Follow:
Angleterre VS France

Il n’y a pas de fête nationale au Royaume-Uni

Il n'y a pas de fête nationale au Royaume-Uni

Cet été, le 4 juillet, c’était Independance Day, la fête nationale aux Etats-Unis. Le 14 juillet, c’était la fête nationale française. C’est un triste constat que celui-ci, mais il n’y a pas de fête nationale officielle au Royaume-Uni. Par contre, il y a plusieurs pays qui ont pour fête nationale le jour de signature de leur indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni…

Une fête nationale officieuse

Dans certains contextes, c’est l’anniversaire de Sa Majesté La Reine qui est utilisé comme jour de fête nationale du Royaume-Uni. Enfin, c’est le jour de son anniversaire officiel que l’on célèbre, le 11 juin, et non son véritable anniversaire, qui est au mois d’avril. Oui, au Royaume-Uni, la monarque a deux anniversaires (la chanceuse !).

Quatre fêtes pour quatre nations

Les quatre nations du Royaume-Uni ont une fête nationale : St George’s Day (23 avril) pour l’Angleterre, St Andrew’s Day (30 novembre) pour l’Ecosse, St David’s Day (1er mars) pour le Pays de Galles et St Patrick’s Day (17 mars) pour l’Irlande du Nord.

Néanmoins, ce ne sont pas franchement des fêtes comment on l’entend dans d’autres pays. Pour commencer, ce sont des fêtes liées à des saints, donc des fêtes religieuses, au même titre que Noël ou Pâques. Tout le monde ne se sent donc pas forcément concerné. En plus de ça, seules deux d’entre elles sont des jours fériés, St Andrew’s Day et St Patrick’s Day. Les deux autres sont des jours comme les autres. D’ailleurs, la seule date dont on se souvient le plus souvent, c’est celle de la St Patrick, à cause des parades organisées un peu partout dans le monde (et de la bière qui va avec).

 C’est d’ailleurs pour ça que ça ne compte pas vraiment comme fête nationale, ça a un peu débordé des frontières et n’est plus synonyme de grand-chose, si ce n’est de faire la fête, de porter du vert et des trèfles, une pinte de Guinness à la main. Ce qui nous laisse St Andrew’s Day. Pour être tout à fait honnête, je pense qu’il n’y a que les Ecossais pour savoir de quoi il s’agit.

De l’impossibilité de choisir une date

D’un côté, le Royaume-Uni ne semble pas avoir grand-chose à fêter de manière nationale. J’entends par là qu’il n’existe pas grand-chose de commun au quatre nations : aucun traité d’indépendance n’a été signé pour l’ensemble du territoire, et il n’y a pas eu de Bastille à libérer, ni de monarchie absolue à abolir.

 D’un autre côté, c’est le statut spécial du Royaume-Uni, ce pays composé de quatre nations, qui rend les choses compliquées. Trouver une date qui convient à tout le monde, c’est un peu mission impossible. En plus de ça, l’histoire du Royaume-Uni, actuelle ou passée, n’aide absolument pas. Et puis, même la date d’unification ne serait pas possible, puisque tout ne s’est pas déroulé en un jour, ni même en une année : 1536 pour que la principauté de Galles soit rattachée au Royaume d’Angleterre, 1701 pour l’unification de ce royaume et à celui d’Ecosse et 1801 pour l’ajout de l’Irlande du Nord. Un vrai bordel géographique et politique qui ne peut être célébré à un jour précis. En plus de ça, je ne suis pas sûre que les Irlandais ou les Ecossais aient envie de célébrer le rattachement de leurs terres à la couronne anglaise.

Un British National Day en pourparlers

Depuis quelques années, les politiciens tentent, tant bien que mal, de se décider sur une date qui pourrait convenir à tout le monde.

Parmi celles-ci, on trouve :

[genericon icon=rating-full] Le 23 mars 1603, date de l’Union of the Crown, pour commémorer le partage d’un seul monarque entre le Royaume d’Angleterre et d’Ecosse (mais cette dernière ne semble pas particulièrement ravie).

[genericon icon=rating-full] Le 1er mai 1707, pour l’Act of Union, qui marque la mise en pratique de l’Union of the Crowns susmentionné (mais idem, l’Ecosse n’est pas emballée par l’idée).

[genericon icon=rating-full] Le 29 mai 1660, l’Oak Apple Day, pour la restauration de la monarchie anglaise.

[genericon icon=rating-full] Le 18 juin 1815, la Bataille de Waterloo, pour la victoire contre Napoléon (et encore mieux, contre la France, l’ennemi suprême).

[genericon icon=rating-full] La date de signature du Magna Carta, le 15 juin 1215, mais c’est un peu dépassé et vieillot.

En résumé, des dates qui sonnent davantage anglaises qu’irlandaises, écossaises ou galloises. Il ne faut pas non plus oublier que les différentes nations du Royaume-Uni ont un caractère nationaliste assez soutenu (surtout en Ecosse tiens), et que l’idée d’un « British National Day » est loin d’enchanter tout le monde.

En gros, le Royaume-Uni n’est pas près d’avoir un fête nationale au même titre que d’autres pays. Ce n’est pas demain la veille qu’on fera la fête avec des feux d’artifices pour l’occasion – on se contentera des feux de joie la Nuit de Guy Fawkes pour ça. Cette année d’ailleurs, j’ai fait l’impasse. Il faisait vraiment trop froid !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

10 Commentaires

  • Reply Charlène

    Géniale cette idée d’article, j’ai appris pleins de choses ! Je ne savais pas du tout que le Royaume-Uni n’avait pas de fête nationale.
    Si une date se décide dans les mois (ou années) à venir, je parie pour celle du 18 juin ! Mais c’est vrai qu’elle, et les autres, ne remplissent pas vraiment l’idée de « rassembler la population » du pays.
    A suivre, alors.

    6 novembre 2016 at 10:25
    • Reply Ophélie G.

      Celle du 18 juin.. Ou celle de leur sortie de l’Union Européenne ! Mais là encore, ça ne plaira pas à tout le monde.. xx

      6 novembre 2016 at 13:41
  • Reply Pomdepin

    Oups, j’ai commencé à te laisser un commentaire sur hellocoton et j’ai cliqué avant d’avoir fini. Je suis désolée, ça a l’air très sec comme ça, sans la fin et je ne sais pas comment le modifier. J’espère que je ne t’ai pas vexe, ce n’était pas du tout mon intention. Je voulais dire que les gallois, irlandais et écossais célèbrent bien leur saint patron, mais pas les anglais. Si Henry VIII n’avait pas fait son malin, on aurait peut être un jour férié pour la Saint George et partir comme c’est en ce moment, ça risque peut être d’arriver. Ça se voulait drôle…Et à côté de ça, je t’ai juste mis la première phrase et ça sonne très mal. Désolée.

    6 novembre 2016 at 11:01
    • Reply Ophélie G.

      Je te l’ai déjà dit mais ne t’en fais pas, j’ai compris qu’il y avait un souci avec ton commentaire en le lisant.
      C’est clair que parti comme c’est, ça risque d’arriver un jour ou l’autre.. xx

      6 novembre 2016 at 13:43
  • Reply Sabine

    Très intéressant ton article, je n’avais pas la moindre idée que nos voisins n’avaient pas de fête nationale, alors merci tout plein pour toutes ces précisions, il y a de quoi briller dans les diners !

    7 novembre 2016 at 07:59
  • Reply prettylittletruth

    J’en parlais justment avec des amis anglais samedi! Pas de fete nationale en Angleterre mais des feux d’artifices quand meme pour Guy Faulkes! J’y suis allee cette annee, et c’est vrai qu’il faisait tres froid 🙂

    7 novembre 2016 at 08:34
    • Reply Ophélie G.

      Bon en soit, c’est pas très grave tant qu’on a des feux d’artifice ! Je t’avoue que je ne suis pas sortie samedi, j’ai pu voir les feux directement du jardin. 🙂 xx

      7 novembre 2016 at 18:47
  • Reply Anaïs

    J’ai trouvé ton article très intéressant et très enrichissant, j’ai appris pleins de petites choses :D!

    30 novembre 2016 at 22:11
    • Reply Ophélie G.

      Je suis contente de t’avoir appris des choses ! xx

      2 décembre 2016 at 11:15

    Laisser un commentaire