La cuisine anglaise

15 janvier 2019

Ce vaste sujet qu’est la cuisine anglaise ! Je ne l’ai encore jamais vraiment abordée sur le blog, sauf pour partager deux ou trois misérables recettes essayées et approuvées – c’est dire si je cuisine ! Dans ce nouvel article #HistoiresExpatriées, je vais vous parler de la cuisine anglaise et essayer de briser les mythes bien connus sur son absence de délicatesse.

Prélude

Histoire d’être totalement transparente avec vous, j’ai demandé à mes amis et collègues anglais s’ils avaient des conseils en matière de plats typiques, puisque je n’y connais vraiment pas grand chose. Quand on parle de cuisine anglaise, une même idée reçue vient en tête : les Anglais ne savent pas cuisiner et leur nourriture est immangeable. Etant française et végétarienne, je pourrais pourtant dire la même chose de la cuisine de ma propre patrie, et de tous ces plats à base de viande. Mais bref, ne nous éloignons pas du sujet.

Je vous présente quelques exemples de plats anglais, ceux qui sont le plus souvent revenus sur le tapis lors des dites conversations.

Le Full English Breakfast

Dans sa version végétarienne, l’English breakfast est probablement l’un de mes repas favoris ! Dans sa version full, c’est encore meilleur ! En général, c’est assez copieux : des saucisses végétariennes, du hash brown (des roasties), une demie-tomate et un champignon Portobello rôtis au four, des oeufs brouillés, des baked beans (ces petits haricots à la tomate, légèrement sucrés), des toasts et du beurre.

Dans sa version végétarienne, l’English breakfast est probablement l’un de mes repas favoris ! Dans sa version full, c’est encore meilleur ! En général, c’est assez copieux : des saucisses végétariennes, du hash brown (des roasties), une demie-tomate et un champignon Portobello rôtis au four, des oeufs brouillés, des baked beans (ces petits haricots à la tomate, légèrement sucrés), des toasts et du beurre.

Cet article du Sun vous parle de l’English breakfast version traditionnelle, si ça vous intéresse.

La cuisine anglaise

Le Sunday Roast

J’ai honte de le dire mais en quatre ans de résidence en Angleterre, je n’ai pas le souvenir d’avoir ne serait-ce qu’une fois mangé de Sunday Roast. Ici, c’est franchement la honte ! Car ici, que ce soit au pub ou la maison, les Anglais s’y tiennent religieusement. Mais c’est quoi au juste ?

Il s’agit d’un plat, préparé pour le repas du dimanche midi, à base de viande rôtie, de pommes de terre au four et de Yorkshire pudding (qui n’est pas un dessert du tout), avec une ribambelle d’accompagnements. Parmi les plus courants, on trouve des légumes (brocoli, carottes, petits pois sont les plus communs) et de gravy, cette sauce au jus de viande assez épaisse.

La cuisine anglaise

Le curry

L’Angleterre garde une trace très ancrée de son passé colonial et beaucoup de repas aujourd’hui trouvent leurs origines dans la cuisine indienne. Le curry est bien plus qu’une tradition ici. Les restaurants indiens font légion et il n’est pas rare de voir les pubs avoir une « Curry Night » par semaine. Je ne vous donne pas la recette d’un curry, car c’est un peu pareil partout dans le monde je crois. A Stamford, j’allais souvent dans un restau népalais qui faisait le meilleur curry végé du monde – ça me manque.

La cuisine anglaise

Le Fish and Chips

La réputation du Fish & Chips n’est plus à refaire. C’est un des plats typiques de l’Angleterre en général et chaque pub digne de ce nom l’affiche au menu. Il s’agit d’un énorme filet de poisson (aiglefin, morue) dans un mélange œuf et chapelure, le tout frit et servit accompagné de frites et de petits pois (entiers ou en purée). Le truc supplémentaire bien anglais : ajouter du vinaigre sur ses frites !

La cuisine anglaise

En bref

Boeuf Wellington, bangers and mash, chicken tikka massala, sheperd’s pie, ploughman’s lunch, steak and kidney pie – ne sont que quelques exemples de nos boeufs bourguignon, coq au vin et autres à la mode anglaise. Autant vous dire qu’à mes yeux, ils sont aussi peu appétissant d’un côté comme de l’autre de la Manche.

Et le dessert alors ?

Alors là c’est déjà mieux ! Bakewell tart, Treacle tart (tarte à la mélasse, le dessert favori d’Harry Potter), Sticky toffee pudding, Victoria sponge, Mince pies, etc. – là encore, la liste est méga longue ! The Great British Bake Off m’a fait découvrir de nombreux termes culinaires mais surtout, énormément de gâteaux, pâtisseries et autres douceurs anglaises. J’ai par ailleurs appris que les Anglais font la différence entre cake et pudding (mais je ne saurais pas vous l’expliquer !). Pour les besoins de cet article, je vais simplement vous parler de mon top 3 ci-dessous, car il m’en reste encore de nombreux à découvrir.

La cuisine anglaise

Sticky toffee pudding

Le gâteau qui a l’air le moins appétissant du monde, mais un des meilleurs à mes yeux ! Le sticky toffee pudding est fait à base de dattes, de beurre, de sucre, d’œuf et de farine. Il est souvent servi avec de la custard, ou alors avec une boule de glace à la vanille. Miam !

La cuisine anglaise

Scones with strawberry jam and clotted cream

Suis-je vraiment obligée de vous décrire ces petites merveilles ? Il s’agit de sortes de petits pains très compacts, avec ou sans raisins secs, qui se « déchirent » en deux avant de les manger. On les recouvre de clotted cream, une sorte de crème fouettée bien plus épaisse que de la chantilly, puis de confiture de fraise. Un plaisir gustatif, avec une bonne tasse de thé.

La cuisine anglaise

Victoria sponge

Le gâteau-sandwich par excellence. C’est un genre de gâteau très très moelleux (un genre de génoise), coupé en deux horizontalement pour pouvoir y insérer une couche de confiture de framboises et de la crème à la vanille. Ça a l’air un peu lourd dit comme ça, mais c’est vraiment très bon.

J’espère que ce petit tour d’horizon de la cuisine britannique vous aura plu. Le thème de ces #HistoiresExpatriées a été sélectionné par Perrine du blog Pensées Voyageuses, expatriée au Canada. N’hésitez pas à vous rendre sur son blog pour lire les autres participations. 🙂

Pour celles et ceux qui débarqueraient, les #HistoiresExpatriées sont un rendez-vous mensuel pour les exapts (ou ceux qui l’ont été). C’est Lucie, du blog L’occhio di Lucie, expatriée en Italie, qui l’a pensé et mis en marche. Chaque mois, un thème différent est proposé par un expatrié, et tout le monde suit le mouvement.

Pourquoi es-tu partie (et restée) ?

Comments (16)

  • Mariion2404

    15 janvier 2019 at 18:41

    Je connais bien le fish and chips et les pie à la viande pour les avoir goûté à Londres. Les desserts font envie mais je ne connais que les scones de nom et les autres je ne connais pas du tout. De bonnes découvertes

    1. Ophélie G.

      15 janvier 2019 at 18:44

      Les scones, c’est tellement bon !! Je n’ai jamais mangé de pies à la viande du coup, mais les versions végé sont vraiment pas mal. 🙂 xx

  • Clem

    15 janvier 2019 at 18:58

    Aaaaah, la cuisine anglaise… que dire haha! Mon chéri ne jure que par le full english et le bangers & mash. C’est d’ailleurs depuis que je suis avec lui que j’ai découvert tous ces termes de cuisine un peu étranges (le toad in the hole est pas mal dans le genre…). J’adore manger des curry végétariens, les versions végé du fish & chips avec du halloumi et je cuisine très souvent des sunday roast pour moi même lorsque je ne suis pas chez l’amoureux (sa mère fait les meilleures roast potatoes du monde!). Si ça te dit, je ne peux que te recommander les pies de Linda McCartney qui sont vraiment très bonnes ! C’est vrai que la cuisine salée n’est pas forcément super, mais la sucrée est très chouette ! Pour le coup, j’ai vraiment adopté la cuisine anglaise depuis que j’habite là bas.

    Où est-ce que tu apprends quel est le thème du mois pour les Histories Expat’? Je n’ai pas participé depuis juillet, mais l’article sur le blog de Lucie n’est plus mis à jour et j’aimerai bien recommencer à participer.

    Des bisous xx

    1. Ophélie G.

      17 janvier 2019 at 17:19

      Arf, tu me donnes envie de manger des roast potatoes ! J’avoue qu’en Angleterre, je suis beaucoup plus sucré que salé, ce qui est très rare !
      Il faut que tu ailles sur le groupe des participants sur Facebook ! Je vais essayer de t’inviter si j’y arrive ! xx

  • lewerentz

    16 janvier 2019 at 06:06

    Article intéressant, comme toujours
    Pour ma part, quand je pense cuisine anglaise, je ne pense pas « beurk » mais j’aime tellement cette culture que je ne suis sûrement pas objective. J’avais offert un petit livre de cuisine anglaise et nous avions fait plusieurs fois de délicieux plats – pas forcément diététiques, par contre. Depuis, je suis devenue végétarienne mais je mange quand même occasionnellement de la viande (sinon je suis vite en carence de fer).
    J’ai aussi lu les billets Italie et Japon, c’est sympa vos articles expat sur un sujet commun.
    Bonne journée!

    1. Ophélie G.

      17 janvier 2019 at 17:25

      Merci beaucoup. ♥
      J’avoue que comme toi, je n’ai jamais été très objective vis-à-vis de la cuisine anglaise. En plus, j’ai toujours adoré ce côté très vegetarian-friendly qu’on retrouve en Angleterre !
      Les puristes te diraient que tu n’es pas végétarienne, mais flexitarienne ahah! Je compatis pour ce qui est du fer, mon organisme ne l’assimile pas du tout. C’était déjà le cas quand je mangeais de la viande il y a une dizaine d’années, alors j’ai pris le coup : compléments alimentaires tous les jours (fer + B12) et plus d’aliments qui en sont riches. C’est absolument parfait, je n’ai pas eu d’anémie depuis bien longtemps.
      Je suis contente que tu apprécies cette rubrique des #HistoiresExpatriées ! xx

  • Val Edmond

    16 janvier 2019 at 16:52

    Tu n’as pas parlé du Lardy Cake ! Je me souviens encore du jour où mon collègue nous a ramené un lardy cake et nous a juré que c’était bon. Un cake sucré avec du porc ! Bon à part ces petits râtés, la cuisine anglaise est plutôt bonne en fait !
    J’adore le Sunday Roast, le boeuf Wellington, le full English Breakfast, les currys… Et dire que les gens pensent qu’on est malheureux question cuisine en Angleterre !

    1. Ophélie G.

      17 janvier 2019 at 17:27

      Oops, je ne connais pas du tout le cake dont tu parles ! Merci d’avoir éclairé ma lanterne à ce sujet. 😉 Les gens râlent tout le temps, c’est un fait ! xx

  • Qu'est-ce qu'on mange à Montréal? – La Maudite Française

    18 janvier 2019 at 04:57

    […] Evil from paradise : on continue sur la lancée anglaise […]

  • Kenza

    20 janvier 2019 at 04:07

    Moi j’aime le Eton Mess <3 <3 <3
    Une fois à York j'ai commandé du Yorkshire pudding dans un pub parce que justement je pensais que c'était un gâteau. Tu aurais dû voir ma tête quand l'assiette est arrivée…

    1. Ophélie G.

      20 janvier 2019 at 09:46

      Je suis bien contente d’avoir goûté le Yorkshire Pudding avant d’arriver dans le Yorkshire alors ! J’imagine très bien la tête que tu as faite en voyant le machin arriver devant toi. :’D Je n’ai encore jamais goûté le Eton Mess, mais il va falloir que j’y pense ! xx

  • Fanny – Le jour où

    20 janvier 2019 at 21:36

    Je ne sais pas si c’est comme ça dans tous les chips and chips à emporter, mais celui qui cartonne dans ma ville est une catastrophe écologique. Les portions sont bien trop grosses. Les anglais aiment souvent plus la quantité que la qualité. Surtout, ils emballent la nourriture dans 15 feuilles de papier pour absorber le gras. Quel gâchis ! Je n’y retournerai pas.
    Je n’ai pas encore trouvé de bon scone ni gouté à la clotted cream. Par contre, j’aime bien le carrot cake et les currys…

    1. Ophélie G.

      21 janvier 2019 at 17:07

      Les Anglais ont encore beaucoup de progrès à faire pour la question du gaspillage je trouve. Je suis toujours un peu choquée par les portions servies dans les pubs !
      Miam miam la clotted cream avec les scones ! Le carrot cakes aussi, c’est pas mal mais ils mettent trop de glaçage super sucré dessus à mon goût ! xx

  • Perrine

    21 janvier 2019 at 06:21

    Et est-ce que les anglais mettent du ketchup dans tout ? Parce que mon copain est anglais et il a tendance à en abuser!
    Sinon je me souviens avoir goûté des rotis dans la campagne irlandaise une année en voyage, et c’était bien bon, j’imagine que ça ressemble au sunday rost?

    1. Ophélie G.

      21 janvier 2019 at 17:08

      Alors non, les Anglais que je connais ne mettent pas de ketchup partout.
      Aucune idée, je ne vois pas trop de quoi tu parles.. Tu as une petite description ? xx

  • Qu’est-ce qu’on mange au Québec? – Terrisse de poche

    29 janvier 2019 at 13:51

    […] Yukon – FoguEscale en Afrique – Une marmotte voyageuse en Angleterre – Evil from paradise aussi en Angeltterre & Hilo Rico au Costa […]

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Quatre ans en Angleterre

Quatre ans en Angleterre

9 janvier 2019

Article suivant

Randonnée expresse : du Loch Morlich au Green Loch

Randonnée expresse : du Loch Morlich au Green Loch

17 janvier 2019