Preston Mill : un moulin du XVIIe siècle sur la John Muir Way

par Ophélie
Publié le Edité le 4 commentaires
Visiter Preston Mill en Ecosse

Les fans d’Outlander connaissent le lieu pour l’avoir vu dans la première saison de la série. Pour les autres, je recommande. Outre le fait que cette série est extraordinaire, ce passage en particulier permet d’admirer les fesses de Jamie Fraser, un des héros de la série. Malheureusement, je n’ai pas vu l’ombre d’une fesse le jour de ma visite de Preston Mill – mais ça n’a rien gâché.

Preston Mill, une étape sur la John Muir Way

J’avais déjà pu voir Preston Mill alors que je randonnais sur la John Muir Way, un long chemin de randonnée qui traverse l’Ecosse d’ouest en est. Sarah et moi marchions entre Dunbar et North Berwick quand nous sommes tombées sur le moulin à eau de Preston. A l’époque, pendant la pandémie, le moulin était fermé au public – mais ce n’est plus le cas !

Bon à savoir : quand le moulin est fermé, il est quand même possible de s’en approcher et d’admirer l’incongru bâtiment. Il se trouve dans un écrin de verdure, qu’il fait bon voir par beau temps, comme par temps gris.

👉 Lire l’article : Randonner sur la John Muir Way, entre Dunbar et North Berwick

Découvrir les lieux, s’extasier devant la silhouette insolite de Preston Mill

Alors que des pluies torrentielles s’abattent sur Edimbourg, un soleil écrasant se fait ressentir sur Preston Mill. Il y a une paire de voitures déjà garées sur le petit parking : aujourd’hui, nous sommes cinq à profiter de la visite guidée des lieux. Notre guide se présente, il s’appelle Fraser et se fera une joie de nous parler du moulin, de son histoire et de son architecture, et de répondre aux questions qu’on pourrait avoir.

Merci Fraser pour cette incroyable visite !

De ce que Fraser a dit ce jour-là, j’ai retenu que :

  • Il y a un moulin à cet endroit depuis le XVIe siècle. L’actuel moulin date du XVIIIe siècle. Il a été en usage depuis 1959, et produisait des flocons d’avoine. Pendant la visite, on peut d’ailleurs voir le mécanisme interne du moulin qui fonctionne encore. Fraser nous a bien expliqué comme ça fonctionne, d’où viennent les pièces du mécanisme, les problèmes rencontrés dans ce type de bâtiment.
  • Plusieurs inondations ont ravagé les lieux et une des façades du moulin est gravée : on peut voir jusqu’où l’eau est montée ! La plus grosse inondation eu lieu en 1948 et deux ans plus tard, Preston Mill était confié au National Trust for Scotland.
  • Preston Mill a été le dernier moulin à eau à fonctionner dans la région. Il a cessé son activité commerciale en 1959.
  • Il y a trois bâtiments : un four, le moulin et la maison du meunier. La roue à eau date du début du XXe siècle et est constituée de palles en bois et d’une structure en fer. Bien évidemment, les palles ont été changées plusieurs fois, pour permettre au moulin de continuer à fonctionner correctement.
  • L’architecture est particulièrement extraordinaire. Le toit est de style néerlandais : impossible de ne pas s’émerveiller devant l’espèce de tour au toit conique et vraiment pas droit.

J’ai bien aimé en apprendre davantage sur ce lieu incongru et sur son fonctionnement. Je ne connaissais pas la moitié des informations données par Fraser.

Avouez que cette architecture est digne d’une création de Numérobis. Pendant la visite, nous sommes montés dans le bâtiment tordu, avons traversé la petite passerelle pour découvrir l’intérieur du moulin !
Sur le mur, on peut voir la hauteur des inondations auxquelles le moulin a dû faire face !
Au premier étage du moulin, on retrouve une reproduction d’une scène de vie typique de la vie au moulin !

Fun fact : il y a quelques années, le National Trust for Scotland avait besoin d’argent pour entreprendre des rénovations nécessaires au moulin. Une cagnotte en ligne a été lancée et les fans d’Outlander se sont mobilisés pour sauver cet endroit cher à leur cœur. Il n’a pas fallu longtemps pour récolter les £12 000 nécessaires !

👉 Envie d’autres de voir d’autres lieux de tournage de la série Outlander en Ecosse ? Lisez l’article : Sur les traces de Jamie et Claire en Ecosse

Sur les traces d'Outlander en Ecosse #2

L’avoine, composant essentiel de l’alimentation écossaise

Fraser nous explique en long et en large l’histoire du moulin, en commençant par un élément essentiel : l’avoine.

L’avoine est aux Ecossais ce que le blé est aux Français : c’est la matière première de l’alimentation des Scots. Non seulement l’avoine permet de nourrir les humains, mais il est également utilisé pour nourrir le bétail – pratique !

Pour le faire pousser, rien de plus simple : le climat tempéré s’y prête bien puisqu’il faut peu de chaleur estivale. Ce qui fait de l’Ecosse un endroit particulièrement propice à la pousse. Pourtant, Fraser nous explique que East Lothian, la région à l’est d’Edimbourg où se dresse le moulin, est la région la plus ensoleillée du pays ! En plus de ça, c’est une céréale pas vraiment capricieuse : elle se cultive toute l’année. L’abondance de cette céréale la rend peu onéreuse et donc parfait pour nourrir tout le monde, y compris les familles les moins aisées.

 

👉 Selon leur degré d’affinage, les flocons d’avoine peuvent être utilisés pour différentes recettes. Il y a plusieurs bocaux de flocons dans une des parties du moulin : c’est plus facile de se rendre compte de la taille des différents flocons de cette manière.

L’avoine dans les assiettes écossaises

L’avoine se consomme sous plusieurs formes en Ecosse. Les flocons d’avoine peuvent être cuits pour le granola ou le muesli ou être cuits dans du lait ou de l’eau pour faire du porridge. 

Fun fact : Fraser nous a expliqué que pour les familles de classe moyenne, le porridge du jour était étalé au fond d’un tiroir pour sécher. A l’heure du déjeuner, les Ecossais coupaient des parts de ce porridge sec pour emmener avec eux au travail. C’est de là que vient l’expression a piece, qui signifie un casse-dalle ou un sandwich.

L’avoine peut également être réduite en farine et peut servir d’épaississant pour les soupes.

J’aime cette architecture ! ♥

Infos pratiques

★Preston Mill est géré par le National Trust for Scotland. L’entrée est gratuite pour les membres. Pour les autres, il faut compter £7 pour un adulte. Pensez à réserver votre visite (guidée) en ligne à l’avance via cette plateforme.

★ Il y a un petit parking gratuit à l’entrée du site.

★ Preston Mills est accessible en bus : les East Coast Bus 106 et X7 s’y arrêtent, ainsi que le Borders Bus 253. Il est également possible de venir en train + bus : la gare la plus proche est à East Linton, et il y a un bus local pour aller à Preston Mills.

★ Envie de recettes à base d’avoine ? Je ne peux que vous conseiller le livre de mes amies Sarah et Aurélie, Ecosse, Avoine, Haggis et Cranachan (lien affilié, en savoir plus ici), paru en janvier 2022 aux éditions La Martinière. C’est, à ce jour, le seul et unique livre de recettes écossaises, en français !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

4 commentaires

Camille 5 avril 2022 - 15:48

C’est vrai que ce moulin est incroyable ! La visite a l’air passionnante, ça donne envie. Je ne savais pas du tout pour l’origine de « piece » pour sandwich, merci pour l’info, je suis contente de l’apprendre.
Bonne semaine Ophélie !

Répondre
Ophélie 5 avril 2022 - 21:15

Ravie de t’avoir appris quelque chose ! 😀 x

Répondre
3 kleine grenouilles 6 avril 2022 - 12:10

Les bâtiments sont superbes. L’été dernier, nous avons visité un ancien moulin et c’était très intéressant. J’aime beaucoup ce patrimoine techniqe, on apprend beaucoup sur le quotidien et les métiers du passé.

Répondre
Ophélie 6 avril 2022 - 14:11

Ma dernière visite de moulin remonte à quand j’étais en primaire je crois. Mais comme toi je suis friande de ce genre de visite ! x

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite