Cleveland Way : randonnée à Scarborough

13 mars 2019

Jusqu’à présent, je ne trouvais pas Scarborough particulièrement belle. La vie y est sympa, mais la ville en elle-même ne m’apparaissait pas des plus charmantes. Pourtant, j’ai découvert malgré moi qu’avec un peu de soleil, une quinzaine de degré Celsius et un peu de marche, elle devient tout à fait à mon goût ! Il faut dire que le chemin de randonnée qui traverse la ville, le Cleveland Way, n’est pas pour me déplaire.

La plage de sable doré

J’ai la chance d’habiter dans la plus jolie partie de Scarborough : la North Bay. La plage est immense et absolument sublime, avec une chouette vue sur la colline sur laquelle se dressent les ruines d’un château médiéval.

Bien entendu, Scarborough – et particulièrement la baie nord – est très prisée des touristes en vacances. Parce que oui, Scarborough est une station balnéaire importante dans le Yorkshire. Il suffit d’attendre que les températures dépassent les dix degrés pour être envahis d’Anglais en sandalettes et en T-shirt.

Cette même plage qui, il y a quelques semaines, explosaient de couleurs pastelles digne d’un conte de fée. A voir dans ces chroniques anglaises.

En longeant la North Bay en direction du nord, en passant devant l’aquarium, le Sea Life Centre, nous sommes arrivées devant un pub, le Scalby Mills. La ville nous semblait déjà bien loin – alors qu’elle ne l’était pas tant que ça au final.

Toujours est-il que nous avons repéré un petit chemin qui se dégageait à flanc de colline. Nous nous sommes dit que la vue devait être très jolie de là-bas, alors nous sommes montées.

S’incruster sur le Cleveland Way

Et c’est sur un petit chemin de randonnée qui serpentait le long des falaises que nous sommes tombées. J’avais déjà marché dans le coin, mais j’avais raté ce petit escalier tout étroit, de l’autre côté du pont. 

En effet, la vue était sublime.

Cleveland Way

Cleveland Way : randonnée à Scarborough

Une fois à la maison, je me suis renseignée sur ce long chemin qui semblait n’en jamais finir. Il s’agit de le Cleveland Way, qui débute vers Finley (au sud de Scarborough), remonte le long de la côte jusqu’à Salton-by-the-Sea pour plonger dans le Nort York Moors National Park jusqu’à atteindre Helmsley. Un petit chemin de 109 miles, soit 175 kilomètres qui se fait généralement en neuf jours de marche.

Si nous avions continué, nous aurions pu aller loin, très loin dans le North Yorkshire. Mais la faim nous a rattrapée : notre balade d’une petite demie-heure s’était déjà transformée en mini randonnée de deux heures et demie.

Fun fact: le Cleveland Way est le deuxième National Trail à ouvrir en Angleterre et au Pays de Galles, le 24 mai 1969. 

Cleveland Way : randonnée à Scarborough

Cleveland Way : randonnée à Scarborough

Ce que j’ai aimé de cette portion de randonnée :

 Le chemin offre un paysage incroyable, entre côtes et océan d’un côté et landes et forêts de l’autre – après tout, c’est au cœur d’un parc national.

 Le calme. Difficile de s’imaginer qu’à quelques centaines de mètres, il y a une plage, un bout de ville et même un aquarium très touristique. A part le bruit des goélands et des vagues qui se fracassent sur les rochers, c’est calme.

 Quand il fait beau, on peut voir à des miles à la ronde. Les falaises se dessinent contre l’océan, et c’est vraiment joli. Surtout avec les ruines du château de Scarborough qui contraste avec le ciel brumeux.

 C’est une marche assez facile, sans difficulté majeure, qui se débute et termine un peu n’importe où.

 En cette fin de février, nous n’avons pas croisé grand-monde : un monsieur avec ses chiens et un couple de petits vieux sur un banc. Super agréable donc ! J’aime cette impression d’être seule au monde.

 

 

Au loin, on peut voir la silhouette du château de Scarborough, en ruines aujourd’hui, qui se dessine au sommet de la falaise.

 

Cinquante nuances de bleu

J’ai été époustouflée par la déclinaison des bleus offerts par les paysages tout autour de nous. Le ciel et ses milles nuances, l’océan et ses mille déclinaisons. Les deux qui se confondaient parfois, sans que nous parvenions à savoir où s’arrêtait l’un et où commençait l’autre. La brume qui se prenait au jeu et brouillait les contours à l’horizon.

C’était vraiment différent de cette autre randonnée faite l’été dernier, au coeur du parc national de North York Moors. Nous étions allés à Hutton-le-Hole et tout était vert et doré. Le comté du Yorkshire a vraiment de belles choses à offrir.

☞ Lire l’article : Randonnée dans les Moors, de Hutton-le-Hole à Lastingham.

Je crois que c’est ce jour-là que je suis tombée amoureuse de ce coin dans lequel je vis depuis septembre. Ce coin qui ne m’avait pas encore touchée et dont j’imaginais mal ce qu’il avait à offrir.

Je sais d’avance que quand les beaux jours seront là et que le temps sentira le printemps pour de vrai, j’irai de nouveau sur cette colline et j’essayerai d’avancer le plus loin possible sur le Cleveland Way, pour voir tout ce qu’il a offrir.

Si la balade vous a plu, n’hésitez pas à me le dire via les commentaires. 🙂

Comments (5)

  • lewerentz

    14 mars 2019 at 05:37

    Oh oui, elle me plaît cette balade !
    Tu vas rire, mais je viens seulement maintenant de capter que Scarborough est dans le Yorkshire ; j’avais cru que tu étais maintenant plus au Sud

    1. Ophélie G.

      14 mars 2019 at 19:02

      Yey !
      Ahah ça ne m’étonne même pas – ce n’est pas une ville très connue hors du Royaume-Uni ! Mais c’est bel et bien sur la côte du Yorkshire, dans le nord. 😀 xx

  • Lolli

    14 mars 2019 at 13:53

    C’est vraiment magnifique 🙂 J’ai adoré cet endroit <3

  • Mariion2404

    17 mars 2019 at 18:47

    Que c’est joli ce coin ! J’adore qu’il y ait la plage et des hauteurs ensembles et ces couleurs rappellent beaucoup l’Ecosse

    1. Ophélie G.

      17 mars 2019 at 20:12

      C’est probablement pour ça que je trouve cet endroit magnifique.. #EcosseToujours ! xx

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Cleveland Way : randonnée à Scarborough

Chroniques anglaises #65 : Une semaine de vacances

10 mars 2019

Article suivant

Chroniques anglaises #66 : Brexit, blogging et quotidien

Chroniques anglaises #66 : Brexit, blogging et quotidien

17 mars 2019