Chroniques anglaises #68 : urgence dentaire & Whitby

7 avril 2019

Les petites joies de la vie quotidienne ! De retour avec mes chroniques anglaises, pour vous raconter ce qu’il s’est passé dans mon quotidien de Française en Angleterre ! Le résumé de cette semaine : urgence dentaire, médicaments et balade à Whitby !

Urgence dentaire

Vous ai-je déjà dit à quel point trouver un dentiste en Angleterre peut être compliqué ?

Dimanche dernier, ma dent de sagesse gauche s’est réveillée. Elle est à moitié sortie depuis des années et de temps en temps, elle me fait une petite poussée de croissance un peu douloureuse mais qui passe en quelques jours. Bien sûr, là, c’est pas passé. Ça n’a fait qu’empirer même.

Cette semaine donc, ma gencive a enflé et m’a fait vraiment, vraiment mal. A tel point que j’ai essayé de trouver un dentiste, en vain. Je suis même allée voir le dentiste privé de ma rue. Résultat, ce serait £50 pour une consultation (mais pas avant mai-juin), £90 pour un rendez-vous d’urgence. Sans les soins donc, on est dans le privé. Merci, non merci. Je ne paie pas £150 de sécu sociale tous les mois pour en plus débourser autant d’argent. 

J’ai donc appelé le 111 (le service des urgences modérés) à plusieurs reprises. J’ai eu plusieurs personnes au bout du fil :

  • Numéro 1 m’a dit qu’elle me rappellerait dès qu’elle m’aurait trouvé un dentiste en urgence. 1 heure plus tard, elle me rappellait pour me dire que c’était mission impossible.
  • Numéro 2 m’a dit que je devrais prendre quelque chose de plus coriace que du paracétamol ou de l’ibuprofène : du cocodamol. 
  • Numéro 3 m’a pris rendez-vous aux urgences vendredi soir après l’école, parce que j’ai vraiment, vraiment insisté

Vendredi donc, pleine d’un espoir sans limite, je suis allée à l’hôpital de Scarborough où la réceptionniste m’a dit qu’il y a avait un peu de retard. C’était pas grave, j’avais prévu le coup en emmenant mon Kindle.

Une heure et des poussières plus tard, une médecin m’emmène dans son bureau… où elle me dit qu’elle ne peut pas m’ausculter parce qu’en tant que médecin, elle n’a pas le droit de toucher aux dents. Bon. Par contre, elle peut me prescrire des anti-douleurs encore plus fort. Double dose de cocodamol donc (qui est mon meilleur ami depuis ce jour).

Bref, ça fait plus d’une semaine, c’est toujours enflé mais au moins je n’ai plus mal aux dents. Par contre, les anti-douleurs sont super forts et j’ai des crampes d’estomac. 

Les dentistes en Angleterre, c’est compliqué. Dans le Yorkshire, la situation est presque critique : seulement 1 cabinet sur 5 accepte les nouveaux clients NHS. Et les listes d’attente sont excessivement longues : entre 18 et 24 mois !

Pour le moment, j’ai bon espoir que ça va se régler tout seul (#optimisme). Sinon, je ne sais pas vraiment comment faire.

👉 J’ai profité de ces péripéties pour mettre à jour le dossier « santé » du blog, que vous pouvez retrouver ici : La santé en Angleterre pour les expatriés.

Ambiance à Whitby : épaisse brume, mer déchaînée et silhouette de l’abbaye

J’ai profité de la visite de mon amie Marie pour aller me balader à Whitby. La dernière balade en date remonte à un peu plus d’un mois. Il faisait 18°C et un soleil de dingue. Hier, une épaisse purée de poix s’étendait sur tout le North Yorkshire et Whitby n’y échappait pas. Sacrée surprise que de se garer au pied de l’abbaye en ruine et de ne pas pouvoir la distinguer ! En attendant un récit en bonne et due forme, voici quelques photos. Ambiance Dracula !

Des choses à lire et à voir

★ A la station de métro Canary Wharf à Londres, , on peut désormais trouver trois distributeurs de nouvelles, à lire en 1, 3 ou 5 minutes – pour que les passagers s’occupent dans les transports. C’est une machine créée par une entreprise française, Short Edition, et la première nouvelle a été écrite par Anthony Horrowitz ! Il y a aussi du Lewis Caroll, Virignia Woolf ou même du Dickens. Une chouette initiative !

Une jolie lettre d’un de mes auteurs britanniques chouchou, Roald Dahl, écrite contre les anti-vaccins (sa fille est décédée à l’âge de 7 ans de la rougeole, en 1962). Il l’a écrite et publiée en 1986 mais est toujours d’actualité. 

★ Cette pub pour inciter les enfants à manger des légumes est juste hilarante ! Tous à vos fourchettes ! #EatThemToDefeatThem (Oui, j’ai l’humour d’une gosse de 12 ans).

Bonne semaine à tous ! ♥

Comments (12)

  • Marie P.

    7 avril 2019 at 19:22

    Aussitôt vu, aussitôt écrit ! ^^
    J’ai hâte de voir la version longue de l’article sur Whitby, et les super photos qui vont avec !!!

    1. Ophélie G.

      7 avril 2019 at 19:29

      Héhé j’essaye de l’écrire au plus vite ! xx

      1. Marie P.

        7 avril 2019 at 19:56

        Et j’ai hâte de refaire plein de sorties comme celle-ci !!!! 😀

        1. Ophélie G.

          7 avril 2019 at 20:14

          On va se prévoir un calendrier au poil ! 🙂 xx

  • Mariion2404

    7 avril 2019 at 20:55

    J’ai eu des soucis l’an dernier avec mes dents et heureusement que j’ai pu avoir une solution rapide. Je n’imagine même pas passer une semaine avec des douleurs comme celles là. J’espère que ça va mieux

    1. Ophélie G.

      7 avril 2019 at 21:06

      J’arrive pas à savoir si ça va mieux, si je me suis habituée à la douleur ou si les médocs cachent la douleur… Mais j’ai clairement moins mal ! Merci de t’inquiéter. xx

  • Ana

    7 avril 2019 at 21:57

    Bienvenue dans le système de santé britannique ! L’hôpital de Scarborough est d’une nullité… Mon fils de 2 ans s’est écrasé l’orteil avec une dalle dans le jardin et ils n’ont rien fait (si mettre un pansement et ils n’ont pas vu de fracture sur la radio). Je passe les péripéties, trois semaines plus tard nous voilà par chance en France, la plaie de mon fils était très infectée, son orteil toujours écrasé. Résultat: il a été opéré sous anesthésie pensant presque une heure, il y avait bel et bien une fracture et plusieurs médecins m’ont dit qu’il aurait pu perdre son orteil voir son pied. Perso je ne jouerais pas avec ma santé et je te conseillerais tout de même quand tu le peux d’aller dans le privé (au moins pour le dentiste, ceux du NHS sont assez mal équipés voir formés et si tu dois avoir une intervention plus compliquée ce n’est pas garanti que cela sera gratuit, paradoxalement le privé peut revenir à moins cher). J’espère tout de même que ta situation s’est améliorée !

    1. Ophélie G.

      7 avril 2019 at 22:23

      J’avoue que c’est bien la première fois que j’ai des ennuis avec le système britannique.. Mon premier passage aux urgences date d’il y a 3 ans et ça s’était réglé super rapidement. J’avais eu affaire à du personnel plutôt compétent. Mais j’avoue que ton témoignage refroidit un peu mon jugement.. J’espère que ton petit bonhomme va bien maintenant ! Je pense que je vais attendre la fin de la semaine prochaine (vacances) et si ça ne va pas mieux, je prendrais rendez-vous dans le privé. Ça m’emmerde mais comme tu dis, on ne joue pas avec sa santé ! Du coup, tu es dans le coin ?
      Merci d’avoir partagé ton expérience en tout cas ! xx

  • lewerentz

    8 avril 2019 at 17:21

    Oh la, pauvre de toi; les maux de dents sont parmi les pires ! A ta place, je n’hésiterais pas deux secondes à payer ce qu’il faut pour être prise rapidement, même si, oui (comme nous tous), tu paies déjà bonbon chaque mois. En septembre dernier, je me suis cassé le col du fémur suite à une chute toute bête en courant. Du coup, je pensais que c’était juste un gros claquage mais comme au bout de 15 jours j’avais toujours mal, j’ai court-circuité mon médecin de famille (par lequel je suis sensée passée), et j’ai directement appelé une clinique du sport qui m’a fixé un RDV pour le lendemain matin. Et bien m’en a pris ! En l’occurrence, cette clinique accepte aussi les patients qui viennent de leur propre chef et mon assurance accident professionnel a tout pris en charge mais même si j’avais dû passer à la caisse, j’aurais payé sans broncher. Si j’avais pris RDV chez mon médecin, j’aurais dû patienter encore quelques jours + ensuite d’autres jours (voire semaines) pour être convoquée à l’hôpital pour une radio…

    Chouette, l’initiative des distributeurs de nouvelles !

    1. Ophélie G.

      8 avril 2019 at 18:17

      Je me donne jusqu’à la fin de la semaine : si j’ai mal d’ici là, rdv dans le privé ! J’avoue que devoir payer 100 balles pour une consultation sans soins, ça me fait vraiment chier. Mais bon, si j’ai pas le choix.. Merci d’avoir partagé ton expérience en tout cas. xx

  • Aurélie

    15 avril 2019 at 10:27

    La santé ça a un coût, mais ça n’a pas de prix… C’est précieux les dents… Alors si ça ne passe pas, file dans le privé ! OK c’est cher, mais à trop attendre on risque aussi ds complications…
    Très jolies tes photos de Whitby, avec effectivement une petite ambiance Halloween 😉
    Il y a aussi des distributeurs de nouvelles dans certaies gares parisiennes, c’est super je trouve…
    Merci pour le lien vers la lettre de Roald Dahl, je vais aller la lire de ce pas.
    Bises !

    1. Ophélie G.

      15 avril 2019 at 13:06

      Ça va maintenant, c’est passé ! Jusqu’à la prochaine fois… Il faut absolument que je me trouve un dentiste d’ici là. 🙂
      Le contraste était saisissant, entre cette fois et le mois dernier ! Deux atmosphères, mais tout autant de plaisir ! xx

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Chroniques anglaises #67 : Brexit et news en vrac

Chroniques anglaises #67 : Brexit update et news en vrac

31 mars 2019

Article suivant

Treasurer's House, York

La Treasurer's House : vieilleries et histoire de fantômes

9 avril 2019