Se (re)mettre au slow mail : la tradition des cartes de Noël au Royaume-Uni

par Ophélie
4 commentaires
La tradition des cartes de Noël au Royaume-Uni

Les festivités de Noël débutent par quelque chose de bien particulier au Royaume-Uni : la rédaction des cartes de Noël ! C’est un moment assez symbolique que de s’asseoir confortablement pour écrire ses premières cartes. Avec le travail, je vais chez pas mal de Britanniques, et pénétrer ainsi dans l’intimité des gens m’a donné une toute autre perspective de la chose. Si j’ai retenu une leçon, c’est bien celle-ci : les cartes de Noël, c’est sacré !

Il y a plusieurs écoles dans le choix des cartes. Tout dépend de la personne à qui elle est destinée et du degré d’investissement personnel et émotionnel qu’on a envie d’y mettre. Les rayons des grandes surfaces regorgent de pack de 10 à 25 cartes identiques, parfaits pour les « inconnus » – les gens à qui on a envie d’écrire une carte, mais sans non plus trop s’embêter. Mais il y a aussi les cartes que l’on choisit spécialement pour une personne. Plus onéreuses, elles sont surtout personnalisées.

Envoyer une carte de Noël, c’est l’occasion de montrer sa reconnaissance et son affection pour quelqu’un, c’est chouette.

La tradition des cartes de Noël au Royaume-Uni
De la carte traditionnelle…

A qui on écrit des cartes de Noël ?

Il n’y a pas de règle générale je crois mais souvent, on écrit une carte (1) aux gens qu’on aime et (2) aux gens qui nous ont aidé d’une manière ou une autre. A la famille et aux amis, bien entendu, mais pas seulement. Aux collègues, aux managers, aux voisins, aux membres de sa communauté, aux profs… Quand j’étais prof, j’en ai reçu beaucoup d’ailleurs, de mes collègues mais également de mes élèves. Cette année, j’en ai reçu de mes amis et aussi des gens avec qui je travaille, ces petits papys et mamies que j’aide au quotidien.

La tradition des cartes de Noël au Royaume-Uni
à la carte au jeu de mot graveleux ! Tits = nichons !

Le rituel de l’écriture

Là aussi, entrer chez des Britanniques m’a permis de voir quelles sont les modalités en matière d’écriture de cartes. Il y a ceux qui planifient tout à l’avance et qui ont un timing à respecter. Les cartes sont écrites dès la première semaine de décembre et envoyées au cours de la deuxième. D’autres, plus motivés (ou cinglés, je n’ai pas encore décidé), font tout d’un coup. Une pensée spéciale pour A. qui a passé des heures à écrire ses 52 cartes. Du haut de ses 80 ans, je dis chapeau !

Slowmail – mais pas que

Les cartes de Noël ne s’envoient pas systématiquement, et ça se comprend quand on voit le prix des timbres (la Royal Mail n’a rien à envier à La Poste de ce côté-là). Le plus simple, c’est de les glisser dans les boîtes aux lettres ou de les remettre en mains propres dès que faire se peut. Ces dernières années, ça a été un peu plus difficile à cause de la pandémie, mais ça s’est quand même beaucoup fait. On ne plaisante pas avec la tradition !

Où acheter ses cartes de Noël à Edimbourg ?

En grandes surfaces : Sainsbury’s, Tesco, Morrisons. Il y a l’embarras du choix, surtout pour les packs. Les cartes sont souvent assez traditionnelles, mais bien pratiques.

★ Dans des boutiques spécialisées dans les cartes : Card Factory, Clintons, Paperchase, Scribbler. Là, on trouve surtout des cartes individuelles, à des prix très corrects et qui permettent de choisir LA carte adaptée à telle ou telle personne. On y trouve d’ailleurs des cartes spécialement pour les parents, les mères, les frères, et même les animaux !

★ Dans les librairies : Blackwells et Waterstones. C’est là que j’ai vu les plus jolies, même si les prix sont plus élevés.

★ Dans les boutiques indépendantes, qui vendent un tas de choses diverses et variées. Il y en a partout dans la ville, dans tous les quartiers.

C’est bien beau tout ça… Mais on fait quoi avec toutes les cartes que l’on reçoit ? Le plus courant dans les maisons, c’est de mettre les cartes reçues sur la cheminée ou suspendues à une guirlande. A la maison, les nôtres sont un peu partout, mais notamment sur le bord de la fenêtre – les plus jolies en avant. Après Noël, il y a plusieurs cas de figure : ceux qui gardent soigneusement toutes les cartes reçues, ceux qui jettent tout et ceux qui en gardent quelques unes et jettent les autres. Je fais partie de cette dernière catégorie.


A l’heure où je publie cet article, il me reste une poignée de cartes à écrire / à envoyer. Je m’y suis pris très tôt cette année, histoire d’éviter le fiasco de l’an passé qui m’a forcée à écrire quasiment toutes mes cartes d’un coup. Y a pas à dire, l’organisation, ça sauve la vie ! Si seulement j’avais eu le même réflexe pour l’emballage des cadeaux…

✏️ Vous envoyez des cartes de Noël ? Dites-moi tout !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

4 commentaires

Clementine Tangerine 21 décembre 2021 - 09:47

Hahahahaha les tits xmas puddings sont incroyables. ♥
C’est triste, parce qu’il est difficile de trouver d’aussi belles cartes en France, par exemple.

Et d’ailleurs, je vais de ce pas essayer d’en trouver. 🙂

Répondre
Ophélie 21 décembre 2021 - 10:12

J’ai acheté celle avec les willies pour Stephen, il a trouvé ça génial ! 😀
Bon courage pour ta quête de cartes. ♥ x

Répondre
Adrienne - Madame Dree 23 décembre 2021 - 13:49

Je suis ultra fan de cette tradition (c’en était d ja une importante dans la famille bien avant que je vienne vivre en Angleterre) ! J’aime ce moment de prendre le temps d’envoyer aux gens un petit mot personnel, un petit « hé je pense à toi ». Passe de très joyeuses fêtes 🙂

Répondre
Ophélie 24 décembre 2021 - 11:56

Ça n’a jamais été quelque chose d’important pour moi avant de vivre au Royaume-Uni. Maintenant, je prends toujours le temps d’envoyer une carte aux gens que j’aime ! ♥ Passez de bonnes fêtes ! x

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite