Chroniques anglaises #91 : Et sinon, c’est le printemps / Covid-19

par Ophélie G.
12 commentaires
Printemps et Covid-19 au Royaume-Uni

Je crois que le seul mot que je peux utiliser pour décrire cette semaine, c’est « épique ». Parce que très honnêtement, le climat d’incertitude qui plane sur le Royaume-Uni depuis une semaine a sérieusement mis mes nerfs à rude épreuve. Je suis désolée pour celles et ceux qui en ont marre d’entendre parler du Covid-19 mais que voulez-vous ? C’est dans l’air du temps, et il se pourrait bien que ça dure quelques temps.

Une semaine de Covid-19 au Royaume-Uni

Depuis dimanche dernier, mon activité Instagram a explosé : 2h6 par jour en moyenne cette semaine. Moi qui ne scrollais mon feed qu’une ou deux fois par jour, pour faire de la veille, l’application est devenue une extension de mon bras

Pour ceux qui l’ignorent, ça fait une dizaine de jours que je relaie les infos relatives au Royaume-Uni en stories, pour tenir mes followers au courant de ce qu’il se passe de ce côté de la Manche. J’ai même pris mon courage à deux mains pour m’adresser à vous en vidéo, ce que je n’avais encore jamais fait. Je reçois des dizaines de messages écrits et vocaux par jour, j’échange avec beaucoup de personnes un peu partout dans le monde et ça me fait un bien fou. Merci d’être au rendez-vous et de m’aider à tenir le coup ! ♥

Le climat de la semaine qui s’écoule aujourd’hui a été très, très anxiogène (mon mot favori du moment), on se serait cru dans un mauvais film apocalyptique – horrible ! Retour sur cette semaine. Pour rendre ce récit moins sombre, je glisse quelques photos prises ces dernières années, au printemps !

La semaine dernière, je vous avez déjà parlé de cette situation Covid-19 au Royaume-Uni. Qu’en est-il une semaine plus tard ?

Lundi 15 mars : la menace Covid-19

6 absents parmi les profs. Ça commence, mes collègues suivent les conseils du gouvernement et se self-isolatent.

8h30. Les élèves posent déjà des questions sur comment respecter les directives du gouvernement en matière de social distancing. Comment se tenir éloigner les uns des autres alors qu’on est confinés dans des salles de classe ? Ils sont inquiets, et rien ni personne ne peut les rassurer. Personne ne comprend.

10h30. Email de la direction. Tous les voyages scolaires non-essentiels sont annulés, les clubs et activités extra-scolaires aussi. La direction veut respecter les mesures de précaution liées au Covid-19 au mieux et le staff est invité à quitter les locaux le plus rapidement possible à la fin de la journée.

17h. Première élocution du Prime Minister, Boris Johnson. Il répète qu’il faut respecter l’idée du social distancing, mais aucune mesure tangible n’est prise. Tout le monde est à cran. 

Mercredi 18 mars : les écoles ferment !

13 absents parmi les profs. C’est de pire en pire, les leçons à cover se multiplient.

10h30. Déjà vingt élèves aux abonnés absents ce matin, parmi mes Year 7s et Year 8s (sixièmes et cinquièmes). Le Covid-19 est dans tous les esprits, toutes les conversations.

12h. Un email de la direction nous dit de checker nos emails régulièrement, surtout dans l’heure à suivre, car une annonce va être faite.  Les rumeurs vont bon train, on se demande ce qu’il va être dit. Je checke le site de BBC News – mon meilleur ami ces derniers jours – mais aucune annonce n’a été faite, si ce n’est que les écoles galloises et écossaises vont devoir fermer par manque d’effectif. 

13h. Ça y est, la nouvelle est tombée. L’école doit partiellement fermer ses portes face au manque de staff. L’école ne peut plus continuer avec tant d’absents et il faut trouver une solution. Les deux prochains jours, l’école ne sera ouverte qu’aux Year 7s dont les parents occupent des postes importants et aux Year 11s, dont les examens doivent se dérouler dans les semaines et mois à venir. Un briefing est prévu à 14h40 pour nous donner plus de détails mais en attendant, il faut distribuer une lettre aux élèves, à l’attention des parents. C’est le bordel dans les classes.

17h30. Enorme choc dans le milieu enseignant. Boris Johnson vient d’annoncer l’inéluctable : les écoles vont fermer dès vendredi soir, pour tenter de ralentir la propagation du virus. Une décision qui aurait dû être prise il y a plusieurs jours, mais il vaut mieux tard que jamais. Mais ce n’est pas tout ! Les examens de fin d’année, GCSE pour les Year 11s et A-Levels pour les Year 13s sont complètement annulés. 

Mais du coup, il va se passer quoi pour nous ? C’est l’incompréhension, on est censés aller à l’école pour les Year 11s demain, pour continuer à les préparer aux exams – mais il n’y a plus d’exams !

Jeudi 19 mars

14 absents.

8h20. Le directeur fait une assemblée et explique aux Year 11s que oui, les examens sont bels et bien annulés. Cependant, le gouvernement a été clair : ils auront les qualifications nécessaires pour l’année suivante. A ce jour, on ne sait pas encore comment ces qualifications seront attribuées, mais leur avenir n’est pas compromis. Les élèves sont rassurés, le directeur sait trouver les mots pour calmer leurs doutes. Beaucoup d’elèves ont dit se sentir robbed, privés de leurs examens, de leur bal de promo, de leurs derniers moments dans le secondaire. C’est compréhensible. Tout ce pour quoi ils se sont donnés ces cinq dernières années part en fumée. Du côté des profs, les émotions sont partagées.

Les emplois du temps des deux jours à venir sont distribués, aménagés selon les examens qui n’auront plus lieu. Au programme, rédaction de lettres de remerciement, films et discussions profs-élèves. Ce qu’ils auraient dû faire dans quelques mois, si tout s’était passé comme prévu.

Dans la journée, on s’occupe comme on peut. De mon côté, préparation de ressources pour mes collègues, litres de café, films et podcasts. Je me réjouis de pouvoir rattraper mon retard dans les épisodes de French Expat : le Podcast. Et je m’ennuie, beaucoup.

Vendredi 20 mars : comme un air de fin d’année

Aujourd’hui est le dernier jour où tous les Year 11s seront à l’école. On se croirait vraiment en mai/juin, le soleil tape sur les baies vitrées du hall. Les émotions sont mixes sur les visages. Les élèves ne portent pas leur uniforme, c’est un casual outfit day : quelque chose de rare, et très apprécié (aussi bien par les élèves que par les profs !).

Avec plusieurs mois d’avance, nous célèbrons la fin de l’année scolaire. Les Year 11s sont rassurés, leur place en 6th Form (l’étape après le collège en Angleterre) est maintenue, quoi qu’il se passe. La direction leur a aussi prévu une surprise ! 

13h. Lunch tous ensemble, offert par l’école. Profs et élèves se mélangent, échangent. Tradition anglaise : les élèves font signer leur chemise d’uniforme à leurs amis mais aussi à leurs profs. Des petits mots échangés qui remontent le moral ! Il y a aussi un moment touchant, où tous les élèves reçoivent une lettre avec la photo qu’ils avaient pour leur toute première année à l’école, et la photo qu’ils avaient cette année. Beaucoup de rire face aux mines de ces gamins qui ont bien changé en 5 ans ! Ils ont aussi le droit à un joyeux moment tout en musique – quid du social distancing, je me demande ? Je me tiens à distance, vers la sortie. Les grands rassemblement, c’est pas pour moi en temps normal. Mais alors là, encore moins.

Et sinon, les news Covid-19 au Royaume-Uni ?

A l’heure où j’écris ces lignes, voici les mesures récemment prises par le gouvernement britannique :

  • Les écoles ferment dès lundi, mais restent ouvertes en cas d’urgence pour les enfants des key workers. La liste inclue les personnes qui bossent dans l’éducation et la garde d’enfants, dans les services oublics dits essentiels (personnel de santé, transports, production et distribution de nourriture, services d’electricité, de gaz, d’eau, etc.).
  • Les examens de fin d’année sont annulés, dans le secondaire et dans les universités.
  • Les pubs, restaurants et cafés ferment ce soir à minuit. Les autres lieux publics devraient suivre dans le weekend.

Nous avons le droit à un briefing du Prime Minister tous les jours en soirée, et chacun apporte son lot de nouvelles. Je continue de vous tenir au courant sur Instagram : suivez-moi sur @Evilfromparadize si ça vous intéresse. Je pense sincèrement que nous ne sommes pas loin du lockdown comme en France ou en Italie – le plus tôt sera le mieux !

La semaine prochaine, je vais à l’école lundi pour un énième briefing. Et si tout se passe comme prévu, je ne serai d’astreinte à l’école seulement le mercredi pour les deux semaines à venir. Je ne sais pas encore comment ça va se passer pour les vacances scolaires, qui arrivent dans deux semaines. Je vous tiendrai au courant.

Sur une note super positive, mes voisins sont les gens les plus adorables du monde. Nous nous sommes croisés plusieurs fois cette semaine, et nous nous sommes mis d’accord pour nous entraider : nous pouvons compter les uns sur les autres si nous avons besoin de quoi que ce soit ! Il faut prendre soin les uns des autres, c’est encore plus important en cette période difficile.

En espérant que tout se passe bien, où que vous soyez, je vous embrasse bien fort.

We’re all in this together! ♥

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

12 commentaires

3 kleine grenouilles 20 mars 2020 - 23:34

Et bien ! On peut dire que le flegmatisme anglais aura été poussé à son maximum par Johnson ! Bon courage et prends bien soin de toi !

Répondre
Ophélie G. 21 mars 2020 - 13:30

C’est le moins qu’on puisse dire. Ça me dépite, mais c’est comme ça. Prends soin de toi et de ta famille ! ♥ xx

Répondre
lewerentz 21 mars 2020 - 06:13

Enfin je gouvernement britannique se bouge !
En Suisse, le Conseil Fédéral a décidé hier de ne pas décréter de confinement national. Mais plusieurs fois par jour, il est rappelé qu’il ne faut sortir que si nécessaire (personne à risque, faire des courses ou à la pharmacie ou chez le médecin). Et bien sûr télétravail pour tous ceux qui peuvent.

Répondre
Ophélie G. 21 mars 2020 - 13:32

Le problème, c’est que les gens sont beaucoup trop égoïstes. Genre en Angleterre, il était recommandé d’éviter les pubs. Résultat, les pubs étaient bondés cette semaine ! Maintenant, tout est interdit, comme ça y a plus de problème ! Télétravail aussi pour ceux qui peuvent, mais on est encore beaucoup à devoir se rendre au travail. Prends soin de toi. xx

Répondre
Sarah 21 mars 2020 - 11:11

Non mais quelle semaine !
Merci d’avoir partagé tout ça 🙂
Moi aussi je passe plus de temps sur les réseaux… mais malheureusement, plutôt que Twitter que Insta, et ça stresse vraiment, donc maintenant j’ai désinstallé l’appli de mon téléphone. Mais Insta me fait un peu de bien car je vois le quotidien des potes… Merci en tout cas de résumer tous les jours les infos importantes !

Répondre
Ophélie G. 21 mars 2020 - 13:33

Comme tu dis, quelle semaine ! J’ai encore du mal à réaliser l’ampleur de tout ce qu’il se passe… Ce weekend, je m’éloigne d’Instagram mais je vais quand même continuer à relayer les infos principales.. Merci à toi de suivre tout ça, ça me fait du bien de voir du monde, même virtuellement. 🙂 xx

Répondre
Mariion2404 21 mars 2020 - 15:16

Je crois que personne ne peut comprendre les décisions d’un pays sachant que derrière il y en a encore un à la traîne. Ça a été le cas pour nous, puis pour vous et maintenant les US.
En France tout le monde est confiné et ça va se compliquer à cause de ceux qui ne suivent pas le mouvement.
Les écoles sont fermées et une école par secteur reste ouverte pour accueillir les enfants des soignants.
J’espère que ça va aller pour toi et pour tes permanences à l’école 🙂

Répondre
Ophélie G. 21 mars 2020 - 18:52

Non, c’est clair que là, l’incompréhension est totale. Nous avions pourtant les exemples de la France et de l’Italie mais non, résultat c’est de pire en pire. Tant qu’on n’aura pas de confinement, ce sera du n’importe quoi. Les gens sont trop irresponsables et ce n’est pas le moment de laisser libre cours à la connerie des gens. Ça va mieux de mon côté, maintenant qu’on a des directives. J’attends de voir comme ça va se passer dans les jours et semaines à venir. xx

Répondre
Alexienne 22 mars 2020 - 22:12

Merci de partager tout ça sur insta, même si ça doit rendre tout ça encore plus anxiogène pour toi parfois ! En tout cas ça m a aidé de parler avec quelqu’un visant la situation au UK aussi ! 🙂 prends soin de toi !

Répondre
Ophélie G. 23 mars 2020 - 12:20

Ça fait du bien de partager ça en fait. Surtout que ça me permet d’échanger avec pas mal de gens, et ça me fait vraiment beaucoup de bien. Prends soin de toi aussi. ♥ xx

Répondre
argone 24 mars 2020 - 11:50

j’ai vu le discours de BoJo hier, il est un peu long à la détente … (un peu comme nous hein) dommage, que de temps perdu et de vies qui auraient pu être sauvées … le marché aux fleurs de Columbia Road bondé dimanche matin .. mais WTF ? je suivrai avec plaisir tes stories sur instagram !!

Répondre
Ophélie G. 24 mars 2020 - 12:14

Puis alors son ton de prof déçu par ses élèves, j’avais l’impression de l’entendre nous mettre au coin quoi. Je ne comprends même pas comment il peut jouer avec la vie et la santé des gens comme ça, en toute opacité. Bienvenue sur mon IG alors ! 😀 xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite