Follow:
Chroniques anglaises

Chroniques anglaises #32 : C’est la fin des vacances…

Comme mentionné dans un récent article, j’ai décidé de faire des chroniques anglaises un article hebdomadaire. Désormais, attendez-vous chaque dimanche à un racontage de vie en bonne et due forme, avec son lot de bavardage un peu aléatoire. Aujourd’hui, c’est la fin des vacances pour moi et après avoir passé la grande partie de la semaine en France, je suis de retour dans mon pays d’accueil.

Je rentre juste de la fac, les lentilles pour la semaines sont doucement en train de cuire, la lessive est faite, le linge est plié et rangé. Un bon dimanche tout calme comme je les aime. Juste ce qu’il me faut pour rédiger ces nouvelles chroniques !

C’est la fin des vacances

Les vacances ont commencé sur les chapeaux de roues : avec ma promo de fac, nous sommes allés au restaurant pour célébrer la fin du premier term. On en a profité pour offrir nos cadeaux de Secret Santa, c’était chouette ! On a bien évidemment fini la soirée au bar à cocktail, juste histoire d’arroser tout ça. Le lendemain, c’était déjeuner de Noël chez une de mes camarades. J »ai découvert les joies du jeu Cards Against Humanity (Blanc-Manger-Coco en français) et j’ai caressé des cochons-d’Inde, un hérisson et des lapins.

Puis, célébration de Noël avec une amie, concert d’un copain au pub (au top !) avant d’aller passer une journée à Londres pour du shopping de dernière minute. Après quoi, il a été l’heure de rentrer en France pour un peu plus de deux semaines. Au programme : toute une déclinaison de fromage (en raclette, en tartiflette, en fondue…), des jeux de sociétés (Blanc-Manger-Coco, Blitz, Doc 7, Escape Games, un jeu Harry Potter [j’ai déglingé tout le monde, c’était pas drôle], entre autres), des apéros (et des litres de rosé), des repas de famille, des soirées entre copains… Bref, de vraies vacances !

Puis retour en Angleterre, une journée à Londres avant de rentrer sur York. Un brunch entre amis, puis une soirée un peu arrosée et enfin, un dimanche à la fac. Et c’est déjà la fin.

Le voyage à l’aller…

Je vous ai déjà dit à quel point je suis malchanceuse quand il s’agit de voyager ? Mais si, dans un article #VieDeMerdeDeVoyage ?

Quand je suis rentrée en France donc. Le réveil à 5h du matin pour prendre le taxi jusqu’à l’aéroport m’a fatiguée. Je suis sortie du taxi toute ensommeillée et j’ai lâché mon téléphone. Il s’est éclaté comme une merde sur le sol goudronné, se fissurant comme pas possible. Au moins, il fonctionne toujours (heureusement, mon billet d’avion était dessus !). La journée commençait bien. Après ça, je passerai sur les (trop) nombreux (et abusifs) contrôles de sécurité auquel un des amis qui voyageait avec moi a eu le droit. #racisme et #discrimination, bonjour. Ça m’a rendue hors de moi.

L’avion a décollé avec une heure de retard, comme ça, sans raison. #MerciRyanair (va falloir que j’arrête les hashtags, ça en devient ridicule). Et il n’a pas pu atterrir à Poitiers comme prévu. Bon, ce n’était absolument pas la faute de Ryanair ou du pilote pour le coup, il y avait simplement trop de brouillard pour atterrir. On a donc atterri à Limoges. L’aéroport était fermé et on a dû attendre que le personnel se pointe pour sortir de l’avion. Et il a bien fallu nous ramener à Poitiers. C’était parti pour deux heures de bus. C’est la quatrième fois que ça m’arrive, c’est toujours aussi chiant ! Avec tout ça, je suis arrivée chez moi à 16h au lieu de 11h. La lose, vous dis-je ! Mais bon, en dégustant mon verre de rosé à l’apéro du soir, l’aventure était vite oubliée.

… et au retour !

Comme j’ai la poisse jusqu’au bout du bout, le voyage de retour n’a pas non plus été de tout repos.

Déjà, c’était la tempête en France alors l’avion en provenance de Londres avait du retard. Ce qui a retardé mon vol, vu que c’était le même avion. Le vol a été quelque peu mouvementé d’ailleurs mais rien de bien inquiétant. J’ai quand même eu peur qu’on ne décolle pas tellement ça brassait dehors.

Arrivée par le train à Londres Liverpool Street, la ligne de métro dont j’avais besoin fermait à cause d’un incident sur la ligne. Impossible de prendre le métro pour me rendre chez mon amie dans ce sens. Une demie-heure de bidouillage plus tard je me retrouve à Kings Cross… Où les accès à cette ligne fermaient à leur tour. Bref, j’ai fini par me taper 25 minutes de marche, avec mon gros sac-à-dos et ma valise, pour rejoindre l’appartement de Sandra.  Il faut absolument que je pense à vérifier les bus pour la prochaine fois…

L’épopée je vous dis ! 

La joie du végétarisme en France

J’avais oublié l’insensibilité de certaines personnes vis-à-vis d’un mode de vie différent. Ça m’a donné envie de relire le fabuleux article de Laetitia dans lequel elle suggère d’excellents arguments pour lutter contre ce qu’on peut entendre contre le végétarisme. Je ne sais pas si je l’ai déjà mentionné sur le blog, mais je suis végétarienne depuis une dizaine d’années.

En Angleterre, je n’ai jamais été confrontée à de mauvaises réflexions sur mon végétarisme. C’est un mode de vie bien plus répandu et accepté qu’en France. Du coup, je suis toujours un peu « choquée » quand je vais en vacances en France et que je me prends des réflexions mal placées sur le fait que je suis végétarienne.

Je place ça ici, comme ça, parce qu’à l’occasion d’un repas chez des amis, le sujet du végétarisme a été mis sur le tapis. Même si la conversation n’a pas été complètement désagréable – j’apprécie que les gens écoutent mes raisons sans les juger, en les respectant – j’ai entendu les mêmes excuses réchauffées que d’habitude. Pour une fois, je ne me suis même pas énervée !

Un jour, je trouverais la motivation de terminer mon article sur le végétarisme en Angleterre versus le végétarisme en France. Un sujet qui me tient vraiment à cœur.

En vrac et images

Je suis donc rentrée de France jeudi soir. Je devais rentrer à York le lendemain midi SAUF QUE je m’étais plantée en achetant mon billet de train (je l’ai pris pour le 4 au lieu du 5). Du coup, quitte à devoir en racheter un, j’ai pris celui de 20h. Ce qui m’a laissé le temps de faire une longue balade dans Londres. De farringdon, je suis allée au Borough Market, puis jusqu’à Westminster, pour rejoindre Covent Garden via Trafalgar Square avant de me perdre un peu pour le fun. Une jolie balade de 18.57 km (merci à ma super montre connectée, mon nouvel allié de balade !) pour la précision !

Là, je rentre juste de la fac : souvent, avec les copains on va bosser dans notre Resource Room personnelle. Aujourd’hui, on a surtout rattrapé le retard dans la mise à jour de nos Standards Profile, de nos Subject Knowledge Development et de nos ICT audits. On dirait du chinois, pas vrai ? C’était un peu déprimant de rester enfermés pour bosser alors qu’il faisait si beau dehors… Ça nous apprendra à ne pas bosser tiens !

On s’amuse bien entre frères et sœurs // Mon bébé d’amour // Des fruits pour décuver

Dimanche à la fac // Tetris dans la valise // A Poitiers


Je vous souhaite une excellente soirée ! ♥

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Reply prettylittletruth

    Tu n’as vraiment pas de chance avec les voyages! Bonne annee et plein de bonne choses pour cette nouvelle annee a York pour toi 🙂 xx

    8 janvier 2018 at 16:34
    • Reply Ophélie G.

      T’as vu ça ? Une belle année à toi aussi ! xx

      9 janvier 2018 at 12:14
  • Reply Clémence

    Hey you! Effectivement t’as la poisse quand tu voyages… mais au moins tu arrives à bon port à chaque fois!
    Ah le végétarisme… Je rejoins complètement ton avis, en Angleterre je n’ai jamais eu de soucis à faire accepter mon végétarisme contrairement à la France. Et puis c’est tellement plus facile de manger ici, entre Quorn et Linda McCartney pour les jours de flemme sans te ruiner c’est vraiment génial! xx

    12 janvier 2018 at 20:24
    • Reply Ophélie G.

      T’as vu ça ? >.> Mais comme tu dis, je finis toujours par arriver à bon port !
      Les saucisses cocktail de Quorn, c’est une TUERIE ! Par contre, je n’ai jamais essayé les produits Linda McCartney… Mais j’ai noté ça sur ma liste de courses pour la prochaine fois ! xx

      13 janvier 2018 at 18:00
      • Reply Clémence

        Chez Linda McCartney je te conseille les saucisses végé red onion & rosemary qui sont une merveille et éventuellement les veggie country pies si tu aimes les pies! Côté poisson les veggie scampi bites sont pas mal mais très chères pour ce qu’il y a dans le paquet! xx

        14 janvier 2018 at 13:33

    Laisser un commentaire