sein de l’université, mais aussi dans le château.


Un week-end parfait à Edimbourg

Malgré la météo plus que changeante ces derniers temps, le week-end dernier a été parsemé d’aventures qui l’ont rendu absolument parfait. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas autant apprécié un week-end à Edimbourg. 

Sarah et Aurélie ont écrit, illustré et publié le premier livre de cuisine écossais en français : Ecosse – Avoine, Haggis et Cranachan. Vendredi, je suis allée à l’Institut français d’Edimbourg pour les écouter répondre aux questions d’Assa au sujet de l’écriture, de la recherche – bref, de tout le travail qui se cache derrière le bouquin.

★ Je suis allée au Zoo d’Edimbourg dimanche avec un ami. Est-ce une bonne idée d’aller au zoo en plein hiver et entre deux tempêtes ? Probablement pas, mais nous avons quand même passé quelques heures à arpenter les allées du zoo, à chercher les animaux cachés dans les fourrés. C’était fort sympa.

★  Sarah, Alex et moi avons participé à un cours de potion à The Cauldron, dans New Town. Au programme : agiter sa baguette magique pour se servir une boisson magique, et être attentif et méticuleux pour faire deux potions magiques (et alcoolisées of course). J’en reparlerai très vite, c’était une expérience insolite et géniale !

La météo a été particulièrement capricieuse. Mais entre les chutes de neige intempestives, les bourrasques de vent à décorner les bœufs et les averses de pluie, il a fait beau, et plutôt bon. On a beau dire que la météo écossaise est chiante, moi j’aime bien.

★ Alex et moi avons retrouvé notre amie Martine et son copain pour un brunch à Toast – mon endroit préféré du côté de Leith. On ne s’était pas vus depuis le début de la pandémie, c’était agréable de pouvoir se retrouver de la sorte ! Par contre, on a aussi mangé à Wagamama ce week-end, et ça c’était moins cool.

★  Je suis allée à Waterstones pour une raison bien préciser. J’ai enfin acheté la traduction Scots d’un de mes livres préférés au monde : Le Petit Prince ou plutôt, The Prince-Bairnie. C’était le dernier exemplaire, je me suis jetée dessus.

Sur la toile ces derniers temps

★ Mon groupe préféré, Bring Me The Horizon, a chanté aux Brit Awards en duo avec… Ed Sheeran ! Deux artistes du Yorkshire, aux antipodes l’un de les autres, qui fonctionnent vraiment bien ensemble ! C’est à voir / écouter par ici. Ils ont, depuis, sorti un single.

★ En faisant des recherches pour une nouvelle illustration aquarelle, je suis tombée sur cet article de la BBC qui présente le travail d’une photographe, Caroline Anderson : lecteurs entomophobes, passez votre chemin. C’est plein de petites bêbêtes – mais elles sont super mignonnes !

★ Un peu en retard pour la St Valentin mais le zoo d’Edimbourg a partagé de jolies photos d’animaux pour l’occasion, histoire de rappeler que l’amour est dans l’air, même dans le monde animal !

★ Pour rester dans le thème des animaux, regardez ces adorables tigreaux qui jouent dans la neige ! C’était il y a deux semaines dans un parc animalier des Cairngorms.

Bon week-end !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

6 commentaires

Camille 25 février 2022 - 15:49

Miam, ton brunch fait envie (obsédée par la bouffe ? Pas du tout !). J’étais venue en Ecosse en février 2020, et j’avais beaucoup aimé : voir les paysages avec de la neige (pas beaucoup, mais un peu), l’absence de touristes : ça valait le coup. Et aussi, c’était la première fois que j’ai pris la West Highland Line, et c’était idéal de la prendre en hiver : sans feuilles aux arbres, on voyait encore mieux le paysage… je n’y avais pas pensé avant, mais ça s’est révélé une vraie chance.
Bises !

Répondre
Ophélie 26 février 2022 - 10:13

Le toast à l’avocat de Toast, c’est une tuerie ! Je prends ça à chaque fois (obsédée par ce truc ? totalement !). Ça me rassure de lire que je ne suis pas la seule à apprécier l’Ecosse en hiver – ça reste si joli ! ♥ x

Répondre
3 kleine grenouilles 25 février 2022 - 20:01

Bon, je suis hambourgeoise alors pour la météo, je suis blasée. 😉 Je peux venir en Ecosse en hiver, ça ne me dépaysera pas et je suis équipée en bottes et manteaux imperméables. J’aime bien cette ambiance un peu mystérieuse des villes à la nuit tombée avec la brume qui se lève.

Répondre
Ophélie 26 février 2022 - 10:13

Parfait alors, tu es parée pour venir ici en hiver ! Bises x

Répondre
Emy 26 février 2022 - 12:47

Je suis venue une fois en février, j’ai eu un beau soleil et le privilège de visiter des lieux sans touristes. Mais il est vrai que beaucoup d’endroits étaient fermés jusqu’en mars . (PS: tellement curieuse d’en savoir plus sur ton cours de potions!)

Répondre
Ophélie 27 février 2022 - 10:01

Après, il y a tant de choses à voir en Ecosse que même si beaucoup de lieux sont fermés, il n’y a pas de quoi s’ennuyer !
(Je prépare un article sur le sujet !). Bises x

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite