Follow:
Chroniques anglaises

Chroniques anglaises #22 : Un nouveau départ

Chroniques anglaises #22 : Un nouveau départ

Au départ, j’avais appelé ces chroniques « la fin est proche ». Mais à bien y réfléchir, je ne veux pas voir ce départ comme une fin en soi. C’est plutôt un nouveau départ. Parce qu’au fond, c’est bien de cela qu’il s’agit. Aujourd’hui, ces chroniques vont avoir un goût doux-amer.

Les derniers au-revoir

Je ne vais pas m’étaler sur le sujet, car c’est un sujet dont j’ai longuement parlé l’année dernière, mais je déteste les au-revoir. Cette fois-ci, c’est un peu différent. Parce que cette fois, c’est moi qui pars. Je suis aussi heureuse que triste. Un peu paradoxal, pour changer. C’est un peu le bordel dans ma tête et je passe mon temps à alterner entre excitation, angoisse et nostalgie.

Les derniers au-revoir sont toujours ceux qui sont le plus mal au fond. Probablement parce que ce ceux qu’on laisse traîner jusqu’au dernier moment, en se disant que ce sera moins douloureux comme ça. Je vous le donne dans le mille, ça ne se passe pas comme ça en vrai. Et il y a un tas de personne à qui ça m’a été difficile de dire au revoir.

  • La famille qui m’a accueillie. C’est un peu ma deuxième famille aujourd’hui, et ils vont vraiment me manquer. Les discussions avec G., les soirées séries et films avec L., le rugby et les batailles d’eau avec N. Des petits moments plein de douceur.
  • Ce garçon. C’était un peu masochiste de s’engager dans une relation tout en ayant pleinement conscience de l’inévitabilité de la séparation. Mais parfois, on se laisse dépasser par les évènements et les choses prennent une tournure inattendue.
  • Les amis. Tous ces gens que j’ai appris à connaître et avec qui les liens se sont tout naturellement tissés.
  • Stamford et Ketton. Mes deux chez-moi anglais. Deux villes où je me suis totalement épanouie.

Je rentre en France

Seulement pour les vacances, hein ! Dans une semaine tout rond, je quitterai définitivement le Rutland. Une semaine, et ma to-do list ne fait que s’étioler. Le top 3 (parmi 158 items au moins) :

  • Acheter mes billets de train (Stamford > Londres > Stansted Airport).
  • Faire mes cartons.
  • Préparer ma valise et l’envoyer en France (flemme de la prendre avec moi dans l’avion).

Pour la grande organisée que je suis, c’est rare d’avoir si peu avancé dans cette liste à 7 jours du départ. Je procrastine, encore et toujours. Je pense que c’est dû à une véritable barrière mentale : faire tout ça, c’est rendre le départ bien tangible et définitif. Malgré toute mon excitation, je ne suis pas tout à fait prête à renoncer à cette vie, semblerait-il. Pourtant, j’ai vraiment hâte de rentrer en France pour quelques semaines – et c’est bien la première fois que cette impatience me prend aussi tôt ! Ça doit bien faire trois semaines qu’il me tarde de rentrer chez mes parents. Mais je procrastine quand même.

Une chose en amenant une autre, je ne suis pas sûre de publier de chroniques anglaises pendant mes trois semaines en France. Après tout, mon quotidien anglais, noyau central de cette série d’articles, sera brièvement mis entre parenthèses. Je n’aurai donc pas grand chose à dire. Par contre, j’ai pour ambition (hum hum) de continuer à publier les autres articles au même rythme que d’habitude.

L’avancée des projets

Malgré mon manque de motivation flagrant, j’ai quand même bien avancé la phase de tri pré-déménagement. J’ai trié mes livres et mes fringues, et les apportés en charity shops. Les piles de papiers que j’aurais dû trier il y a des mois sont triées, et il ne me reste que les affaires à garder. Ce qui, au final, ne fait pas tant que ça. Deux valises (dont une de livres et de Funko Pop), et peut-être deux petits cartons. Mais pas plus. C’est plutôt encourageant !

Un joli projet photographique

Je change complètement de sujet pour vous parler de Chris Porsz. C’est un photographe de Peterborough (une ville pas très loin de Stamford) qui réalise un chouette projet, intitulé Reunions. Il s’amuse à retrouver des personnes qu’il a photographiées il y a plusieurs années, voire décennies, pour les reprendre en photos. Si ça vous intéresse, il y a pas mal d’autres photos ici.

Sur ces belles paroles, je vais commencer à préparer mes affaires. Vaut mieux tard que jamais il paraît… 😉

Bon dimanche à vous. ♥

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

5 Commentaires

  • Reply prettylittletruth

    Bonnes vacances en France et hate de voir ta novuelle vie a York 🙂

    24 juillet 2017 at 10:42
    • Reply Ophélie G.

      Merci ! 😀 Hâte de vous la raconter ! 😉 xx

      28 juillet 2017 at 21:12
  • Reply tania

    bonnes vacances à toi
    c 1 autre monde ce que tu décris la
    je n ai fait eu à faire de aurevoir

    5 août 2017 at 17:16
    • Reply Ophélie G.

      Merci Tania ! 😀
      Tu as bien de la chance.. 😉 xx

      6 août 2017 at 10:39
  • Reply Anaïs - A BUNCH OF FUTILITIES

    ♥♥♥

    Ps: J’adore le projet de Chris Porsz

    7 août 2017 at 10:00
  • Laisser un commentaire