My Scottish diaries #5 // Dans ma pile à lire – Scottish edition

par Ophélie G.
16 commentaires
Dans ma pile à lire - Scottish edition

J’ai la fâcheuse tendance à acheter beaucoup de livres. Pour mon plus grand bonheur, le centre-ville d’Édimbourg regorge de librairies – et j’ai déjà quelques favorites. Je compte bien m’inscrire à la bibliothèque pour limiter un peu les dégâts, mais elles sont pour le moment fermées à cause du covid. En attendant, j’ai une pile à lire monstrueuse dans laquelle je peux taper et aujourd’hui, je vous parle d’une (petite) sélection de bouquins made in Scotland.

Panne de lecture

Je regrette mes années d’assistanat où j’avais un temps monstrueux pour lire. Retrouver un rythme de lecture acceptable était d’ailleurs une de mes résolutions de cette année. Ça avait bien commencé, j’ai lu pas mal de romans les deux premiers mois. Puis la pandémie est arrivée et avec ça, mon envie de bouquiner a carrément foutu le camp. Pourtant, c’est pas comme si je n’avais pas le temps.

J’ai l’impression que parmi les lecteurs, il y a eu deux tendances dans la lecture. D’un côté, il y a ceux qui ont beaucoup, beaucoup lu et de l’autre, il y a ceux qui ont connu une méchante panne de lecture. Je soupçonne les premiers d’avoir dépouillé Ikea : les bibliothèque que je veux (aka les Billy, comme à peu près tout le monde) ne sont jamais dispo à Édimbourg, et la livraison est hors de prix. Depuis le déménagement, les livres traînent partout à l’appart : alignés sur le sol de ma chambre ou dans le meuble télé. Il y a aussi une large pile de bouquins achetés en Ecosse d’ailleurs, qui traîne dans le salon. Bref, ma pile à lire n’a pas diminué ces derniers mois.

Dans ma pile à lire - Scottish edition

Quand j’étais à Toppings and Company Booksellers la semaine dernière, une librairie que j’aime beaucoup, j’ai feuillé un joli livre illustré, Lost in Translation de Ella Frances Sanders. C’est plein de mots en langues étrangères intraduisibles en anglais. Une page a attiré mon attention : le mot japonais tsundoku, qui signifie « acheter des livres et ne pas les lire ; laisser les livres s’empiler sur les étagères, les sols et les tables de nuit, sans être lus« . C’était marrant, parce que c’est tout à fait moi. A la différence que je mets parfois des années avant de lire les livres que j’achète, mais je finis toujours par les lire.

Dans ma pile à lire / Scottish edition

Ce sont des livres sur l’Ecosse et/ou écrits par des auteur.e.s écossais.e.s. Ça parle de voyage, d’histoire, de bookshop, de femmes. Pour une fois, j’ai joué la carte de la variation – moi qui ne jure habituellement que par la fantasy / young adult. J’ai commencé hier Horrible Histories, et so far, so good ! Dans les livres écossais/sur l’Ecosse à lire, j’ai aussi Burke & Hare, The Witches of Fife, The Book of Pride ou encore The Quest for Arthur. Je n’ai plus qu’à m’y mettre.

Dans ma pile à lire - Scottish edition

The Diary of a Bookseller

L’auteur est propriétaire de la deuxième plus grande librairie de seconde main en Ecosse, The Bookshop (très original), à Wigtown. Dans ce bouquin, il raconte des anecdotes de sa vie de libraire, à la manière d’un journal intime. Ça a l’air drôle !

Dans ma pile à lire - Scottish edition

Take the Slow Road to Scotland

L’histoire de road trips à travers l’Ecosse, en van, via les petites routes étroites que j’aime tant. Je l’ai feuilleté, j’adore les cartes illustrés et les différents itinéraires proposés par l’auteur ! Ça m’a l’air d’être le compagnon de route idéal, un mélange 

Dans ma pile à lire - Scottish edition

Warriors and Witches and Damn Rebel Bitches

Je l’avais repéré depuis un moment celui-là, au Waterstones de Scarborough. Ça parle de femmes écossaises qui, de par leur attitude de rebelle, ont fait des trucs plutôt cool. Dans la description, leurs histoires sont décrites comme powerful, moving and inspiring (puissantes, émouvantes et inspirantes). Hâte de le bouquiner !

Dans ma pile à lire - Scottish edition

Culloden Tales

Il traîne dans ma pile à lire depuis l’été 2018, quand j’ai visité le champ de bataille de Culloden Moor. Ça parle de guerre civile, d’amour, de choses surprenantes et même de fantômes. Je l’ai commencé, mais il faudrait vraiment que je m’y replonge.

Dans ma pile à lire - Scottish edition

Horrible Histories – Scotland

J’adore cette série de livres écrits pour les enfants. Ça parle d’histoire bien évidemment, mais pas du côté ennuyeux. Non, là ça parle clairement de toutes les histoires un peu glauques, un peu morbides, mais toujours avec beaucoup d’humour (c’est écrit pour les enfants quoi). Il en existe un sur Édimbourg, il va probablement rejoindre la bibliothèque à un moment donné.

Dans ma pile à lire - Scottish edition

Scotland’s Merlin

J’ai été étonné de voir qu’il y a un Merlin’s Trail en Ecosse : un circuit sur les traces du célèbre enchanteur des légendes arthuriennes. En attendant de me lancer sur la route, j’ai envie d’en apprendre davantage sur le lien entre Merlin et l’Ecosse – parce que pour le moment, je ne vois pas.

Les librairies d’Edimbourg

Comme je le disais plus haut, il y a plusieurs librairies dans le centre-ville, notamment du côté de Old Town. J’ai déjà une petite préférence pour certaines d’entre elles, mais on m’en a conseillé d’autres qu’il va falloir que j’explore. Si vous avez des recommandations personnelles, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ! Si le sujet vous intéresse, j’écrirai un article sur les librairies d’Édimbourg une fois que j’aurai fréquenté les meilleures.

Librairies d'Edimbourg

Blackwell’s

Ils ont une salle entière dédiée aux livres écossais, en plus de tous les livres habituels.

Librairies d'Edimbourg

Lighthouse Bookshop

La librairie « radicale » de la ville : on y trouve tout un tas de bouquins LGBTQ+, féministes, etc. 

 

Librairies d'Edimbourg

Armchair Books

Un antiquaire, les livres dégueulent des étagères. Ça sent le vieux bouquin et la poussière, j’adore !

✏️ Vous avez lu pendant le confinement ?

✏️ Quels livres vous avez aimés, quels livres vous me conseillez ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

16 commentaires

Clem 4 septembre 2020 - 21:05

J’achète tous mes livres dans des charity shops pour l’instant, toutes les librairies indépendantes de Leicester sont un peu loin de chez moi donc je préfère donner mon argent aux charity shops qu’à Amazon x) Les libraires d’Édimbourg sont toutes mignonnes. Les bouquins Scotland’s Merlin et Warriors and Witches and Damn Rebel Bitches me font bien envie!!! xx

Répondre
Ophélie G. 4 septembre 2020 - 21:17

J’avoue que j’ai pas mis les pieds en charity shops depuis des mois.. Mais va falloir que je m’y remette, surtout que c’est pas ce qui manque à Édimbourg ! Si jamais tu les lis, tu me diras ce que tu en penses. 🙂 xx

Répondre
Garance Melin 5 septembre 2020 - 16:28

J’ai beaucoup lu au début, mais surtout parce que les bibliothèques belges ont permis la location de livres numériques gratuitement. Et là, moi qui suis plutôt adepte de laisser les livres non-lus s’empiler et finir par relire mes préférés, je n’avais pas le choix car après un mois, ils allaient disparaitre de ma liseuse !
En tout cas, plusieurs livres de ta sélection me font drôlement envie !

Répondre
Ophélie G. 6 septembre 2020 - 18:30

C’est une super initiative que de permettre les emprunts gratuits ! Tu me diras, peut-être que ce système existait aussi au Royaume-Uni, mais avec la PAL que j’ai à la maison, je n’ai pas vérifié.. Quels livres te font envie, dis-moi tout ! xx

Répondre
Catherine 5 septembre 2020 - 21:42

J’ai une longue liste de livres achetés et pas encore lus. Quand j’allais en transports en commun au travail, je lisais énormément. Mais depuis, j’y vais en voiture (moitié moins de temps de trajet)… et donc je ne lis plus. Le confinement n’a pas été bénéfique à mon temps de lecture, entre le télé-travail et les enfants à la maison avec leurs leçons et devoirs.
Mais un jour, je m’attaquerai à cette liste…

Répondre
Ophélie G. 6 septembre 2020 - 18:30

J’imagine très bien que ton quotidien covid a été bien busy oui… J’espère que tu trouveras vite le temps de t’attaquer à ta liste. 🙂 xx

Répondre
Lolli 6 septembre 2020 - 13:37

Tous ces livres, ça me fait drôlement envie !! J’adore lire, j’ai beaucoup lu pendant le confinement. Heureusement qu’on pouvait commander en ligne d’ailleurs, ma PAL était vide ! Hâte de lire l’article sur les librairies à Edimbourg 🙂

Répondre
Ophélie G. 6 septembre 2020 - 18:32

Comment tu fais pour avoir une PAL vide ? La mienne est blindée de bouquins, j’ai l’impression que je n’aurai jamais le temps de lire tout ce qui me fait envie.. xx

Répondre
Lolli 6 septembre 2020 - 13:39

D’ailleurs je t’accompagne en ce moment je lis le tome 7 de Outlander, j’ai une pensée pour toi à chaque fois que l’on est en Ecosse 🙂

Répondre
Ophélie G. 6 septembre 2020 - 18:31

Oh, c’est gentil de penser à moi en lisant Outlander ! Bonne lecture. 🙂 xx

Répondre
Maëva's mapa mundi 7 septembre 2020 - 18:02

Ha, le voilà le fameux tsundoku!
Comme toi mes phases lectures/pannes de lectures sont assez cycliques, mais elles dépendant surtout du boulot/des études!
Je t’envie les librairies d’Edimbourg… et je note The Diary of a Bookseller qui m’a tapée dans l’oeil!

Répondre
Ophélie G. 7 septembre 2020 - 18:10

Chose promise, chose due ! Je suis tellement contente d’avoir accès à autant de librairies ! A Scarborough, c’était un peu la mort sur ce plan-là.. Il y a un deuxième tome, The Confessions of a Bookseller. :p xx

Répondre
Fanny - Le jour où 22 octobre 2020 - 20:56

J’ai lu à mon rythme habituel c’est à dire le weekend, le matin sous la couette. Je ne lis que des romans drôles ou de voyage. Du coup, j’ai pas grand chose à te conseiller car ça n’a pas l’air d’être trop ce qui t’attire. Merci pour l’idée du bouquin du libraire. Je l’ajoute à ma PAL.

Répondre
Ophélie G. 19 novembre 2020 - 11:25

Je suis ouverte à toute sorte de lecture ! On ne dirait peut-être pas en voyant ma PAL écossaise, mais en réalité j’aime tout un tas de trucs. Certes, la fantasy reste mon genre favori, mais pas seulement. 🙂 Shaun Bythell en a sorti un nouveau, sur les différents types de clients qu’on retrouve dans une librairie, ça a l’air sympa aussi ! xx

Répondre
Alex 3 novembre 2020 - 15:16

Ohlala tout ces livres, ça donne envie… Y’a déjà Horrible Histories – Scotland et The Diary of a Bookseller qui me donnent bien envie! Je savais pas qu’il y avait un Merlin’s trail , ça doit être super chouette à faire mais comme toi, je ne savais pas qu’il y avait un lien haha!

Répondre
Ophélie G. 28 novembre 2020 - 15:41

Tu me diras si tu les lis ! Il y a tellement de bouquins écossais que j’ai envie de lire, mais j’ai vraiment pas le temps en ce moment. ‘-‘
Pour le Merlin’s Trail, c’est Sarah de French Kilt qui m’en a parlé, et j’ai vraiment trop envie de le faire ! xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite