Follow:
Chroniques anglaises

Chroniques anglaises #24 : 3 ans en Angleterre

Chroniques anglaises #24 : 3 ans en Angleterre

Hello… Y a quelqu’un ? En appuyant sur la touche « publier » de l’interface WordPress, j’ai un peu l’impression de pousser une lourde porte de bois, encombrée par les toiles d’araignées. Il faut dire que plusieurs semaines se sont écoulées depuis la dernière fois que j’ai posté quelque chose sur le blog. Mais je suis là, pour de vrai. Et j’en profite pour vous parler de mes 3 ans en Angleterre !

Remettre les pendules à l’heure

En toute honnêteté, j’ai hésité à revenir. Depuis quelques mois, le blog a ses hauts et ses bas. Tout comme moi. Il y a des jours où j’ai des envies folles le concernant, d’autres où j’ai carrément envie de le laisser tomber. Je ne sais pas si c’était dû à un total manque de motivation, à un certain désintérêt ou à autre chose.

J’ai déjà mentionné le manque de motivation, ressenti plusieurs fois ces derniers temps. Au final, c’était plutôt un manque de temps et une envie de profiter de l’instant présent, loin de mon clavier. L’intérêt n’est pas à remettre en question, puisque malgré mon absence sur mon propre blog, j’ai continué la lecture des autres. Souvent dans l’ombre, cliquant rarement sur l’encart « laisser un commentaire », mais là quand même. Du coup, je dirais bien que c’est autre chose. Mais quoi ?

Quoi qu’il en soit, j’ai pesé le pour et le contre et non, je n’ai pas envie d’abandonner une si belle aventure. Quand je pense à tout ce que le blog m’a apporté au cours de ces trois dernières années, je me dis que ce serait bien dommage de tout arrêter là. Alors je rebrousse mes manches, et je me glisse derrière mon clavier.

J’ai quelques articles dont la publication est programmée, au cas où Internet mettrait plus de temps que prévu pour arriver chez moi. C’est reparti pour un tour !

Les chroniques anglaises ont un an !

Commençons par un point positif du blog. Déjà un an que j’ai entamé cette série d’articles, modestement intitulée Chroniques anglaises. Au départ, j’avais peur que l’idée ne séduise pas, que le côté « je raconte ma vie, même les trucs pourris » ne plaise pas. Je dois bien admettre que votre accueil m’a agréablement surprise. Ces articles font partie des plus commentés et des plus lus. Alors soit vous êtes d’incroyables voyeurs, soit vous êtes tout simplement intéressés par ma vie et par ce que j’ai à raconter sur mon quotidien d’expatriée pas toujours palpitant.

Quelles que soient vos motivations, je vous remercie du fond du cœur. Sans vous, il va de soi que je n’aurais pas continué l’aventure bien longtemps. ♥

What have I been up to?

Depuis les dernières chroniques où j’étais encore en France, il s’est passé pas mal de choses dans ma vie. En vrac, ça donne :

  • Quelques heures en voiture pour faire Édimbourg-Leeds, en passant par la case IKEA. Et les pauses café-pipi qui vont avec. On ne s’est même pas perdues, la classe, non ? Par contre, nous sommes restées coincées une heure dans les embouteillages à Newcastle, la lose.
  • Une location de voiture et la pression qui va avec (c’est moi où les gens roulent trop près quand c’est pas notre propre véhicule ?).
  • Un aller-retour Leeds-Edimbourg express en train pour finir un déménagement. Ça, c’était pas du gâteau.
  • Des heures au téléphone et dans des agences immobilières pour trouver le Graal, et quelques visites aussi.
  • Des aller-retours Leeds-York. Je maudis d’ailleurs les trains Northern Trains, qui sont lents et inconfortables comme pas possible. Et qui en plus sont souvent en retard. Quand ils ne sont pas annulés.
  • Un aller-retour express Leeds-Stamford pour un passage éclair à la Junior School où je dois faire mon primary school placement (un stage en école primaire >.>). Journée qui s’est d’ailleurs terminée chez une amie, puis par un train en retard et un taxi.
  • Un compte en banque réduit à néant. Merci les frais d’agence. 😀
  • Quelques semaines de squattage chez mon amie à Leeds.
  • Des kilomètres de marche sous la pluie (le temps est POURRI à Leeds), suivie d’une bonne crève.
  • Une boîte de donuts Krispy Kreme gratuite, mais c’est un détail.
  • Beaucoup (trop) de take aways. Pourquoi y en a-t-il autant en Angleterre ?!
  • Des heures au téléphone pour gérer l’électricité et l’eau dans mon nouveau chez-moi.

Bref, un long mois placé sous le signe du changement. Je ne suis pas encore chez moi à York, même si j’ai les clés depuis mardi. Je suis de retour à Stamford pour deux semaines pour mon stage d’observation en école primaire. Le déménagement est prévu le weekend prochain, ça va être drôle. Je vous en parlerai plus tard dans un article Home Sweet Home, mais je vais être en mode camping dans mon propre appartement, le temps que les meubles que je dois commander arrivent. Je ne suis pas sortie de l’auberge, c’est moi qui vous le dit !

Mais encore…

Ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est la quantité de stress et d’angoisse qui m’a gentiment accompagnée depuis que je suis rentrée de France. Sans oublier les insomnies qui ont décidé de s’inviter. Croyez-moi, rechercher un appart après avoir dormir seulement une poignée d’heures en une semaine, ça a de quoi donner des nausées. Je crois que « l’autre chose » qui m’a empêché de bloguer dernièrement vient un peu de là d’ailleurs. Comment faire semblant d’aller bien online quand tu n’es pas au top de ta forme ?

Vous avez probablement déjà vécu ça, cet espèce d’état moral où vous n’êtes ni bien, ni mal. Où le monde perd un peu de ses couleurs, sans raison apparente. Où vous n’arrivez tout simplement pas à vivre. Vous êtes là, sans vraiment l’être. C’est vraiment ce que j’ai ressenti depuis mon retour de France. Mes angoisses sont revenues de plus belles. Elles ne m’avaient pas manqué.

Mais tout est bien qui finit bien. Même si j’ai la crève depuis presque une semaine.

3 ans en Angleterre

À défaut de faire un véritable article bilan comme je l’avais fait à la fin de ma première puis de ma deuxième année d’expatriation, je case un micro-bilan ici, comme ça. Après tout, les chroniques anglaises sont là pour ce genre de sujet. Parce que voilà, ça fait 3 ans que j’habite en Angleterre. Il y a 3 ans, j’étais bien loin de m’imaginer rester en Angleterre aussi longtemps.. Et pourtant !

3 ans, ça représente à la fois beaucoup et très peu de temps. Lucie du blog My Tour du Globe a rédigé un article sur les différentes étapes de la vie à l’étranger, après 1 an, 3 ans et 7 ans. Difficile à y croire, mais je suis bel et bien arrivée au joli chiffre de trois, et je me suis beaucoup reconnue dans ce qu’elle dit.

Il s’en est passé des choses, ces trois dernières années. C’est un sujet que j’aborde régulièrement sur le blog, et je ne vais pas m’étaler là-dessus. Il y a eu des hauts et des bas, comme toujours, même si ces derniers mois à Stamford ont été absolument magiques à bien des niveaux.

Dans tous les cas, je me retrouve aujourd’hui à l’aube d’une nouvelle étape dans ma vie d’expatriée. J’ai quitté le confort rassurant de Stamford pour me lancer dans des études un peu plus au nord. Qui dit changement de ville dit changement d’environnement, nouvelles rencontres, nouvelles aventures. Je suis à la fois excitée et terrorisée par ce qui m’attend, mais j’en ai besoin. Véritablement besoin. Malgré mon amour pour Stamford, je crois que l’excitation et la magie avaient fini par s’étioler un peu, et qu’il me fallait du neuf. Un nouveau départ, encore une fois.

Pour conclure ces quelques lignes récapitulatives, je maintiens ce que j’ai dit l’année dernière. Je ne regrette absolument pas le chemin parcouru, et je suis vraiment heureuse d’avoir trouvé ma place en Angleterre.

En images

Notre jolie voiture de location // Pause café au milieu de nulle part // La jolie York ♥

Des doughnuts gratuits // Les clés de mon chez-moi // Les nachos du vendredi soir

Côté séries

  • On en parle de la série Sense8 ?! Comme presque toujours, j’arrive après la bataille. Une amie m’a fait découvrir la série quand j’étais en France et DIEUX, ça faisait longtemps que j’avais pas accroché si rapidement à une série télé. J’ai binged watché (à défaut d’autre terme) les deux saisons en quelques jours, et je suis encore traumatisée par l’épisode final.
  • J’ai enfin pris le temps de terminer Orphan Black. L’épisode qui conclut cette longue histoire est le deuxième meilleur final de série – après celui de Grimm, que j’ai adoré. Je trouve ça vraiment sympa que l’histoire se termine bien pour les clones. Après toutes les horreurs qu’elles ont vécu, elles le méritaient largement. Je suis juste un peu triste pour Rachel, que j’ai fini par beaucoup aimer.
  • Il y a quelques temps, je me suis enfin mise à Doctor Who (quand je vous disais que j’arrive toujours après la bataille !). Je n’ai vu que la première saison et quelques épisodes de la deuxième, mais j’adore le concept. 🙂

A lire ♥

Bon dimanche à vous. ♥

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

28 Commentaires

  • Reply tania

    contente de te revoir ici, de te relire je vx dire
    que d’aventures
    je n’ai pas connu les « joies  » d’un déménagement depuis une éternité
    pas un vrai déménagement car je partais d chez mes parents donc 0 affaires, tout était nouveau dans mon appart
    bref
    ça doit être tellement excitant et faire peur à la fois comme tu le dis
    je vois très bien ce dont tu parles qd tu n’as pas la pêche pr dire pudiquement mais que tu vx aussi écrire sur le blog
    bref bon courage pour la suite
    au plaisir de te lire
    cool d’avoir quelques articles d’avance si internet ne fait pas son travail

    17 septembre 2017 at 11:37
    • Reply Ophélie G.

      Merci Tania ! C’est tout à fait ça, un mélange de peur et d’excitation ! xx

      17 septembre 2017 at 13:54
  • Reply L.

    Contente que tu aies retrouvé le chemin du blog 🙂
    C’est toujours un plaisir de te lire !

    17 septembre 2017 at 11:44
  • Reply Marion

    Comme je me retrouve dans tes mots !!! Je suis comme toi en ce moment niveau motivation pour le blog et stress à cause de changement de situation/lieu/vie… J’espère continuer à te lire en tout cas, chroniques anglaises et autres articles, j’ai hate de voir à quoi ressemble ta vie à York !!! Prends soin de toi et à très vite !! 🙂

    17 septembre 2017 at 13:47
    • Reply Ophélie G.

      Bon courage à toi aussi alors ! Je sais à quel point ce genre de changement peut être difficile au début, alors si jamais tu as besoin d’en parler, je suis là. A très vite ! xx

      17 septembre 2017 at 13:57
  • Reply Camomille

    Contente de te retrouver par ici! Je ne comprends que trop bien la baisse de motivation due à une envie de s’éloigner des claviers, je suis en plein dedans aussi! Bonne chance pour la suite et ton déménagement! 😉

    17 septembre 2017 at 14:36
    • Reply Ophélie G.

      Je te souhaite plein de courage pour en sortir alors. 😉 Et merci ! xx

      17 septembre 2017 at 17:41
  • Reply lewerentz

    N’abandonne pas, s’il te plaît ! Ton blog est super 🙂

    17 septembre 2017 at 15:25
    • Reply Ophélie G.

      Ça me touche beaucoup, merci. xx

      17 septembre 2017 at 17:41
  • Reply MamzelDree

    Tu as eu des semaiens sacrément remplies ces derniers temps ! Tu dois avoir hâte d’être enfin dans ton nouveau chez toi pour te créer ta nouvelle vie à York.
    Tes articles m’avaient manqué et j’ai vraiment hâte de lire les prochains sur ta nouvelle vie d’étudiante, et tes découvertes sur la ville.
    C’est sûr que tu as encore un peu de temps à attendre avant d’y être vraiment confortable (ne parlons déjà que des meubles :)) !
    Je te souhaite d’y être bien en tous cas, cette ville (même si je n’y suis allée qu’une seule fois) je l’ai trouvée superbe, et je suis sûre que tu y seras bien. Profites-en pour respirer, et prendre aussi du temps pour toi… <3
    En tous cas tu es la bienvenue par ici, et peut-être que lors d'un prochain passage aux uks (:)) on pourra enfin se croiser ?! 🙂
    En tous cas, je suis sur LOL si tu as envie / besoin ! 🙂
    Bisous et à très vite !

    17 septembre 2017 at 16:14
    • Reply Ophélie G.

      Mon dieu, tu n’as pas idée à quel point ça a été le bordel ces dernières semaines ! J’ai hâte d’avoir proprement déménagé du coup… Je pense que je vais avoir un max de trucs à raconter sur le blog, ne t’en fais pas pour ça. En tout cas, dès que je suis installée, je vous attends Will et toi ! 😀 Parce que cette fois, on ne se loupera pas (on a plein de trucs à fêter, right ?!). Des bisous, à très vite ! xx

      18 septembre 2017 at 18:00
  • Reply cora

    Contente de te relire et hâte de découvrir tes nouvelles aventures en Albion !

    17 septembre 2017 at 17:09
    • Reply Ophélie G.

      Merci beaucoup ! Les nouvelles aventures arrivent vite, c’est promis ! xx

      18 septembre 2017 at 17:58
  • Reply September Lullaby

    Comme je te comprends concernant le blog … Ce n’est pas facile de tout mener de front et comme toi, je ne peux pas écrire si ça ne va pas (et je n’ai pas forcément envie de partager ma déprime avec le reste de la blogosphère !). En tout cas, je te souhaite bon courage pour ton déménagement et surtout un happy anniversary d’expatriation ! 🙂 Bonne soirée ! 🙂

    17 septembre 2017 at 22:10
    • Reply Ophélie G.

      C’est tout à fait ça. :/ J’ai l’impression qu’on est pas mal à ne pas être en mesure de bloguer quand le moral n’est pas là..
      Mille mercis ! xx

      18 septembre 2017 at 18:01
  • Reply Aurélie

    Joli article ! Courage pour le déménagement, et bonne installation dans ta nouvelle vie 🙂

    18 septembre 2017 at 19:15
    • Reply Ophélie G.

      Merci merci ! Du courage, il en faut pour affronter autant de changements ! 😉 xx

      19 septembre 2017 at 12:42
  • Reply Sabine

    Pas facile tous ces changements, je comprends pourquoi tu n’étais plus trop par ici ! Bon courage avec l’emménagement, la reprise, contente de te relire en tout cas, le temps passe trop vite, nous bientôt 5 ans par ici, dire qu’on était parti pour 2/3 ans ! 🙂 🙂

    19 septembre 2017 at 04:31
    • Reply Ophélie G.

      C’est toujours comme ça j’ai l’impression. On se donne une limite temporelle mais au final, on déborde toujours un peu (beaucoup dans nos cas !). En tout cas merci, je prends toutes les bonnes ondes qu’on m’envoie ! xx

      19 septembre 2017 at 12:44
  • Reply Sophie

    Bonjour Ophélie,

    Je me retrouve complètement dans ton état d’esprit ! Je m’installe aussi en Angleterre et les démarches pour trouver un appart, la paperasse administrative, le début des cours font que c’est beaucoup d’instabilité, et tout ça donne la nausée en effet. Espéront que petit à petit les choses se mettent en place 🙂
    C’est très fatiguant en effet ce sentiment d’être là, mais pas là à la fois, je comprends totalement ce que tu veux dire. Personnellement c’est le genre de ressenti qui me faire remettre mes choix en question. Mais restons positifs 😀
    Bon courage pour ton installation, en espérant que le mois d’octobre soit plus paisible !

    20 septembre 2017 at 20:44
    • Reply Ophélie G.

      C’est rassurant de savoir qu’il y a d’autres personnes qui partagent nos propres galères ! Dans mon malheur j’ai de la chance puisque j’ai déjà un compte en banque et le NIN, mais quand même.. Bon courage à toi aussi alors ! xx

      23 septembre 2017 at 17:13
  • Reply Cindy

    Bon retour à toi ! Ca a été la même chose pour moi sur le blog, pas le temps, pas la motivation… Mais on y revient toujours (doucement) 🙂

    24 septembre 2017 at 12:28
    • Reply Ophélie G.

      Et c’est le principal je crois ! Bon retour à toi aussi. 😉 xx

      24 septembre 2017 at 12:58
  • Reply Charly

    Le blog, il ne faut jamais se forcer… Et malgré les semaines d’absences, les lecteurs seront toujours au rendez vous ! Ce genre d’article est vraiment intéressant, car il montre un peu l’envers du décors et à quoi représente vraiment l’expatriation.
    Bonne continuation dans ton nouveau chez toi !

    30 septembre 2017 at 14:02
    • Reply Ophélie G.

      Je suis ravie que cet article te plaise ! Je pense que c’est important de montrer que l’expatriation n’est pas forcément tout rose. xx

      14 octobre 2017 at 21:00
  • Reply Anaïs - A BUNCH OF FUTILITIES

    Welcome back chaton ♥!

    9 octobre 2017 at 17:54
  • Laisser un commentaire