Retour en Angleterre (pour un week-end !)

par Ophélie
4 commentaires
Retour en Angleterre

Thank Gods it’s Friday! Rien de mieux que le vendredi pour se poser dans son canapé et pour lire les derniers articles de la blogosphère – c’est du moins mon programme en général, même si ma semaine pro se termine le samedi soir. Bienvenue pour un nouvel édito : des chroniques racontées de mon point de vue de Française installée à Edimbourg, en Ecosse. Des liens, des lectures, des escapades – du micro-blogging, parfait pour le week-end ! Aujourd’hui, on parle retour en Angleterre, Journée Mondiale du Livre et bouquin.

Retour en Angleterre

Ça faisait un an et demi, depuis le 23 juillet 2020 précisément, que je n’avais pas remis les pieds en Angleterre. Pourtant, le pays voisin n’est pas si loin d’Edimbourg. Il nous a fallu une heure et demie pour arriver à Alnwick, notre destination du week-end. Ah, et pour la note linguistique, ça ne se dit pas aln-wik, mais anik. J’ai toujours autant de mal à me faire aux noms en -wick (Warwick = warik, Berwick = berik). Il y a plein de lieux qui ne se prononcent pas du tout comme ils s’écrivent d’ailleurs, mes préférés étant : Leicester (lester) et Gloucester (gloster). Du côté des comtés ça donne du Leicestershire (lestersheur) et Gloucestershire (glostersheur). Bref, fin de cette parenthèse linguistique. Sans trop vous en raconter car un article arrive, Stephen et moi avons :

★ visité le jardin le plus dangereux du Royaume-Uni ;

★ déjeuné dans une cabane dans les bois ;

★ dormi dans un hôtel qui avait pour thème l’univers de Harry Potter ;

★ découvert une librairie absolument incroyable.

Somme toute, le week-end parfait.

A quoi voyait-on que nous étions en Angleterre ? Le port du masque n’est plus obligatoire en intérieur et ça fait très bizarre. Nous avons gardé les nôtres parce qu’on est habitués en Écosse, et on ne va pas les retirer tout de suite. Puis il y a aussi le coup du dessert. Quand Stephen a dit au serveur « Nah, I’m too full for pudding just now », la gueule du serveur a bien montré qu’il ne comprenait pas trop. Parce que dessert en Angleterre, se dit dessert. Mais ça se dit pudding en Écosse. J’ai ri devant cette face incrédule et Stephen qui ne comprenait pas trop ce qu’il se passait.  

Côté lecture

Parler librairie est l’occasion parfaite de vous parler d’un bouquin que j’ai sorti de ma biblio : Bookshop Tours of Britain de Louise Boland, paru en 2020. Décevant jusqu’à présent, même je n’ai fait que le feuilleter. 

1. Britain, c’est l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Ecosse. C’est toujours un peu délicat de comprendre la différence entre Grande-Bretagne, Royaume-Uni, etc. J’avais tout expliqué dans cet article. En toute logique, je m’attendais à avoir une proportion plus ou moins égale de librairies dans chaque pays. En fait, le livre devrait avoir pour sous-titre « enfin, d’Angleterre mais avec 5 adresses qui se battent au Pays de Galles et en Écosse pour faire genre c’est en Grande-Bretagne ». 

2. Il n’y a que des librairies « neuves », pas de librairies de seconde main. C’est fort dommage car c’est souvent les plus intéressantes. 

Il n’y aucune des merveilleuses librairies écossaises et ça, j’aime vraiment pas. Je vois au moins un aspect positif : la couverture est jolie. Si je change d’avis sur ce livre, j’en reparlerais mais pour le moment, je l’ai de nouveau rangé.

Sinon, pas grand chose de neuf sous le soleil (expression à valeur imagière, il a fait moche quasi toute la semaine à Édimbourg). J’ai vu passer des stories IG vraiment nulles : des gens qui s’excusent et se justifient de ne pas relayer d’infos concernant les horreurs qui se passent en Ukraine. Ça me rend vraiment triste, et ça me met en colère aussi, que quiconque ose poster quelque chose de différent se tape des remarques. Chacun gère sa douleur comme il le peut et c’est pas parce qu’on pose une photo de son dernier voyage qu’on n’a pas de cœur et qu’on ne souffre pas de la situation. Face à un truc d’une telle ampleur, l’important est de se protéger, et de protéger sa santé mentale et si ça passe par publier d’autres choses que de la guerre, c’est comme ça. Il y a assez de contenu sur les réseaux sociaux, aux informations et dans les journaux pour se tenir informé. Perso, je préfère que les comptes que je suis publient du contenu aux antipodes de la guerre, merci bien.

Fin de la deuxième parenthèse de cet édito qui devient de plus en plus messy. 

📚 World Book Day 📚

Hier c’était la Journée Internationale du Livre (on en revient toujours aux bouquins) et j’aime beaucoup cette célébration car au Royaume-Uni, les enfants (et adultes !) peuvent se déguiser en personnages de livres pour aller à la crèche ou à l’école. Chaque année, j’aime bien me perdre dans les méandres de Twitter, sur le #WorldBookDay pour voir les meilleurs costumes. Le choix a été difficile mais en voici quelques uns que j’ai adorés.

En vrac et en images

Comme j’ai complètement décroché des infos cette semaine, je n’ai aucun lien à partager aujourd’hui. Je ravive donc un truc que je faisais jadis, à savoir, quelques photos « en vrac » pour illustrer la semaine. En réalité, je fais toujours ça mais je ne lui donne pas de nom.

► La fin du week-end, marquée par un superbe coucher de soleil du côté de Prestonpans. Rien de mieux qu’un coucher de soleil sur la mer, n’est-ce pas ?

► J’ai récemment joué aux Dames (ça s’appelle Draughts en anglais, et ça ne se dit pas du tout comme ça s’écrit). Les règles UK sont nulles de chez nulles. Mais comme c’est un jeu d’origine française, la prochaine fois, je jouerai à la française !

► Il a neigé le week-end dernier. Ça n’a pas duré très longtemps et ce n’est pas resté, mais c’était beau le temps de quelques heures matinales !

Cet édito est déjà bien long, je m’arrête ici pour cette semaine. Passez un bon week-end !

✏️  Si quelque chose vous a fait réagir, vous a surpris, vous a interpellé, faites-m’en part en commentaire !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

4 commentaires

Camille 14 mars 2022 - 15:35

MAIS EXCELLENTS, ces déguisements !!!! Merci 😀
J’aime toujours beaucoup tes éditos et SURTOUT les parenthèses linguistiques (Loughborough est culte, aussi, dans le genre imprononçable) (du moins, tant qu’on ne l’a pas entendu). Je n’avais jamais tilté pour « pudding » et « dessert », mais maintenant que tu le dis…!
Hâte de lire ton article sur ce week-end anglais en tout cas !

Répondre
Ophélie 14 mars 2022 - 18:57

J’aime tellement regarder les photos de World Book Day ! Il y en avait beaucoup Harry Potter cette année, merveilleux. ♥
J’avais complètement oublié l’existence de Loughborough ! Norwich m’avait fait tilter aussi, quand la nana du train avait dit le mot. WTF total de ma part !
Il arrive bientôt ! x

Répondre
Ludivine 7 avril 2022 - 14:23

Hello,

Je ne connaissais pas cette tradition du World Book Day. C’est une chouette idée !!

Répondre
Ophélie 8 avril 2022 - 09:14

Contente de t’avoir appris quelque chose ! x

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite