Un tour de bateau sur le Loch Ness

par Ophélie
Publié le Edité le 8 commentaires
Un tour de bateau sur le Loch Ness

Je crois que nous sommes tous d’accord pour dire qu’un tour de bateau sur le Loch Ness se trouve relativement haut dans la liste des choses les plus touristiques à faire dans ce coin-là. Néanmoins, l’Ecossais avait très envie de faire ça, et ça tombe bien, moi aussi. Mi-novembre, à l’occasion d’un week-end autour du célèbre loch, nous avons pris le temps de découvrir les eaux agitées du Loch Ness.


👉 Pour plus d’infos sur ce long week-end aux alentours du Loch Ness, lire l’article : Découvrir le plus célèbre lac écossais, le Loch Ness


Dimanche 14 novembre, début d’après-midi. Nous nous garons sur le petit parking à l’entrée de Fort Augustus – gratuit car dimanche. Perfect. Nous arrivons juste à temps pour l’embarquement, nos billets ayant été réservés à l’avance, covid oblige. Notre navire de croisière s’appelle le Spirit of Loch Ness, « L’Esprit du Loch Ness ».

Un tour de bateau sur le Loch Ness
Bye bye Fort Augustus, see ye later!

Il n’y a qu’une vingtaine de gens avec nous (le bateau a une capacité de 210 passagers), ce qui n’est pas sans nous déplaire. Port du masque obligatoire à l’intérieur et pendant les déplacements sur le pont – nous sommes toujours en pleine pandémie. Nous nous installons sur le pont supérieur, comme la majorité des autres personnes – beaucoup de couples qui, visiblement, ont eu la même idée que nous : jouer les touristes le temps d’un week-end. Ce pont supérieur est ouvert : il y a un toit en cas de pluie, mais les côtés ne sont pas vitrés. Parfait pour les photos, beaucoup moins pour les embruns. Heureusement, pas une goutte de pluie à l’horizon.

Notre jeune guide se présente : il s’appelle Shaun et cette traversée n’est pas la première, loin de là. De l’intérieur de la cabine du commandant de bord, il présente également le reste de l’équipage. Richard – Ricky pour les intimes – est aux commandes. Ça fait plus de 40 ans qu’il navigue sur le Loch Ness, nous sommes sûrs d’arriver à bon port. Le troisième membre de l’équipage présent aujourd’hui, c’est Tony. Il s’occupe surtout du bar, situé au pont inférieur.

Un tour de bateau sur le Loch Ness
Les jolies couleurs d’automne sur les rivages. ♥
Un tour de bateau sur le Loch Ness
Sur le pont supérieur du Spirit of Loch Ness !

Le Spirit of Loch Ness quitte le port et Shaun commence ses explications. Ce que j’ai retenu de ce qu’il nous a dit :

★ Avec ses 37 kilomètres de long, le Loch Ness est le plus grand lac d’eau douce en Ecosse. En surface, c’est le deuxième plus grand lac (après le Loch Lomond) mais sa profondeur en fait le plus grand en termes de volume : 230 mètres ! C’est tout de même moins que le Loch Morar (310 mètres quand même !).

★ Le Loch Ness contient plus d’eau que tous les lacs d’Angleterre et du Pays de Galles réunis.

★ Le lac, tout comme les Lochs Lochy et Oich, court le long de la faille du Great Glen, une ligne qui coupe l’Ecosse en deux. C’est à l’érosion glacière qu’on doit la formation du Loch Ness. Je n’avais jamais fait attention mais c’est vrai qu’en regardant une carte du pays, on peut bien voir la scission entre ouest et est, marqué par les trois lochs susmentionnés.

★ A l’origine, l’eau qui remplissait le lac était de l’eau de mer mais au fil des millénaires, l’eau s’est assainie et c’est aujourd’hui un lac d’eau douce.

Après une bonne demi-heure d’explications géologiques et historiques (bien plus intéressantes que celles du voyage scolaire de mon année de term, qui m’a traumatisée des cailloux et de la géologie), Shaun nous a conseillé de descendre sur le pont inférieur. Ça tombe bien, c’est là que se trouve le bar – c’est l’heure d’avoir ma dose matinale de caféine !

C’est aussi l’occasion de se tenir à l’arrière du bateau – la poupe pour les connaisseurs – et de voir Fort Augustus s’éloigner. Ça contraste avec la proue, où nous pouvons voir le Loch Ness s’étendre jusqu’à l’horizon ! D’ici, impossible de voir l’extrémité nord du lac.

Le pont inférieur est très confortable avec ses sièges moelleux en cuir. Là aussi, il y a plusieurs écrans qui diffusent les images du sonar du Spirit of Loch Ness (il y en a 14 sur le bateau, la moitié sur le pont inférieur et l’autre moitié sur le pont supérieur). Shaun nous explique comme lire les images du sauna.

Il y a la vitesse du bateau (presque 10 nœuds marins) et la profondeur en-dessous de nos pieds (18 mètres sur les bords, plus de 200 mètres au centre !). A droite de l’écran, nous pouvons voir le bateau en temps réel, à gauche, nous pouvons voir la position du navire une heure auparavant. Et entre les deux, nous voyons le relief du fond du lac, avec plein de petites taches colorées. Ces taches, nous explique Shaun, ce sont des créatures vivantes – des poissons pour la plupart, mais pas seulement…

Sans grande surprise, il en vient à nous parler de ces créatures qui hantent le fond du lac. Il y a des lamproies, des saumons, des truites, des anguilles et des Arctic chars. Pour ces derniers, Shaun nous explique que ce sont des poissons d’eau de mer arrivés avec la fonte des glaciers : ils ont évolué pour s’adapter à l’eau douce. Incredible!

Je me vois bien habiter dans cette petite maison. ♥

Bon, et ce monstre alors ? Nous sommes tous curieux sur ce point : qu’en est-il de Nessie, le célèbre monstre du Loch Ness ?

Well, Shaun nous explique que personne ne sait vraiment ce qui nage au fond du lac. Il explique qu’il y a quelques années, le sonar a détecté une créature au fond de l’eau, qui atteignait les 10 mètres de long ! Mais personne n’a su expliquer ce que c’était. Une anguille méga géante, comme celle chassée par Perceval et Karadoc (les fans de Kaamelott reconnaîtront la référence, pour les autres, c’est ici) ?

En 1987, il y a eu Operation Deepscan : 24 bateaux équipés de sonars à échos ont été déployés sur la largeur du lac et ont simultanément envoyé des ondes acoustiques. Ils ont bien repéré deux-trois trucs qui semblaient sortir de l’ordinaire mais aucune trouvaille n’a été concluante. Il y a des créatures vivantes au fond du loch, certains aux dimensions incroyables, mais personne ne peut affirmer ce que c’est.

Les stickers sur les vitres du pont inférieur permettent quand même d’avoir sa photo avec Nessie !

Donc, as far as we know, personne ne sait où se cache Nessie, si Nessie il y a. Le mystère continue ! En attendant, j’ai rayé un truc de ma bucket list : faire du bateau sur le Loch Ness !

✏️ Un petit tour de bateau sur le Loch Ness, ça vous dit ? Dites-moi tout !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

8 commentaires

Mariion2404 26 janvier 2022 - 06:02

Un plaisir de lire ton article, comme toujours, mais encore plus aujourd’hui car j’ai fait la même croisière sur ce bateau. Je me rappelle avoir été très impressionnée d’apprendre la profondeur du lac car j’étais loin d’imaginer que ça puisse être aussi profond. J’ai adoré me mettre à l’arrière pour voir le paysage défiler et me prendre en photo avec le sticker pour immortaliser la sortie.

Répondre
Ophélie 26 janvier 2022 - 10:30

Merci Marion ! Je savais que le loch est profond (ça se voit je trouve, ses eaux sont très sombres comparées à d’autres !), mais ça reste impressionnant de voir ça sur les sonars.. x

Répondre
3 kleine grenouilles 26 janvier 2022 - 09:20

Sympa la balade chez Nessie ! Elle a un beau paysage autour d’elle. 😉

Répondre
Ophélie 26 janvier 2022 - 10:31

Mais oui, du coup je comprends pas pourquoi elle sort pas de l’eau… x

Répondre
Audrey 26 janvier 2022 - 21:07

Le coup de l’autocollant aux fenêtres m’a fait rire ! C’est bien trouvé. L’ambiance semble bien agréable sur ce lac.
Pour l’anecdote, je garde un souvenir minable du Loch Ness, la faute à une excursion en minibus totalement ratée. Un endroit où je me suis promise de retourner dans de meilleures conditions !

Répondre
Ophélie 27 janvier 2022 - 11:18

Disons qu’avec ça, impossible d’échapper à la photo avec Nessie ! 😀
Je t’avoue que ma première impression du loch il y a quelques années n’avait pas été ouf. J’espère t’y croiser un de ces jours (à défaut de ne pas voir Nessie, il y a de chouettes cimetières à voir autour du loch !). x

Répondre
Camille 28 janvier 2022 - 13:58

Hello !
Je n’ai pas fait ça sur le Loch Ness mais sur le Loch Lomond, et c’était bien mieux que ce à quoi je m’attendais ! Je dois avouer que j’ai été peu impressionnée par le Loch Ness de toutes façons, hormis sa longueur… même les paysages attenants ne sont pas les plus beaux d’Ecosse, je trouve (on devient difficile, à un moment, face à tant de beauté 😉 )
Contente que ça t’ait plu, en tout cas !

Répondre
Ophélie 28 janvier 2022 - 17:02

Ça doit être super sympa de faire ça sur le Loch Lomond ! Je trouve que chaque loch a son petit quelque chose… Mais la popularité du Loch Ness n’aide pas je trouve, il y en a de bien plus beaux ! Et je suis d’accord avec toi quant aux paysages, on trouve plus jolis ailleurs ! x

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite