Follow:
Angleterre VS France

Mesures britanniques : à vos calculatrices !

Mesures britanniques : à vos calculatrices !

Après deux ans passés en Angleterre, je dois bien admettre qu’il y a certaines choses que je n’ai toujours pas intégrées. Le truc principal qui reste toujours confus, c’est le système de mesures. Pour la quiche en maths que je suis, je ne vous raconte pas le désastre. Cette idée d’article m’est venue en lisant Good Omens, livre co-écrit par deux auteurs britanniques de renom, Neil Gaiman et Terry Pratchett. Ce roman, dont je reparlerai sur le blog, est plein de petites notes de bas de pages un peu loufoques et à la page 202 de mon édition, on peut lire :

« Note pour les jeunes et les Américains : Un shilling = cinq pees. Il est plus facile de comprendre le système de finance antique de l’Armée des Chasseurs de Sorcières quand on connaît le système monétaire britannique original. Deux farthings = un demi-penny. Deux demi-pennies = un penny. Trois pennies = un thrupence. Deux thrupences = un sixpence. Deux sixpences = un shilling, ou Bob. Deux Bob = un florin. Un florin et un sixpence = Une demi-couronne. Quatre demi-couronnes = dix billet d’un shilling. Vingt billets d’un shilling = une livre (ou 240 pennies). Une livre et un shilling = un guinée. Les Britanniques opposèrent une résistance à la devise décimale pendant très longtemps car ils pensaient que ce système était trop compliqué. »

Quand on voit le fonctionnement du système monétaire d’il y a quelques temps, ça fait franchement peur. Fort heureusement, celui d’aujourd’hui est bien plus facile à comprendre. Mais le reste, par contre…

Pour la petite histoire, c’est en 1824 qu’est signé le British Weights and Measures Act : il s’agit d’un texte de loi qui définit le système de mesures impériales (imperial units en anglais). Ce système de mesure va être diffusé dans l’Empire colonial britannique, avant que le système métrique ne prenne le dessus.

Comme toujours, les Britanniques ne nous rendent pas la vie facile, puisque sur le territoire, mesures impériales et système métrique sont tout simplement mélangés au quotidien. Il y a de quoi se sentir perdu !

Les longueurs et les distances

[genericon icon=rating-full] Quand vous parlez avec des locaux, ils vont probablement vous parler de cette personne qui mesure 6’3″ (6 feet 3 inches, à prononcer « six three ») ou de celle qui fait 4’7″, avec des grands yeux parce que c’est censé être impressionnant ou ridicule. Oui, parce qu’il faut comprendre 1.90m et 1.40m. Perso, j’ai retenu que je mesurais 5’5″ et ça me suffit.

[genericon icon=rating-full] Au Royaume-Uni, on vous parlera donc de foot, de inch, de yard ou de mile sans problème, et ce sera à vous de faire le calcul pour comprendre. Souvent, je dois demander à mes interlocuteurs de traduire en mètres, car je n’arrive pas du tout à me rendre compte.

[genericon icon=rating-full] Je ne vois aucune logique dans ce système impérial. Avec le système métrique, c’est simple 100 cm = 1 m, les chiffres sont ronds. Non, ici, un inch fait 2.54 cm. Un foot est égal à 12 inches soit 30.48 cm. Un yard est égal à 3 feet soit 91.44 cm. Et un mile, 1760 yards (?) est égal à 1609.34 m. C’est quand même étrange, non ?

[genericon icon=rating-full] Sur les routes donc, il est question de miles et de yard. Les voitures roulent en miles per hour (mph) et les distances sur les panneaux sont indiquées en miles et en yards (pour vous aidez, 300 yards ça fait 274.32 m).

Les superficies

[genericon icon=rating-full] Bien qu’elles tendent à s’uniformiser, à certains endroits les superficies sont calculées avec l’ancienne méthode de mesures..

[genericon icon=rating-full] On parle donc de square inch (6.45 cm²), de square foot (144 in², 929.03 cm²), de square yard (9 ft², 0.836 m²), de square miles (640 acres, 2.59 m²) ou encore d’acres (4850 yd², 40.47 ares).

Le poids

[genericon icon=rating-full] En ce qui concerne les poids, c’est un peu mélangé avec le système métrique. Stones et pounds sont encore utilisés, mais pas partout.

[genericon icon=rating-full] Une personne sera plus à même de connaître son poids en stones qu’en kilogrammes, malgré le passage au système métrique. Par exemple, quelqu’un qui pèse 9.45 stones ou 132 lbs pèse en réalité 60 kg.

[genericon icon=rating-full] Au marché, il est plus courant de demander une livre (one pound) de légume qu’un kilo (alors que ça fait seulement 0.45 kg). D’ailleurs, le prix des fruits et légumes en vrac est souvent indiqué au kilo et à la livre.

[genericon icon=rating-full] Sur les ustensiles de cuisine gradés, on retrouve souvent les deux systèmes. Ma balance de cuisine, par exemple, indique soit en grammes, soit en ounce (1 ounce = 28.3495 gr). Ma balance indique aussi le poids en kilo ou en pound, c’est au choix (mais voir son poids en pound ne fait pas très envie). 

Les liquides

[genericon icon=rating-full] Pour les volumes, quasiment tout a été aligné au système métrique. En fait, seulement deux liquides ne sont pas vendus au litre. En effet, la bière (et le cidre aussi, faut pas déconner) et le lait sont vendus à la pinte.

[genericon icon=rating-full] Une pint, c’est un peu plus d’un demi-litre (568.26 mL exactement). Donc au bar, on demande toujours « a pint of », et non un demi-litre de. Ça fait quand même plus classe (alors qu’on boit plus). Sur les briques de lait, les deux mesures sont d’ailleurs indiquées : le litre et la pinte.

[genericon icon=rating-full] Il y a aussi le gallon qui est parfois utilisé (ça fait à peu près 4.546 L), mais c’est plus rare.

[genericon icon=rating-full] Là aussi, les ustensiles de cuisine sont souvent doublement gradés : un côté est réservé à la pinte, l’autre aux millilitres. Ou encore, un côté réservé au fluid ounce (fl.oz.), c’est-à-dire le ounce liquide.

Et tout le reste

[genericon icon=rating-full] Une autre chose qui est différente, mais qui s’assimile plutôt rapidement : le système d’heure de douze heures au lieu de vingt-quatre. La différence entre matin et après-midi est notifiée par am (ante meridiem) ou pm (post meridiem) : quand il est minuit et quart, mon réveil affiche 12:15 par exemple.

[genericon icon=rating-full] Une dernière chose qui demande un temps d’adaptation : le clavier Qwerty ! Déjà il n’y a aucun accent. Ensuite, tout est mélangé et cela demande de s’habituer.

[genericon icon=rating-full] En ce qui concerne la météo, les températures sont passées au degré Celcius, mais la vitesse du vent est mesurée en miles per hour.

Vous l’aurez compris, les Britanniques ont un peu le cul entre deux chaises (excusez l’expression) quand il s’agit de choisir entre les bonnes vieilles mesures impériales et le système métrique. On dirait un peu qu’ils essaient de se moderniser, mais qu’ils s’accrochent quand même à leurs bonnes vieilles traditions.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

10 Commentaires

  • Reply prettylittletruth

    Ah le systeme imperial! Je crois que je ne m’y ferais jamais! Ils ne font jamais comme tout le monde ces anglais! 🙂

    30 août 2016 at 12:18
    • Reply Ophélie G.

      Nan mais c’est tellement le bordel cette histoire ! 😀 xx

      30 août 2016 at 12:42
  • Reply Frenchie au Canada

    Ah je te comprends! Alors les miles ca va, ja’vais integre, mais alors les foot… Dans mon job precedent je travaillais avec plein de plans en ft et inches…. OMG, il fallait tout convertir en fractions etc. Un cauchemard.
    Je sais aussi que je fais 5’7″. Que 5″ c’est petit, 6′ c’est grand haha
    En Ecosse le poids etait en stones, ici c’est en lb ou en kgs.
    Et au supermarche ils indiquent le prix des fruits et legumes au lb, mais a la caisse le prix au kg s’affiche sur le ticket….

    30 août 2016 at 16:54
    • Reply Ophélie G.

      Nan mais c’est n’importe quoi ce système ! XD xx

      31 août 2016 at 11:48
  • Reply MamzelDree

    Ah mais idem ! Je n’ay ai passé qu’une année, mais pfiou je galérais aussi ! 🙂 MDr

    30 août 2016 at 22:05
    • Reply Ophélie G.

      Franchement après deux ans, je galère toujours autant.. xx

      31 août 2016 at 11:48
  • Reply Sabine

    Ouf heureusement que ces British bizarreries ne sont pas arrivées jusqu’ ici !

    2 septembre 2016 at 07:18
  • Reply Liilly Grenouille

    Haha ! J’adore cet article ! C’est trop marrant à hôpital, quand elles parlent entre elles, les nurses parlent en inches and stones. Mais quand il s’agit d’un patient, elles parlent en kilogrammes. Pourtant, quand tu leur demandes de « traduire », elles en sont incapables !!!

    6 septembre 2016 at 20:58
    • Reply Ophélie G.

      Sérieux x) ? C’est trop drôle ça ! Peut-être un effet de leur subconscient, qui sait ? xx

      7 septembre 2016 at 09:23

    Laisser un commentaire