Ikea, neige et PGCE

Chroniques anglaises #33 : Ikea, neige et solidarité

Décidément, les chroniques anglaises arrivent sur le blog de plus en plus tard le dimanche… Aujourd’hui, j’ai une excuse en béton : j’ai passé la journée dans les cartons Ikea, à monter les meubles de ma chambre. Avouez, c’est une excuse valable… Non ? Bref, bienvenue dans ce nouvel épisode de « je raconte ma vie en Angleterre ».

Note : La photo illustrant cet article, c’est la vue de chez-moi aujourd’hui dans l’aprem. #Neige

J’ai enfin une chambre !

Comme je l’ai laissé entendre carrément dit dans la pseudo introduction de cet article, j’ai ENFIN eu le temps d’aller à Ikea ce weekend. Il était grand temps ! Parce que bon, depuis que j’ai emménagé au mois d’octobre, je dors sur mon canapé. Je ne m’en plains pas du tout, il est vraiment confortable. Mais j’avoue que l’idée d’avoir une vraie chambre et de ne pas avoir à m’embêter à faire/défaire le lit tous les jours, ben ça me plaît beaucoup.

Comme pour mon sofa, j’ai fait livrer mon lit, ma commode et ma bibliothèque ce matin – c’est quand même bien pratique ce truc. Je me suis levée aux aurores (la dernière fois, les mecs étaient venus à 7h05), et j’en ai profité pour préparer mes leçons de la semaine. J’ai bien fait de ne pas glander, ils ne sont arrivés qu’après 10h cette fois. Ensuite, j’ai retroussé mes manches et monté mes meubles.

Si la commode ne m’a posé aucun souci, le lit s’est révélé un peu plus problématique. J’avais géré le coup du sofa toute seule comme une grande mais là, je n’ai pas eu le choix. J’ai appelé un copain à la rescousse. Si bien qu’en deux temps trois mouvements, les meubles étaient sur pieds !

Je voulais vous montrer le résultat (oui, je suis très fière de moi-même) mais la nuit est tombée rapidement aujourd’hui et je n’ai pas eu le temps de faire des photos. Ça attendra la semaine prochaine !

Presque fini ! // Le vide intersidéral

Il a neigé… encore !

Avant Noël je vous parlais des quelques flocons qui s’étaient égarés sur York. Aujourd’hui, il a vraiment neigé, une bonne partie de la journée. Bon, pas de quoi fouetter un chat, vu les torrents d’eau qui sont tombés juste après. Mais au moins, on a eu de la vraie neige, et c’était jolie. Par contre, qu’est-ce qu’il pèle ! Tout le monde espère qu’il va reneiger, histoire de ne pas avoir à aller à l’école demain… L’espoir fait vivre comme on dit !

Devant chez moi // En route pour l’université

Solidarité chez les MFLs

Vendredi, j’ai passé la journée la plus weird de ma vie je crois. A la fac, nous avons reçu les notes de notre premier essai rendu avant les vacances de Noël. Quelques personnes de mon groupe n’ont pas eu la note requise (mais ne sont pas pour autant évincés du cours !). En résultat, l’humeur de la journée était vraiment morose. Personne n’arrivait à se sentir content d’avoir réussi, parce que la solidarité est telle que tout le monde était complètement abattu. Mais vraiment, dans le genre misérable quoi. Des torrents de larmes ont été versés (je vous passe les détails, mais certaines choses se sont vraiment mal passées ce jour-là).

En réalité, malgré tout, ça m’a vraiment fait chaud au cœur en fait. Le PGCE, c’est quand même pas la chose la plus facile qui soit et voir ce genre de solidarité, ben c’est chouette. Nous avons la chance d’être un petit groupe (seulement 19 personnes en MFL), ce qui fait que nous sommes soudés, et proches les uns des autres. C’est un peu comme une famille nombreuse quoi. Je crois bien que cette compassion collective a réellement remonté le moral des troupes.

Du coup, après les cours, nous sommes allés au pub. Que voulez-vous, on ne change pas une équipe qui gagne ! Certains sont partis, puis revenus, d’autres sont arrivés. Au final, nous avons passé cinq heures dans le même pub, à boire des pintes de cidre/bière et à raconter nos vies. Entre filles, puis avec des garçons – un peu n’importe quoi. C’est le genre de choses que j’apprécie vraiment vraiment à York ! J’ai véritablement trouvé ma place ici.

En vrac et en images

  • En rentrant d’Ikea, un mec n’avait pas allumé les feux de sa camionnette. Quand on l’a doublé, je lui ai fait signe pour qu’il y remédie. Deux minutes après, l’ami qui conduisait paniquait un peu de voir le mec rouler super vite et très très près de nous. Au final, il voulait juste nous remercier en levant le pouce en l’air – ce qu’il a fait en nous doublant. Je ne vous raconte pas la crise de rire.
  • Demain, je commence le deuxième bloc dans ma première école : quatre semaines non-stop, sans université. Heureusement, il y a les vacances au milieu !

Vive la fac // Au pub après les cours // Les oublis d’accents…

Joli ciel 1 // Encore de la neige // Joli ciel 2


Je vous souhaite une belle semaine ! ♥

2 Commentaires

  • Anaïs – A BUNCH OF FUTILITIES

    24 janvier 2018 at 20:44

    Je crois que je l’avais déjà mentionné sur un de tes articles précédent, mais j’adore monter les meubles Ikea haha XD! Je serai bien venu te filer un coup de main et dans la joie XD! Ceci dit, tu peux être fière de toi chaton 😀 ! Maintenant tu as ton petit chez toi au complet YAY!
    Et je trouve ça vraiment chouette que vous soyez tous très proche dans ta promo, c’est presque essentiel à mes yeux 🙂 !

    1. Ophélie G.

      25 janvier 2018 at 06:48

      Moi aussi j’adore ça ahah ! Ça me détend et après je suis tellement fière ! :’) ♥♥ xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant