Une semaine à Kinlochleven, au cœur des Highlands

par Ophélie
Publié le Edité le 10 commentaires
Loch Leven, depuis Kinlochleven

Le Loch Leven à la tombée de la nuit, depuis Kinlochleven

Mars 2018. Je suis en plein PGCE à l’Université de York, et je peine à voir le bout de cette année universitaire interminable. Et puis, un jour, je reçois un message de Charlie – que je connais depuis mon année Erasmus à Glasgow, et à qui je n’ai pas vraiment parlé depuis des années. « Tu viens quand à Kinlochleven ? J’ai une chambre d’amis pour t’accueillir ! » Son message a sonné comme un miracle et une semaine plus tard, j’avais mes billets de train pour passer une semaine au cœur des Highlands d’Ecosse, à Kinlochleven.

Kinlochleven, « le bout du Loch Leven »

C’est comme ça que ça se traduit, Kinlochleven. D’ailleurs, ça sonne mieux dans en gaélique : Ceann Loch Lìobhann. Ce petit village est situé à l’extrémité est du Loch Leven (celui dans les Highlands, pas dans le Fife), près du village de Glencoe.

Tout autour du village, les montagnes de Glen Coe se dessinent à l’horizon et semblent protéger les lieux. J’avais un peu peur de me sentir étouffée par ces collines, moi qui habite dans un endroit très plat. Je m’étais inquiétée pour rien, il n’y a d’ailleurs rien de mieux que la vue sur les sommets au réveil.

Kinlochleven n’est pas un endroit très connu, sauf peut-être pour les amateurs d’escalade et de randonnée en Ecosse. D’une part parce qu’on y trouve Ice Factor, le centre national d’escalade sur glace au Royaume-Uni (avec, entre autres, un mur de glace de 12 mètres de haut, avec 500 tonnes de véritable neige et glace empilées). D’autre part, la West Highland Way, un trail très prisé des randonneurs, traverse le village. 

Le point sur la météo

L’Ecosse des quatre saisons

Les locaux ont eu l’air un peu triste pour moi en apprenant que je suis en vacances : il faut dire que la météo n’est pas géniale en ce moment. Personnellement, je ne vais pas en Ecosse pour son climat chaud et ensoleillé. Loin de là. Je trouve que ce pays est sublimé par tous les temps. Le soleil donne des paysages incroyables, la pluie et le brouillard l’enrobe d’une aura mystérieuse et la neige le sublime complètement.

Pendant les vacances, j’ai eu le droit à tous les temps inimaginables et possibles. Quand je suis arrivée, les sommets étaient enneigés, et il faisait un temps absolument superbe le dimanche. Nous avons même laissé nos manteaux à la maison pour une balade le long de la West Highland Way. Il y a un matin où le jardin était couvert de neige et l’après-midi, le ciel était d’un bleu limpide et il faisait très bon. Bref, vous voyez le truc : on ne vient pas en Ecosse pour sa météo.

Découvrir l’histoire de Kinlochleven à travers une visite guidée

En plus d’habiter dans un cadre de rêve, Charlie connaît des personnes incroyables. J’ai donc fait la connaissance de Sarah, une Française qui habite au Royaume-Uni depuis plus de vingt ans et qui s’est établie à Kinlochleven il y a plusieurs années.

Sarah a la particularité d’être multitâche : elle donne des cours d’anglais à des réfugiés syriens, elle joue de la musique (et ce qu’elle fait est incroyable), elle est bénévole au musée de Glencoe, et surtout, elle propose des visites guidées de Kinlochleven. Et croyez-moi, elle s’y connaît.

Pendant plusieurs heures et sous une fine pluie, nous avons arpenté les rues de ce petit village au rythme des histoires de Sarah. Elle m’a raconté quand et pourquoi les hommes se sont installés dans la vallée, d’où venait le nom, le rôle des Red Coats (les soldats de l’armée anglaise au XVIIIe siècle), les activités, et j’en passe. Bref, Sarah est passionnante et passionnée, ce qui fait d’elle une guide de choix.

☛ Note : Cet article, bien que mis à jour, est ancien. Sarah ne fait plus de visites guidées.

Se balader dans les collines autour de Kinlochleven

Kinlochleven, c’est un endroit de choix pour qui a envie de fuir la civilisation. Ça tombe bien, c’était le but de ces vacances ! Les collines alentour offrent un terrain d’exploration vraiment sympa. Malgré le temps légèrement automnal auquel j’ai eu le droit, c’était vraiment joli.

Le village est entouré de sous-bois, et de petits chemins de balade. Entre petites et grandes cascades, ruisseaux, ponts décrépis, arbres dénudés… Il y en a pour tous les goûts. C’est un véritable paysage de conte de fée avec la mousse accrochée à l’écorce des arbres, le clapotis de l’eau qui court dans les petits ravins. La verdure omniprésente et la brume qui s’effiloche un peu partout ajoutent souvent un petit quelque chose de mystérieux au décor déjà magique.


4 choses à faire autour de Kinlochleven

► Explorer Oban

Oban n’est qu’à une heure de route de Kinlochleven. Cette ville portuaire de l’Argyll and Bute est idéale pour sauter sur un ferry et explorer les îles avoisinantes : Kerrera ou Mull par exemple.

► Découvrir Fort William

Fort William est encore plus proche : une grosse demi-heure de route en voiture. C’est là que s’achève la West Highland Way, qui début à Milngavie, au nord de Glasgow.

 👉 Découvrir Oban & Fort William dans cet article

► Marcher sur la West Highland Way

Le trail passe par Kinlochleven, il serait dommage de ne pas en profiter ! Quelques heures suffisent à randonner sur le sentier, à profiter d’une vue en hauteur sur le Loch Leven, et à respirer le bon air frais des Highlands. Par une belle journée de printemps, c’est une marche super agréable.

 👉 Un peu de rando sur la West Highland Way

► Visiter le musée de Glencoe

Glencoe est également un chouette petit arrêt. J’ai adoré son Folk Museum dédié à l’histoire du coin et de ses habitants, surtout la partie sur le tristement célèbre Massacre de Glencoe. Le 13 février 1692, 30 membres du Clan MacDonald furent assassinés par les forces royales écossaises.


Comment se rendre à Kinlochleven ?

Y a pas à dire, une voiture, c’est ce qu’il y a de mieux. Mais ce n’est pas la seule option. A l’époque, je n’avais pas de voiture et mon voyage s’est coupé en deux : York > Edimbourg > Glasgow en train et Glasgow > Glencoe en bus. Puis Glencoe > Kinlochleven en voiture (pas la mienne, celle de Charlie). Les transports en commun sont bien organisés dans cette partie des Highlands, à condition de s’y prendre à l’avance.

 

Bonne adresse à Kinlocheven

Une seule adresse à retenir : le MacDonald Hotel. Rien à voir avec la chaîne de fastfood, qu’on se le dise. Je vous conseille cet endroit : on y mange très bien et la vue sur le Loch Leven est très sympa. Conseil : laissez-vous tenter par le haggis végétarien – la sauce au whisky est une tuerie.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

10 commentaires

LadyMilonguera 25 avril 2018 - 13:09

Le coin ne manque pas de charme !

Répondre
Ophélie G. 25 avril 2018 - 14:13

Ça, c’est sûr ! xx

Répondre
Céline 25 avril 2018 - 14:08

Une bien belle promenade dans les Highlands, tout ça depuis mon bureau en Alsace, merci pour cette belle découverte ! J’aimerais m’y rendre à la fin de l’été/début de l’automne, je note tes recommandations, et si j’ai la chance de m’arrêter par là, je ne manquerai pas de suivre tes pas. Bonne journée 🙂

Répondre
Ophélie G. 25 avril 2018 - 14:15

Merci Céline ! Si jamais une visite guidée du coin avec Sarah te tente, fais-moi signe ! J’espère que tu apprécieras la région autant que moi. Une belle journée à toi ! xx

Répondre
Madame Dree 25 avril 2018 - 17:12

Qu’est-ce que c’est joli ! 🙂
J’ai hâte de découvrir la suite !

Répondre
Ophélie G. 25 avril 2018 - 17:17

Elle arrive bientôt 😀 ! xx

Répondre
Mood of April 25 avril 2018 - 18:25

J’ai adore me balader dans Highlands et dans la vallee de Glencoe alors voir tes photos c’est genial. Comme tu le dis si bien la sauce au whisky est excellente!

Répondre
Ophélie G. 25 avril 2018 - 18:43

En même temps, c’est tellement beau par là… Difficile de ne pas succomber aux charmes de l’Ecosse ! xx

Répondre
Anaïs - A BUNCH OF FUTILITIES 27 avril 2018 - 01:17

Bordel que c’est beauuuuuuuuu! Je veux y aller haha! Les amoureux de la nature ne peuvent que tomber en amour *-*!

Répondre
Ophélie G. 27 avril 2018 - 17:22

Le pire ? C’est que c’est pas le meilleur ! Tu verras quand j’aurais publié l’article sur la West Highland Way, tu vas KIFFER ! ♥

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite