Courte escale à Bristol

par Ophélie G.
2 commentaires
La Cathédrale de Bristol

Bristol Article mis à jour le 15 mars 2020.

Bristol n’était en réalité qu’une brève étape de notre road trip dans le sud-ouest de l’Angleterre. Nous devions y rester quelques jours, mais une grève des transports nous a obligées à changer nos plans. On a quand même profité des quelques heures que nous avions, armées de nos sacs-à-dos (qui n’étaient pas si imposants que ça au final). Alors, on fait quoi à Bristol quand on a quelques heures devant soi ?

Road trip dans le Sud-Ouest de l'Angleterre

Les étapes de ce road trip dans le sud-ouest en Angleterre

En quatre jours, nous avons eu le temps d’explorer quelques beaux endroits du Devon et des Cornouailles. 

The Eden Project, un merveilleux projet écologique

Plymouth, la ville du Mayflower

Dartmouth et ses jolies criques aux eaux turquoises

Après une petite mésaventure à la gare, la dame de l’accueil étant un peu stupide (je pèse mes mots pour rester polie), nous sommes allées à l’office de tourisme, au cœur du centre-ville, histoire de trouver une carte de la ville. On s’est posées dans un café, le temps de programmer notre découverte express de Bristol.

La Cathédrale de Bristol

La Cathédrale de Bristol

Fondée en 1140, cette imposante cathédrale de style norman et gothique a été une très bonne surprise. J’aime énormément les édifices religieux en général, mais celui-ci s’est révélé bien différent de ce à quoi je m’attendais.

J’ai trouvé l’intérieur magnifique. Une fois à l’intérieur, on ne peut qu‘être impressionné par la sensation de grandeur. La clarté de la pierre qui offre une lumière éclatante, la profondeur de la nef, la hauteur des plafonds – tout joue sur cette impression d’immensité. Les vitraux sont superbes, les colones ouvragées aussi. Le détail du travail de la pierre est un bel exemple de l’architecture gothique, très typique de l’époque.

L’entrée de la cathédrale est gratuite.

La Cathédrale de Bristol

Le petit jardin a été la cerise sur le gâteau de cette première visite. Tout en fleur en cette fin de printemps, il offrait une jolie vue sur l’extérieur de la cathédrale. Les vieilles tombes qui se dressent, ça et là, de guingois dans le jardin ne rendent pas l’endroit sinistre, loin de là. C’est plutôt mignon comme atmosphère.

Brandon Hill & Cabot Tower

Brandon Hill & Cabot Tower

J’avais très envie de grimper en haut de la Cabot Tower, située sur Brandon Hill, car j’avais lu que la vue est magnifique de là-haut. Après avoir visité la cathédrale, nous avons donc rejoint le parc et la colline, qu’il nous a bien évidemment fallu monter (et là, on a regretté nos sacs :D).

Cette tour est libre d’accès, mais attention à ceux qui, comme moi, souffrent du vertige. L’escalier est extrêmement exigu et les marches très étroites. Attention donc à ce que personne ne soit en train de monter ou de descendre lorsque vous vous engagez.

Bref, à part cette petite frayeur que j’ai eue en montant (puis en descendant) cette foutue tour, c’était un bon choix. La vue est absolument impressionnante, puisque Bristol s’étiole à l’horizon, de tous côtés. De là-haut, on y voit les maisons aux couleurs vives, les quais, le Clifton Suspension Bridge, des églises, etc. Cette tour a été inaugurée en 1898, pour célébrer le 400e anniversaire du départ de John Cabot vers ce qui deviendra le Canada..

Les Quais & Clifton Suspension Bridge

Le Clifton Suspension Bridge était aussi quelque chose que je tenais à voir : datant du XIXe siècle, il avait l’air vraiment impressionnant. On a donc longé les quais, en suivant vaguement notre instinct – on savait à peu près quelle direction emprunter puisqu’on avait vu le pont du haut de la Tour de Cabot.

Ceci dit, le pont n’était pas indiqué sur notre carte, trop petite, donc on devait vraiment jouer la carte de la chance. Mais on a fini par y parvenir, mais par le haut. Et j’avoue avoir été déçue en le voyant car il n’a rien de spécial. En plus de ça, la lumière était affreuse et toutes mes photos étaient vilaines comme tout.

A la recherche de quelques fresques de Street Art

Street Art à Bristol

Si Bristol est célèbre, c’est aussi pour son art de rue, que l’on croise à chaque coin de maison ou immeuble. De grandes œuvres colorées et absolument magnifiques qui décorent les façades défraîchies. Est-il nécessaire de rappeler que l’artiste Banksy a grandi à Bristol ? Je n’ai pas pu résister à prendre quelques photos des quelques œuvres vues en chemin – je crois me rappeler que quasiment tous ont été photographiés sur Nelson Street.

Après avoir déambulé dans les rues pendant quelques heures, il nous a fallu prendre le bus, direction la prochaine étape de ce road trip : Plymouth !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

2 commentaires

Bérénice 26 juin 2015 - 10:04

Superbes images, ça donne envie de découvrir Bristol !

Répondre
Ophélie G. 26 juin 2015 - 10:04

Merci Bérénice ! Le street art est incroyable, mais il m'aurait fallu plus de temps pour apprécier Bristol.. 5 heures, c'est vraiment pas assez ! xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite