Follow:
Chroniques anglaises

Chroniques anglaises #7 : Deux semaines dans le brouillard

Chroniques Anglaises #7 : Deux semaines dans le brouillard

Au programme de ces nouvelles Chroniques, il y aura du brouillard ! Rassurez-vous, je ne vais pas seulement parler du climat – il va plutôt s’agir d’un brouillard émotionnel pour le coup. Le temps passe à une vitesse de dingue. On est déjà au mois de novembre – où est passé le reste de l’année ? 

C’est déjà les septième Chroniques Anglaises, et je ne me lasse toujours pas de rédiger ces articles. Ça me permet de faire le point, de revenir sur les deux dernières semaines pour les partager avec vous. Pour celles et ceux qui joignent le vaisseau en cours de route, les Chroniques Anglaises sont des articles publiés un dimanche sur deux et qui reviennent sur deux semaines de mon quotidien en Angleterre.


De la difficulté de rentrer de vacances

Ces deux dernières semaines auront été éprouvantes sur le plan moral. Depuis que je suis rentrée de vacances, j’ai eu du mal à me replonger dans le quotidien. Je ne sais pas comment expliquer tout ça, mais dans l’ensemble, j’ai souffert d’un véritable manque de motivation. Résultat, j’ai délaissé la salle de sport, j’ai mal mangé et surtout, j’ai très mal dormi. Ce qui a, bien entendu, joué sur mon humeur générale. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu un coup de mou pareil !

Il y a aussi eu plein de petits trucs qui n’ont rien arrangé. Le fait que Trump ait été élu (je sais, ce n’est pas un « petit truc ») m’a laissée vidée, le fait que le seul bijou auquel je tiens se soit brisé (c’est réparable mais bon, ça m’a franchement emmerdée) ou encore, le fait qu’une tentative d’achat sur Theme Forest se soit soldée par une carte bleue bloquée et un appel d’un quart d’heure au service des fraudes de ma banque, par exemple. Le genre de trucs dont tu te passerais très bien.

En plus de ça, il faut bien admettre que le temps ne m’a pas aidée à me sentir des plus joyeuses. Depuis quelques jours, le soleil se fait très très timide, et la grisaille aura eu raison de moi. C’est dire à quel point quelque chose cloche puisque je ne m’étais encore jamais sentie « attaquée » par le temps automnal. Il faut bien une première fois à tout comme on dit, même si pour le coup, je m’en serais bien passée.

Chroniques Anglaises #7 : Deux semaines dans le brouillard

Du brouillard un peu partout

Le brouillard, revenons-y un instant. Celui qui recouvre la campagne le matin quand je prends la voiture pour aller au boulot, je le trouve beau. Il donne une allure féerique au paysage, je trouve, même s’il m’empêche de voir loin devant moi. Rien ne semble réel quand il y a du brouillard, et c’est vraiment joli…

Par contre, ce que j’appelle le « brouillard émotionnel », je ne trouve pas ça super. Ces deux dernières semaines, j’ai eu l’impression de flotter dans de la brume. Excepté au boulot, et j’en reparle dans un instant, tout m’a semblé bien flou. C’est comme si j’étais constamment entourée de brouillard – une espèce de purée de pois opaque qui m’empêchait de voir plus loin que le bout de mon nez et qui me faisait broyer du noir.

Rassurez-vous, tout va mieux aujourd’hui. J’ai beaucoup réfléchi, et j’ai fait la paix avec moi-même. Je ne savais même pas que j’étais en guerre, c’est vous dire. Cette semaine donc, je vais travailler sur moi, et ne pas me lamenter sur mon sort – Dieu sait que je déteste ça. Il faut juste que je m’organise pour tout équilibrer. Je veux vraiment retrouver ce rythme sain que j’avais adopté et qui me faisait autant de bien ! Alors c’est parti, on allume quelques bougies et on respire.

Siffler en travaillant, la la la…

Autant sur le plan personnel, j’ai passé deux semaines abominables, autant sur le plan professionnel, ça a été top. Depuis la rentrée, que ce soit à l’école ou à l’académie, je me suis éclatée ! On m’a confié plus de responsabilités en me laissant cover des leçons et j’ai adoré.

Je m’explique : quand un prof n’est pas là, il n’y a pas d’heures d’étude comme en France (c’était comme ça pour moi en tout cas). Les leçons sont covered par un autre professeur. Et donc cette fois, c’est moi qui me suis chargée de cover des cours. Ce n’est pas grand-chose en vrai, mais j’avoue que ça m’a fait plaisir qu’on me confie cette tâche. Surtout que les classes de garçons que j’avais en charge ont été adorables ! Aucune crise à gérer, c’était vraiment agréable.

Sur une note plus positive

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de balades au Royaume-Uni, mais ça va bientôt changer ! En décembre, je prévoie un weekend à Londres et une journée à Birmingham. À Londres, ça va être l’occasion de rayer quelque chose de ma Bucket List des 25 ans : voir une comédie musicale ! Ce sera The Phantom of the Opera, j’ai hâte !

Vous savez probablement que Birmingham n’est pas ma ville favorite. Seulement deux éléments font pencher la balance en sa faveur : son méga Waterstone (j’entends déjà ma carte bleue pleurer) et son Frankfurt Christmas Market ! J’y suis allée l’année dernière et même sous la pluie, ça avait été magique ! Espérons que le temps soit plus clément cette année (je veux de la neiiiiiige).

Christmas Market

Un peu de lecture

Une fois n’est pas coutume, je vous parle d’un livre acheté récemment, mais que je n’ai pas encore lu. Il s’agit de The Little Book of Hygge, de Meik Wiking. Je n’avais absolument pas prévu de l’acquérir – je n’avais encore jamais entendu parler du Hygge. J’avais vu ce joli petit livre sur le compte Snapchat de Coline, et je l’avais trouvé très joli, visuellement parlant, mais sans m’y intéresser davantage. Quand je l’ai vu à Waterstone vendredi, je n’ai même pas hésité. Il a atterri sur la pile des livres que j’allais acheter. Je l’ai simplement feuilleté, mais il a l’air très joli et j’ai hâte de le terminer.

Le Hygge, c’est un mot difficile – voire impossible – à traduire, mais il implique l’idée de cosyness, de bien-être. C’est un peu la recette du bonheur, recette qui nous vient tout droit du Danemark. C’est bête à dire, mais rien que ce petit achat un peu superficiel m’a fait beaucoup de bien ! La première chose que j’ai faite en rentrant chez moi d’ailleurs, ça a été d’allumer un tas de bougies un peu partout. Tout de suite, l’atmosphère s’est apaisée, et je me suis sentie un peu mieux. Affaire à suivre donc !

Et puis honnêtement, vous avez déjà vu un livre aussi joli vous ?

Chroniques Anglaises #7 : Deux semaines dans le brouillard

En vrac

  • Cette semaine, j’ai avancé ma lecture de Dragonfly in Amber, le tome 2 de la saga Outlander de Diana Gabaldon. Ce n’est pas un livre britannique, mais comme ça porte sur l’Ecosse, il y a des chances pour que vous le voyez sur le blog une fois la lecture finie.
  • Je suis allée voir Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children de Tim Burton, et j’ai adoré. Je vous en reparle bientôt.
  • J’ai quand même pris le temps de trier mes photos d’Edimbourg, le premier article écossais arrive jeudi sur le blog. Stay tuned, comme on dit ici ! 😀
  • J’ai ENFIN commencé les procédures pour intégrer une université au Royaume-Uni, à savoir prendre des cours particuliers de maths pour le GCSE et commencer la rédaction de mon Personal Statement (une lettre de motivation en gros) pour la candidature.
  • Last but not least, je suis de nouveau amoureuse de mon blog avec le nouveau design. Vous en pensez quoi vous ?

Bon dimanche à vous. ♥

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Reply prettylittletruth

    Super joli ce nouveau design! J’ai aussi the Little BOok of Hygge et j’adore 🙂

    14 novembre 2016 at 08:20
    • Reply Ophélie G.

      Merci beaucoup ! 😀
      Je ne l’ai pas encore terminé, mais j’adore ce livre ! xx

      14 novembre 2016 at 17:45
  • Reply Tiphaine

    Moi aussi, j’ai beaucoup de mal avec le mois de Novembre, le mois qui me déprime le plus avec Février je crois. Mais heureusement que Noël est pour bientôt !

    J’avoue avoir bien souri quand j’ai lu le titre de ton article : le célèbre Fog anglais 😉

    15 novembre 2016 at 18:50
    • Reply Ophélie G.

      D’habitude je n’ai jamais aucun souci avec novembre (février est une autre affaire).. Vivement Noël oui !!
      Le brouillard, partenaire officiel de vos journées déprimes ! x) xx

      17 novembre 2016 at 10:44
  • Reply Anaïs

    Encore une fois j’ai adoré ta chronique, il y à des semaines comme ça ou l’on est dans le flou et u on fait tout et n’importe quoi. Ceci dit, j’espère que tu te portes mieux mon chat! (Si jamais hésites pas ♥)
    J’ai moi aussi acheter ce petit livre du Hygge sur lequel je suis tombée par hasard à Cultura, j’ai hâte de le lire et d’en faire une petite revue :D!

    4 décembre 2016 at 11:40
    • Reply Ophélie G.

      Tout va pour le mieux, c’était juste deux mauvaises semaines ! 😀
      J’ai hâte de lire ce que tu en penses alors ! 😀 xx

      5 décembre 2016 at 09:28

    Laisser un commentaire