Blog post

Les Anglais sont polis et courtois

Les Anglais ont un code de bonne conduite légèrement différent de celui que l’on connaît en France et je pense qu’il est important de s’y intéresser en vue d’un séjour sur le sol britannique, que ce soit pour quelques jours de vacances ou un résidence d’une durée indéterminée. Je pars de l’idée que si on décide de se rendre dans un autre pays, quelle qu’en soit la raison, c’est à nous de nous adapter aux mœurs et coutumes de ce pays (et non l’inverse). Que ce soit à la maison, en public, quand on rencontre d’autres personnes, il y deux ou trois trucs à savoir et je vous propose de découvrir ça de suite.

Être poli et courtois en Angleterre

(Et plus largement, au Royaume-Uni).

Un grand savoir-vivre en communauté

Il y a un tas de petites règles quand on habite en Angleterre. Je crois que la règle la plus observée, c’est celle de la queue. Nos voisins d’outre Manche font la queue pour tout et n’importe quoi : au magasin, pour monter dans le bus, pour retirer de l’argent à un ATM. Si on veut accéder à quelque chose mais qu’il y a une ligne bien rectiligne de gens devant nous, il n’y a qu’une seule chose à faire : faire la queue à son tour. Tenter de « gruger » ou de passer devant les gens est considéré comme quelque chose d’extrêmement impoli et les gens ne manquent pas d’exprimer leur mécontentement si cela arrive.

Il y a aussi la règle des escaliers et escalators. En général, les escaliers sont séparés en deux parties par une rambarde. Que l’on monte ou que l’on descende, on se met dans la file de gauche. Cela évite de rentrer dans quelqu’un qui va dans le sens contraire du notre. Pour les escalators, il faut impérativement rester à droite si on ne compte pas bouger, histoire que ceux qui veulent monter les escalators puissent le faire sans être gênés. Ça semble très con, mais c’est très efficace pour garder un mouvement général très fluide.

Les Anglais sont polis et courtois

La politesse s’exprime aussi par la parole, et non seulement par les gestes. « Sorry » est probablement le mot qu’on entend le plus dans une seule journée, et pour cause, on l’utilise tout le temps (cet article de BuzzFeed liste les 65 occasions de dire « sorry » en Angleterre). Quelqu’un nous bouscule, on s’excuse. On bouscule quelqu’un, on s’excuse. Les gens passent leur temps à s’excuser, et c’est un tic que l’on assimile très rapidement. Bien évidemment, on dit bonjour et au-revoir quand on s’adresse à quelqu’un, que ce soit pour commander un café ou pour entrer dans une boutique.

Les Anglais sont polis et courtois

Crédit : BuzzFeed.

Chose assez marrante, si les Anglais font preuve de beaucoup de réserve vis-à-vis de chacun (voir plus bas), ils ne manquent pas de se donner de petits surnoms affectifs : love, darling, sweetheart. Il ne faut pas s’offusquer quand un commerçant vous appelle comme ça : ici, c’est très naturel et dit sans arrière-pensée.

La chose la plus chouette à faire, et qui ne coûte rien de rien, c’est de sourire dans la rue ! Il n’est pas rare de croiser une personne et que celle-ci vous sourit comme ça, sans raison, sans même vous connaître. Un petit sourire en retour, ça fait toujours du bien (à celui qui le reçoit, mais aussi à soi-même).

 Les Anglais sont polis et courtois

Des relations humaines plus réservées

Les gens sont très réservés en Angleterre, bien plus qu’en France. Lorsqu’on rencontre quelqu’un, on peut de suite oublier les embrassades polies – une poignée de main légère suffit pour la première rencontre. Entre hommes, entre femmes ou mixtes, c’est une poignée de main et c’est tout. Si vous revoyez ces personnes, il faudra simplement dire bonjour, sans aucun contact physique. Bien évidemment, lorsqu’on rencontre des amis, cela devient un moins strict au fil du temps et on peut alors faire ce qu’on appelle un hug, qui n’est autre qu’un câlin très bref (je te prends dans mes bras et te relâche immédiatement). Le truc, c’est que les Anglais n’apprécient pas le contact direct alors on évite de toucher les gens, et tout ira pour le mieux.

Il est aussi question d’espace personnel (oui, comme dans Dirty Dancing et cette scène de danse super nunuche). Les Anglais tiennent à cet espace qu’ils estiment comme le leur, et qu’il est très impoli d’envahir. Ainsi, quand on parle à quelqu’un, on évite de se pencher vers cette personne. En général, elle peut très bien entendre d’où elle se trouve.

Quelques règles dans les lieux publics

Une fois encore, la discrétion est de mise. Lorsqu’on se trouve dans la rue, on ne crie pas dans son téléphone ou on ne parle pas trop fort avec les gens qui nous accompagnent. C’est incommodant pour tout le monde, personne n’a envie de savoir que quelle langue on parle, ni de connaître les détails de notre vie.

Si on voyage en couple, la discrétion nous concerne aussi ! De ce côté-ci de la Manche, on évite les embrassades fougueuses, les baisers langoureux et autres témoignages d’affection en public. On garde ça pour quand on sera rentrés à l’hôtel/chez nous.

Autres petits détails

Quelque chose qui me tient personnellement à cœur : on oublie tout de suite le quart d’heure de retard que tout bon Français se doit d’observer. Ici, il est hors de question de se pointer en retard, que ce soit à un rendez-vous d’affaire ou à un simple meeting entre potes. On arrive à l’heure, voire quinze à dix minutes en avance. Il est extrêmement impoli d’avoir du retard sans une bonne excuse qui accompagne !

Au restaurant, on prend l’habitude de laisser un pourboire, un tip. Quelques pièces, ça libère le porte-monnaie et fait toujours plaisir.

Lorsqu’on échange avec quelqu’un, certains sujets sont tabous et ne doivent pas arriver sur le tapis, tels que la politique ou encore l’argent.

Les Anglais sont polis et courtois


Certains points peuvent sembler ridicules, d’autres logiques. Quoiqu’il en soit, en allant dans un autre pays, il est fondamental de s’adapter aux us et coutumes de ce dernier, et d’essayer de se fondre dans le décor. Je trouve que ça tombe sous le sens, mais il y a parfois des choses que l’on ne sait pas (et c’est bien normal après tout), et qui peuvent amener des situations embarrassantes pour tout le monde. En tant que Français, nous avons une très mauvaise réputation à l’étranger – commencer par apprendre quelques bonnes manières anglaises peut être un très bon départ pour que les Anglais aient une meilleure vision de nous, vous ne trouvez pas ?

D’autres points que j’aurais pu oublier ?

Il vous est déjà arrivé de faire une erreur de bonne conduite dans un pays étranger ?

 

19 Commentaires

  • Tara B.

    26 mai 2016 at 13:45

    Sur le principe, je suis d’accord avec toi : c’est à nous de nous adapter aux us et coutumes du pays qui nous accueille. Et en même temps, je trouve ça plus facile de m’adapter à un pays qui exige de faire la queue, de se dire sorry pour un oui ou pour un non et de rester exquisitely polite en toutes circonstances qu’à des moeurs plus éloignées des nôtres. J’ai beau vivre en Chine, il ne faut pas compter sur moi pour cracher dans la rue, roter sans m’excuser ou aspirer mes nouilles bruyamment, choses pourtant totalement naturelles dans les moeurs locales. Je m’efforce de ne pas être offusquée quand il le font, mais pour ces choses là je considère que m’adapter ne rime pas avec « faire pareil ». Il faut trouver la juste mesure 😉

    1. Ophélie G.

      26 mai 2016 at 15:37

      Je ne connaissais pas du tout ces mœurs chinoises mais je te comprends vraiment. Pour le coup, c’est vraiment éloigné de ce qu’on connaît en Europe.. 😉 xx

  • SocheekExpat

    26 mai 2016 at 14:39

    Ici c’est un peu pareil.
    On est reste discret, pas de grandes embrassades,…
    D’ailleurs un jour je me suis allée à un élan de tendresse avec une collègue particulièrement gentille ce jour là. C’est quand j’ai vu ça tête que je me suis souvenue que j’étais en Irlande et non en France! 🙂

    1. Ophélie G.

      26 mai 2016 at 15:38

      Ça m’est arrivé aussi, je te rassure. C’était l’année dernière à Cambridge, ma coloc et moi avions rencontré deux autres assistants, un Français et un Allemand. Au moment de se dire au-revoir, on a fait la bise au Français (normal), mais qu’on a voulu, sans réfléchir, faire pareil avec l’Allemand, on l’a fait flipper. x) xx

  • Lorrie

    26 mai 2016 at 17:10

    J’ai beaucoup aimé ton article et il m’a fait sourire! Mon copain est anglais et lorsqu’il est arrivé en France, il a trouvé que les français s’embrassaient et se « montraient » beaucoup en en public, ce qui lui le gênait presque. x) Mais j’aime beaucoup les différences culturelles qui séparent chaque pays, ça fait de nous des petits êtres uniques 🙂

    1. Ophélie G.

      28 mai 2016 at 10:23

      Je comprends qu’il ait pu être choqué de ça.. x) Comme toi, j’adore ces petites différences ! xx

  • Themetis

    26 mai 2016 at 19:01

    Au Canada, où je vis depuis quelques années, ce sont les mêmes codes et dans toutes les sphères de la vie. Ainsi, au boulot, la courtoisie est dans le code d’éthique!

    1. Ophélie G.

      28 mai 2016 at 10:23

      Un ami américain m’a dit que c’était comme ça aussi aux USA ! Surtout au boulot. 😉 xx

  • Laurie

    27 mai 2016 at 10:53

    Je découvre ce blog en commençant par cet article… et mes pensées:
    Ah bah je dois être anglaise en fait. Par ce que tout ce que tu listes, je le fais déjà en France. Pour moi, quelqu’un qui ne fait pas tout ça est malpoli X)

    1. Ophélie G.

      28 mai 2016 at 10:24

      Bienvenue Laurie ! 😀
      Je suis un peu comme ça aussi de base, mais ici c’est bien plus exacerbé. 😉 xx

  • Les Flâneuses

    27 mai 2016 at 13:08

    Je suis d’accord : qu’on voyage ou qu’on déménage à l’étranger, il est important de s’adapter à cette nouvelle culture. Surtout que, comme tu le dis, les manières anglaises sont si polies et agréables 🙂

    Les Flâneuses ~Anaïs

    1. Ophélie G.

      28 mai 2016 at 10:25

      Oui, c’est tellement agréable de voir ces petites différences de comportement au quotidien ! xx

  • Anaïs

    1 juin 2016 at 14:26

    Aucun rapport mais le gif du petit lapin m’a donné envie de regarder Alice au Pays des Merveilles au chaud sous la couette avec un bon chocolat chaud :)!

    Sinon j’ai adoré ton article, et rien que pour ça et toutes ces petites raison évoquées, l’Irlande me manque. Je me rappel la première fois qu’un vendeur m’a dit « Thank’s Love » j’étais là « Que se passe-t-il? » XDD. Puis j’ai finis par comprendre que c’était dans leurs us et coutumes, et je trouve ça tellement mignon! Ooooh comme ça me manque tout ça!

    Bisouuus ♥

    1. Ophélie G.

      2 juin 2016 at 15:12

      Je l’ai regardé il y a quelques semaines ! 😀 C’est marrant d’ailleurs, il y a quelques années je détestais ce dessin animé – j’ai bien changé d’avis maintenant. x)

      C’était pareil pour moi à Glasgow, quand le chauffeur m’a appelée « Love ».. Avant d’ajouter « oh, you’re not from there, are you? » en voyant ma tête déconfite. XD xx ♥

  • lewerentz

    4 juin 2016 at 17:26

    Très intéressant – même si je savais déjà tout cela, car je suis une fan de tout ce qui est UK + Irlande 😉 Je suis ravie de découvrir ton blog (merci à Birds & Bicycles pour le lien sur FB).

    1. Ophélie G.

      5 juin 2016 at 12:45

      Merci beaucoup ! 🙂 xx

  • Eva

    30 juin 2016 at 13:49

    En voila un article intéressant! Beaucoup de choses que j’ignorais.
    Au Japon aussi on se salue sans contact physique, on se courbe. Selon la relation avec la personne en face, sa place dans la hiérarchie de l’entreprise, son age, l’angle de la courbette est différente.
    Dans les lieux publics et les transports en communs, il ne faut ni être bruyant (parler, musique), ni être au téléphone, ni se maquiller, ni manger et encore moins se bécoter, ici les couples se limitent à se tenir la main (et encore ça dépend des couples, tous le ne font pas).
    Comme les Anglais, les Japonais s’alignent pour attendre le train, il y a des marquages au sol qui indique ou seront les portes. Puis ils laissent descendre les passagers, ils ne se précipitent pas en bousculant tous le monde comme en France! Ici aussi on a la règle de l’escalateur, mais selon la région le cote ou on reste immobile change, dans la région d’Osaka, on s’alignent à droite alors que dans la région de Tokyo c’est à gauche !^^

    1. Ophélie G.

      30 juin 2016 at 18:07

      C’est très intéressant de lire les différences entre l’Angleterre et le Japon. Ce changement de côté pour l’escalator doit être super chiant quand tu n’es pas au courant.. x)

  • marianne

    8 mai 2018 at 23:21

    Helas vrai de vrai je suis au Missouri , y a quelqu’un qui a dit tu viens au pays pour respecter les coutumes , desolee moi dire bonjours a toutes les personnes que je ne connais pas heuuuu lourd de lourd! et oublier de dire desolee j’ai le lait sur le feu d’une voisine qui n’as pas aimer que je cours en quatrieme vitesse par ce que! je ne lui ai pas dit desolee , oui j’ai du mal a acceper les coutumes USA , et qu’on t’apel par ton prenom dans les agences! heuuu excuse ! ok je suis ton friend ……….. depuis quand?! ou ?! oui du mal et beaucop meme si mon mari americain me dit que je devrais m’y faire pas besoin de faire un drama ; j’ai juste envie de retourner dans mes coutumes FRANCAISES desolee , j’essaye mais j’ai mal apres etre arriver et mauvaise experience , on ne m’as pas donner le temps d’accepter le pays et j’ai eu 2 ans de cauchemard ………… dur de vouloir etre gentille avec tous ce beau monde usa quand tu as mauvaise experience , tu te renfermes et defois je me demandent si je vais tenir …….. divorce ou autre ; ou peut etre le manque du pays devient lourd . y en as qui ont de la chance de s’adapter easy au pays moi c’est dur meme par amour ……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant