Dartmouth : son château, ses jolies rues et ses eaux turquoises

par Ophélie G.
6 commentaires
Compass Cove

Dartmouth Article mis à jour le 26 mars 2020.

Quand nous sommes arrivées à Dartmouth, le temps d’un passage éclair à l’office de tourisme et il s’était mis à pleuvoir des cordes ! Pas le choix, obligées d’aller boire un café bien chaud en attendant que ça passe. Nous avions jeté notre choix sur le Flavel, le café de la bibliothèque. Heureusement pour nous, la ville proposait un musée – et c’est bien le seul qu’on ait fait pendant notre séjour, au profit des espaces verts et de la nature !

Dartmouth Museum

Ce petit musée, dont l’entrée ne coûte que £2, retrace l’histoire maritime de la ville, et propose de nombreuses maquettes d’un réalisme époustouflant. Le monsieur à l’entrée était d’une gentillesse extrême et n’a pas manqué de me parler un peu en français, pour me raconter que sa femme et lui passent leurs vacances annuelles.. à La Rochelle. La ville où j’allais faire de la voile avec mon Papa quand j’habitais en France. Bien évidemment, si la mer et tout ce qui s’y rapporte ne vous intéresse pas, passez votre chemin !

Prendre le bateau pour aller au château

Le temps de visiter le musée, et le soleil avait pointé le bout de son nez. Timidement, certes, mais c’était un bon début. C’est donc ravies que nous avons déboursé £3.50 pour prendre une navette de mer et rejoindre le château de Dartmouth. Malgré son nom, ce n’est pas un château, mairs une tour de garde à l’entrée du port. C’est très sympa d’avoir un autre point de vue sur la ville, avec davantage de recul. J’ai pu tester la prise de photo sur un bateau, c’était drôle (et de guingois).

Dartmouth, prendre le bateau pour aller au château

Dartmouth Castle – une tour de pirates !

Comme Lisa et moi sommes toutes les deux membres d’English Heritage, l’entrée du château était gratuite, et nous avons profité de la vue absolument magnifique du haut des tours. Nous avons eu de la chance, puisque nous avons vu un combat de pirates (avec des épées en mousse, mais quand même !).

A l’intérieur des tours, on nous a expliqué comment étaient utilisés les canons (il fallait beaucoup de temps pour les mettre en route, je n’avais jamais songé à cet aspect technique des combats), ou encore comment les soldats vivaient alors.

 Le meilleur pour la fin : Compass Cove et Sugary Cove

Le soleil était définitivement levé quand nous sommes sorties du château. Plutôt que de redescendre tout de suite en ville, nous avons continué à longer les falaises, pour atterrir dans une première crique, nommée Compass Cove. L’eau était incroyable, magnifique, turquoise – on avait presque du mal à se dire que nous étions toujours en Angleterre. Malheureusement, il y avait du monde et nous ne sommes pas restées plus de quelques minutes dans cette crique-là.

Compass Cove
Compass Cove
Compass Cove

En marchant un peu plus loin, nous sommes tombées sur Sugary Cove, une crique pour le coup déserte ! Une pause goûté s’est imposée, histoire de profiter de la beauté du paysage qui s’offrait à nous, ainsi que du silence que seules les vagues venaient briser. Nous sommes restées un moment sans parler, juste à apprécier tout ça.

Sugary Cove
Sugary Cove
Sugary Cove

De retour sur Dartmouth

Après cette pause détente, nous avons pris la route pour retourner dans la ville, histoire d’acheter de quoi déjeuner, mais surtout de reprendre le bus. Dartmouth est vraiment jolie, sous tous les angles. La ville que l’on voit sur la photo en haut à gauche, c’est Kingswear : si on veut se rendre à Dartmouth en train, il faut s’arrêter à Kingswear pour ensuite prendre une navette de mer. Et le train n’a rien de moderne, puisque c’est un train à vapeur ! Ce qui suit est une série de photos prises sur le chemin. 😉

Se rendre à Dartmouth

L’avantage du Devon, c’est le réseau de bus plutôt intéressant, pour palier au manque de trains.

En attrapant un First 93 sur Royal Parade, en plein cœur de Plymouth, nous nous en sommes tirés pour moins de £10 chacune pour aller à Dartmouth et en revenir.

Le trajet s’est avéré plutôt agréable, puisque les paysages sont absolument magnifiques (les 3/4 de la route longent la côte et offrent un point de vue sympa).

En plus de ça, une vieille dame adorable nous a raconté un tas d’anecdote sur le chemin. Un vrai plaisir ! Par exemple, il y a une station de train à Dartmouth – c’est même la première chose qu’on voit en arrivant dans la ville. Sauf que le train n’est jamais parvenu jusqu’ici (d’où la nécessité d’y aller en bus).

Road trip dans le Sud-Ouest de l'Angleterre

Dartmouth était le dernier arrêt de notre road trip dans le sud-ouest de l’Angleterre, celui où nous avons passé deux nuits. Découvrez les autres étapes dès maintenant :

Courte escale à Bristol

The Eden Project, une carrière d’argile transformée en paradis écologique

La jolie ville côtière de Plymouth

Bons baisers de Dartmouth ! J’espère que cette série d’articles sur le sud-ouest de l’Angleterre vous aura plu.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

6 commentaires

Estelle Malandra 1 juillet 2015 - 14:09

Ces deux petites criques sont sublimes, c'est fou qu'on puisse trouver ça si proche de la ville.

Répondre
Ophélie G. 1 juillet 2015 - 14:09

C'est tout à fait ça. C'était tellement beau, tellement reposant.. *-* xx

Répondre
lewerentz 13 janvier 2019 - 10:30

Sublime ! Pour moi, Darmouth (désolée pour le cliché), c’est les paysages des romans d’Agatha Christie – autant dire que j’adooooore ! 🙂

Répondre
Ophélie G. 13 janvier 2019 - 17:52

Même si c’est cliché, ça reste superbe quand même ! xx

Répondre
3 kleine grenouilles 27 mars 2020 - 23:27

Comme c’est joli ! Je ne connais pas du tout l’Angleterre, ni le Royaume-Uni d’ailleurs. Je suis juste allée à Londres mais tes photos me donnent envie d’y voyager.

Répondre
Ophélie G. 28 mars 2020 - 12:31

Tu devrais, y a tellement de paysages différents en Angleterre ! Tu aurais tort de t’en priver. :p xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Je pars du principe que vous êtes d'accord mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite