Follow:
Angleterre VS France

Ces choses qui me déplaisent en Angleterre

Ces choses qui me déplaisent en Angleterre

Jusqu’à présent, je vous ai beaucoup parlé de ces choses qui me plaisent en Angleterre. Il faut cependant être honnête, ce pays n’est pas parfait et il y a plein de petits détails qui me déplaisent au quotidien. Je vous laisse découvrir ça avec cette liste totalement aléatoire (comprenez : j’ai eu la flemme d’organiser mes idées :D).

Ces choses qui me déplaisent en Angleterre

Les alarmes

J’ai beau habiter depuis presque deux ans en Angleterre, je n’arrive toujours pas à m’habituer aux alarmes stridentes. Que ce soit les alarmes de voiture ou de maison, elles se déclenchent n’importe quand et font un bordel monstre. Sans oublier les alarmes des voitures de police ou des ambulances, qui me font systématiquement sursauter quand je les entends. A Glasgow, j’habitais à côté de l’hôpital et jamais je n’ai réussi à me faire au bruit incessant.

Les conversions

Je ne parle pas de la conversion monétaire livre sterling – euro (celle-là, je ne la fais même plus), mais de toutes les autres. Ici, les kilomètres deviennent des miles (1 mile = 1.609 km), les kilogrammes deviennent des livres (pas la monnaie, mais bien le poids ; 1 livre = 0.453 kg), les centimètres deviennent des pieds (1 pied = 30.48 cm), etc. Quand on me parle de cette personne qui fait 6 feet 4, ça ne veut strictement rien dire pour moi (6’4, ça fait à peu près 1.96m, donc en gros en Angleterre, je mesure 5’5). [Si le sujet vous intéresse, j’en parle dans cet article.]

Le prix du fromage

Si je disais dans cet article que mes repas ne se terminaient plus par du fromage, c’est surtout à cause du prix. Quand tu dois payer ton Rustique quasiment 6 euros, ça te coupe l’envie d’en manger (allez savoir pourquoi, je rêve de manger du Rustique en ce moment).

Le suremballage des fruits et des légumes

A moins de faire ses courses au marché et de venir avec ses propres sacs, c’est une véritable horreur. Tout est emballé et suremballé de plastique : concombre, tomates, bananes, etc. Même le vrac !

La moquette

Oui, je me répète, mais la moquette est toujours quelque chose que je déteste, surtout au moment de passer l’aspirateur. Donc voilà, je pense que je le mettrais dans toutes les listes des trucs que je n’aime pas ici.

Les pubs qui ferment tôt

Tout est dit. Impossible de faire la fête très longtemps à Stamford, les pubs ferment en général à 1h du matin. Depuis que les deux clubs de la ville ont fermé, le seul pub qui reste ouvert plus tard que les autres ferme à 2h30.

Les toilettes dans la salle de bain

Ça aussi, j’en ai déjà parlé ici, mais qu’est-ce que c’est chiant ! Quand on vit en colocation entre filles, la situation peut vitre s’avérer insupportable.

La lenteur des trains

Alors certes, il n’y a pas de TGV en Angleterre et ça se sent. Les voyages en train sont lents, mais lents ! Pour faire Edimbourg-Stamford, il y a 495 kilomètres et il faut 4h de train. Alors qu’un Poitiers-Paris de 340 kilomètres se fait en à peine 1h30.

Le prix des timbres

C’est le même bordel en France, je sais bien. Mais je trouve les timbres en Angleterre hors de prix.

Les jours fériés

Il y en a bien moins qu’en France ! Pour 2016, il y en a 11 en France, contre 8 en Angleterre. Voyez plutôt :

Jours fériés Angleterre Vs France

C’est tellement injuste ! Quand je pense qu’en Angleterre, le 11 novembre est SUPER important, mais c’est même pas un jour férié quoi..

Les yaourts

Les Anglais ont une conception différente des yaourts, et il est parfois super compliqué de trouver des yaourts comme les nôtres. Et c’est un peu chiant.

Les travaux de nuit

Alors ça, c’est assez étonnant. Lorsque des travaux requièrent du temps et sont susceptibles de gêner la circulation, ils sont réalisés de nuit. Il n’y a pas si longtemps, j’ai donné un cours de 19 à 21 heures, avec le bruit des marteaux-piqueurs juste sous la fenêtre. Difficile de se concentrer dans de pareilles circonstances.

L’omniprésence des raisins secs.

Difficile de faire plus claire que ce titre : les raisons secs sont PAR-TOUT, une véritable invasion ! Dans les gâteaux, dans les plats à la cantine de l’école, au restaurant… J’aime bien manger des raisins secs comme ça, mais je les déteste dans une préparation. On dirait des petits cadavres d’insectes gluants.. 😀


Bien évidemment, ces détails sont totalement contrebalancés par la multitude des choses que j’apprécie en Angleterre, mais il était important de souligner le fait que oui, même si ma vie d’expatriée en Angleterre me plaît, il y a des choses qui ont du mal à passer.

Et vous, des choses que vous n’aimez pas dans votre pays ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

29 Commentaires

  • Reply prettylittletruth

    Ah oui il y a plein de petites choses qui me deplaisent aussi mais tout autant qu’en France en fait 🙂

    16 juin 2016 at 14:11
    • Reply Ophélie G.

      Oui pareil, en France aussi il y a plein de petits détails qui m’énervent. 🙂 xx

      16 juin 2016 at 20:26
  • Reply Frenchie au Canada

    Haha je te rejoins pour les conversions. Et le poids en « stones » (en Ecosse), genre je fais 10 stones (exple au hasard, je n’en sais rien). Ici, ils utilisent les deux, et comme je travaille dans un secteur de la construction, je me tape plein de trucs en pound et en feet a convertir :/

    16 juin 2016 at 16:39
    • Reply Ophélie G.

      Mon dieu, je serai incapable de te donner mon poids en autre chose qu’en kilos. Et je sais que je mesure 5’5 mais c’est tout ! Comme je compatis, ça doit être tellement chiant ! x) xx

      16 juin 2016 at 20:30
  • Reply Anaïs

    Ton article m’a fait sourire et rire surtout pour l’histoire des raisins secs, je suis tout à fait d’accord avec toi, les raisins secs seuls = oui, mais en prépa = beurk XD.
    Très bon article en tout cas! Et bon courage pour les alarmes! Je ne sais pas si ce sont les même qu’à Dublin, mais si c’est le cas, je confirme, une véritable horreur pour les oreilles!

    Bisouuus ♥

    16 juin 2016 at 16:48
    • Reply Ophélie G.

      Si, c’est les mêmes qu’à Dublin.. Tu vois donc de quoi je parle ! xx ♥

      16 juin 2016 at 20:31
  • Reply Camille

    Je ne sais pas ce qui est pire : la moquette dans la cuisine ou dans la salle de bain ?

    Ce qui est bien avec les jours fériés, même si on en a moins c’est qu’on ne se fait jamais carotte avec ceux qui tombent durant les weekends vu qu’ils sont décalés. Et du coup c’est une bonne contrepartie ^^

    16 juin 2016 at 19:33
    • Reply Ophélie G.

      Je n’arrive pas non plus à répondre à cette question. D’un côté, dans une salle de bain c’est abominable parce qu’entre l’humidité, les cheveux et tout, c’est trash, mais de l’autre, dans la cuisine, bonjour les odeurs et surtout, si tu fais tomber quelque chose (genre de la sauce..). Beurk !

      Je n’avais pas pensé à ça pour les jours fériés, mais tu as tout à fait raison ! xx

      16 juin 2016 at 20:32
  • Reply Sarah

    Vivant en Ecosse, je suis d’accord sur toute la ligne ! Seul impression différente : j’ai le sentiment qu’il y a énormément de jours fériés en Ecosse, par rapport à la France, mais c’est sans doute que je les passe au boulot à chaque fois, presque sans savoir 🙂

    16 juin 2016 at 19:33
    • Reply Ophélie G.

