Petit tour à la Scotch Whisky Experience pour en apprendre + sur le whisky

par Ophélie
0 commentaire
Visiter la Scotch Whisky Experience à Edimbourg

Qu’on aime ou non le whisky, il est impossible d’échapper à cet aspect de la culture écossaise, aussi bien quand on habite en Écosse que quand on vient y passer un séjour. Il y a plus de 130 distilleries éparpillées sur le territoire écossais, et au moins tout autant de boutiques spécialisées dans la vente de whisky à Édimbourg. Aujourd’hui donc, on se dirige vers bâtiment à deux pas de l’entrée du château : celui qui abrite la Scotch Whisky Experience.

Fun fact : quand j’habitais à Glasgow, mes deux colocs écossais s’étaient donné comme mission de me faire apprécier le whisky. Après des dizaines de drams différents, la conclusion était sans appel : le whisky, très peu pour moi. Aujourd’hui, ça n’a pas tellement changé et je n’aime toujours pas vraiment ça.

La Scotch Whisky Experience : un piège à touristes ?

J’ai toujours cru que c’était le cas : une visite assez onéreuse sur le Royal Mile, pour en apprendre un peu plus sur le whisky en Écosse. Ce qui explique pourquoi j’ai mis longtemps, très longtemps avant d’en franchir les portes. J’ai attendu que mes parents me rendent visite pour y aller : c’était l’occasion rêvé de faire « un truc de touristes » sans me sentir coupable. Ma foi, c’était bien plus sympa que ce à quoi je m’attendais et j’irais même jusqu’à dire que c’est un truc à faire à Édimbourg !

👉 Pour plus d’idées de sorties à Edimbourg, c’est par là !

Visite guidée dans l’univers du whisky

Munis de nos billets Silver Tour, nous avons sauté dans un baril de whisky. La première partie de la visite n’est pas des plus intéressantes : un petit tour de baril sur rails qui présente les grandes lignes de l’histoire du whisky à travers différentes projections. L’avantage, c’est que la balade peut se faire en plusieurs langues à ce moment de la visite. Pour le reste, il y a un audioguide, plutôt pratique quand on ne parle pas anglais.

Notre guide nous a remis à chacun une petite carte cartonnée avec une carte de l’Ecosse, à conserver pour la suite du tour, avant de nous emmener dans une petite salle de cinéma. Là, les choses sérieuses ont commencé.

Nous avons regardé un film présentant les différentes régions où est distillé le whisky en Écosse (les Lowlands, les Highlands, Speyside, Islay et Campbeltown) ainsi que les particularités des whiskies issus de chacune d’entre elles. Après chaque région présentée, nous étions invités à gratter la région correspondante sur la carte reçue auparavant : chaque partie grattée permettait de sentir les arômes de chaque whisky.

Le film est drôlement bien fichu, avec des plans aériens de l’Ecosse incroyablement beau : ça invite au voyage, c’est chouette.

👈 La fameuse carte à gratter : chaque couleur représente une région de production de whisky.

Passons aux choses sérieuses

La salle suivante est une salle de classe, avec ses tables disposées en U et qui font face à notre guide. Sur chaque place, un verre à whisky (=un dram) vide, nous attendait. Nous nous sommes sagement assis, prêts à écouter notre guide. Il nous a demandé de choisir une région selon les odeurs de la carte à gratter : quelle région avions-nous envie de découvrir ? J’ai choisi les Lowlands, car c’était les odeurs qui me parlaient le plus : floral, herbal avec quelques notes de citron. On m’a servi un verre de Glenkinchie.

 

Le Scotch Whisky, c’est quoi ?

Par définition, le Scotch whisky est un whisky produit en Ecosse. Les législations sont très fermes sur pas mal de point mais en gros, le Scotch doit être distillé dans une distillerie du territoire écossais, maturé dans un fût en chêne de capacité maximum de 700 litres pour une période d’au moins trois ans.

 

La plus grande collection de whisky

Nous n’avons pas dégusté notre dram dans la salle de classe, non. Nous sommes passés dans la salle suivante, qui n’abrite pas moins que la plus grande collection de whisky au monde. C’est impressionnant. Imaginez presque 4000 bouteilles de whisky sagement alignées dans d’immenses vitrines de verre qui vont du sol au plafond, tout ça avec des miroirs et une lumière orangée qui ajoutent une aura mystique à la pièce.

Cette collection était celle de Claive Vidiz, un collectionneur brésilien. Il commence à acquérir du Scotch whisky dans les années 1970. En 35 ans, il amasse quelques 3500 bouteilles ! La collection fut rachetée en 2006 par un distilleur de Scotch whisky, Diageo, dans le but de la ramener en Ecosse et de préserver l’héritage et la passion du collectionneur.

Rien que pour cette salle, la visite vaut le détour. Qu’on aime ou non le whisky, c’est impressionnant de poser les yeux sur cette incroyable collection ! Notre guide nous a laissé quelques minutes pour nous remettre de nos émotions, avant de nous expliquer comment goûter son whisky. Il y a cinq étapes pour ça : observer la couleur, puis le corps du whisky, avant d’en sentir les arômes et de le goûter, et de voir quel saveur reste sur le palais.

J’ai aimé l’expérience d’un véritable tasting, mais comme toujours… j’ai détesté le goût. Mais on repart tous avec notre dram de dégustation, c’est un chouette cadeau !

La dernière partie de la visite se passe au bar de la Scotch Whisky Experience. On peut discuter avec le guide, essayer d’autres whiskies, avant de faire un tour à la boutique. De quoi compléter la visite en beauté !

Infos pratiques

★ La Scotch Whisky Expérience se trouve en haut du Royal Mile, tout près de l’esplanade du château.

★ Il y a cinq tours disponibles, selon vos envies. Nous avons choisi le tour basique, le Silver Tour (£19). Un tour de 50 minutes, disponible en 20 langues (anglais + 19 langues en audioguide). Il est également adapté aux enfants.

 

 

Pour en savoir + sur le whisky

★ Dans l’épisode An Acquired Taste du podcast Wild for Scotland, Kathi raconte son journey, son voyage de découverte du whisky. Et je suis d’accord avec son point de vue : pour beaucoup, apprécier le whisky est une question d’habitude, d’entraînement, d’essais et d’échecs. A écouter ici.

★ En mai, c’est le mois du whisky en Écosse et il y a plein d’évènements à travers le pays pour apprendre à apprécier cette boisson souvent très forte.

★ La Edinburgh Whisky Academy propose des formations en ligne (et en français si besoin) pour en apprendre davantage sur la boisson nationale. J’ai eu la chance de suivre le Certificat d’introduction au whisky et j’ai trouvé ça très intéressant !

✏️ Des amateurs de Scotch whisky par ici ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite