Chroniques anglaises #88 : Lundi culture (britannique)

par Ophélie G.
6 commentaires
Chroniques anglaises #88 : Lundi culture

Il va falloir que j’arrête de publier mes chroniques du dimanche le lundi. Toujours est-il que voilà le 88e article de cette rubrique, lancée par un jour de flemme (?) en septembre 2016. Comme il ne s’est absolument rien passé la semaine dernière, j’ai décidé de faire un point culture. Ça sera aussi l’occasion de dépoussiérer un peu la catégorie « Culture » du blog. Alors, j’ai vu et lu quoi récemment ? Lundi culture.

Pour info, la photo d’illustration, dénichée sur Pixabayas usual, a été prise dans une chouette librairie de Londres : Daunt Book. Si vous êtes de passage dans la capitale, faites-y un tour, c’est sublissime !

Lundi culture : 3 séries coup de coeur !

Chroniques anglaises #88 : Lundi culture

Dracula (2020)

❤️❤️❤️

C’est un des classiques de la littérature britannique que j’ai le plus lu. J’adore ce roman gothique, très sombre, au coeur de l’ère victorienne (souvenez-vous, c’est ma passion du moment !).

La première saison de la série BBC ne m’a pas laissée de marbre : j’ai beaucoup aimé le premier épisode, absolument adoré le second et quasi décroché avec le troisième. Fort heureusement, les toutes dernières minutes de l’épisode ont tout chamboulé et m’ont fait ADORER celui-ci.

Il faut dire que c’est le duo Mark Gatiss / Steven Moffat, à qui l’on doit le merveilleux Sherlock ♥, qui a adapté le roman de Bram Stoker en série. Difficile d’être déçu avec eux !

Chroniques anglaises #88 : Lundi culture

Peaky Blinders (2013-)

❤️❤️❤️

Comme souvent avec ce genre de séries, je m’y suis mise bien après tout le monde (j’aime bien nager à contre-courant, #sorebel). Quelle erreur ! Je suis tombée amoureuse de Birmingham (alors qu’en vrai, je ne suis pas tellement fan de la ville !), de son histoire d’entre guerres, et des personnages.

Ce que j’aime avec cette série, c’est que les personnages ne sont ni tout noirs, ni tout blancs. Ils sont construits avec beaucoup de justesse, avec leurs défauts et leurs qualités. Bien évidemment, je suis raide dingue de Tommy Shelby (et de sa voix) mais aussi d’Arthur et de Polly.

Il me reste encore plusieurs saisons à regarder mais je prends mon temps, histoire de tout bien savourer.

Mention spéciale à la bande-son qui est juste extraordinaire ! Merci Spotify et les playlists créées par les fans, ça fonctionne bien pour mes instants ménage.

Sex Education (2019-)

❤️❤️❤️

J’avais adoré le ton de la première saison, à mi-chemin entre sérieux et humour. La saison deux est une réussite absolue, sur tous les plans !

J’y ai retrouvé les personnages plus attachants les uns que les autres, tout en découvrant plusieurs nouvelles têtes. Les nouvelles relations créées sont super justes, et les anciennes ont évolué d’une manière merveilleuse.

Ce que j’aime avec cette série, c’est le fait qu’elle traite de l’éducation sexuelle de manière très ouverte. La Sex Ed, c’est sujet qui fait défaut au curriculum anglais. C’est un peu triste (à mon avis) de devoir attendre une série pour que les ados aient quelque chose auquel se référer, mais c’est toujours mieux que rien !

Lundi culture : des romans purement britanniques

Chroniques anglaises #88 : Lundi culture

Sherlock (1886-1927) par Sir Arthur Conan Doyle

Pas de grande surprise à ce niveau : depuis que j’ai « découvert » le personnage via la série de la BBC, je me suis prise d’une certaine passion pour les aventures de celui-ci. Depuis quelques mois, je lis – doucement, mais sûrement – les aventures fictives de Sherlock Holmes et de Dr John Watson.

A ce jour, j’ai lu les 4 premiers tomes : A Study in Scarlet, The Sign of Four, The Adventures of Sherlock Holmes et The Memoirs of Sherlock Holmes. Il m’en reste encore cinq mais comme pour Peaky Blinders, je prends mon temps, je savoure chacune des nouvelles ou des romans qui constituent les aventures des deux Anglais.

Chroniques anglaises #88 : Lundi culture

The Five: the Untold Lives of the Women Killed by Jack the Ripper (2019) par Hallie Rubenhold

Je change complètement de mes lectures habituelles avec cet ouvrage de non-fiction, moi qui ne jure d’habitude que par les romans fantasy !

Cet ouvrage biographique retrace la vie de cinq femmes, rendues célèbres pour avoir un jour croisé la vie de Jack l’Eventreur : Mary Ann Nichols, Annie Chapman, Elizabeth Stride, Catherine Eddowes, and Mary Jane Kelly. Malheureusement, on ne se souvient que très rarement de leurs noms, et beaucoup plus souvent de leur condition de prostituées (qui, en réalité, n’est pas attestées).

Au travers de cet ouvrage, Rubenhold retrace la vie de ces femmes, qui avant d’être des victimes du célèbre tueur en série, ont été enfants, ados, femmes, soeurs ou encore mère. En plus de ça, ça donne un excellent aperçu de la vie dans les rues surpeuplés de Londres victorienne.

J’espère que ces courtes chroniques culture vous auront plu ! Si vous avez des recommandations, n’hésitez-pas (j’ai déjà regardé The Witcher et Locke and Key :p).

Une belle semaine à vous ! ♥

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

6 commentaires

Mariion2404 10 février 2020 - 19:49

J’ai regardé sex education et c’était super! J’aime beaucoup le personnage de Sherlock Holmes et je me suis acheté deux recueils de nouvelles lors de mes deux derniers voyages à Londres

Répondre
Ophélie G. 11 février 2020 - 19:37

Tu as quelle édition ? 😀 xx

Répondre
September Lullaby 11 février 2020 - 18:29

J’ai adoré Peaky Blinders et tu verras, ça monte en puissance à chaque saison 🙂 Je suis fan de la scénographie, de la musique et j’adore le fait qu’aucun personnage ne soit tout blanc ou tout noir. Et puis ça parle aussi d’une époque assez peu connue de l’histoire et de la situation politique de l’époque en Angleterre (et avec l’Irlande aussi). Je viens juste de commencer Sex Education et même si j’ai pensé détesté dès les premières minutes, j’ai hâte de regarder un nouvel épisode ce soir 🙂 Bisous !

Répondre
Ophélie G. 11 février 2020 - 19:39

Je veux bien te croire ! La vérité, c’est que je regarde la série avec une amie, donc on binge watch quand on se voit mais un weekend n’est jamais assez long.. J’espère que Sex Education te plaira, parce que ça vaut vraiment le coup. xx

Répondre
Lolli 14 février 2020 - 10:07

Peaky Blinders, c’est sur ma liste 🙂 Sex Education c’est de la bombe cette série, j’adore c’est décalé

Répondre
Ophélie G. 14 février 2020 - 16:11

Tu me diras quand tu auras eu le temps de regarder. xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Je pars du principe que vous êtes d'accord mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite