La Burghley House, bel exemple d’architecture élisabéthaine

par Ophélie G.
14 commentaires
La Burghley House

Deux ans ! Il m’aura fallu deux ans (ou presque, on ne va pas chipoter) pour enfin visiter la Burghley House. Ce n’est pas faute d’avoir essayé mais entre les périodes de de fermeture hivernale, les fermetures occasionnelles et le boulot, difficile de trouver le bon moment. Ces derniers mois, j’ai pu visiter le South Garden, le Garden of Surprises et le Sculpture Garden. Quand Sarah est venue me rendre visite début août, c’était l’occasion d’aller visiter les intérieurs de la demeure. On n’a pas regretté la visite du tout !

L’ère élisabéthaine

Je l’ai sûrement déjà dit dans un précédent article, mais ça vaut le coup de le répéter. La Burghley House est aujourd’hui considérée comme la plus grande maison élisabéthaine au Royaume-Uni. Par la plus grande, on entend surtout la plus majestueuse. N’allez pas imaginer une jolie maison, car de maison, elle n’en tient que le nom. Il s’agit en réalité d’une superbe demeure bourgeoise, digne d’un petit château.

L’ère élisabéthaine est la période de l’histoire associée au règne de la reine Elisabeth Ire (1558-1603). Cette ère fut plutôt positive en Angleterre. Wikipédia nous dit même que cette époque fut l’apogée de la Renaissance anglaise. Un âge d’or artistique et culturel pendant lequel fleurirent, entre autres, la littérature, la poésie, le théâtre. On part donc sur de bonnes bases.

La Burghley House fut donc construite pour Sir William Cecil, Lord Trésorier de la reine Elisabeth Ière, entre 1558 et 1587. Ce sont les appartements privés de la reine, Richmond Palace, qui servirent de modèle de construction. À la mort de Cecil, ce sont ses descendants, les Comtes et Marquis d’Exeter qui prennent possession des lieux.

L’architecture élisabéthaine

Aujourd’hui encore, la Burghley House est admirée pour la finesse de son architecture. C’est l’un des exemples de construction élisabéthaine les plus impressionnants du XVIe siècle. L’usage de la pierre et des proportions font sa renommée et reflètent à merveille l’opulence de Cecil, de son domaine et de son commerce de laine. Parce que oui, l’âge d’or était aussi architectural en cette période élisabéthaine.

L’architecture élisabéthaine, donc, suit le style dit Tudor. Les demeures sont le plus souvent très grande, carrées et surtout très hautes. La ligne de toit est tout à fait originale puisqu’elle se démarque des châteaux forts qui précédaient. On retrouve plein de tourelles, de cheminées. La pierre blanche est très élégante et montre bien une chose : on n’est plus dans une optique de défense, mais bien dans celle de m’as-tu vu. On a de l’argent, et on le montre.

Visiter les lieux

La demeure appartient depuis 1961 à une association caritative créée par la famille qui y réside. Parce que oui, la Burghley House est aujourd’hui toujours habitée par les descendants de Cecil. En fait, elle n’a jamais cessé d’appartenir à la famille. On ne peut donc visiter qu’une partie de la demeure (deux ailes, si je ne me trompe pas), ce qui est bien suffisant, croyez-moi.

Au fil de la balade donc, on est amené à déambuler dans une série de pièces aménagées telles qu’elles ont pu l’être entre le XVIe siècle et aujourd’hui.

Je ne vais pas vous décrire toutes ces pièces en détail, parce que ça fait beaucoup. Je vais néanmoins parler de celles que j’ai le plus appréciées.

The Old Kitchen

La vieille cuisine de Burghley a un intérieur très « Tudor ». Sa collection de cuivres des XVIIIe et XIXe siècles est plutôt impressionnante. J’ai moyenne apprécié les crânes de tortues : si l’effet décoratif était chouette, ces malheureuses petites bêtes ont fini dans une soupe il y a quelques siècles…

La Burghley House

L’endroit est réputé pour sa soupe à la tortue. Les crânes de ces malheureuses bêtes sont exposées dans les cuisines.

La Burghley House

La Burghley House

The Chapel

Retour aux XVIIe et XVIIIe siècles pour la chapelle, richement décorée. Du bois très sombres, des murs blancs cassés à relief, impressionnants tableaux de maîtres : on sent que les goûts des Earls qui ont décoré étaient assez somptueux.

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

The Billiard Room

J’ai beaucoup aimé cette pièce, très grande et joliment décorée. Le billard qui traîne en son centre est tout simplement impressionnant ! Beaucoup plus grand qu’un billard moderne, il prend énormément de place.  Mais en levant les yeux, on peut voir les très nombreuses peintures qui ornent les murs.

La Burghley House

La Burghley House

Les diverses pièces chambres

Elles ont des noms assez peu originaux : The Brown Drawing Room, The Black and Yellow Bedroom, The Marquetry, The Blue Silk Bedroom… Il y a toute une série de George Room aussi, numérotée de 1 à 4. Ces pièces ont toutes quelque chose qui les démarque les unes des autres. Mais la plus belle d’entre toutes, c’est celle de la reine Elisabeth. Comme on peut s’y attendre, la reine n’a jamais séjourné à Burghley, mais la chambre a gardé son nom depuis 300 ans. Un titre honorifique en quelques sortes.

Inutile de préciser que j’ai adoré le Grand Hall aux murs recouverts de très vieux livres !

burghley-house-24

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

The Heaven Room et The Hell Staircase

Dans la Heaven Room, les murs sont recouverts de fresques illustrant un paradis mythologique. Déesses et dieux s’y déploient, dans un ensemble aux couleurs dorées absolument magnifique. Ces peintures sont le chef-d’œuvre d’Antonio Verrio (1636-1707).

La Burghley House

La Burghley House

Dans la pièce d’à-côté, il y a « L’escalier de l’Enfer » dont je n’ai pas de photo (à cause du manque de lumière..). Les murs de ce gigantesque escalier sont recouverts de fresques eux-aussi mais cette fois illustrant l’enfer. On doit ces couleurs sombres, ces figures démoniaques et ces personnages apeurés à l’artiste Thomas Stothard (1755-1834).

Ces deux pièces offrent un contraste vraiment chouette.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez vous rendre sur cette page pour un tour virtuel 360°C de certaines pièces susmentionnées.

La Burghley House en vrac

Pour celles et ceux qui habitent au Royaume-Uni, vous avez peut-être aperçu les Burghley Horse Trials il y a quelques jours. Ça se passe dans le parc de la Burghley House, et c’est un rassemblement super important pour la région. Ce sont des courses hippiques annuelles qui durent quatre jours au début du mois de septembre (généralement le premier weekend).

La Burghley House a servi de décor pour plusieurs films, tels que le Da Vinci Code (2006), encore Orgueil et Préjugés (2005) ou encore The Dark Knight Rises (2012).

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

Le Garden of Surprises et le Sculpture Gardens

Je ne pouvais pas m’empêcher de vous glisser quelques photos de ces jardins, même s’ils ont eu des articles rien que pour eux (ici et là !). Parce qu’un jardin, ça change, ça évolue au gré des saisons. Et puis il y avait des fleurs de lotus !

La Burghley House

burghley-house-36

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

La Burghley House

Infos pratiques

  • La Burghley House se trouve dans le Lincolnshire (code postal PE9 3JY).
  • Retrouvez tous les articles du blog sur la Burghley House et son domaine.
  • Comptez £14 pour une entrée adulte et £7 pour une entrée enfant. L’entrée pour la Burghley House comprend la visite des jardins.
  • La Burghley House est fermée pendant l’hiver, faites attention aux dates (et aux horaires aussi !).
  • Faites un tour sur le site officielle pour plus d’infos.

Quel est votre type d’architecture préféré ?

14 commentaires

Vous aimeriez aussi

14 commentaires

L. 8 septembre 2016 - 09:50

Elle a beaucoup de caractère cette petite maison !
J’aime beaucoup l’inscription dans la cuisine, ça donne le ton.
Merci pour la découverte 🙂

Répondre
Ophélie G. 8 septembre 2016 - 10:51

T’as vu ça 😀 ! Je suis contente d’avoir enfin pris le temps d’aller y faire un tour. Et oui, l’association inscription + crânes de tortues, ça fait un peu peur.. 🙂 xx

Répondre
Emy Globe-trottine 8 septembre 2016 - 10:54

les pauvres petites tortues! Je les ai vues l’autre jour dans Secrets d’Histoire sur Elizabeth Ière, ils n’ont pas montré grand chose de Burghley House mais ils n’ont pas raté les tortues lol
PS: la photo des livres, wow

Répondre
Ophélie G. 8 septembre 2016 - 18:49

Ohhh je n’ai pas vu ce Secret d’Histoire ! Il faut absolument que je rectifie ça, merci pour l’info ! 😀 xx

Répondre
Estelle - Curiosity Escapes 8 septembre 2016 - 17:23

Cette maison est vraiment somptueuse. Toutes les cloches ça fait penser à Downton Abbey.
J’avais déjà beaucoup aimé le garden of surprises que tu nous avais montré. Maintenant je voudrais visiter tout le domaine.

Répondre
Ophélie G. 8 septembre 2016 - 18:50

A chaque fois que je vois une photo de Highclere Castle, j’ai l’impression de voir la Burghley House, elles sont super similaires ! Je te souhaite vivement de pouvoir venir faire un tour sur le domaine, ça vaut le coup (et il y a des biches et des cerfs en liberté dans le grand parc :D). xx

Répondre
Tiphaine 8 septembre 2016 - 18:35

Vraiment impressionnante cette demeure !
Je comprends pourquoi elle sert de décor dans tant de films <3

Répondre
Ophélie G. 8 septembre 2016 - 18:51

On est bien d’accord. 🙂 xx

Répondre
stephanie 9 septembre 2016 - 07:52

Merci beaucoup pour la visite, j’ai fais l’escalier de l’enfer en 3d, c’est juste waouh!!

Répondre
Ophélie G. 9 septembre 2016 - 11:18

En vrai, j’ai trouvé cette pièce impressionnante, même si elle faisait un peu froid dans le dos ! Je suis ravie que tu aies apprécié la visite. 🙂 xx

Répondre
Anaïs 13 septembre 2016 - 23:40

Super impressionnant, mais tellement ravissant à la fois ♥.

Répondre
Ophélie G. 14 septembre 2016 - 10:00

Ça vaut le détour ! C’est la grande fierté de Stamford en tout cas. 😉 xx ♥

Répondre
Kantutita - Birds and Bicycles 15 septembre 2016 - 08:17

C’est vraiment impressionnant ce style! Je n’avais jamais entendu parler de cette maison, mais j’ai une furieuse envie de la visiter un jour!!
🙂 Ah, une bonne excuse pour retourner en Angleterre <3

Répondre
Ophélie G. 15 septembre 2016 - 16:04

Exactement ! Il y a pas mal de jolis endroits à visiter/voir en plus. 🙂 xx

Répondre

Laisser un commentaire

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Je pars du principe que vous êtes d'accord mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite