Jouer les touristes à Londres : les quartiers emblématiques

par Ophélie G.
10 commentaires
Jouer les touristes à Londres

Article mis à jour le 5 août 2020.

Jouer les touristes à Londres, c’est quelque chose que j’aime beaucoup, même après des dizaines de passages dans la capitale. Il y a toujours quelque chose à voir ou à faire, un monument qu’on a loupé la dernière fois, une rue qu’on veut absolument voir. Et si nous partions ensemble jouer les touristes à Londres, à travers plusieurs quartiers emblématiques de la capitale ? C’est parti !

Cet article contient des liens affiliés. Si vous réservez une activité via l’un des liens proposés, je touche une commission sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit. En savoir plus.

Westminster, le quartier historique

De part son patrimoine historique, c’est probablement le quartier le plus connu des visiteurs de Londres. Et pour cause, c’est à cet endroit que se trouvent les monuments les plus connus de la capitale anglaise : le très célèbre Big Ben, l’abbaye de Westminster et le Parlement britannique. Quartier situé en plein cœur de Londres, beaucoup de gens y passent à toute heure du jour et de la nuit.

☛ Wesminster Abbey

L’abbaye de Westminster est un gigantesque édifice d’architecture gothique dans le quartier de Westminster, juste à côté du Palais de Westminster. C’est l’un des édifices religieux les plus importants d’Angleterre – notamment car c’est l’endroit où se tiennent les couronnements et les mariages royaux. 

Au cours de l’histoire, l’abbaye a tour à tout été un monastère bénédictin (jusqu’en 1539) avant de devenir une cathédrale (jusqu’en 1556). Depuis 1560, l’abbaye de Westminster n’est ni une cathédrale, ni une abbaye (!). Par contre, elle a un statut bien particulier, celui d’une église directement liée au souverain. En d’autre terme, c’est l’église « officielle » de la Reine.

Réservez votre visite de l’Abbaye de Westminster

☛ Le Palais de Westminster et le siège du Parlement britannique

Juste à côté de l’Abbaye de Westminster se dresse un autre édifice qui vaut le coup d’œil : le Palais de Westminster. C’est là que se tiennent les meetings entre la House of Commons et la House of Lords, les deux maisons qui forment le Parlement britannique.

Là aussi, c’est un monument qui n’est pas tout jeune puisqu’il remonte au XIe siècle ! Malheureusement, l’original fut détruit par un incendie en 1834, puis reconstruit dans les années suivantes. On doit son incroyable architecture gothique à Charles Barry et Augustus Pugin.

Réservez votre visite du Palais de Westminster

☛ Le Palais de Buckingham : la demeure de la famille royale

Buckingham Palace n’est pas seulement le quartier général de la Reine, c’est aussi là que tiennent certains événements d’état importants. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir des gens s’y rendre vêtus de leurs plus beaux vêtements (et chapeaux !). Parfois, ils viennent même en calèche, c’est chouette. 🙂

Comme tous les monuments et édifices du quartier, la construction du palais ne remonte pas à hier. A l’origine, c’était une large demeure construite pour le Duc de Buckingham, en 1703. Puis le roi George III l’a acheté en 1761 pour en faire une résidence privée pour la reine Charlotte, avant de devenir résidence officielle du monarque quand la reine Victoria fut couronnée en 1837.

Chaque jour à 11h, vous pouvez joindre la foule qui se presse aux portes du palais pour regarder la relève de la garde.

Réservez votre visite guidée de Bin Ben à Buckingham Palace

☛ A ne pas manquer dans le coin :

Westminster

► La statue de la reine Boadicée

Boadicea and her Daughters est l’oeuvre de Thomas Thornycroft (1850) et elle se dresse près de Westminster Pier. Cette gigantesque statue de bronze représente Boadicée, reine du peuple britto-romain des Iceni (à prononcer aï-cé-naï), sur un char tiré par deux chevaux, accompagnée de ses deux filles.

Cette reine est connue pour sa lutte farouche contre l’envahisseur romain. Au Ier siècle après J.-C., Boadicée décide d’allier son peuple à d’autres, notamment celui des Trinovantes, pour repousser les Romains. Malheureusement, elle fut vaincue lors d’une bataille et selon certaines sources, se donna la mort par poison (après avoir empoisonné ses filles pour les protéger du pire). Bref, une femme forte et passionnée dans sa volonté de protéger son peuple.

► Hyde Park, St James’s Park et Green Park

Le tiercé gagnant des parcs du centre ! Londres est une ville très verte et il serait vraiment dommage de ne pas profiter d’être dans le centre historique pour errer dans les allées.

Préférez Hyde Park pour une longue promenade le long de la Serpentine, un lac artificiel qui sépare Hyde Park des Kensington Gardens.

Si vous voulez observez des oiseaux, c’est vers St James’s Park qu’il faut vous tourner. Il y en a (beaucoup) et pour tous les goûts ! D’ailleurs, prenez garde à vous si vous décidez de manger : les volatiles sont assez chapardeurs ! Mention spéciale pour les pélicans qui se baladent dans le parc.

Choisissez Green Park pour simplement profiter de la nature et du calme dans une ville qui ne s’arrête jamais.

De Southwark à Tower Hamlets

Nous partons ensuite de l’autre côté de Londres, cette fois dans deux autres quartiers favorisés par les visiteurs de la capitale. Le premier, c’est Southwark. Il y a une chouette marche à faire à partir de Westminster : il suffit de traverser Westminster Bridge, au pied de Big Ben, et de longer la rive sud de la Tamise en direction de l’est. La vue sur le quartier de Westminster est superbe, et il y a plein de choses à voir dans ce coin.

Du côté de Southwark, il y a le Borough Market à ne surtout pas manquer, ainsi qu’une jolie cathédrale à visiter, la Southwark Cathedral.

☛ Tower Bridge

Retraversons la Tamise, cette fois sur le Tower Bridge, un des monuments les plus rattachés à l’image de Londres. Une note d’ailleurs sur Tower Bridge : c’est un pont à suspension qui date de la fin de l’ère victorienne (XIXe siècle). Les deux tours sont reliées par un passage horizontal. Il est possible de marcher / conduire sur le pont, mais aussi de visiter les deux tours. L’entrée donne accès aux tours jumelles, au passage en hauteur et également aux salles des machines victoriennes.

☛ La Tour de Londres

De l’autre côté de Tower Bridge, il y a bien évidemment la Tour de Londres. Son petit nom officiel, c’est le « Her Majesty’s Royal Palace and Fortress of the Tower of London » ‘le Palais Royal et la Forteresse de la Tour de Londres de Sa Majesté » – la Tour de Londres quoi !

L’édifice est impressionnant et sa construction s’est étalée dans le temps. XIe siècle pour la White Tower, début du XIIe siècle pour la cour intérieure, fin du XIIIe siècle pour une rénovation et XIVe siècle pour les extensions. L’endroit a servi de résidence royale, d’armurerie, de ménagerie ou encore de trésorerie. Contrairement aux croyances populaires, il n’y a jamais eu de salle de torture dans les locaux ! Bon, il y a quand même eu des gens torturés, il n’y avait simplement pas d’endroit spécifique pour ça !

Aujourd’hui, on retient surtout que c’est dans la Tour de Londres que s’admirent les Joyaux de la Couronne anglaise !

Réservez votre ticket pour visiter la Tour de Londres

La City, le quartier des affaires

LE quartier des affaires londoniens. Ici, pas de petites maisons joliment colorées ou autres. Au cœur des rues, regarder en l’air donne le tournis : les bâtiments s’élèvent très haut dans le ciel. Certains sont très célèbres, comme le « Cornichon » (le Gherkin en franglais), cette tour à la forme de suppositoire. 

Ce qui est frappant dans ce quartier, c’est le mélange entre bâtiments à la pointe de la modernité et monuments historiques. Loin de détoner, ce mélange est incroyablement harmonieux et reste une de mes vues préférées de la ville. 

☛ La Cathédrale St Paul

La majestueuse Cathédrale St Paul semble complètement out of place dans la City ultra moderne et elle vaut le détour. Son architecture baroque du XVIIe siècle est vraiment jolie. Il y a un grand café dans les cryptes, accessibles sans avoir à payer l’entrée de la cathédrale.

Réservez votre billets coupe file pour la Cathédrale St Paul

Camden Town, le quartier décalé

Impossible d’échapper à Camden Town, le quartier « punk » de la ville. Camden Town, c’est un joyeux bordel entre marchés couverts, marchés ouverts, marchés aux puces. On peut y dénicher des fringues incroyables et peu chers, et les tatoueurs et pierceurs pullulent – difficile d’y échapper ! Certaines boutiques sont à voir, comme Cyberdog, dont l’entrée est interdite aux mineurs à cause de la décadence visible des lieux. 😀

Camden Town, c’est un très bon endroit pour se restaurer, puisque ce quartier regorge de pleins de trucs : difficile de ne pas trouver son bonheur parmi tous les choix. Et quoi de mieux pour digérer qu’une balade le long des quais ?

De la couleur à Notting Hill

A l’ouest de la ville, il y a ce joli quartier, renommé pour ses rues aux maisons colorées. En se perdant au cœur de Notting Hill, on se rend vite compte que c’est un quartier relativement aisé : minuscules jardins entretenus, grosses voitures de marque, maisons toutes parfaites. On a un peu l’impression d’être dans Edward aux mains d’argent de Tim Burton.

L’incontournable de ce quartier, c’est Portobello Road, sur laquelle se déroule tous les jours un gigantesque marché/marché aux puces. Il fait bon se promener dans la rue, d’observer les étals tout en se retenant d’acheter tout et n’importe quoi.

Shoreditch, du street art et des fleurs

Je ne vais pas m’étendre sur Shoreditch, puisque j’ai rédigé un article détaillé sur ce quartier. Shoreditch, c’est un quartier de plus en plus populaire parmi les touristes. Il y a deux choses que je retiens de ce bel endroit : l’art de rue vraiment, vraiment partout et le marché aux fleurs de Columbia Road. Sans oublier les endroits pour se restaurer que l’on trouve à chaque coin de rue (qui a dit que manger à Londres était cher ?).

☛ L’art au coin des rues

Inutile de chercher bien loin pour trouver de superbes fresques murales, aux couleurs incroyables et vives. (Note : ces photos commencent à dater, il est fort possible que les murales en question n’existent plus aujourd’hui). Il y en a bien sûr de plus modestes, ce sont celles que je préfère. Parce qu’il faut regarder un peu plus attentivement, et chercher un peu pour les découvrir.

☛ Le marché aux fleurs de Columbia Road

Même en étant sur Londres seulement pour quelques jours, il serait vraiment dommage de ne pas faire un tour au Columbia Road Flower Market. Ce marché aux fleurs est un marché de rue qui s’étend sur tout Columbia Road, où sont alignées un tas de maisons victoriennes. C’est un véritable capharnaüm de couleurs et d’odeurs. Malheureusement, il n’est ouvert que le dimanche – à prévoir donc !

Je ne peux pas être tenue responsable des achats que vous pourriez faire en arpentant ce marché !

Cette liste est bien évidemment non-exhaustive. J’ai volontairement omis un tas d’endroits emblématiques : Covent Garden, Picadilly Circus, Trafalgar Square. Le problème, c’est que Londres regorge de choses à faire et de monuments à voir et qu’un séjour ne permet pas d’en faire le tour complet. Après des dizaines de passages dans la capitale anglaise, il y a encore un tas de choses que je n’ai pas eu le temps de voir ou de faire – mais je ne désespère pas !

✏️ Des endroits londoniens à partager ? 🙂

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

10 commentaires

La maîtresse 15 mars 2016 - 17:07

Hé hé j’ai déjà fait pas mal de trucs de ta liste en 5 visites 😉 je ne savais pas pour le marché aux puces de Portobello, j’en connais un qui va devoir m’y emmener !

Répondre
Ophélie G. 15 mars 2016 - 17:25

Je n’y suis allée qu’une fois, il y a quelques années, mais j’avais adoré ce marché ! J’y retournerai souvent la prochaine fois que je vais à Londres ! xx

Répondre
Tiphaine 16 mars 2016 - 17:20

Je veux y aller moi aussi…. :'(
*se roule en boule et pleure doucement*

Répondre
Ophélie G. 16 mars 2016 - 19:09

Un jour ! Et si jamais tu veux venir à Stamford.. Tu es la bienvenue ! 😀 xx

Répondre
Marie 16 mars 2016 - 20:14

Oh, je me rends compte que j’ai visité certains de ces endroits… Ça fait remonter des souvenirs.
Mes parents ont adoré Camden, mais personnellement j’ai eu un gros coup de coeur pour Hyde Park et Kensington ! J’espère pouvoir retourner bientôt à Londres, il y a tellement de choses à voir (et j’avoue que tes billets de voyage me laissent rêveuse).
Qu’est-ce que tu préfères à Londres ?

Répondre
Ophélie G. 17 mars 2016 - 10:08

Je pense que mes endroits préférés sont les parcs que tu cites : Hyde Park et les Kensington Gardens ! Après, j’adore me perdre dans les rues de Londres, et découvrir de petits coins sympas pas super connus. J’aime beaucoup Camden et Covent Garden aussi, mais je n’y vais pas si souvent à cause de la foule (dont j’ai horreur). 😉 Je suis vraiment contente de te faire rêver avec mes articles ! 😀 xx

Répondre
Sandra 17 mars 2016 - 14:55

Psssss, t’es pas obligé de payer pour rentrer dans l’abbaye de Westminster. Pour les budgets serrés, la bonne combine, c’est d’assister à une célébration. Dans ce cas, l’entrée est gratuite (il faut juste rester pour environ une heure, mais avec les chants de la chorale, c’est pas désagréable. Et les célébrations aux moments des fêtes de Noël sont absolument majestueuses!)

Sandra | Cake + Whisky

Répondre
Ophélie G. 17 mars 2016 - 17:46

C’est bon à savoir ça, merci pour le tuyau ! 😀 Il faut que je revienne aux alentours de Noël, si j’ai bien compris ? :p xx

Répondre
Anaïs 3 avril 2016 - 17:35

Roooh j’adore! Moi qui ne suis encore jamais aller à Londres, je te remercie pour la ballade photographique ♥.

Répondre
Ophélie G. 4 avril 2016 - 16:35

J’espère que tu auras l’occasion d’y aller ! 😀 ♥

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite