Rosslyn Chapel et Roslin Glen : architecture et nature au sud d’Edimbourg

par Ophélie
Publié le Edité le 6 commentaires
Rosslyn Chapel

Par un maussade et pluvieux après-midi de septembre, Sarah et moi sommes allées redécouvrir un endroit que nous avions fort apprécié il y a quelques années : la Rosslyn Chapel, notamment rendue célèbre par le Da Vinci Code de Dan Brown. C’est une sortie idéale pour quelques heures de marche : la Chapelle de Rosslyn se situe à une dizaine de kilomètres au sud d’Edimbourg et est accessible en bus.

Note linguistique et typographique. Dans cet article, il va être question de Rosslyn, mais aussi de Roslin et Roslyn. Aucune erreur de ma part, ces trois appellations existent. Aujourd’hui, le joli petit village où se dresse la chapelle de Rosslyn s’appelle Roslin. Mais autrefois, ça s’écrivait Rosslyn, avant de devenir Roslyn pour finir par Roslin. Je me plantais beaucoup avant. 😉 Donc aujourd’hui, je vous parle de la Chapelle de Rosslyn et du Roslin Glen (la « Vallée de Roslin »).

ღ 

La Chapelle de Rosslyn

J’aime la Chapelle de Rosslyn pour trois raisons : (1) j’aime les belles architectures, celles aux milles détails qui accrochent le regard, (2) j’aime l’insolite, les symboles et les secrets et (3) j’ai adoré lire le Da Vinci Code. Il a fallu plus de 40 ans pour compléter la construction de la chapelle. Elle était d’ailleurs inachevée quand Sir William St Clair, le fondateur, meurt en 1484. 

Rosslyn Chapel
Une petite maison bien sympa, qu’on peut voir de la cour de la chapelle.

(1) L’architecture de la Chapelle de Rosslyn : un véritable bijou

La Rosslyn Chapel est un bijou d’architecture et de travail de la pierre ! L’extérieur n’annonce d’ailleurs pas vraiment la couleur. C’est un bel édifice qui donne sur une forêt dense. Mais le véritable trésor de la chapelle, c’est bel et bien son intérieur.

Ce n’est pas forcément très grand mais il y a tellement de détails sur lesquels s’attarder qu’on peut facilement y passer des heures. A l’entrée, Sarah et moi avons pris un dépliant qui s’attarde sur quelques sculptures choisies de la chapelle. C’est un véritable jeu que d’essayer de les repérer et de pouvoir lire leur histoire, parfois saugrenue, souvent incroyable.

Chaque pierre, chaque colonne, chaque gargouille semblent avoir été sculptées sans qu’on ne connaisse la raison. Même le plafond n’y échappe pas. Le côté étoilé est celui que je préfère.

Les photos ne sont pas autorisées à l’intérieur de la chapelle. Une petite recherche sur Google Image vous permettra d’en voir quelques unes. 

Rosslyn Chapel

(2) La Chapelle de Rosslyn et ses mille mystères

Celles et ceux qui aiment l’insolite sont servi avec cette chapelle. Il faut dire que le truc le plus incongru, c’est que toutes les croyances et religions sont représentées. Parmi les gravures et sculptures, on peut donc voir un tas de Green Men de la mythologie celte, de l’iconographie chrétienne et musulmane, des symboles des Francs-maçons ou des Templiers… C’est un peu le bordel dit comme ça mais en réalité, c’est beau !

Et puis, il y a des histoires et des secrets aussi… Un épisode biblique détourné, des plantes supposées inconnus en Europe à l’époque de construction de la chapelle… Je préfère ne pas vous en dire davantage pour ne pas gâcher la surprise mais pour les curieux, cet article de Lune Mauve révèle bien des secrets.

Rosslyn Chapel
Rosslyn Chapel

(3) La maison du Saint Graal selon l’écrivain Dan Brown

Le Da Vinci Code, il m’a fallu des années pour le lire. Quand il est sorti, j’entendais parler de ce bouquin partout. A la télé, à la radio, dans des magazines – jusqu’à ma maman qui me tannait pour que je le lise. En bonne ado (pseudo-)rebelle que j’étais, je m’opposais à cette lecture, préférant des romans bien moins mainstream. Et puis un jour, l’engouement pour les aventures de Robert Langdon s’est tari, et j’ai pris le bouquin dans la bibliothèque de mes parents. J’ai avalé les centaines de pages d’une traite, avec des coupures internet pour vérifier les tableaux mentionnés dans le roman. Fascination !

La fin du roman se déroule dans la Chapelle de Rosslyn et en arpentant la nef, on comprend vite pourquoi Dan Brown a choisi cet endroit en particulier. C’est ici que certaines scènes de l’adaptation cinématographique du Da Vinci Code ont été tournées.

👉 Si cette lecture vous intéresse, vous pouvez le trouver en français ou en anglais !

Ce sont des liens affiliés : en achetant via ces derniers, je touche une commission sans que ça ne change quoi que ce soit pour vous. C’est une manière de soutenir le blog ! 

ღ 

Promenade au cœur de Roslin Glen

Roslin Glen

La Chapelle de Rosslyn et le village de Roslin se situent dans une réserve naturelle, le Roslin Glen. En partant de la chapelle, il est facile d’y accéder à pied. Mais il est également possible de se garer gratuitement dans le coin, au plus proche des sentiers pédestres.

Les sentiers ne sont pas particulièrement balisés mais ils sont suffisamment bien marqués visuellement pour ne pas s’y perdre. En se baladant, nous suivons une rivière, la rivière North Esk, traversons des ponts et marchons au cœur d’une forêt verdoyante (souvenez-vous, il pleuvait ce jour-là !).

Roslin Glen
Roslin Glen

En suivant le sentier, nous atterrissons au château de Roslin, partiellement en ruines. C’est aujourd’hui une propriété privée mais il est tout de même possible de s’en approcher pour admirer la vue, aussi bien sur le château que sur l’abondante forêt aux alentours.

Comme il n’y a pas d’informations sur le site, je suis allée jeter un œil sur Internet. Wikipédia m’apprend qu’il y a un château sur ce territoire depuis le début du XIVe siècle. Les ruines actuelles datent de 1544, quand le château fut reconstruit. 

Roslin Castle

Tomber sur une pépite historique : les restes d’un moulin de poudre à canon 

En suivant le sentier indiqué sur la brochure, Sarah et moi sommes tombées sur quelques ruines en briques : deux ou trois constructions, c’est tout ce qui reste du Roslin Gunpowder Mill, un moulin de fabrication de poudre à canon ! Ce moulin fut opérationnel pendant un peu plus de 150 ans, 1803 et 1954. Les matériaux produits ici étaient exportés dans le monde entier via les ports de Leith (chez-moi !) et de Newhaven, à Edimbourg. C’était la plus grande usine de poudre à canon d’Ecosse, et une énorme source d’emploi dans la région.

Selon le panneau explicatif sur les lieux, ce moulin était incroyablement étendu en surface. C’est difficile à croire car aujourd’hui, la nature a complétement repris ses droits et il ne reste presque rien pour témoigner de cette incroyable richesse historique. Un peu dommage, mais c’est comme ça. Néanmoins, il paraît que c’est un des lieux de tournage de la série Outlander !

✏️ En parlant de lieux de tournage d’Outlander, cet article répertorie tous ceux où je suis allée !

Roslin Gunpowder Mill
Roslin Gunpowder Mill

La balade dans la réserve naturelle de Roslin Glen n’est pas déplaisante, surtout à l’approche de l’automne. Sarah et moi avons apprécié le coin pour sa verdure, son calme et sa tranquillité : nous étions en pleine semaine, il n’y avait donc personne dans le Roslin Glen. 

Un air de forêt enchantée, au cœur de Roslin Glen

 Infos pratiques

★ Rosslyn Chapel: Il faut désormais acheter les billets en ligne avant la visite. Comptez £9.50 pour un adulte. Les enfants/ados jusqu’à 17 ans peuvent entrer gratuitement avec un adulte.

★ Comme mentionné plus tôt, il est interdit de prendre des photos à l’intérieur de la chapelle. Et vous savez quoi ? C’est tellement mieux ! Ça permet de se concentrer sur la visite et sur les merveilles que la chapelle a à offrir, sans se soucier d’obtenir le cliché le plus instagramable.

★ Il y a 5 horaires pour visiter la chapelle du lundi au samedi, et 3 le dimanche. A vérifier sur le site.

★ Le parking (gratuit) de la réserve naturelle de Roslin Glen se trouve au code postal suivant : EH25 9PX. Il est aussi possible de se garer sur le parking de la chapelle et de faire la balade à pieds. Le code postal de la chapelle est EH25 9PU.

★ Le Lothian Bus 37 permet également de se rendre sur place. Il y a des arrêts sur Princes Street et North Bridge (entre 45 minutes et 1 heure de trajet). Le East Coast Buses Service 140 est une option si vous venez de Musselburgh, Dalkeith, Bonnyrigg, Loanhead ou Penicuik. Les bus s’arrêtent dans le village de Roslin et il faut quelques minutes de marche pour parvenir à la chapelle.

✏️ Vous avez déjà visité la chapelle de Rosslyn ?

✏️ Quels ont été vos gravures préférées ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

6 commentaires

Audrey 23 novembre 2021 - 15:53

Un lieu des plus mystérieux, j’adore ! Je ne suis pas sûre d’avoir compris quand tu parles de gravures : la chapelle est remplie de sculptures qui ont ensuite été gravées ? Mais qui a osé ??

Répondre
Ophélie 23 novembre 2021 - 16:28

Je pense que la visite te plairait vraiment !
J’ai utilisé « gravure » comme synonyme de « sculpture » ahah ! Quoique, dans la crypte (que j’ai même pas mentionné, en bonne blogueuse en mousse que je suis), les tailleurs de pierre se sont amusés à graver des symboles tous plus etranges les uns que les autres (beaucoup d’étoiles et de triangles !). x

Répondre
3 kleine grenouilles 24 novembre 2021 - 21:09

Le passage sur le Da Vinci Code… je ne l’ai jamais lu ! Comme toi, je n’en pouvais plus de cette pub omniprésente… et ensuite, j’avais complètement oublié le livre. Du coup, tu me donnes envie de le lire. 😉
Jolies photos !

Répondre
Ophélie 25 novembre 2021 - 10:27

Tu devrais vraiment ! 😀 Merci Catherine ! x

Répondre
Marie 17 janvier 2022 - 17:59

Lire ton billet m’a rendue *très* nostalgique des voyages en général et de l’Écosse en particulier… Je me suis régalée de tes photos, notamment de l’extérieur de la chapelle que je n’avais pas suffisamment pris le temps d’observer lorsque je l’ai visitée (on était un peu pressés car le début de la visite était imminent, et au sortir de là on était un peu pressés car il ne fallait pas louper le bus pour rentrer…). Cela me donne bien envie d’y retourner en prévoyant plus de temps pour explorer le coin !

NB : merci de tout cœur pour le lien vers mon blog ! Je suis honorée.

Répondre
Ophélie 17 janvier 2022 - 20:03

Je suis sûre que tu pourras vite revenir en terres écossaises.. En tout cas, je te le souhaite vivement !
C’est tout à fait normal de citer ton blog, j’ai adoré l’article que tu as écrit sur la chapelle et ses petites histoires ! ♥ x

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite