Follow:
Vie pratique

Anecdotes d’une conductrice en herbe en Angleterre

Anecdotes d'une conductrice en herbe

Ne vous méprenez-pas, je ne suis pas une conductrice en herbe. Cet été, ça va même faire huit ans que j’ai le permis (sans compter la conduite accompagnée). Par contre, avant de déménager dans la campagne anglaise profonde, j’étais une parfaite novice en matière 1. de conduite au Royaume-Uni, et 2. de conduite d’une voiture anglaise (avec le volant à droite et tout). Je n’avais même jamais mis les pieds dans une voiture anglaise côté conducteur.

Si après pile un mois de conduite chez nos voisins d’Outre Manche je me sens totalement à l’aise, il y a quelques anecdotes que je me dois de vous raconter. Vous me suivez ?

Les anecdotes d’une conductrice en herbe

[genericon icon=rating-full] Je me plante systématiquement pour attacher ma ceinture. Je cherche à attraper cette foutue sécurité à ma gauche, alors que tout naturellement, c’est à ma droite qu’elle se trouve.

[genericon icon=rating-full] Je galère un peu à passer les vitesses de la main gauche. Souvent, je passe de la quatrième vitesse à la troisième, quand c’est la cinquième que je veux.

[genericon icon=rating-full] J’écoute BBC Radio 1 quand je réalise que c’est trop silencieux dans la voiture (parce que la musique est cool, il y a même du Bring Me The Horizon !).

[genericon icon=rating-full] J’ai l’impression de rouler comme une limace quand je suis à 30mph (alors que ça fait quasiment 50km/h). C’est le chiffre 30, il est déprimant.

[genericon icon=rating-full] J’ai souvent l’impression de rouler trop à gauche mais en fait ce n’est pas le cas.

[genericon icon=rating-full] J’angoisse à l’idée de devoir faire un créneau (j’y ai échappé jusqu’à présent), mais je maîtrise les autres manières de me garer.

[genericon icon=rating-full] Je trouve certains panneaux minuscules et mes yeux d’aveugle n’aident pas des masses.

[genericon icon=rating-full] Je m’étonne sans arrêt de la courtoisie et de la gentillesse des Britanniques au volant.

[genericon icon=rating-full] Je m’émerveille de la campagne anglaise, si verte, si jolie, si calme.

[genericon icon=rating-full] Je ne me suis pas encore perdue, moi qui ne suis pas la reine du repérage. Au cas où, j’ai le GPS dans la boîte à gants. Je gère à la perfection le chemin cottage-école-supermarché-centre-ville.

[genericon icon=rating-full] Je déteste toujours autant aller mettre de l’essence.

[genericon icon=rating-full] Je déteste toujours autant les quatre-voies.

[genericon icon=rating-full] Je déteste encore plus les quatre-voies quand il pleut à torrent.


Mais à part ces petits détails, j’aime bien conduire en Angleterre, malgré mes petites habitudes de conductrice en herbe. Ça ne demande pas autant d’attention que ce à quoi je pensais, et la manière d’appréhender la route se fait de manière très naturelle au final. Cet article n’est qu’un petit aperçu anecdotique de mes premiers pas en conduite anglaise, je vous en prépare un autre sur le vaste sujet qu’est la conduite au Royaume-Uni.

Vous avez déjà essayé de conduire une voiture anglaise au Royaume-Uni ?

Racontez-moi tout !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

25 Commentaires

  • Reply Tara B.

    Oh oui, j’ai déjà conduit en Angleterre, juste une fois, une journée pour un déplacement professionnel. Et effectivement se retrouver sur une quatre voie est un grand moment de noeud au cerveau (quelle voie dois-je prendre, pourquoi tout est-il inversé, de quel côté je double ?). Le pire du pire ayant été pour moi le rond-point : le contre-pied absolu de nos automatismes de conduite, j’ai bien cru que mon cerveau allait faire game over et que j’allais m’emplafonner quelqu’un… 😉

    5 juillet 2016 at 09:27
    • Reply Ophélie G.

      Les ronds-points, c’était LE truc qui me faisait flipper rien que d’y penser.. Mais au final, ça va, c’est gérable (beaucoup plus que les 4 voies en tout cas). xx

      5 juillet 2016 at 11:28
  • Reply prettylittletruth

    Haha! Completement d’accord avec toi! Il faut prendre le pli mais bientot, tu verras ce sera en France que tu auras un peu de mal a conduire tellement tu seras habituee a la conduite anglaise 🙂

    5 juillet 2016 at 12:38
    • Reply Ophélie G.

      Justement, je rentre en France vendredi pour deux semaines, et je sens que la reprise de conduite « normale » va être difficile.. 😉 xx

      5 juillet 2016 at 17:35
  • Reply L.

    Ah, la conduite à gauche ! La première fois a été épique, le plus dur en ville étant de tourner sur la bonne voie et de ne pas se retrouver à contre-sens. Les ronds-points aussi, surtout avec leur système de voies bien plus cadré que nous. Mais finalement on s’habitue assez vite, les réflexes prennent le dessus ! Moi aussi j’ai toujours l’impression d’être trop à gauche mais en roulant en France j’ai également tendance à rouler trop à droite…
    Finalement le plus dur pour moi c’est de passer les vitesses ! Impossible de m’y faire : à chaque fois qu’on part en excursion en Ecosse avec ma sœur, tu peux être sûre que j’ai le bras gauche tout endolori et des douleurs aux épaules… sans parler de la boîte de vitesses malmenée ^^

    5 juillet 2016 at 14:26
    • Reply Ophélie G.

      C’est clair que niveau ronds-points, ils font fort entre le marquage au sol, les différentes voies, les feux rouges.. C’est super confusing au début.. mais comme tu dis, finalement on s’habitue super vite ! Je te rassure, passer les vitesses a été un véritable calvaire pour moi aussi, la pauvre boîte de vitesse a pris très très cher.. mais ça va mieux maintenant ! 😀 xx

      5 juillet 2016 at 17:36
      • Reply MARTINE

        Pardon mais une question pour passer les vitesses avec la main gauche. Moi c’est pareil impossible de passer la 5ème je vais directement à la 3ème et celà me fait peur, du moins je suis angoissée. Comment faire pour bien passer les vitesses. MERCI.

        5 septembre 2016 at 11:08
        • Reply Ophélie G.

          Bonjour Martine ! J’avoue que je ne sais pas vraiment comment t’expliquer, je pense qu’il faut juste prendre l’habitude (je n’ai plus aucun souci aujourd’hui). Ce que tu peux faire sinon, c’est laisser la voiture à l’arrêt mais débrayer en t’entraînant à les passer ? xx

          5 septembre 2016 at 12:52
  • Reply Em

    Je n’ai jamais tenté de conduire en Angleterre ! J’ai dans l’idée que ça doit être assez compliqué de se défaire de ses réflexes… Et vu que ça fait très longtemps que je n’ai pas pris le volant maintenant (à vivre dans des capitales je me passe facilement d’une voiture), je pense que j’appréhenderais un peu… J’attends la suite de tes aventures pour en savoir un peu plus sur le sujet du coup 🙂

    5 juillet 2016 at 20:37
    • Reply Ophélie G.

      C’est toute une aventure au début, je dois bien l’admettre ! Ça faisait plus de six mois que je n’avais pas conduit, mais au final je pense que ça aide à se défaire des habitudes prises pendant la conduite en France. 😉 xx

      6 juillet 2016 at 12:28
  • Reply maman délire

    moi j’ai déjà conduit la bas, car nous y allons de temps en temps vacances ( oui je sais, on est fous) et ça se passe plutôt bien, sauf quand tu as dormi et que le lendemain au moment de repartir d’un camping ou d’un parking, tu as le reflexe de partir a droite !! oupps !!

    6 juillet 2016 at 11:38
    • Reply Ophélie G.

      Mais non, ce n’est pas fou du tout de partir en vacances en Angleterre ! J’imagine qu’avec une voiture française, ça doit être plus compliqué.. Quand je rentre dans la voiture anglaise, je sais tout de suite que je ne suis pas en France, et ça m’aide à ne pas avoir de mauvais réflexes ! xx

      6 juillet 2016 at 12:29
      • Reply maman délire

        oui je sais que c’est pas fou, mais il y en a quand même qui me disent  » ah bon ? mais y’a rien a faire la bas !! » ( véridique…) tu as raison, avec une voiture anglaise pour le coup on est moins perturbé !

        6 juillet 2016 at 20:37
  • Reply Carole en Australie

    Ca fait près de 20 ans que je ne conduis qu’à gauche! Et depuis 4 ans, nous avons une voiture automatique (indispensable en Australie). Ce qui fait que lorsque nous sommes allés en France en Septembre (la première fois en 3 ans), je n’ai pas conduit pendant 3 semaines (et ça ne m’a pas manqué!).

    7 juillet 2016 at 04:24
    • Reply Ophélie G.

      J’avoue que ne pas conduire ne m’avait pas manqué non plus, mais je suis contente d’avoir tenté l’expérience ! Je n’ai jamais essayé de voiture automatique par contre, ça doit être différent. xx

      7 juillet 2016 at 15:31
  • Reply mademoiselle a

    Quand je conduis au UK je me repete dans la tete : a gauche a gauche a gauche! Pendant au moins 5min. sauf que c’est pas toujours dans ma tete et que les passagers doivent parfois me prendre pour une dingue!

    8 juillet 2016 at 14:58
    • Reply Ophélie G.

      Quand tu as une voiture anglaise, tu n’as pas besoin, le volant à droite te met sur la bonne voie. xx

      9 juillet 2016 at 07:37
  • Reply tania

    oh la la c est ma hantise ça , pour l instant pas eu besoin d expérimenter. Ca sera les transports en communs que j utiliserai enfin en ville bien sur. J avoue que conduire à l étranger je n ai jamais fait. J évite , ne conduisant plus depuis plusieurs années en France. J aurais du mal. L année dernière en Californie j ai laissé ce soin à d autres , et pour San Francisco pas eu besoin

    13 juillet 2016 at 08:47
    • Reply Ophélie G.

      Franchement, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Et côté changements de sens, on s’y fait très rapidement. 🙂 xx

      23 juillet 2016 at 12:03
  • Reply Anaïs

    Tes petites anecdotes m’ont beaucoup faites rire, mais bon je me tais parce que pour ma part, je n’ai toujours pas ce foutu permis XD!

    Bisouuus ♥

    14 juillet 2016 at 14:13
    • Reply Ophélie G.

      Un jour mon Chaton, tu viendras me rejoindre en Angleterre et on partira en Van toutes les deux ! xx ♥

      23 juillet 2016 at 12:03
  • Reply Adélaïde

    Bien que j’aille souvent en Angleterre (quand on habite Calais, c’est assez facile de changer de pays), je n’ai jamais testé la conduite en Angleterre… Soit je me fais conduire, et si ce n’est pas le cas, je prends les transports en commun… mais, comme un de tes articles m’a donné super envie d’aller du côté de Nottingham, je me dis que c’est l’occasion de tenter… Ce que je redoute : les rond-points et les priorités à droite (si elles existent ?)
    Mais je suis d’accord pour les petites routes de campagne anglaise bien verdoyantes ! C’est tellement agréable (surtout quand on est passager)

    3 août 2016 at 17:37
    • Reply Ophélie G.

      Tu devrais ! J’ai même passé un cap en conduisant jusqu’au Peak District la semaine dernière.. Trois heures d’affilé, ça forge le caractère ahah ! xx

      9 août 2016 at 11:59
  • Reply Ruddy

    Hahahaha, j’ai bien aimée ta petite liste bon ca ne m’arrive pas puisque je passe mon permis en Angleterre ( oui j’ai un petit côté kamikaze)
    du coup comme je n’ai jamais rouler à droite rouler a gauche ne me pause aucun soucis… enfin on en reparlera quand je devrais conduire pour aller en France hahaha

    28 août 2016 at 22:22
    • Reply Ophélie G.

      Mon dieu, tu es une kamikaze, en effet ! Ceci dit, quand le RU sera sorti de l’UE, il y a des chances pour que les permis européens ne soient plus valables ici.. Il faudra que je repasse mon permis je pense. x) xx

      29 août 2016 at 10:12

    Laisser un commentaire