Follow:
Chroniques anglaises

Chroniques anglaises #29 : Il neige !

http://cakeandwhisky.com/

Location: York, Yorkshire

Qui c’est qui s’est débrouillée comme une manche et qui n’a pas publié (ni même écrit) ses chroniques anglaises dimanche ? (C’est une question rhétorique, je vous vois venir !). Après quelques jours de retard, je vous invite donc dans mon quotidien d’expatriée en Angleterre, pour vous raconter mes dernières aventures dans la jolie ville de York. En vrac : de la neige, des chants de noël à l’église et du blabla habituel.

Petite note de départ : j’ai des soucis avec Jetpack en ce moment. Je n’ai pas encore eu (ni pris) le temps de m’occuper de ça, alors c’est normal si certains widgets ne marchent pas. Je pense notamment à Instagram et aux articles populaires. Un peu la lose, mais je m’en occupe rapidement ! Et sinon, photo non-contractuelle, il n’a pas neigé tant que ça. 😉

De la neige !

Le 30 novembre, jeudi dernier donc, il s’est mis à neiger en Angleterre. Un peu, et puis beaucoup. Bien évidemment, je donnais un cours de français quand les premiers flocons sont tombés. Autant vous dire que la neige est descendue dans mon estime à ce moment-là. Essayez de calmer 30 gamins de douze ans qui s’extasient devant la neige alors que vous avez autant envie qu’eux d’aller vous rouler dedans. je vous promets que c’est l’enfer. Ils m’ont appelée le Grinch quand j’ai plongé la salle dans le noir en baissant les stores. Je leur ai fait croire que c’était pour les empêcher de se déconcentrer, mais en réalité, c’était pour moi. #TeamEvilTeacher

A York, il avait beaucoup neigé et rejoindre les copains en ville, ça a été véritablement épique ! J’habite à la limite du centre-ville et ça a son importance. Il y a moins de voiture, donc la neige a vite gelé. Même avec mes Doc Martens, j’ai failli me ramasser plus d’une fois. Mais au moins, ça m’a fait rire.

Les Shambles enneigés // Les Shambles enneigés bis // Sur la route du travail

Toute contente, je suis passée dans les Shambles, pour les découvrir recouverts d’un manteau blanc. Ça m’a laissée perplexe, car même s’il neigeait pas mal, c’était impossible que ça tienne autant. Et en plus de ça, cette neige n’avait pas la bonne texture qui crisse sous les souliers. Google m’a apporté la réponse : en décembre, ces jolies rues sont couvertes de fausse neige… C’est pas forcément mon truc niveau écologique, mais au moins c’était joli, avec la vraie neige qui tombait à gros flocons.

Christmas Carols à York Minster

Le jour où il a neigé, c’était aussi le jour des Carols à York Minster. C’est une tradition britannique très importante. Les Anglais vont à l’église pour assister à une cérémonie religieuse moitié chansons, moitié lecture de passages la Bible. J’ai assisté à plusieurs de ces services quand j’habitais à Stamford. Que voulez-vous, quitte à habiter en Angleterre, autant s’acclimater autant que possible.

Dans l’ensemble, c’était chouette. Je veux dire, il y a pire que York Minster pour ce genre d’événements. J’adore le côté chansons de la cérémonie. Le public se joint au chœur (sauf moi, je viens pour écouter) et c’est vraiment beau. Par contre, autant vous dire que la partie lectures bibliques, je m’en passerais volontiers.

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours l’impression qu’ils choisissent les pires passages de la Bible pour ces lectures. Toujours est-il que c’était chiant pour l’athée que je suis. J’ai pourtant été agréablement surprise lorsque le pasteur de Leeds a commencé son speech. Il a en effet pris le parti de parler des autres religions et de dire que toutes se valent et doivent être respectées pour leur richesse personnelle. Il a même affirmé que pour lui, il y a des aspects de la pratiques religieuses bien mieux traités dans d’autres cultes. J’ai adoré cette ouverture d’esprit totalement inattendue.

Par contre, quand il a commencé à parler d’accueillir Jésus dans nos cœurs, j’ai complètement décroché. Bref, les Carols à l’église, c’est à faire au moins une fois dans sa vie. Par contre, habillez-vous chaudement. Je me les suis gelées pendant toute la durée du service. Et le malheureux cierge que chacun avait n’était pas d’un grand secours…

En images

Je me plais de plus en plus à prendre des photos au quotidien. Rien de bien folichon, mais ce sont des photos que je me plais à prendre car elle symbolise bien ma petite routine British. Ce sont d’ailleurs des photos que je ne retouche jamais, pour encore plus d’authenticité. En général, je les poste sur Instagram ; là, je modifie simplement la luminosité et le contraste. Rien de bien compliqué en soir.

La déco de Noël de Sandra ♥ // Jolis emballages // Yummy !

Carols at the Minster // Un dimanche ensoleillé // Burger végé @GBK

L’obsession des Anglais pour Noël // Le sapin de l’école // Le pub du dimanche soir

Chroniques anglaises#29 : Il neige !

Douceurs à l’école pour St Andrew’s Day, le Saint patron des Ecossais : de l’Irn-Brue, des shortbreads et des gâteaux Tunnock.

Les aléas du travail

Je ne vous ai pas encore parlé de l’école où je travaille pour mon PGCE. Je tais le nom par souci d’anonymat : je n’ai pas envie que mes collègues tombent sur mon blog. J’apprécie cette école de manière générale, il y a quand même deux trucs qui me gonflent légèrement.

La question du chauffage déjà. Je sais que cette école ne roule pas sur l’or mais un effort pourrait être fait en ce qui concerne le chauffage. Au rez-de-chaussée, aucun problème. Dans les salles de langue il fait même une chaleur à crever et rester assis près des radiateurs est un coup à s’assoupir (testé et approuvé). Mais alors à l’étage, là où se trouvent la salle des profs ou le bureau des MFL, on crève de froid. A tel point que ma maladie de Raynaud s’est réactivée. C’est une condition physique qui fait que le sang ne circule plus dans mes doigts quand il fait trop froid. Vraiment difficile de travailler dans ces conditions-là.

Bosser en Angleterre, c’est aussi devoir se familiariser avec un outil bien particulier. J’ai nommé le clavier QWERTY ! Malheureusement, c’est pas le plus simple de préparer un cours de français avec un clavier sans accent ou autres joyeusetés propres à la langue française. Du coup, j’ai trouvé l’astuce : utiliser CTL+ALT pour changer la configuration des claviers que j’utilise. Sauf que parfois, j’oublie de le remettre en place, et les autres profs râlent un peu… Ce sont des choses qui arrivent !

Sans parler du fait que ces ordinateurs sont périmés au possible (j’avais oublié à quoi ressemblait Windows Vista, pas vous ?), et que travailler avec ces outils de l’avant-guerre, c’est un coup à s’arracher les cheveux de la tête. Enfin, c’est mieux que de ne pas avoir d’ordinateur du tout…


Belle semaine à vous ! ♥

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

2 Commentaires

  • Reply MamzelDree

    Oh j’ai loupé quelques articles dis donc ! 🙂
    Han de la neige à York, quand j’y étais venue c’était en mai, il faisait beau et chaud. J’avais déjà adoré la ville comme cela alors sous la neige… <3
    Ca fait plaisir de lire que tu t'y plais bien, j'ai hâte de te voir IRL, à York ou Cambridge ! XD
    Gros bisous !

    6 décembre 2017 at 09:03
    • Reply Ophélie G.

      Rattrape-toi vite ! :p Une semaine plus tard, les températures sont bien remontées… Difficile de croire qu’il neigeait il y a sept jours !
      On aura qu’à se voir à York et à Cambridge comme ça, pas de jaloux ! ♥ xx

      7 décembre 2017 at 17:52

    Laisser un commentaire