Angleterre Vs France : le match des vacances

par Ophélie G.
11 commentaires
Angleterre Vs France : le match des vacances

S’il y a bien quelque chose qui est régulièrement reproché aux expats, c’est bien de faire des comparaisons entre son pays natal et son pays d’accueil. Histoire de bien rentrer dans ce cliché (qui n’en est pas forcément un, je vous l’accorde), je vous propose avec ce nouvel article Angleterre Vs France un match basé sur les comparaisons ! Alors, c’est mieux en Angleterre ou en France ?

La conduite routière

J’apprécie de conduire en Angleterre pour de (très) nombreuses raisons : les Britanniques sont plus courtois et roulent mieux de manière générale. Ce que je reproche aux Français ? C’est bien simple : d’être impatients au volant, de rouler soit trop vite, soit trop lentement mais surtout, de se coller les uns aux autres ! Je ne compte même plus le nombre de fois où, au volant de la voiture familiale, je me suis faite coller à l’arrière-train ! Une horreur.

Les grandes surfaces et supermarchés

J’ai retrouvé le plaisir d’arpenter les rayons des grandes et moyennes surfaces en France. Les rayons sont globalement mieux organisés et j’ai pu retrouver un tas de saveurs oubliées ! Je dis toujours que rien ne me manque en Angleterre, culinairement parlant et c’est vrai. Néanmoins, c’est toujours chouette d’avoir accès à un large de choix de fromages et de yaourts, mais aussi de fruits et de légumes issus de l’agriculture française ! Sans parler des légumes, non emballés dans dix couches de plastiques non-recyclable !

Les bananes sans plastique…

Les normes sociales

Je n’ai jamais eu un look de petite fille sage mais ça n’a jamais été un problème en Angleterre. Je peux fièrement arborer mes piercings et tatouages sans le moindre problème là-bas. Au pire, les passants viennent me compliment sur mes tatouages et sont admiratifs du travail de la tatoueuse qui a designed mes bras. En France, je me suis pris une claque dans la gueule. Une simple balade en débardeur s’est transformée en marche au cœur de laquelle je me sentais comme une bête de foire ! A croire qu’en France, impossible de ne pas entrer dans la norme sans qu’on vous le rappelle H24. Pas cool.

Les magasins bio

Bon là, ce n’était pas vraiment une surprise, plutôt un mauvais rappel concernant les Britanniques et leur manque d’engagement au niveau écolo. Certes, il est de plus en plus « facile » de trouver des produits eco-friendly de l’autre côté de la Manche mais c’est carrément risible quand on compare avec la France. C’est simple, chaque passage dans l’Hexagone me permet de faire le plein de produits à mon goût, introuvables en Angleterre. Je regrette seulement de ne pas pouvoir emmener davantage de produits en vrac quand je rentre en Angleterre…

Puis y a les marchés aussi, tellement mieux en France !

Les cafés

Alors là, c’est du 50-50. En Angleterre, les coffee shops sont plus abordables et plus généreux qu’en France. MAIS, le café est largement meilleur en France – tant qu’on arrive à se satisfaire d’une micro-tasse. Les pâtisseries se valent d’un pays à l’autre, c’est selon les goûts.

Les jours d’ouverture sont aussi plus sympa en Angleterre, puisque les lundis et jours fériés ne comptent pas vraiment à ce niveau-là. Le 15 août, je ne comprenais pas pourquoi TOUT était fermé dans le centre-ville de Poitiers. C’est pas tellement de ma faute, j’avais simplement oublié…

Être végétarien(ne) et/ou intolérant(e)

La France n’a aucune chance sur ce terrain-là. Le Royaume-Uni, c’est le paradis quand on est végétarien, végétalien ou intolérant à quelque chose ! C’est bien simple, tous les menus précisent bien (souvent au moyen de dessins ou des lettres VG, V, GF, etc. (végé, végan, sans gluten, etc.) la nature des plats. En France, c’est un véritable casse-tête (et Belette Rousse en parle si bien dans son article) ! Il faut se coltiner la lecture de tous les petits caractères pour éviter les mauvaises surprises…

Le menu du Mamamia à Poitiers – délicieux, mais pas vege-friendly sur la carte.
Regardez-moi ce monstre assoiffé de sang !

Les moustiques et autres horreurs volantes

Alors ça, ça a été le fléau de mon été en France ! Je ne sais pas si ça ne concerne que la Vienne ou bien, mais c’est quoi ces moustiques mutants omniprésents ?! Moi qui ne me fais jamais piquer, je me suis retrouvée couvertes de piqûres de moustique qui ont gonflé comme pas possible. Le genre de truc que tu grattes jusqu’au sang tellement ça te démange ! Et en plus, ils piquaient même à travers les Jeans. Les Jeans sérieux ! Bref, j’ai mal.

Sans parler des mouches, ces petits fléaux volants là. Je déteste tous ces trucs.

En conclusion, l’Angleterre est le vainqueur incontestable de mon match Angleterre Vs France. Cela ne tient bien sûr qu’à moi et à mes exigences, peut-être un peu trop élevées. Je sais que j’ai tendance à avoir un regard très dur sur le pays que j’ai quitté mais comme on dit, « qui aime bien châtie bien ».

🖊️ Un avis sur ce match de l’été ?

🖊️ Quel serait le votre ?

Vous aimeriez aussi

11 commentaires

Ana 11 septembre 2019 - 20:29

Quelque chose qui me choque à chaque passage en France est tout de même la différence dans la qualité du service au client. Les boulangères qui font limite la gueule, le restaurant à peine occupé qui te dit qu’il est débordé (WTF), le service très très lent dans le café où tu vois clairement que la serveuse se tourne les pouces, le type qui te dit qu’il est fermé alors qu’il ouvre dans 5 minutes… Et en général j’ai trouvé les gens assez nerveux et négatifs. Quand j’entendais au passage les conversations des gens c’était du genre:” nan mais genre la meuf quelle pouffiasse” (je reste polie là). Alors qu’à mon retour en Angleterre cela a été très agréable de voir les gens s’excuser en disant “sorry love”. Parfois la France me manque viscéralement par certains aspects mais ce que je viens de mentionner au-dessus refroidit quelque peu ma nostalgie.

Répondre
Ophélie G. 11 septembre 2019 - 21:11

J’avoue que c’est bien un truc qui me gonfle aussi en France : l’absence de chaleur humaine dans la plupart des relations employés-clients. Les petits mots doux britanniques que tu mentionnes, ça donne le sourire au quotidien et rend les tâches un peu nulles bien plus sympa ! Merci de ton retour d’expérience Ana ! xx

Répondre
Delphine 11 septembre 2019 - 21:45

Et j’oubliais la sale odeur du diesel, ici tu respires!! Et les prix, ici tu peux vivre décemment, en France c hyper cher et les gouvernements qui inventent taxe après taxe.. pour les fringues, chacun fait comme il veut, moi je te trouve tres bien comme tu es! Mais quand tu recherches un truc un peu bien, il te faut aller a york. Ici a Scarborough c tres moyen le choix. Quand au coiffeur, euh… Cheveux verts? Roses? Violets?

Répondre
Ophélie G. 12 septembre 2019 - 19:00

J’avoue que niveau pollution, c’est plus sympa de ce côté-ci ! Scarborough, c’est moisi ahah. Quant aux cheveux, moi j’adhère ! xx

Répondre
Delphine 11 septembre 2019 - 22:10

C vrai, les gens en France sont sur les dents, agressifs, peu souriants, impatients et impolis. Malheureux en somme. Dommage, je suis tres attachée a mon pays, mais il n’y fait pas bon vivre.

Répondre
Delphine 11 septembre 2019 - 20:49

Les produits un peu élaborés cosmétiques, parfumeries, shampoing qui ne ressemblent pas a du liquide vaisselle, les produits français sont un oeu plus haut de gamme, idem pour l’habillement, a croire que parfois les femmes ici se réveillent en ce disant allez, je vais faire encore plus moche qu’hier ! Globalement, les enfants sont hyper beaux et tres bien éduqués, mais ca se gâte pour les adultes qui ne prennent pas soin d’eux et bouffent 24/24. J’adore ce pays tolérant et très beau mais des choses me manquent zusdi. Comme toi Ophélie. Bises et a bientôt

Répondre
Ophélie G. 11 septembre 2019 - 21:12

C’est marrant, moi ce ne sont pas des choses qui me manquent (probablement parce que je m’habille comme les Anglaises, c’est-à-dire comme un sac ahah !). Par contre je suis d’accord, les enfants sont (pour la plupart) bien éduqués.
On se voit vite ! xx

Répondre
Clem 11 septembre 2019 - 22:33

Haha c’est marrant comme match ! Je suis complètement d’accord avec toi en ce qui concerne les grandes surfaces, les magasins bio, les normes sociales, les cafés et les régimes alimentaires. Pour la route, j’en crois ton expérience parce que je n’ai jamais conduit en Angleterre, mais j’ai déjà vu des fous du volant ici aussi (notamment un gars qui a failli louper sa sortie tout à gauche, qui roulait tout à droite et a traversé toute la dual carriageway d’un coup…) et pour les insectes, c’est clair que je n’ai jamais été piquée par un moustique ici (ou en France d’ailleurs car je vais trèèèèès gaffe) mais LES ARAIGNÉES JE NE PEUX PAS ELLES SONT ÉNORMES ICI AU SECOURS
(je t’ai envoyé un message sur insta par hasard si tu n’as pas vu!)
des bisous xx

Répondre
Ophélie G. 12 septembre 2019 - 19:02

Ravie que ce match te plaise Clem ! J’avoue qu’il m’est arrivé de croiser deux trois crétins au volant, mais comparé à mon expérience en France, c’est pas grand-chose ! Ahah les araignées ne me dérangent pas du tout, mais c’est clair qu’il y en a des énormes ! Mais je préfère mille fois ça aux moustiques mutants et increvables.
(Je vais de ce pas lire ton message !). Bisous xx

Répondre
Marie 15 septembre 2019 - 12:13

Je suis tout à fait d’accord avec les différents points de ton match ! J’avoue que, même si je me débrouille bien niveau bouffe en Angleterre, ça a été un bonheur de retrouver des supermarchés si variés et des marchés en France. Quelque chose qui m’insupportait au début aussi (mais je m’y suis fait), c’était l’absence de volets et de mitigeurs. La difficulté de trouver des produits bio ou non-emballés par contre, ça m’énerve toujours…

Répondre
Ophélie G. 15 septembre 2019 - 18:01

On trouve du bio maintenant, mais c’est quand même la lutte.. Puis le plastique sérieux. Pourquoi les CONCOMBRES sont-ils emballés individuellement ?! xx

Répondre

Laisser un commentaire

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Je pars du principe que vous êtes d'accord mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite