Follow:
Humeurs d'expat'

9 mois en Angleterre : le bilan

9 mois en Angleterre

 Depuis que je suis rentrée en France, j’ai eu quelques difficultés à suivre un rythme régulier pour le blog, et je m’en excuse ! Il faut impérativement que je m’organise, et que je prenne du temps pour rédiger des articles en avance.. Bref, maintenant que je suis rentrée, je pense avoir suffisamment de recul pour évaluer cette année passée en Angleterre. Cette année sera passée à une vitesse folle, et j’ai l’impression que c’est hier que je suis arrivée avec trois heures d’avance à la gare de Stamford, et que mon Mentor Teacher, P., est venu me chercher. Pourtant, presque dix mois se sont écoulés depuis que j’ai posé pied sur le sol britannique. Et ma foi, cette année a été riche en émotions. Voici donc venue l’heure du bilan.

Travailler comme French Language Assistant

Pour celles ou ceux qui n’auraient pas suivi, depuis le mois de septembre, je suis assistante de français dans un collège/lycée britannique. Les contrats de FLA sont intéressants, dans la mesure où on est censés travailler 12h par semaine. Je dis « censés », parce que ce n’était pas mon cas : je bossais plutôt 10h/semaine, mais la paye restait la même. Mon emploi du temps était divisé entre semaines A et semaines B. Puis les heures de boulot étaient réparties en deux. La moitié du temps, j’étais en classe avec un enseignant, et je prenais les élèves par groupes de deux ou trois pour les faire pratiquer leur prononciation (autant vous dire que j’ai entendu pas mal de trucs hilarants). La seconde moitié du temps, j’étais avec des Sixth Forms, qui sont l’équivalent de nos premières et terminales, pour 35 minutes. Il s’agissait alors de discussions diverses et variées, et de bosser les sujets d’examens oraux. En gros, être assistant, c’est être payé à écouter des gens parler français et à les reprendre/corriger si besoin est.

Pour être tout à fait honnête, j’ai trouvé que mes élèves avaient un très bon niveau pour la plupart, et c’était vraiment agréable d’avoir de vrais échanges avec eux. J’avais principalement des classes de gars, et je trouve ça plus gérable que les filles, qui peuvent s’avérer très bêtes quand elles l’ont décidé. Bref, côté travail, un vrai plaisir ! A côté de ça, je m’occupais du French Club, ouvert à tous pour un peu de tout : jeux, aides aux devoirs de français… A partir du moment où ça touchait ma langue, c’était bon ! J’ai également fait de la surveillance d’exams, mais rien de méchant. L’école est vraiment géniale, et je suis bien contente que la Head of Modern Languages m’ait choisie, puisque c’est grâce à elle que j’ai pu passer une année aussi merveilleuse ! Tout le personnel de l’école s’est montré d’une gentillesse sans bornes, et les profs de langues sont tous géniaux.

De plus, l’école a proposé tout au long de l’année, un tas d’activités. J’ai donc assisté à une représentation de Grease, à plusieurs concerts et orchestres, à des lectures scientifiques, à des journées à thème, etc. Tout ça a vraiment été très enrichissant !

9 mois en Angleterre : le bilan

Vivre à Stamford

Je n’ai eu aucun problème pour m’intégrer à Stamford. J’ai grandi dans un petit village de 800 habitants, j’ai fait mes études dans une grande ville de 90 000 et j’ai débarqué dans cette ville d’à peine 20 000 personnes. Stamford, c’est la ville, mais aussi la campagne, et ça c’est chouette ! Certes, si on veut faire du shopping, c’est pas le bon endroit, mais dix minutes de train suffisent à aller à Peterborough pour ça. En plus, Stamford est pile entre Birmingham et Stansted Airport, ce qui est très pratique pour voyager. Je suis amoureuse de cette ville, qui m’a beaucoup apportée au long de cette année. Vivre en coloc’ a également été une bonne expérience. Oui, il y a eu des bas, mais aussi beaucoup de hauts qui font oublier les mauvais côtés. C’est sûr qu’en France, je ne pourrais pas vivre en colocation. Ici, j’ai pas eu vraiment le choix vu que le logement appartient à l’école (et ça, c’est vraiment trop bien). Habiter à deux pas de son travail mais aussi du centre ville, ça n’a QUE des bons côtés.

9 mois en Angleterre : le bilan9 mois en Angleterre : le bilan

Les rencontres

J’ai rencontré des personnes formidables cette année. D’abord, mes deux colocs, avec qui je m’entends à merveille. Certes, il y a eu des bas, beaucoup même, mais c’est la coloc qui veut ça. Vivre, bosser, sortir avec les mêmes personnes, ça crée des liens, mais ça bloque forcément à un moment ou à un autre. Puis il y a les autres copains-copines aussi, ceux qui sont les copains des copains, mais avec qui tu finis tes soirées, toujours au même pub – parce qu’il est trop bien et que les cocktails sont faits par un copain aussi. Ce qui est intéressant, c’est le paysage culturel : Grèce, Royaume-Uni, Australie, Etats Unis, Espagne, Autriche, Roumanie, Chili, Lituanie… Vous m’avez comprise quoi. Il y a aussi les profs avec qui tu bosses, qui sont à peine plus vieux que toi et qui finissent aussi par devenir des amis, que tu vois en dehors de l’école pour gossiper sur les élèves que t’aimes pas trop ou qui te gonflent, ou au contraire sur ceux qui sont adorables.

En conclusion

J’ai beaucoup changé cette année, et ce à plusieurs niveaux – je m’en rends bien compte. Vivre à l’étranger, ça fait grandir, ça rend plus mature. Il faut faire face à de nouvelles difficultés, car même en étudiant les langues, c’est tout de même une barrière qu’il faut briser. Mais ça c’est fait. Je suis beaucoup moins introvertie aussi. Avant, j’avais tendance à rester cloîtrée chez moi, maintenant, je sors tous les weekends, seule ou accompagnée, c’est selon. Mes goûts vestimentaires ont légèrement changés eux aussi, et je m’habille moins comme une ado attardée (encore un peu, faut pas déconner non plus). Je me sens à l’aise dans cette nouvelle vie, où personne (ou presque) ne regarde mes piercings, stretches et tatouages d’un œil mauvais. Cette année m’a aussi permis de beaucoup voyager à travers l’Angleterre, mais aussi en Ecosse ou en Irlande (voir la jolie carte ci-dessous que j’ai enfin réussi à intégrer :D). Bref, je ne vois que du positif dans cette nouvelle année à l’étranger ! J’espère de tout mon cœur que l’année prochaine sera aussi forte en émotions.. Affaire à suivre.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

12 Commentaires

  • Reply Charlie D

    Ca doit vraiment être une expérience fantastique, moi qui a toujours eu envie de vivre en Angleterre c'est vraiment quelque chose qui me tenterait bien.. Peut être plus tard. Contente d'entendre que tu en a profité pleinement en tout cas ! Qu'est ce que tu as prévu pour l'année prochaine ? Tu retourne dans le même coin ?

    xx, Charlie.

    18 juin 2015 at 09:44
  • Reply Ophélie G.

    Si jamais tu as l'occasion de partir, fais-le ! C'est vraiment une expérience magique ! Dès la rentrée 2015, je travaillerai de nouveau dans cette même école. *-* Donc je garde mon appartement, et j'aurai une nouvelle coloc' espagnole puisque celle de cette année a décidé de repartir chez elle.. J'ai hâte de voir ce que ça va donner ! Mais en attendant, je profite de mes proches, et c'est chouette aussi. xx

    18 juin 2015 at 09:46
  • Reply Kenza

    Coucou Ophélie ! Merci pour tes gentils commentaires sur mon blog. Je vois que tu es FLA, moi aussi c'est comme ça que j'ai commencé il y a 6 ans… en école primaire, puis j'avais fait deux ans en collège-lycée et j'étais partie dégoûtée du GCSE ! Hâte d'en lire plus 🙂

    1 juillet 2015 at 10:00
  • Reply Calliframe

    Bon je vois que l'ouest reste encore vierge de petits panneaux 😉
    Profite de ta nouvelle année pour aller au Pays de Galles ! Pembroke, Tenby et dans les terres Carmarthen, c'est super joli 😉

    1 juillet 2015 at 10:00
  • Reply Ophélie G.

    Rassure-toi, j'ai encore un an minimum pour l'ouest ! 😉
    Le Pays de Galles est en première position des pays à visiter quand je serais de nouveau en Angleterre ! Je note tes suggestions, pour organiser mon road trip ! xx

    1 juillet 2015 at 10:01
  • Reply Ophélie G.

    Hey Kenza ! J'ai cru te reconnaître sur le groupe FB des assistants d'ailleurs.. C'est marrant, car les GCSE représentent une grande partie de mes étudiants, et je trouve ça pas si mal ! Bon après, j'ai la chance d'être dans un collège/lycée privé, et mes étudiants sont plutôt motivés par le français (et ont un bon niveau de langue). Merci de ta visite ! xx

    1 juillet 2015 at 10:03
  • Reply Julie

    Coucou!

    Comme j’aimerais être assistante au RU, je suis tombée sur ton blog et j’ai lu pour avoir un point de vue de plus, qui me donne encore plus envie de l’être!
    Je voulais te demander, au niveau du logement, tu payais quand même un loyer ou pas du tout?
    Passe une excellente année!

    8 octobre 2015 at 13:35
    • Reply Ophélie G.

      Hey 🙂 Ravie de t’avoir donné envie de rejoindre la grande famille des assistants ! 😀
      Perso, j’ai de la chance, je ne paie quasiment pas de loyer (£100 par mois – donc en gros, je paie juste l’eau, l’électricité et internet). Mais même avec un loyer moyen de £350 par mois, on a suffisamment pour vivre. 😉 N’hésite pas si tu as d’autres questions ! xx

      8 octobre 2015 at 13:42
      • Reply Julie

        Merci beaucoup pour ta réponse!
        Je suis en pleine rédaction de ma lettre de motivation là, mais j’hésite encore pour les régions, je me torture l’esprit! Pour être honnête, je connais mieux le Sud, donc j’ai tendance à vouloir choisir des régions au Sud, mais j’aimerais découvrir le Nord, le problème c’est que je n’y suis jamais allée, à part un day trip à York et un à Leeds… Je sais que c’est assez subjectif mais est-ce que tu recommandes des régions en particulier?

        28 octobre 2015 at 15:52
        • Reply Ophélie G.

          Si je peux aider, il n’y a vraiment pas de quoi ! Pour la région, je peux pas trop te dire.. c’est tellement subjectif ! Personnellement, le sud de l’Angleterre ne m’intéresse pas tellement, alors que j’adore le nord. Je pense que je recommanderais donc les régions au nord, à la limite de l’Ecosse. En plus, si tu connais déjà le sud, tu pourrais découvrir de nouveaux coins.. 😉 xx

          29 octobre 2015 at 21:16
          • Julie

            Pour l’instant, comme j’arrive pas à me décider, j’ai fait un compromis pour mon premier choix: ça sera la région Gloucestershire/Hereford and Worcester/Shropshire, comme ça je suis au milieu! Mais je me tâte encore pour choisir le Nord ou non.
            Après, je pense que je passerais une excellente année tant que je suis prise quelque part 🙂

            29 octobre 2015 at 21:54
          • Ophélie G.

            Perso, je suis dans l’extrême sud du Lincolnshire, et c’est un peu en plein milieu de l’Angleterre ! C’est franchement top car je peux aller un peu partout sans que ce soit trop long ! Et je suis d’accord, où que tu sois ce sera génial ! 😉 xx

            30 octobre 2015 at 22:14

    Laisser un commentaire