Blog post

Lochs écossais : Loch Ness, Loch Molrich & Loch Lomond

J’ai entendu quelqu’un me dire : « bof, les lochs, une fois que t’en as vu un, tu les as tous vus. » Mon cœur s’est un peu émietté en entendant ça car au contraire, tous les lochs écossais ne se ressemblent pas. A mes yeux, ils ont tous ce petit quelque chose qui les rend bien dissociables. Portraits de lochs.

Loch (n.m.) : En Écosse, lac qui occupe le fond d’une vallée.

Des lochs, j’ai eu la chance d’en voir plus d’un : le Loch Leven (celui de Glen Coe), le Loch Fyne, le Loch Long, le Linlinthgow Loch, le Green Loch, pour en citer quelques uns. Chacun d’entre eux m’a émerveillée pour diverses raisons et aujourd’hui, je vous parle de trois d’entre eux, découverts ou redécouverts cet été lors de mon road trip en Ecosse.

Les eaux sombres du Loch Ness

Il y a eu le Loch Ness, avec ses eaux sombres et ses remous incessants. Ses plages où sable et galets se mélangeaient, et où les chardons, ces si jolies fleurs, poussaient à cœur joie. Au loin, les montagnes, immenses dentelles qui se dessinaient le long du ciel. Les cairns déposés sur ses rives. Le vent qui se levait et faisait danser les eaux. Le clapotement des vaguelettes qui s’écrasaient sur les galets.

Beautiful Loch Ness,
The truth to express,
Your landscapes are lovely and gay,
Along each side of your waters, to Fort Augustus all the way,
Your scenery is romantic…
With rocks and hills gigantic…
Enough to make one frantic,
As they view thy beautiful heathery hills,
And their clear crystal rills,
And the beautiful woodlands so green,
On a fine summer day…
From Inverness all the way…

Extrait d’un poème de Thomas McGonagall.

Lochs écossais : Loch Ness, Loch Molrich & Loch Lomond

Les plages de sable du Loch Morlich

Il y a aussi eu le Loch Morlich, borduré d’immenses sapins touffus. Ses plages de sable blanc, et puis son petit port. Ses eaux qui se déclinaient en mille et une nuances de bleu. Les enfants qui s’y baignaient, sous les yeux de leurs grands-parents. Les couples qui profitaient du climat clément pour pique-niquer sur les rives. Les promeneurs avec leurs chiens et les baladeurs venus y faire du canoë.

Les eaux aux milles reflets du Loch Lomond

Et enfin, il y a eu le Loch Lomond, avec ses plages de galets et ses eaux dans lesquelles se reflétaient les caprices du ciel. Tantôt grises, tantôt bleutées – les eaux semblaient incapables de choisir une teinte précise et se paraient de mille couleurs au fil du temps qui passait. Ce splendide coucher de soleil qui illuminait le loch et ses rives. Cette odeur de feu de camp qui provenait d’un jeune couple pas très loin.

By yon bonnie banks and by yon bonnie braes,
Where the sun shines bright on Loch Lomond,
Where me and my true love were ever wont to gae
On the bonnie, bonnie banks o’ Loch Lomond.

Chanson traditionnelle écossaise.

La balade vous a plu j’espère ? ♥

Quel est votre loch préféré ?

Encore un peu d'Ecosse ?

6 Commentaires

  • One more tea, please

    10 octobre 2018 at 13:41

    Ces photos sont vraiment belles ! Ça me rappelle des souvenirs 🙂
    Belle journée
    Charlotte

    1. Ophélie G.

      10 octobre 2018 at 14:39

      Merci beaucoup Charlotte ! Une belle journée à toi. xx

  • lewerentz

    10 octobre 2018 at 17:21

    Très jolies photos. J’espère les voir en live, un jour…

    1. Ophélie G.

      10 octobre 2018 at 17:54

      Je le souhaite aussi. Surtout le Loch Morlich (mon loch préféré car il est sublime et mène à un autre loch secret encore plus beau) ! xx

  • Sarah

    11 octobre 2018 at 09:04

    Ces lochs sont tellement beaux ! J’aime beaucoup ton texte aussi, plein de douceur. J’espère pouvoir visiter l’Ecosse très bientôt

    1. Ophélie G.

      11 octobre 2018 at 17:10

      Merci Sarah, ça me touche vraiment que mon texte te plaise. Je te souhaite de pouvoir visiter ce merveilleux pays ! xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant