Sorry

18 février 2019

Je devais choisir un mot (ou une expression) pour le nouveau rendez-vous #HistoiresExpatriées. Dur dur de n’en choisir qu’un(e) seul(e) ! La sélection a été rude, mais je me suis donc rabattue sur celui que j’entends le plus souvent – au moins trois cents fois par jour : sorry

Il y a un vieux proverbe anglais qui dit que « manners maketh man » – les manières font l’homme. En d’autres termes, avoir de bonnes manières et être poli envers les autres fera de vous une personne admirable. Cela expliquerait donc la manière des Anglais de s’excuser sans arrêt. Même quand ils n’ont rien fait. Le sorry britannique, étude de cas.

Le sorry britannique, expression vite adoptée !

En Angleterre, et au Royaume-Uni de manière générale, il faut être généreux en matière d’excuses. Le mot sorry est sur toutes les lèvres. En faisant mes petites recherches pour cet article (et aussi parce que je suis très très curieuse), je me suis rendue compte que le sorry britannique est un véritable sujet de recherches. J’ai pu lire pas mal d’articles sur le sujet, et je partage ceux qui m’ont paru les plus pertinents en fin d’article.

Bien sûr, sorry n’est qu’un mot parmi tant d’autres pour s’excuser : excuse me, pardon me, my bad, my fault, my mistake, 

Je vous l’avais dit, les Anglais sont polis et courtois. Pour quelqu’un d’étranger à la culture britannique, c’est un aspect qui peut étonner. Parce que oui, les Britanniques s’excusent à tout bout de champ, pour des raisons diverses et variées. Il y a tellement de raisons de s’excuser qu’en dresser une liste exhaustive est chose quasi-impossible. Voici donc quelques exemples de situations pour lesquelles on s’excuse :

  • Bousculer quelqu’un dans la rue ;
  • Se faire bousculer dans la rue ;
  • Marcher sur le pied de quelqu’un dans les transports en commun ;
  • Se faire marcher sur le pied dans les transports en commun ;
  • Appeller quelqu’un (souvent c’est même sorry to bother you) ;
  • Payer par carte bleue (plus le montant est petit, plus le sorry est fort) ;
  • Mettre du temps à trouver sa monnaie ;
  • Éternuer ;
  • Se moucher ;
  • Bâiller ;
  • Interrompre quelqu’un ;
  • Être interrompu ;
  • Quand il pleut / neige / vente / fait chaud / fait froid ;
  • Ne pas comprendre quelqu’un ;
  • Ne pas être sûr d’avoir entendu quelqu’un, alors s’excuser pour qu’il/elle répète, juste au cas où.

Je vous recolle ici la pie chart que j’avais partagée dans l’article mentionné ci-dessus, parce qu’elle fonctionne très bien pour synthétiser tout ça :

Les Anglais sont polis et courtois

Crédit : BuzzFeed.

J’aime particulièrement la partie rouge : personne ne l’a dit depuis un moment.

Very British Problems

Il y a tellement de raisons de dire sorry au Royaume-Uni que tout un chapitre est consacré aux apologies dans un de mes livres chouchous : A Very British Problem de Rob Temple. En parlant de ça, le compte Twitter à l’origine de cette série de livres, @VeryBritishProblems, regorge de joyeusetés en matière de sorry. Je vous conseille d’aller y faire un tour pour mieux comprendre cette bizarrerie de la culture britannique.

Sorry

S’excuser pour s’être ridiculisé en éternuant plus de trois fois d’affilé.

Envie d’en savoir plus sur cette particularité britannique ?

Quelques articles pour compléter le sujet :

Sorry

Même les bus s’excusent au Royaume-Uni !

J’ai rédigé cet article dans le cadre du rendez-vous mensuel #HistoiresExpatriées, imaginé et mis en place par Lucie du blog L’occhio di Lucie. Ce mois-ci, le thème nous vient de Patrick, expatrié en Slovénie ! Passez faire un tour sur son blog pour retrouver toutes les autres participations au rendez-vous !

Pourquoi es-tu partie (et restée) ?

Comments (14)

  • Val de Mon Expérience Voyage

    18 février 2019 at 21:02

    Moi j’adore le « Pardon my French » pour s’excuser d’un langage vulgaire

    1. Ophélie G.

      19 février 2019 at 06:51

      Ah nan mais cette expression est juste géniale ! Mes élèves adorent me dire ça. xx

  • Clem

    18 février 2019 at 22:30

    Oh c’est une chouette approche du sujet! Mon article n’est pas aussi bien pensé haha! C’est vrai qu’au début j’étais vraiment surprise d’entendre « sorry » à tout bout de champ mais maintenant je suis convertie et je dis moi même sorry cinquante fois par jour haha. Et effectivement, même quand ce n’est pas de ma faute… Je vais aller lire les articles que tu as listé!
    J’espère que tu vas bien !
    Des bisous xx

    1. Ophélie G.

      19 février 2019 at 18:04

      Merci Clem ! J’avoue que j’ai dû me creuser la tête pour ne choisir qu’une expression mais comme on m’a encore dit « tu passes ton temps à t’excuser maintenant » le weekend dernier, je me suis dit que c’était LE sujet à aborder ! J’espère que tu vas bien aussi ! Je lirai ton article ce weekend ! 😀 Des bisous xx

  • lewerentz

    19 février 2019 at 06:06

    Bonjour Ophélie,
    Ravie de lire ton article sur cette thématique. Je l’attendais avec impatience après avoir lu ceux d’Eva et Lucie, blogs que je suis également.
    Très intéressant de te lire et je vais illico aller fureter vers ses livres « Very british problems »; merci pour le tuyau !
    Bonne journée.

    1. Ophélie G.

      19 février 2019 at 18:06

      Merci beaucoup ! J’espère que les articles d’Eva et de Lucie t’ont plu – je n’ai pas encore eu le temps de les lire.
      Very British Problems, c’est vraiment super marrant comme bouquin. Il y a plein de situations dans lesquelles je me reconnais maintenant. Du coup, je pense en parler un jour sur le blog. 🙂 xx

  • lewerentz

    19 février 2019 at 06:15

    J’ai vu que tu as un compte IG auquel je viens de m’abonner – sous mon nom – je te laisse deviner

    1. Ophélie G.

      19 février 2019 at 18:08

      Trouvé ! :p

  • La Gauffre

    19 février 2019 at 15:42

    Hey coucou 🙂 Sorry to bother you ^^ Non, mais je m’excuse souvent, même en français, du coup, chaque fois que je vais en Angleterre je me rends-compte que c’est normal. C’est assez drôle 😀 J’adore le respect chez les anglophones, ça change vraiment 🙂 Bises

    1. Ophélie G.

      19 février 2019 at 18:08

      Je trouve que ça rend plein de choses plus faciles à accepter, ces excuses à profusion. Perso, j’adhère ! Je suis contente de lire que tu fais ça aussi en français (parce que moi aussi ahah). xx

  • Elia

    22 février 2019 at 23:10

    Le diagramme m’a fait vraiment beaucoup rire. Au début c’est vrai que ça me faisait bizarre, mais à force on s’y habitue et j’avoue maintenant balancer mon lot de sorry par jour ^__^

    1. Ophélie G.

      25 février 2019 at 21:09

      Vive l’acclimatation !! xx

  • Mariion2404

    27 février 2019 at 20:13

    C’est vrai que l’on dit et entend souvent sorry quand on voyage et je trouve ça plutôt sympa. J’ai moi aussi l’habitude de m’excuser tout le temps en France donc je ne suis pas trop étonnée. J’aime beaucoup les raisons qui font que l’on s’excuse, certaines sont vraiment assez drôles. Je vais aller voir le compte Twitter dont tu parles car je ne connais pas et il me plaît déjà

    1. Ophélie G.

      27 février 2019 at 20:25

      Tu me diras ce que tu penses de ce compte Twitter – moi il me fait mourir de rire à chaque fois ! Et puis, il y a plein de trucs dans lesquels je me reconnais. 😀 xx

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Sur les traces d'Outlander en Ecosse #2

Sur les traces d'Outlander en Ecosse #2

6 février 2019

Article suivant

Chroniques anglaises #64 : les prémices du printemps

26 février 2019