      Les jours fériés, c’est probablement à cause des vacances scolaires : on les voit moins passer quand ça tombe pendant nos congés. 😉 xx

      16 juin 2016 at 20:33
  • Reply Marion

    Hahaaaaa !!!!!!! 😀 les raisins secs et la moquette!!!! j’ai bien ri! 🙂

    17 juin 2016 at 04:24
    • Reply Ophélie G.

      A cause de la moquette, je dois passer l’aspirateur au moins trois fois par semaine, c’est la lose ! x) xx

      17 juin 2016 at 14:27
  • Reply Les Flâneuses

    Je pense qu’on peut tous trouver des défauts à l’endroit où l’on vit, j’espérais que tu nous ferais une liste de ce ce genre ! Ça donne un article très drôle ^^
    Je ne connaissais pas les jours fériés d’Angleterre, merci pour cette découverte 🙂
    Je me demande d’ailleurs ce qu’est le boxing day, je n’en avais jamais entendu parler avant !

    Les Flâneuses ~Anaïs

    17 juin 2016 at 13:35
    • Reply Ophélie G.

      Je suis contente que cet article t’ait paru drôle alors ! 😀

      Alors pour le Boxing Day, je sais qu’il y a une origine religieuse, mais je connais surtout celle laïque : le 26 décembre, c’était le jour où les aristocrates (au XIXe siècle), offrait à leurs serviteurs un jour de congé pour qu’ils puissent profiter de leur famille et de leur amis après noël. En général, le maître de la maison leur remettait ce jour-là une boîte remplie de présents et de nourriture (des restes de leur repas de noël par exemple). Aujourd’hui, c’est surtout une occasion de finir les restes du repas après les fêtes, tout en profitant de ses proches. Mais c’est aussi le jour officiel de l’ouverture des soldes alors certains préfèrent passer cette journée dans les magasins. 😉 xx

      17 juin 2016 at 14:26
  • Reply Manon

    Ton article m’a bien fait rire et je m’y retrouve! Les alarmes, je n’en peux plus! L’autre jour il y en a une qui s’est mise en route à minuit et ne s’est pas arrêté avant une demie heure ! Mais bon on l’aime quand même notre petite Angleterre 🙂 xx

    18 juin 2016 at 16:37
    • Reply Ophélie G.

      Ah nan mais c’est trop chiant ça ! On a eu une coupure de courant dans tout le quartier, il y a quelques semaines. Les alarmes de plusieurs maisons se sont déclenchées, mais comme il n’y avait personne, elles ont sonné une bonne partie de la journée. >< Mais oui, on l'aime beaucoup même ! xx

      19 juin 2016 at 10:02
  • Reply Carole en Australie

    Trés bon article mais je reviendrai sur deux choses:
    – les jours fériés en GB sont rattrapés s’ils tombent un samedi ou un dimanche ce qui fait que chaque année tu as le même nombre de jours fériés (ce qui n’est pas le cas en France – cette année en est un bon exemple)
    – pour les pubs qui ferment tôt, je trouve que 1h du matin c’est déjà tard! J’ai géré plusieurs pubs pendant 6 ans (1998 – 2004) et avant 2004, l’horaire légal de fermeture c’était 11 heures! Ca a changé cette année-là et les pubs peuvemt ouvrir 24h/24 s’ils désirent.

    21 juin 2016 at 11:17
    • Reply Ophélie G.

      Pour les jours fériés, ça doit être dû au fait que je bosse dans le système scolaire : ils tombent souvent pendant les vacances et je ne les vois pas passer (mais je ne me plains pas hein ;-)). En ce qui concerne les pubs, même si en théorie ils peuvent rester ouvert 24/7, en pratique c’est différent. Après 23h, les licences changent et doivent être étendues pour avoir le droit de vendre de l’alcool (donc les pubs traditionnels ne s’embête pas avec ça). En plus de ça, le Council a aussi son mot à dire et limite souvent les heures d’ouverture. Du coup, dans des coins comme Stamford, il est difficile de trouver un « pub » qui soit ouvert après 23h. Par contre, on peut toujours aller dans les « Nightclubs » qui eux, servent en général jusqu’à 3h (je parle de ma ville hein). 🙂 xx

      21 juin 2016 at 11:50
  • Reply Soy

    J’adore le passage sur les raisins secs!!

    22 juin 2016 at 22:23
    • Reply Ophélie G.

      Décidément, ces raisins secs en font sourire plus d’une. :p xx

      23 juin 2016 at 11:14
  • Reply Emy

    hehehe j’ai vécu 5 ans à Londres alors je me retrouve pas mal dans ta liste (les fire alarms et les ambulances ahhhhhhhh, les emballages pour les légumes, le prix du fromage, les trains, les timbres!!).

    23 juin 2016 at 20:10
    • Reply Ophélie G.

      Ahah ça me rassure de voir que ce n’est pas seulement moi ! :Dxx

      24 juin 2016 at 10:27
  • Reply Eva

    Bonsoir
    Je découvre ton bien joli blog 🙂
    Pour le fromage, ici au Japon il coûte aussi super cher, 6 euros le triangle! Je n’ai jamais été tres fromage en France, mais depuis que je suis expatriée j’ai parfois de soudaine envie d’en manger >< du coup je fais souvent ma rabat joie en disant qu'un seul suffit. A force on a trop de sacs à la maison.

    Tu m'as donne une idée d'article, au bout de 5 ans au Japon, je n'en avais pas encore fait comme celui-là^^
    Merci

    30 juin 2016 at 13:31
    • Reply Ophélie G.

      Hello Eva 🙂 ! Bienvenue sur le blog. Le fromage, c’est la VIE *-* ! Mais ici, ça coûte tellement un bras qu’on hésite un peu avant de se faire plaisir (vivement la France la semaine prochaine tiens, ça va être une orgie fromagère !).

      J’espère que tu feras un article similaire (n’hésite pas à me prévenir quand tu l’auras rédigé, je suis curieuse d’en savoir plus sur la vie au Japon). xx

      30 juin 2016 at 18:05
  • Reply Nathalie Cookieetattila

    « L’omniprésence des raisins secs » ahah ça me fait rire pcq en République Tchèque, c’est l’omniprésence du cumin. Je ne sais pas si il y en a vraiment partout mais j’en ai marre du pain au cumin!

    3 septembre 2016 at 21:47
  • Reply Zhu

    Les yaourts au Canada… faut aimer soit la vanille, soit la fraise, parce que c’est l’étendu du choix 😆 Il y a du fromage importée, mais hors de prix. J’ai appris à me contenter de Vache qui rit, le meilleur compromis que je puisse faire entre le p’tit bout de bleu à 10$ et le cheddar au goût plastique immonde.

    Les travaux ici sont aussi parfois faits la nuit, mais en général c’est loin des habitations, genre sur l’autoroute. Par contre, allons-y gaiement pour repaver une route en plein milieu du rush hour :-/

    Il y a très peu d’alarmes ici, mais les pins-pons des véhicules de secours divers sont super forts et impressionnants par rapport à la France.

    3 octobre 2016 at 05:51
    • Reply Ophélie G.

      J’avoue que j’opte pour les pots de yaourts natures de 500g, sinon il faudrait que je vende un rein, voire les deux, pour en manger.. La Vache qui Rit, c’est l’option safe ici aussi ! Certes, il y a de très bons cheddars mais quand même.. C’est dingue que ça coûte aussi cher quand même !
      Pour les travaux, c’est la lose un peu.. Ceci étant dit, il y en a plein à Stamford en ce moment, c’est l’horreur ! xx

      4 octobre 2016 at 14:36

    Laisser un commentaire