Follow:
Angleterre

Carte postale #3 – Plymouth

Cartes postales de Plymouth

Location: Plymouth, Devon

Après Bristol, c’est à Plymouth que nous avons débarqué. Il était tard, il faisait nuit. Du coup, on s’est un peu perdues en cherchant l’auberge de jeunesse dans laquelle nous allions rester deux nuits, le Globe Backpackers, situé au 172 Citadel Road. L’accueil a été plus que chaleureux, et nous n’étions que deux dans la chambre ! Le gros plus, pas besoin de sortir pour les toilettes, il y en avait dans la chambre. Lorsque nos deux « colocataires » sont arrivés, gros coup de bol puisqu’il s’agissait de deux autres assistantes, une Autrichienne, une Allemande, que Lisa connaissait. En quelques minutes, un véritable capharnaüm régnait dans notre petite chambre.. c’était l’anecdote de l’auberge.

Après The Eden Project, il n’était pas trop tard et nous avons pu apprécier une longue balade le long des remparts de Plymouth. Nous avons commencé par le port, qui m’a vraiment fait penser à celui de La Rochelle.. C’est de ce port qu’est parti le Mayflower, un vaisseau marchand du XVIIe siècle. En 1620, il transporta une centaine d’Anglais vers la colonie de Plymouth, dans le Massachusetts. Une partie d’entre eux émigraient pour fuir la répression religieuse de Jacques Ier.

Dans le port Dans le port Dans le port Dans le port

Nous en avons profité pour acheter une bonne glace (noix de pécan et sirop d’érable pour ma part, miam miam !) afin de la déguster en marchant. Le chemin qui longe les remparts est très sympa, puisqu’il permet d’avoir une vue absolument géniale ! L’eau était d’un turquoise magnifique et la petite brise légère poussait les quelques voiliers vers l’horizon.

En balade En balade

Nous sommes passées au dessus de Tinside Lido. Il s’agit d’une piscine en plein air de style Art Déco ouvert en 1935, qui surplombe Plymouth Hoe, cette grande baie le long de laquelle on s’est baladées. Abandonné dans les années 1990, il a finalement ré-ouvert après avoir été modernisé. Si je me souviens bien, l’ouverture de cette piscine juste après la Première Guerre Mondiale a eu un succès fou, et de nombreuses familles venaient s’y relaxer. On a également pu apercevoir Smeaton’s Tower, qui n’est autre que le phare de Plymouth, sous lequel des jeunes faisaient un barbecue.

En balade En balade En balade En balade En balade En balade En balade

L’architecture des maisons qui bordent la mer est également vraiment sympa : chacune d’elle arbore une couleur pastelle différente, ce qui donne un charme fou à ces maisons mitoyennes typiques de l’Angleterre. Un régal pour les yeux ! Deux trois bâtiments sortent du lot et se caractérisent par une architecture bien particulière aussi.

Plymouth Plymouth Plymouth

Cette après-midi à Plymouth s’est achevée sur un restaurant entre Lisa et moi, avant une bonne nuit de sommeil. L’air de la mer, ça tue ! Rendez-vous au prochain article pour la dernière étape de ce road-trip : Darmouth !

Si vous voulez revoir les premières cartes postales, c’est par ici : Bristol 
et The Eden Project .

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire