Un jour officiel pour manger des pancakes : Shrove Tuesday ou Pancake Day !

par Ophélie G.
6 commentaires
Shrove Tuesday ou Pancake Day

Article mis à jour le 24.02.2020.

Nous avons de la chance en France, puisqu’on profite des crêpes à la Chandeleur mais aussi pour Mardi Gras (avec les beignets et autres trucs bien gras). Au Royaume-Uni, et plus largement dans l’ensemble des pays du Commonwealth, nous devons nous contenter d’une seule occasion. Le Shrove Tuesday, connu aussi sous le nom de Pancake Day ou Pancake Tuesday (et ça sonne quand même bien mieux !). 

Le Shrove Tuesday, ça vient d’où ?

Le terme shrove est dérivé de shrive, qui signifie obtenir l’absolution par la confession. Comme quasiment toutes les célébrations anglo-saxonnes, il s’agit d’une énième célébration religieuse (un peu comme en France d’ailleurs).

Le Shrove Tuesday est, comme son nom l’indique, toujours un mardi. La date change chaque année, mais ça reste un mardi. Le mercredi qui suit, c’est le Ash Wednesday, une célébration particulière pendant les personnes les plus croyances arborent une croix dessinée à la cendre sur le front. Ça m’avait beaucoup marquée à Dublin d’ailleurs.

Ce jour du Shrove Tuesday est donc l’occasion de se confesser et de se débarrasser de ses péchés, avant de se goinfrer de gras. Et après, les choses sérieuses (a.k.a. les quarante jours de jeûne) peuvent tranquillement commencer.

Et les pancakes dans tout ça ?

Qui dit Pâques, dit 40 jours sans manger de gras (!). Du moins, pour les personnes qui suivent le protocole religieux… Pour se préparer mentalement (et physiquement) à cette période de jeûne, il est donc de coutume de manger gras (d’où notre Mardi Gras français d’ailleurs). Et si on n’est pas religieux pour un sou, c’est l’occasion quand même de manger du gras (pour citer un philosophe bien connu, « le gras, c’est la vie« ).

Les pancakes ont une composition plutôt riche de base : œufs, beurre, lait, farine et sucre. Rien que ça. Et autant se faire plaisir avec les toppings : pâte à tartiner, confiture, sirop d’érable… Bref, on ne lésine pas sur les calories.

Pancake Day à Scarborough

J’ai de la chance, aussi moisie que soit Scarborough, il y a un avantage non-négligeable à y travailler en tant que prof. Parce qu’en plus du Pancake Day, il y a un autre événement bien traditionnel. C’est le Skipping Day !

La tradition remonte à 1903, et même si l’origine de cette célébration n’est pas très sûre, une semble prévaloir. Il paraît qu’à l’époque, en ce jour de Shrove Tuesday, les pêcheurs triaient leurs cordages et leurs filets de pêche et qu’ils donnaient les tout moisis aux enfants, afin qu’ils puissent jouer avec. 

Il y a aussi un autre truc worth mentioning : la Pancake Race ! A midi pile, il y a donc une course aux pancakes qui se déroule dans le centre ville. Après la course, des centaines de gens vont tranquillement aller faire de la corde à sauter (parce que oui, c’est bien ça du skipping) tous en coeur, dans les rues. 

Je ne vais pas assister aux festivités (il fait méga froid + il va y avoir des élèves = aucune envie de voir du monde), mais mon école ferme ses portes. Officiellement, c’est un training day mais la réalité, c’est que le taux d’absentéisme est toujours très élevé ce jour-là. Ce n’est pas moi qui vait me plaindre pour le coup.

Une recette de pancakes vegan

Un jour officiel pour manger des pancakes : Shrove Tuesday ou Pancake Day !

Depuis plusieurs années, j’utilise une recette vegan, c’est-à-dire sans œuf, ni lait, ni beurre (notamment parce que ce sont des ingrédients que je n’ai pas toujours). Cela donne des pancakes moelleux, mais plus légers que leurs semblables traditionnels.

Ingrédients

  • 150g de farine
  • 30g de sucre non-raffiné
  • 2 cuillères à soupe de levure
  • Une pincée de sel
  • 280 mL d’eau
  • Une cuillère à soupe d’huile

Préparation

  1. Mettre tous les ingrédients secs dans un saladier.
  2. Ajouter l’eau progressivement en mélanger à l’aide d’un fouet. Si la pâte est trop liquide, ajouter un peu d’eau.
  3. Ajouter l’huile.
  4. Cuire et déguster !

Les toppings

C’est le moment de se faire plaisir. Du plus simple (sucre + jus de citron), au gourmand (sirop d’érable ou pâte à tartiner) au plus décadent (caramel au beurre salé), il y en a pour tous les goûts ! Aucune règle pour le coup, chacun fait bien ce qu’il veut. 🙂

Des plans pour Pancake Day ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

6 commentaires

prettylittletruth 27 février 2017 - 10:33

J’adore Pancake Day! Parce que je suis de celles qui fait le Careme sans sucre raffines et sans pain non plus! Alors j’en profite pour Pancakes Day 🙂

Répondre
Ophélie G. 27 février 2017 - 18:02

Tu es bien courageuse dis-donc.. 😀 xx

Répondre
Sophany 5 mars 2017 - 22:04

J’ai découvert cette tradition cette semaine ! Merci d’avoir fait un récap sur l’historique de cette célébration, que j’aimerais déjà fêté chaque semaine 🙂

Répondre
Ophélie G. 6 mars 2017 - 15:26

Mais de rien, je suis contente que ça te plaise. J’avoue que je ne dirais pas non à des Pancake Weeks ! 😀 xx

Répondre
Anaïs 28 mars 2017 - 16:56

Miam miam, je te pique la recette chaton! ♥

Répondre
Ophélie G. 30 mars 2017 - 12:19

N’hésite pas à me dire ce que tu en penses ! 😀 xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite