Blog post

Du côté de Scarborough

Après avoir passé du temps à Robin Hood’s Bay, les copains et moi avons filé vers le sud – direction Scarborough ! J’étais déjà heureuse d’avoir pu passer un peu de temps au bord de la mer (oui, la mer était froide), alors la perspective de finir la journée dans une ville côtière n’était pas pour me déplaire.

Scarborough

Située sur la côte est du North Riding of Yorkshire, Scarborough est une charmante petite ville. Certes, elle ne jouit pas du même charme de Robin Hood’s Bay qui, pour le coup, m’a semblé plus authentique, plus mignonne. Néanmoins, j’ai quand même beaucoup apprécié en arpenter les rues.

Scarborough est relativement dénivelée – entre 3 et 70 mètres au-dessus du niveau de la mer. Après quelques heures de balade, nous avions les mollets en feu ! Ma montre connectée indiquait quelques cinquante étages gravis, c’est pour dire.

Quelque chose que je n’ai pas pris en photo, et que j’ai pourtant trouvé étonnant, c’est le nombre de penny arcades qui s’alignent le long du port. Les penny arcades, ce sont des salles de jeux dans lesquelles on peut dépenser ses pennies (les pièces de 1 et 2 centimes britanniques) pour gagner des bricoles. Rigolez mais je suis partie avec une micro-licornette en peluche trop chou ! Oui, j’ai dû dépenser trois livres sterling en pièces de deux centimes pour l’avoir mais je m’en fiche ! 😀

Du côté de Scarborough

Les jolies cabanes de plage

Scarborough a beau être considérée comme une « petite ville », elle n’en reste pas moins étendue. Nous avons d’abord garé la voiture du côté de la plage, pour aller voir à quoi ressemblait la mer. Et bien, j’ai été tellement omnibulée par la quantité de petites cabanes colorées qui s’alignaient le long de la plage que je n’ai pas pris la mer en photo une seule fois. De toute façon, le ciel s’était couvert à notre arrivée.

Ne sont-elles pas belles, ces petites cabanes ? Certaines (celles à étage avec un balcon ahem) m’ont fait envie. Je m’imaginais très bien à bouquiner dans l’une d’entre elles, protégée du soleil et profitant du bruit du ressac. Sauf que, Scarborough est un endroit de choix pour les vacanciers estivaux, alors j’imagine que l’endroit doit grouiller de monde pendant les grandes vacances. Dommage !

Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough

Errances sur le port

Après avoir repris la voiture et garée de nouveau, en plein centre-ville cette fois, nous avons continué notre découverte de la ville. Le port est, sans grande surprise, ce qui a le plus attiré mon regard. Si vous ne le savez pas, j’adore faire de la voile avec mon père. Résultat des comptes, je ne peux m’empêcher de jauger du regard les voiliers amarrés dans les ports. Pour le coup, j’ai été servie – il y en avait tellement que je ne savais pas où donner de la tête !

J’aime l’ambiance un peu particulière des ports. Le soleil avait fini par pointer le bout de son nez, et avec lui, des promeneurs, beaucoup de promeneurs. Mais ça n’a pas ôté de charme au lieu. Le cri des mouettes qui volaient au-dessus de nos têtes, le bruit du vent qui se prenait dans les voiles des bateaux sortants du port et celui des vagues qui s’éclataient doucement contre les jetées, les marins qui rangeaient leurs filets de pêche, l’odeur des marchands de chichis et de gaufres, le clignotement des penny arcades. Un beau maelstrom de sons et d’odeurs typique de ces lieux que j’aime tant.

Nous avons longtemps erré dans le coin. Nous sommes même allés jusqu’au phare, pour aller voir une statue que j’ai trouvé très élégante.

Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough

Prendre de la hauteur

Vous vous en doutez, ce n’est pas en restant au port que j’ai comptabilisé les 50+ étages. Le port offre une superbe vue sur le château qui surplombe la ville. Nous avons décidé d’aller errer de ce côté-ci avant de rentrer. Malheureusement, le château allait fermer ses portes et nous n’avons pas pu le visiter.

Petite surprise arrivés en contournant le château : Anne Brontë, la célèbre romancière anglaise, est enterrée quelque part près du château. Nous n’avons pas cherché sa tombe par manque de temps, mais je l’ai ajouté à ma to-do list !

Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough Du côté de Scarborough

Ainsi se termine cet article-découverte de Scarborough . Il me tarde d’y retourner pour explorer ce que la ville a à offrir !

Aimez-vous les villes côtières ?

Encore un peu de lecture

Ophélie G.

Expatriée en Angleterre, à Stamford, puis à York, depuis septembre 2014, je partage mon quotidien chez les Anglais, mes (més)aventures ainsi que mes balades et découvertes. Parfois j’étudie aussi, pour être prof de français/espagnol dans le secondaire britannique !

Article précédent

Article suivant

2 comments

  • Nathalie CookieetAttila

    16 juin 2018 at 19:36

    Le château des dernières photos est exactement ce que je me représente en pensant aux châteaux anglais. Mon copain américain m’ayant conseillé de lire les soeurs Brontë, j’étais persuadée qu’elles étaient Américaines… Merci pour la minute culturelle!
    Les ports ont quelque chose de magique. Mais ils me donnent terriblement envie d’être en vacances.

    1. Ophélie G.

      17 juin 2018 at 17:22

      Ahah ravie de t’avoir éclairée sur le sujet. :p Je ressens la même chose vis-à-vis des ports et des vacances. >< xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *