La jolie ville côtière de Plymouth

par Ophélie G.
0 commentaire
Plymouth Dock

Plymouth Article mis à jour le 26 mars 2020.

Après une courte escale à Bristol, c’est à Plymouth que nous avons débarqué. Il était tard, il faisait nuit alors nous nous sommes un peu perdues en cherchant notre auberge de jeunesse. A l’époque, c’était le Goble Backpackers – mais elle a fermé depuis. Après une journée à The Eden Project, un projet écologique incroyable, nous avons profité de quelques heures pour découvrir la petite ville côtière de Plymouth.

Un mot sur l’auberge de jeunesse. L’accueil a été plus que chaleureux, et nous n’étions que deux dans la chambre. Ce qui n’est réel luxe dans ce genre d’établissement. L’avantage de cette chambre, c’est que nous n’avions pas besoin d’en sortir pour aller aux toilettes ! Lorsque nos deux « colocataires » sont arrivées, gros coup de bol puisqu’il s’agissait de deux autres assistantes, une Autrichienne, une Allemande, que Lisa connaissait. En quelques minutes, un véritable capharnaüm régnait dans notre petite chambre.

Attaquer par le meilleur : Plymouth Dock, le port maritime

Nous avons commencé par le port, qui m’a vraiment fait penser à celui de La Rochelle pour ceux qui connaissent. C’est de ce port qu’est parti le Mayflower, un vaisseau marchand du XVIIe siècle. En 1620, il transporta une centaine d’Anglais vers la colonie de Plymouth, dans le Massachusetts. Une partie d’entre eux émigrait pour fuir la répression religieuse de Jacques Ier (l’histoire religieuse du Royaume-Uni est pleine de rebondissements et, à mes yeux, très intéressante).

Plymouth Dock
Plymouth Dock

C’est un port tout ce qu’il y a de plus banal : des pontons auxquels sont amarrés tout un tas de bateaux différentes (grosse préférence pour les voiliers de mon côté qui, une fois encore, me rappellent La Rochelle et les virées en mer avec mon Papa), les vaguelettes qui s’écrasent contre les roches, les poissons qui flânent à la surface de l’eau.

Nous avons profité d’être en bord de mer pour acheter une bonne glace (noix de pécan et sirop d’érable pour ma part, miam miam !) afin de la déguster en marchant. Le chemin qui longe les remparts est très sympa, puisqu’il permet d’avoir une vue incroyable sur la mer – la Manche. L’eau était d’un turquoise magnifique et la petite brise légère poussait les quelques voiliers vers l’horizon. Un vrai air de vacances !

Plymouth Dock

Marcher le long des remparts et apprécier la vue

Pour le coup, nous n’avions pas fait la moindre recherche sur Plymouth, qui n’était au final qu’un point d’arrêt dans notre road trip. Nous nous sommes donc laissé porter par nos pas, tranquillement, comme deux nanas en vacances. Nous avons continué la balade le long des remparts qui longent le bord de mer.

Nous sommes passées au dessus de Tinside Lido. C’est une piscine en plein air de style Art Déco ouvert en 1935, qui surplombe Plymouth Hoe, cette grande baie le long de laquelle on s’est baladées. Abandonné dans les années 1990, il a finalement ré-ouvert après avoir été modernisé. Si je me souviens bien, l’ouverture de cette piscine juste après la Première Guerre mondiale a eu un succès fou, et de nombreuses familles venaient s’y relaxer. Nous avons également pu apercevoir Smeaton’s Tower, qui n’est autre que le phare de Plymouth, sous lequel des jeunes faisaient un barbecue.

L’architecture des maisons qui bordent la mer est également vraiment sympa : chacune d’elle arbore une couleur pastelle différente, ce qui donne un charme fou à ces maisons mitoyennes typiques de l’Angleterre. Un régal pour les yeux ! Deux trois bâtiments sortent du lot et se caractérisent par une architecture bien particulière aussi.

Les eaux turquoises du sud, comme un air de Caraïbes

Une chose qui m’a étonnée plus d’une fois dans la région du sud-ouest anglais, c’est la couleur de l’eau. Plymouth ne déroge pas à la règle et notre balade le long des remparts a été ponctuée de diverses wahooc’est trop beau, das ist sehr schön. Nous faisions déjà dans la diversification linguistique à l’époque.

Plymouth
Road trip dans le Sud-Ouest de l'Angleterre

Plymouth n’était qu’un arrêt dans notre road trip dans le sud-ouest de l’Angleterre, celui où nous avons passé deux nuits. Découvrez les autres étapes dès maintenant :

Courte escale à Bristol

The Eden Project, une carrière d’argile transformée en paradis écologique

Explorer Dartmouth et ses criques aux eaux turquoises

Bons baisers de Plymouth !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite