Rentrer en France pour Noël

C’est mon troisième mois de décembre en Angleterre. Décembre 2014, décembre 2015 et décembre 2016. On m’a invitée plusieurs fois à célébrer Noël au Royaume-Uni. Invitations que j’ai toujours poliment refusées. Non pas que le Christmas Pudding ou le verre de Champagne à 8 heures le matin me fassent peur. J’ai toujours refusé parce que Noël, c’est quelque chose qui se célèbre en famille. Par conséquent, je me dois de rentrer en France pour Noël. Toujours.

L’année dernière, j’avais écrit un article similaire intitulé Rentrer chez soi pour Noël. Sauf qu’aujourd’hui, chez moi c’est ici, en Angleterre. Il fallait que je rectifie tout ça, pour ajuster ma vision des choses. Ceci étant dit, à part la conception de mon chez moi, l’idée principale n’a pas changé. J’aime rentrer en France pour Noël.

Enfants, on aime Noël notamment parce qu’il y a des cadeaux au pied du sapin. On ne va pas se mentir, on est tous comme ça. On se moque un peu du repas en famille, de la somptuosité des mets ou même de la bûche de Noël. Par contre, on veille bien à laisser un verre de lait (ou de whisky – le Père Noël avait des goûts particuliers chez moi) pour le Père Noël et une assiette de cookies (ou des carottes) pour les rennes sur la table. On aligne religieusement les chaussons sous le sapin, et on part se coucher, excités comme des puces à l’idée des cadeaux que l’on va recevoir.

Adultes, tout ça change et évolue. Noël n’est pas plus important que lorsqu’on était enfant, mais c’est important d’une toute autre façon. On a tendance à reléguer les cadeaux au second plan. Les cadeaux que l’on reçoit bien évidemment, car on prend un plaisir certain à dénicher des cadeaux pour ceux qu’on aime. L’idée n’est presque plus de recevoir, mais de donner. C’est quelque chose que j’aime beaucoup.

Mais au-delà de l’aspect cadeaux, c’est l’aspect partage que j’aime le plus en cette période. Partager des moments avec les personnes qui me sont chères et que je ne vois plus au quotidien. Être expatriée et vivre toute l’année dans un autre pays a décuplé mon amour pour Noël et les si jolies choses qui vont avec. J’ai besoin de rentrer chez moi pour Noël.

Si le reste de l’année je suis capable de sagement rester chez moi en Angleterre, pour Noël je dois rentrer en France. C’est un besoin, presque vital. Parce que les fêtes de fin d’année sans mes proches n’auraient pas la même saveur. En soi, ce n’est pas la France dont j’ai besoin pour Noël. On pourrait célébrer ça à Bali, à Madagascar ou en Alaska, ce ne serait pas super grave. À partir du moment où je peux échanger avec ma famille, tout va bien.

Alors oui, pour la troisième année consécutive, je rentre en France pour Noël. Pour tout vous dire, je suis rentrée hier. J’ai la chance d’avoir choisi une expatriation « facile ». Facile dans le sens où la proximité géographique me permet de rentrer pour les fêtes de fin d’année. Pas besoin de me ruiner pour acheter des billets d’avion, pas de jet lag, ou autre. Je pars de Stamford le matin, j’arrive en fin d’après-midi. Après seulement quelques heures de train/d’avion et d’attente interminables. Pour rien au monde je ne célébrerais Noël sans ma famille.

Par contre, il n’est pas exclu qu’un jour, toute ma famille me rejoigne en Angleterre pour célébrer Noël à la mode British. D’ailleurs, c’est un peu un rêve secret, de pouvoir leur faire découvrir toutes les petites traditions de Noël britanniques – les chansons, les jumpers, les crackers… Et le Christmas pudding !

Blogueurs expats’, comment vous célébrez Noël ?

Ophélie G.

Expatriée en Angleterre, à Stamford, puis à York, depuis septembre 2014, je partage mon quotidien chez les Anglais, mes (més)aventures ainsi que mes balades et découvertes. Parfois j’étudie aussi, pour être prof de français/espagnol dans le secondaire britannique !

Article précédent

Article suivant

12 comments

  • Marion

    21 décembre 2016 at 09:10

    Ca va être mon quatrième Noel loin de ma famille, mais bon Noel n’est pas aussi important pour moi que ça ne l’est pour toi. Je préfère rentrer à une période où les billets sont moins chers (pourquoi l’Australie est-elle si loin?????) et où je suis sure que les gens sont disponibles pour qu’on se voit, et à Noel mes amis restent en famille, donc voili voilou… Ca me manque quand même, peut-être que l’année prochaine j’embarquerai mon copain pour un Noel à la française au coin du feu!!!! (et non pas à la plage ^^)

    1. Ophélie G.

      22 décembre 2016 at 20:34

      Je comprends tout à fait ton point de vue ! Noël n’est pas forcément la meilleure période pour rentrer si tu tiens à voir un max de tes amis… 😉 Perso je ne me vois vraiment pas fêter Noël ailleurs qu’avec ma famille au complet ! xx

  • prettylittletruth

    21 décembre 2016 at 09:43

    Pareil, je rentre vendredi, Noel en France c’est sacre 🙂

    1. Ophélie G.

      22 décembre 2016 at 20:35

      Bon voyage et passe de belles fêtes de fin d’année ! 😀 xx

  • Sabine

    21 décembre 2016 at 13:13

    Cette année c’est notre 4ème Noël ici (en Australie), et je dois avouer que cette année c’est particulièrment difficile d’être aussi loin ! Mais il faut faire avec. En tout cas, je te souhaite de passer de belles fêtes, tout près des tiens Xx

    1. Ophélie G.

      22 décembre 2016 at 20:35

      Courage ! Un jour, je suis sûre que vous trouverez le moyen de le fêter en famille ! Bonnes fêtes de fin d’année aussi ! xx

  • Aurélie

    3 janvier 2017 at 15:17

    Je suis une simili-expat (à la Réunion ^^) mais c’est vrai que j’ai tout fait pour pouvoir rentrer en métropole pour les fêtes de fin d’année. Déjà parce que mon conjoint y est encore, mais aussi parce que comme toi Noël est une fête familiale sacrée pour moi. Et puis, faut dire que Noël sous les cocotiers, c’est un peu bizarre pour moi encore…

    1. Ophélie G.

      5 janvier 2017 at 09:46

      C’est pas trop dur d’être expat sans son conjoint ? J’avoue, Noël sur la plage, merci mais non merci ! 😀 xx

      1. Aurélie

        5 janvier 2017 at 14:49

        Disons que nous sommes en train de travailler activement au changement de ce point 😉 A la base on pensait partir ensemble, et puis on m’a proposé bien plus tôt que prévu le poste de mes rêves… donc je suis partie seule. On croise les doigts maintenant 😉

        1. Ophélie G.

          7 janvier 2017 at 17:23

          Je croise les doigts pour vous alors ! xx

  • Anaïs

    5 janvier 2017 at 18:28

    Je n’ai rien d’autre à dire qu’amour sur cet article ♥. Même état d’esprit, en grandissant les cadeaux passent au second plan, on préfère passer du temps avec notre famille et c’est l’essentiel! 🙂

    1. Ophélie G.

      7 janvier 2017 at 17:28

      Bien d’accord avec toi ! J’ai adoré ce noël en famille, c’était vraiment, vraiment chouette ! xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *