Les ruines de Craigmillar Castle

par Ophélie G.
10 commentaires
Les ruines de Craigmillar Castle

Au départ, c’était dans les Pentland Hills qu’on avait prévu de passer la journée. Le climat écossais étant ce qu’il est, on a dû changer nos plans et c’est sur le Château de Craigmillar que notre choix s’est finalement porté. Craigmillar Castle est situé dans la périphérie d’Edimbourg, ce qui offre un avantage de taille : il est facile de s’y rendre en bus depuis le centre-ville. Pour £1.60 de trajet (£3.20 pour un aller-retour), il serait dommage de s’en priver.

Par contre, la zone dans laquelle il est situé est une zone en cours de développement et vous risquez de vous tromper d’arrêt de bus ! C’est ce qui nous est arrivé, bien évidemment. Ceci dit, de là où nous sommes descendues du train, c’est une jolie balade pour accéder à la colline sur laquelle se trouve le château. On a un peu l’impression de marcher dans une zone post-apocalyptique désertée par la population mais la sensation de quiétude est appréciable. Surtout après le tumulte des rues de la capitale écossaise !

Les ruines de Craigmillar Castle

Bienvenue à Craigmillar Castle

À l’accueil du site, l’adorable hôtesse au fort accent écossais nous a bien précisé que Caigmillar Castle est le château médiéval écossais le mieux préservé et que, par conséquent, on allait adorer. Elle a insisté sur le fait de monter sur les remparts – la vue serait soi-disant incontournable. Nous l’avons crue sur parole et c’est avec enthousiasme que nous nous sommes dirigées vers le château.

Manque de bol, il a commencé à mouillasser quand nous avons franchi la porte principale. Une énorme arche de pierre fermée par une impressionnante porte de bois armaturée de métal qui donne sur une petite cour intérieure. Chose assez surprenante, la porte côté intérieur est encadrée de deux arbres tordus et impressionnants.

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Se balader entre les murs

Comme il pleuvait, nous avons commencé par les pièces fermées et donc couvertes. La particularité de ce château, c’est que, s’il n’est pas à proprement parlé en ruines, il n’est pas complet. Des pans entiers de toit manquent à l’appel, les planchers ont depuis longtemps disparu, tout comme certains murs et escaliers. Ce qui nous laisse quelques murs et escaliers de pierre. Néanmoins, c’est un ensemble architectural très intéressant à découvrir. Sans plancher, il est extrêmement difficile de se rendre compte de la taille réelle qu’avaient les pièces en question. Il est assez drôle de voir des ouvertures ou des cheminées encastrées dans les murs à plusieurs mètres du sol.

C’est d’ailleurs pour ça que pour une fois, je ne vous raconterais pas l’histoire de cette bâtisse. À moins d’acheter le guide à l’accueil, il n’y a pas d’explications à l’intérieur, si ce n’est des petits panneaux indiquant la fonction originale de chaque pièce. Cela ne m’a pas déplu du tout, bien au contraire ! Ça permet de faire travailler son imagination, et de divaguer un peu. Un peu comme au Linlithgow Palace, dont seuls les murs ont traversé l’épreuve du temps.

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

La vue qui vaut le détour

Après s’être égarées dans le dédale des pièces, après avoir grimpé des escaliers étroits en colimaçon et en avoir monté d’autres plus accessibles, nous avons quand même fini par trouver le chemin des remparts. L’hôtesse d’accueil ne nous avait pas menti, quelle vue ! Le château ayant été bâti au sommet d’une colline, il domine une vallée et la vue est imprenable. La ville d’Édimbourg s’étend sous le regard, impressionnante.

Au loin, les Pentland Hills se dessinent – une épaisse écharpe de brume dissimulait les sommets ce jour-là. Nous n’avons pas regretté d’avoir changé de plans et d’avoir opté pour Craigmillar Castle du coup. Nous sommes restées longtemps là-haut, face au vent, à apprécier la vue en silence.

 Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Promenons-nous, dans les bois

Une fois toutes les pièces du château arpentées de fond en comble, c’est tout naturellement que nous nous sommes dirigées vers le parc qui s’étend au pied du château. Je me répète un peu mais les couleurs de l’automne étaient sublimes dans ce parc. Entre l’odeur de la pluie et celle des champignons, les superbes feuillages de feu, la balade était magique.

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Les ruines de Craigmillar Castle

Infos pratiques

  • Craigmillar Castle Rd, Edinburgh EH16 4SY
  • De Princes Street, les bus 33 et 30 vont à Craigmillar Castle.
  • Plus d’infos sur le site de VisitScotland

Que pensez-vous de ce genre de château ?

10 commentaires

Vous aimeriez aussi

10 commentaires

prettylittletruth 17 novembre 2016 - 12:06

Super! Je ne l’ai pas fait celui-la donc je le mets sur ma liste! 🙂

Répondre
Ophélie G. 18 novembre 2016 - 15:48

Parfait ! 😀 xx

Répondre
Estelle - Curiosity Escapes 17 novembre 2016 - 21:38

« Le château écossais le mieux préservé ». Haha, je m’attendais à voir du parquet, des grandes tapisseries murales et des lits en bois. Bon on distingue tout de même les cheminées. Honnêtement j’adore ce type de visite, le lieu et l’environnement alentour dégagent une belle ambiance. J’aimerais beaucoup le visiter.

Répondre
Ophélie G. 18 novembre 2016 - 15:48

Tout dépend de ce qu’on entend par « préservé » :p ! Je pense que pour le coup, c’est dans le sens où les murs sont encore en bon état.. Même s’il en manque la moitié ! Comparé à d’autres châteaux écossais, il est en pleine forme ! J’adore aussi visiter ce genre d’endroits, ça met des étoiles plein les yeux. xx

Répondre
Cindy 18 novembre 2016 - 16:43

Très joli ! Pas eu le temps d’aller le voir mais un de ces jours… 🙂

Répondre
Ophélie G. 18 novembre 2016 - 18:13

Je te le souhaite ! 🙂 xx

Répondre
tania 19 novembre 2016 - 04:50

Merci pour la balade j aime aussi visiter les châteaux en voyage
Je ne sais pas si j irai physiquement jusqu en écosse au moins je k ai fait virtuellement grâce à toi

Répondre
Ophélie G. 19 novembre 2016 - 12:22

Je te souhaite vivement de pouvoir aller voir ça de toi-même, mais je suis contente de t’avoir fait voyager ! xx

Répondre
Anaïs 12 décembre 2016 - 20:01

Encore une fois merci pour cette sacré balade mon chat! Vraiment magique!
J’ai trouvé la bâtisse en très très bon état! 😮 J’aime beaucoup visiter ce genre de petit endroit abandonné, sans grandes explications et simplement imaginer comment c’était :)!
Super jolies photos :D!

Répondre
Ophélie G. 13 décembre 2016 - 09:41

C’était vraiment une jolie balade, un vrai coup de cœur de la ville ! xx

Répondre

Laisser un commentaire

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Je pars du principe que vous êtes d'accord mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite