My Scottish diaries #1 // Les prémices d’une nouvelle vie

par Ophélie G.
20 commentaires
My Scottish diaries #1 // Les prémices d'une nouvelle vie

Revenir à Édimbourg, c’est comme rentrer à la maison après m’être (trop) longtemps absentée. Ça fait à peine une semaine que je suis installée dans la capitale écossaise que j’ai déjà pris mes marques. J’apprends le nom des rues au fil de mes promenades quotidiennes, je repère un tas d’enseignes que j’ai l’intention de visiter, des bonnes adresses que j’ai envie d’essayer. Pourtant, j’ai encore du mal à réaliser que ça y est, ce pour quoi je travaille depuis des mois est enfin là. Ça va venir ! En attendant, entamons ensemble My Scottish diaries !

Nouvelles aventures, nouveau carnet !
Nouvelles aventures = nouveau carnet !

My Scottish diaries

Cette nouvelle rubrique continue dans la lancée des chroniques anglaises. J’ai publié ces dernières entre 2016 et 2020, alors que je vivais en Angleterre. En déménageant en Ecosse, j’avais envie de reprendre l’idée de micro-blogging, de billets personnels, mais cette fois-ci avec la dimension écossaise qui ponctue mes journées !

Dans My Scottish diaries, je vais surtout vous parler du quotidien et de toutes ces petites choses que j’ai envie de partager avec vous mais qui ne sont pas suffisamment intéressantes pour leur dédier un billet bien à elles. Malgré leur aspect personnel, la plupart des articles du blog se veulent informatifs. Dans My Scottish diaries, ça va clairement être l’inverse et le ton sera clairement personnel. Ce sera un peu comme si nous étions assis dans un café ensemble. N’hésitez d’ailleurs pas à échanger via les commentaires, ils sont là pour ça et je me fais une joie d’y répondre !

En tout cas, plus d’excuse : je vais largement avoir matière à écrire toutes les semaines. So here’s the deal, rendez-vous sur le blog le vendredi à midi (heure française) pour un nouveau billet My Scottish diaries !

Plus d’Angleterre du coup ?

Bien sûr que si ! J’ai encore un tas de choses à vous raconter, de beaux endroits à vous montrer. Comme ce City Guide de Londres qui traîne dans mes brouillons depuis novembre dernier, par exemple… Mais peu à peu, l’Angleterre va se faire plus discrète sur le blog, au profit d’articles orientés sur l’Ecosse.

Déménager pendant le Covid-19

Avec les tensions actuelles entre l’Angleterre et l’Ecosse (les gouvernements britannique et écossais ne sont pas du tout sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la gestion de la pandémie), j’avais un peu peur de ce déménagement. Sarah et moi avons choisi le plus simple : faire appel à des déménageurs.

Et bien, tout s’est bien passé ! Les deux mecs ont chargé nos affaires dans leur van, nous avons chargé la voiture. Puis nous sommes partis, chacun de notre côté, pour nous retrouver à Édimbourg. Nous n’avons même pas eu longtemps à attendre : ils sont arrivés une heure à peine après nous. Il n’y a eu aucun contact avec les deux mecs, ils se sont chargés de tout pendant que nous les regardions bêtement (quelle horreur d’ailleurs !). 

★ Nous sommes passées par le site AnyVan pour les déménageurs. La réservation en ligne se fait en quelques clics, c’est super instinctif ! Il suffit d’indiquer ce qui doit être déménagé, la ville de départ et la ville d’arrivée et le site propose plusieurs devis. Contrairement à ce qu’on peut penser, ce n’est pas forcément très cher de faire appel à des déménageurs. Nous avons fait les calculs et si nous avions dû de nous occuper de tout nous-mêmes, le coût aurait été similaire. Sauf que là, c’était sans stress puisque quelqu’un s’occupait de tout pour nous ! Bref, nous recommandons à 100% ce service.

La urban jungle // Le bordel à Scarborough // Le bordel à Édimbourg

Première semaine, premières escapades !

Dans le genre « je ne perds pas de temps », je suis déjà allée faire un peu d’exploration avec une amie. A Édimbourg, bien évidemment, mais pas uniquement ! Depuis le début du lockdown et la fermeture des écoles en Angleterre, le 23 mars, je ne suis pas sortie de chez moi – sauf pour aller faire les courses, pour faire mon heure d’exercice (parfois) et pour le déménagement. Alors vous vous doutez bien que je n’ai pas hésité une seconde quand la possibilité d’aller me dégourdir les jambes en pleine nature s’est offerte à moi ! Je ne vais pas vous mentir, l’Ecosse offre de merveilleux endroits où aller se balader sans croiser beaucoup de gens !

► Bracklinn Falls

Une courte pause en chemin pour Glen Coe, avec les jolies chutes d’eau de Bracklinn, près de Callander. C’est pas l’endroit le plus oufissime de la journée (rien ne peut rivaliser avec la beauté sauvage des Highlands je crois ?), mais ça vaut quand même le détour.

► Glen Etive

Sur l’A82, nous changeons de cap pour aller faire du repérage au Glen Etive. L’idée, c’est d’aller y faire du camping sauvage dans quelques jours, si le temps est suffisamment clément pour nous permettre de planter les tentes. Pari réussi !

► Glen Coe

Les deux fois où j’ai conduit sur l’A82, il y avait tellement de monde sur cette route que c’était un calvaire d’y conduire, mais surtout, c’était impossible de s’arrêter pour photographier les Three Sisters, une caractéristique bien connue de la vallée. Cette fois, c’est possible !

★ Sur une note vraiment pas drôle. Lorsque nous étions garées au pied des Three Sisters à Glen Coe, nous nous sommes retrouvées bloquées par plusieurs voitures de police et de l’équipe de Glencoe Mountain Rescue, alors qu’un hélicoptère de la HM Coastguard survolait la vallée. Quelques jours après, nous avons appris qu’un Glaswegian de 35 ans s’est tué en faisant une mauvaise chute en marchant à Bidean nam Bian. C’est tellement triste.

Le Covid en Ecosse, c’est comment ?

En Angleterre, la situation est particulièrement inquiétante, notamment parce que beaucoup pensent que la crise est passée, et que c’est okay de se regrouper par dizaines, sans respecter les gestes barrières ou porter de masque. C’est vraiment affligeant, notamment dans les grandes surfaces.

Clairement, les Écossais prennent la situation beaucoup plus au sérieux. Je ne dis pas ça dans un élan d’amour pour mon nouveau pays, c’est simplement une constatation. 95% des gens portent un masque dans les transports en commun et dans les commerces, la plupart respecte la distance de sécurité dans les espaces publics. C’est rassurant.

C’est également le cas dans les endroits plus ruraux ; les gens croisés en pleine nature se décalaient aussi. C’est vraiment dingue de pouvoir observer une telle différence entre deux pays (géographiquement) si proches.

Je ne vais pas vous expliquer tout ce qu’il se passe niveau Covid en Ecosse parce que d’autres l’ont déjà fait et mieux que je ne pourrais le faire. Si le sujet vous intéresse :

Mes masques chouchous d’Atelier Escapades !

J’espère que ce « nouveau » format de billets va vous plaire, et que vous apprécierez découvrir l’Ecosse avec moi !

Un beau week-end à vous ! ♥

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

20 commentaires

Ana 31 juillet 2020 - 11:21

Vous allez faire quoi comme métier en Ecosse ? Ils ne reconnaissent pas les PGCE.

Répondre
Ophélie G. 31 juillet 2020 - 11:40

Le PGCE est reconnu en Ecosse. Mais je ne compte pas enseigner de toute façon.

Répondre
Ana 31 juillet 2020 - 11:49

Ah cela doit être nouveau ! A l’époque cela n’était pas le cas ce qui posait problème pour les profs écossais ayant un PGCE et voulant retourner dans leur pays. Que comptez-vous faire ? Je pense moi-meme faire une reconversion après l’enseignement donc c’est intéressant de voir ce que font les uns et les autres. J’ai vécu 4 ans à Edimbourg lorsque j’étais étudiante. C’était une époque assez noire pour moi donc malheureusement j’associe Edimbourg avec ces années. Cela étant dit j’espère changer ma perception un jour !

Répondre
Ophélie G. 31 juillet 2020 - 12:34

Il y a des conditions à remplir, mais c’est faisable. Je ne sais pas du tout ce que je vais faire, mais ce ne sera certainement pas avec des ados et des enfants !

Répondre
Alex 31 juillet 2020 - 12:26

Quel plaisir de lire ton premier billet écossais! J’ai déjà hâte de lire les prochains hehe! Comment s’est passé le déménagement de ta petite jungle? Vous avez tout mis dans le camion ou dans la voiture avec vous? Bisous

Répondre
Ophélie G. 31 juillet 2020 - 12:35

Je suis contente que ça te plaise ! Alors en fait, on n’a pas pu tout ramener parce que les monstera sont beaucoup trop grandes.. Du coup on retourne à Scarbs demain pour l’état des lieux, et on va en profiter pour les ramener. 😀 j’ai hâte de les avoir à la maison, elles me manquent ! xx

Répondre
Mariion2404 1 août 2020 - 15:14

Je suis super contente de découvrir ta nouvelle rubrique et d’ailleurs ton carnet est vraiment top !
Tu n’as pas perdu de temps 🙂 à peine arrivée et à peine sur les routes. Mais en Ecosse ça se comprend. J’avais adoré la vallée de Glencoe et les Three Sisters.
Bon week-end et bonne semaine à toi 🙂

Répondre
Ophélie G. 2 août 2020 - 09:53

Merci Marion ! Nope, je n’ai vraiment pas perdu de temps (et rebelote cette semaine !). Bon week-end à toi aussi ! xx

Répondre
Camille 31 juillet 2020 - 18:45

So happy for you!
J’ai hâte d’arriver même si je suis un peu dans une phase où je me demande ce que je vais faire – même si maintenant, j’ai trouvé un wwoofing, donc ça devient plus clair !
Profite-en bien et à bientôt sans doute 🙂
xx

Répondre
Ophélie G. 31 juillet 2020 - 19:05

Merci Camille ! 😀 Tu dois être super excitée à l’idée que le départ s’approche à grands pas.. 😀 Bon courage à toi, et à très vite ! xx

Répondre
Catherine 31 juillet 2020 - 22:15

Hâte d’en apprendre davantage sur l’Ecosse ! Je ne connais pas du tout le Royaume-Uni, en fait j’ai passé un mois à Londres quand j’avais 14 ans et j’y suis retournée pour un week-end avec une amie il y a… au moins 15 ans ! Bref, une petite question. Tu dis que tu changes de pays en étant en Ecosse. Est-ce que les Anglais et les Ecossais ont le sentiment de venir de deux pays différents ? Est-ce que le sentiment d’appartenance au Royaume-Uni arrive après ?
Bonne installation dans ta nouvelle vie !

Répondre
Ophélie G. 31 juillet 2020 - 23:33

En effet, ton dernier séjour remonte un peu. :p
Pour répondre à ta question (et de manière très généralisée), les Écossais ne se considèrent pas comme britanniques du tout ! Il y a une forte tendance nationaliste parmi les Écossais, depuis très longtemps. 😉 Je sais que l’Angleterre et l’Ecosse ne sont pas des pays, mais des nations – mais elles pourraient très bien se situer sur deux continents tant elles sont différentes ! xx

Répondre
Ana 2 août 2020 - 19:59

Là je vais devoir nuancer ce propos qui consiste à dire que c’est très différent. Certes ils ont un système scolaire légèrement différent (et à mon sens pire qu’en Angleterre, j’y ai fait du collège et lycée), un système légal un peu différent aussi mais pour le reste c’est pareil. Certains Ecossais sont d’ailleurs un peu lourds avec leur nationalisme, je les trouve moins ouverts que les anglais. Et puis ils ne sont même pas sympa entre eux ! Ils ont une histoire de clans se faisant la guerre et cette rivalité persiste de nos jours. Les gens d’Edimbourg ne sont pas friands de ceux de Glasgow et au sein même de Glasgow ils se disputent à cause de la religion ! Source: j’y ai vécu 8 ans et j’ai de la famille qui y vit encore. Je me sens mieux en Angleterre. Après chacun son vécu et son ressenti aussi !

Répondre
Ophélie G. 2 août 2020 - 20:10

Je suis bien d’accord, à chacun son ressenti là-dessus.

Répondre
lewerentz 1 août 2020 - 03:29

Ravie de lire ce premier billet de chroniques écossaises ! Et que la situation pandémique semble plus sûre en Écosse (en gros, de ce que tu dis c’est idem qu’ici (enfin dans mon canton où c’est masque obligatoire dans les commerces et, bien sûr dans les transports (et là c’est carrément toute la Suisse). Avec les vacances, la situation n’est toutefois pas simple.
Même si tu connais déjà un peu Edimbourg, y être en vacances ou y vivre, c’est forcément différent donc toute l’excitation d’apprendre à connaître don nouveau lieu de vie, tu l’as !
J’espère que tu trouveras rapidement un job parce que, bon, il ne faut pas rêver et la marmite ne va pas chauffer toute seule.
Bonne suite !

Répondre
Ophélie G. 2 août 2020 - 09:52

Je suis encore dans ma phase « honeymoon » et j’ai l’impression d’être une touriste – sans en être une ! Pour le job, j’ai la sécurité de mon job de prof jusqu’à fin août, donc je n’ai pas d’inquiétude à ce niveau-là. 😉 Bon week-end ! xx

Répondre
Adrienne - Madame Dree 2 août 2020 - 18:17

Tu y es enfin ! Génial !
J’ai hâte de suivre ta nouvelle vie en Ecosse et d’en prendre plein les yeux en photo !
Wil et moi te souhaitons une belle installation et nous espérons t’y croiser losqu’on y passera quelques jours, en septembre si tout va bien, mais probablement plutôt l’année prochaine.

Répondre
Ophélie G. 2 août 2020 - 19:17

J’espère qu’on va parvenir à s’y croiser, depuis le temps ! xx

Répondre
Lolli 8 août 2020 - 08:47

C’est trop génial cette nouvelle rubrique !! Bonne installation !!

Répondre
Ophélie G. 9 août 2020 - 10:03

Merci Lolli ! xx

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite