Connaissez-vous votre géographie britannique ?

par Ophélie G.
6 commentaires
Connaissez-vous votre géographie britannique ?

Royaume-Uni, Grande-Bretagne, Angleterre, Îles Britanniques… J’ai un peu l’impression que pour certains, c’est du pareil au même. Sauf que oui mais non ! Toutes ces appellations signifient quelque chose de précis et ne sont pas du tout interchangeables. Certains sont liés à la géographie, certains sont politiques. Pour la suite de cet article, j’utiliserai les termes anglophones (souvent) et français (parfois), pour un souci de clarté et parce que c’est beaucoup plus simple.

C’est à la suite d’une conversation via commentaires après mon article des #HistoiresExpatriées sur les idées reçues que m’est venue l’idée de cet article. De quoi se défaire définitivement (oui, j’ai espoir) d’une d’entre de ces idées reçues justement !

Préambule

Quoi ? L’Angleterre, le Royaume-Uni et la Grande-Bretagne ne sont pas de simples synonymes ? Non. Il convient de ne pas les confondre, parce que c’est pénible à entendre et usant à corriger. Et que c’est un peu comme dire l’Amérique pour parler des Etats-Unis : ça n’a aucun sens !

Les termes dont il va être question dans cet article :

  • United Kingdom (le Royaume-Uni)
  • Great Britain (la Grande-Bretagne)
  • The British Isles (les Îles Britanniques)
  • England (l’Angleterre)
  • Scotland (l’Ecosse)
  • Wales (le Pays de Galles)
  • Northern Ireland (l’Irlande du Nord)

Soit un paquet de termes qui définissent quelque chose de bien particulier. Bon aller, j’admets que moi aussi j’ai été confuse, il y a quelques années. Je ne savais pas du tout la différence entre tous ces termes (sauf en ce qui concerne les pays, je ne suis pas un navet non plus). Mais depuis, j’ai appris à faire la différence. Et je suis prête à vous l’expliquer !

Connaissez-vous votre géographie britannique ?
Illustration dénichée sur Pinterest, mais apparemment créée par Tom Wooley, un artiste de Birmingham.
Connaissez-vous votre géographie britannique ?

Le Royaume-Uni – United Kingdom

Le Royaume-Uni, où plutôt le « United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland » (mais c’est trop long alors on abrège en RU ou UK selon la langue) est un état souverain composé de quatre nations constitutives : l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord.

Je ne vais pas vous refaire l’histoire, parce que c’est compliqué et que ce n’est pas le sujet de cet article, mais en gros, la date de formation du Royaume-Uni n’est pas très claire. En 1707, l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Ecosse sont rassemblés par l’Act of Union, mais il faut attendre 1801 pour que l’Irlande du Nord soit rattachée au reste. Le nom United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland est adopté à ce moment-là.

La Grande-Bretagne – Great Britain

Il s’agit là d’un espace, d’un territoire géographique. S’il est dit « grand » (ou great), c’est tout simplement parce que c’est le plus grand espace insulaire au sein des Îles Britanniques. C’est aussi pour la différencier de notre Bretagne française, bien plus petite. Pour faire court, la Grande-Bretagne rassemble l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Ecosse – mais pas toutes les petites îles qui y sont rattachées, ni l’Irlande du Nord. On parle vraiment de l’île principale et c’est tout.

Les Îles Britanniques – The British Isles

Sous cette appellation sont rassemblées toutes les îles du nord-ouest de l’Europe. On y retrouve donc la Grande-Bretagne, l’Irlande (République et du nord), l’Île de Man, les Îles de Scilly (vers les Cornouailles), les Îles Anglo-Normandes (y compris Alderney, Guernesey, Jersey et Sark) ainsi que quelques 6000 petites îles (rien que ça !).

L’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord

L’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord sont les quatre nations constitutives du Royaume-Uni.

L’Angleterre en est la plus grande, aussi bien en superficie qu’en démographie. Sa capitale, Londres, est aussi la capitale du Royaume-Uni – c’est là que se trouve le siège du gouvernement britannique. Mais je vais m’arrêter là, car la politique est un tout autre sujet. 

Si je résume, j’habite à Scarborough donc en Angleterre, plus largement au Royaume-Uni, sur le territoire de Grande-Bretagne. Mais surtout non, je ne vis pas à Londres ! Pas si compliqué, non ? Pour ceux qui auraient du mal à visualiser, il y a une carte sur la page « A propos » du blog, avec des épingles aux endroits où j’ai habité / habite !

Pour l’anecdote supplémentaire, le terme britannique définit donc les personnes issues du Royaume-Uni : les Anglais, les Ecossais, les Gallois et les Irlandais du nord sont donc britanniques par-dessus le marché. Et aussi européens. Et même quand (si ?) ils quittent l’Union Européenne, ils le seront toujours !

Les comtés anglais – les connaissez-vous ?

Chaque nation du Royaume-Uni est divisé en comtés – un peu comme nos départements français. J’ai vécu dans 3 d’entre eux en cinq ans : dans le Lincolnshire, le Rutland (le plus petit comté anglais) et le North Yorkshire (le plus grand comté anglais)

Il y en 48 en Angleterre : combien pouvez-vous en nommer ? Perso, j’arrive à presque tous me rappeler des quarante-huit mais je serai bien incapable de tous les placer sur une carte. 

✏️ Alors, combien en avez-vous trouvé(s) ?

Vous aimeriez aussi

6 commentaires

Elia 12 novembre 2019 - 21:58

Article g-én-i-a-l ! J’aime beaucoup comment tu as présenté tout ça, voilà qui va en éclairer plus d’un 😀

Répondre
Ophélie G. 13 novembre 2019 - 17:28

Contente qu’il t’ait plu Elia ! 😀 J’espère que ça va disperser la brume dans l’esprit de certains.. 😀 xx

Répondre
Mathylde Mordue de voyages 13 novembre 2019 - 23:10

Moi j’ai vécu dans les West Midlands 😉
J’en connais pas mal mais… en gros on va dire

Répondre
Ophélie G. 13 novembre 2019 - 23:27

En gros.. C’est mieux que rien ! :p xx

Répondre
Lolli 17 novembre 2019 - 14:48

Super explication, merci beaucoup !!!

Répondre
Ophélie G. 17 novembre 2019 - 17:32

Anytime ! xx

Répondre

Laisser un commentaire

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Je pars du principe que vous êtes d'accord mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite