Have you seen the Lollipop Lady?

par Ophélie
Publié le Edité le 9 commentaires
Have you seen the Lollipop Lady?

Je fais partie de plusieurs groupes Facebook pour les habitants d’Edimbourg. Il y a quelques jours, dans celui dédié au quartier de Leith où j’habite, entre les photos de chats(*) et les plaintes vis-à-vis de chats(**), je suis tombée sur un annonce : la ville d’Edimbourg cherchait un ou une « lollipop lady/man ». Si j’en viens à vous parler de femme/homme sucette (rien de sexuel dans le titre, ne vous imaginez pas de trucs sales please), c’est parce qu’il ne s’est pas passé grand chose cette semaine.

(*) A Leith, il ne faut PAS laisser son chat se balader dans la rue, sinon les gens s’imaginent immédiatement qu’ils se sont perdus et alertent la communauté facebookienne. Ça arrive quinze fois par jour à peu près. Juste après les chats perdus, viennent les vols de vélo. A l’allure où ils disparaissent, il doit y avoir un gang – je vois pas d’autre possibilité.

(**) Une nana s’est récemment plainte des pluies diluviennes tombées il y a quelques temps, toujours sur ce groupe Facebook dédié à Leith. Apparemment, le City Council ne prend pas ça au sérieux. La nana avait l’air en colère et personne ne comprenait rien – les commentaires étaient fort amusants.

 

C’est quoi une Lollipop Lady ?

Bref, pour en revenir à notre Lollipop Lady, c’est quelque chose de très courant au Royaume-Uni. Je ne pense pas que ça existe en France (corrigez-moi si je me trompe). Les Lollipop Ladies (ou Men hein, c’est pas un job exclusivement réservé aux femmes), ce sont des personnes chargées de gérer la circulation urbaine, notamment près des écoles (même s’il y a des passages piétons). Imaginez simplement un adulte avec un gilet jaune et un panneau STOP. Cet adulte aide les enfants à traverser en se plaçant au milieu de la chaussée et en brandissant le panneau. Les enfants, petits et grands, peuvent traverser en toute sécurité. Le nom du job vient de la forme du panneau. Normalement, les panneaux STOP sont de forme octogonale : ceux des Lollipop Ladies sont ronds, et ressemblent à une grosse sucette. Voilà, vous savez tout sur ce formidable métier (avouez, ça en jette sur un CV !).

Avant 2000, ces employés ne pouvaient stopper la circulation que pour les enfants. Maintenant, c’est pour n’importe quel piéton. Soit dit en passant : ne pas s’arrêter face à une Lollipop Lady est une offense, passible d’une amende.

Fun fact : il paraît que les parents d’élèves se sentent plus sereins quand il y a une Lollipop Lady près de l’école de leur(s) enfant(s). C’est donc un élément indispensable de la ville britannique !

Dernières escapades en date

Quand je dis qu’il ne s’est rien passé cette semaine, ce n’est pas tout à fait vrai. J’ai pas mal vadrouillé, avec des amies ou avec Stephen. Le printemps est arrivé sans crier gare – ça fait du bien. J’ai même laissé tomber la veste aujourd’hui, whoop-whoop!

Il y a deux semaines, je suis allée à Falkland, terre promise des fans d’Outlander – et accessoirement, un lieu historique important pour l’histoire écossaise. Dans la foulée, j’ai passé quelques heures au Scottish Deer Centre, un immense parc dédié aux cerfs (il y a 16 espèces différentes !) et autres espèces animales typiques d’Ecosse. Il y a eu aussi une après-midi dans le vieux centre d’Edimbourg. Cette semaine, j’ai adoré découvrir le château de Stirling, et je suis retournée à Glasgow aussi. J’y allais pour le tout premier concert post-pandémie (après deux tentatives avortées en septembre et décembre) – c’était génial. Et pour couronner le tout, j’ai fait une longue balade avec l’amoureux à Leith ce matin.

Autant vous dire que le printemps commence bien (même si de la neige est annoncée pour la semaine pro, on va faire comme si on n’avait rien vu). Ce week-end, rien de prévu à part profiter du soleil. C’est déjà pas mal, me direz-vous.

✏️ Un truc chouette de votre semaine à partager ?

Je suis toute ouïe !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

9 commentaires

Audrey 25 mars 2022 - 23:31

J’ai appris l’existence des lollipopperson pas plus tard que ce mois-ci, à la faveur de ma dernière traduction qui se passait en Angleterre. On les trouve aussi à Moncton (et probablement ailleurs au Canada).

Répondre
Ophélie 26 mars 2022 - 12:14

Je crois que ça existe dans pas mal de pays anglophones. 😉 Je suis curieuse, est-ce que la population se sent rassurée pour les enfants avec les gens sucettes ? x

Répondre
Audrey 28 mars 2022 - 01:25

Je demanderai autour de moi !

Répondre
Sonia 26 mars 2022 - 06:54

En Suisse aussi on a des « lollipop ladies » on les appelle les patrouilleurs scolaires, moins sympathique comme terme par contre.

Répondre
Ophélie 26 mars 2022 - 12:15

J’avoue que ça envoie moins de rêve ! x

Répondre
Floconnette 26 mars 2022 - 20:27

Hello,
J’adore ton blog, j’ai même remonté les archives car j’aime ta façon d’écrire, il me donne envie d’aller en Angleterre et maintenant en Écosse et ça malgré mon anglais déplorable c’est dire !
Alors pour répondre à ta question, ça existe en France aussi, notamment dans les petites ou moyennes villes. Je ne suis pas sûre que ces personnes aient un nom spécifique (quand j’étais petite c’était « la dame qui fait traverser »).
Bonne continuation !

Répondre
Ophélie 28 mars 2022 - 14:26

Merci beaucoup ! Les Ecossais sont très compréhensifs : si tu essaies de parler anglais, ils feront des efforts pour t’aider. 🙂
Comme quoi, on apprend des trucs tous les jours ! Pour ma part, je n’en ai jamais vu en France.. x

Répondre
Camille 28 mars 2022 - 11:29

Je ne connaissais pas le concept de Lollypop person, excellent !
Si si, ça existe en France, mais ils n’ont pas de panneaux. Mais il y a des personnes chargées de faire traverser devant les écoles, avec des trucs fluos aussi. Je crois que c’est relativement récent (à Paris, j’en vois depuis longtemps, ceci étant) et pas universel, en revanche.
Très jolies photos, sinon. Ici aussi c’est le printemps à fond la caisse, sauf qu’il fait BEAUCOUP TROP CHAUD pour une fin mars, tout va bien…
Enjoy la neige pour moi si elle revient 😉

Répondre
Ophélie 28 mars 2022 - 14:27

Merci pour l’info, je ne savais pas que ça existait aussi en France. J’imagine que c’est plutôt dans les grandes villes (il n’y a même pas de passage piéton dans le village où j’ai grandi tant c’est petit !).
Il fait méga chaud ici aussi, c’est l’enfer. Je préférerai qu’on revienne à des températures de saison… Mais je profiterai de la neige pour toi si ça tombe à Edimbourg. 😉 x

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite