Voyager léger et sans stress quand on prend l’avion : mode d’emploi

par Ophélie
Publié le Edité le 10 commentaires
Voyager léger et sans stress : mode d'emploi

Je déteste être surchargée quand je pars en vacances. Que ce soit quatre jours au Royaume-Uni ou deux semaines en France, je me débrouille toujours pour ne pas avoir à trimballer de valise (c’est encombrant + ce n’est pas pratique). Je m’organise donc toujours pour voyager le plus léger possible et donc, pour voyager sans stress (ou du moins, pour réduire le stress au minimum !).

Tout le monde ne stresse pas à l’idée de voyager mais ce n’est pas mon cas. J’ai toujours peur de rater un avion, de mal comprendre une information et de me retrouver au mauvais endroit. Fun fact : ça ne m’est jamais arrivé. Le bon côté des choses, c’est que ça m’a permis de développer certains automatismes de survie quand je voyage. Que ce soit un voyage en train ou en avion, il est bon de garder la même approche pour éviter les déconvenues !

Note : ce poste contient des liens affiliés, qui me permettent de toucher une commission sans que cela ne change rien pour vous. 🙂

Voyager léger et sans stress : mode d’emploi

Depuis la rédaction de cet article en 2016, beaucoup de choses ont changé. Entre temps, les compagnies aériennes ont durci leurs réglementations en matière de bagage et la pandémie a ajouté un peu de chamboulement par-dessus le marché. En ce qui concerne l’avion, c’est Ryanair que je prends le plus souvent. Avant, un billet basique permettait d’emmener un sac-à-main + un petit bagage type sac de rando ou petite valise. Ce n’est plus le cas et à moins de vendre un rein, il faut désormais se contenter d’un sac aux dimensions 40x20x25cm (il y a aussi l’option de prendre un second sac aux dimensions 55x40x20cm, de maximum 10 kgs, mais il faut payer).

Voici donc une mise à jour 2022, alors que je m’apprête à partir quelques jours en France. 

► A avoir à portée de main

En général, je garde mon portable et mon passeport, les deux essentiels absolus, dans ma poche de manteau. Maintenant, quasiment plus personne n’imprime ses billets, tout passe via l’application de voyage. C’est pratique (sauf quand on n’a plus de batterie). Quand je pars dans l’Union européenne, j’emmène aussi ma Carte d’Assurance Maladie Européenne (qui fonctionne toujours pour les urgences, malgré Brexit !). Elle est gratuite, mais peut mettre quelques semaines à arriver – attention à en faire la demande en avance. En France, cette carte est valable deux ans (contre cinq pour la version anglaise).

► Dans le sac, pas très loin

J’emmène toujours avec moi un petit carnet où je note les infos utiles : sur les vols ou trains (heures, numéro, etc.), les adresses de logement, numéros de téléphone… Juste au cas où le téléphone déciderait de faire des siennes.

Il y a aussi tous les trucs qui permettent de ne pas trop s’ennuyer dans les salles d’attente : mon Kindle adoré et mes écouteurs.

Avant, je m’encombrais de tout ce bordel !

Et puis, prévoyante comme je suis, j’ai toujours une mini-trousse dans laquelle je glisse un ou deux masques (#covid), des mouchoirs en papier et des cachets contre le mal de tête. Il y a aussi du gel hydroalcoolique, mais je le mets avec les liquides.

La question du bagage

Donc, maintenant que les compagnies aériennes ont décidé d’être reloues et de nous taxer jusqu’à la moëlle, il faut ruser un peu. Le plus simple, quand on peut se le permettre, c’est d’ajouter un bagage de 10kg pour être tranquille. Sinon, il faut ruser.

► Choisir son bagage

C’est une étape importante, puisque le sac vous accompagne tout au long de votre séjour. Certains préfèrent prendre une valise, mais je trouve les sacs-à-dos bien plus pratiques. Quand je trimbale une valise, j’ai l’impression d’avoir un poids mort accroché au bout du bras, tandis qu’il est aisé d’oublier qu’on a un sac sur le dos.

Pour ma part, j’ai opté pour ce sac NH500 de 20L de Décathlon. C’est aussi mon sac de rando : il est confortable, plus grand qu’il n’en a l’air et vraiment parfait pour voyager. J’ai aussi la version 30L pour les sorties camping et pareil : il est top. Pour les court voyages, il est bien aussi.

► La trousse de toilette

C’est en général la première chose que je fais et mon idée, c’est qu’elle soit la plus petite possible. Pour ceux qui l’ignorent, en ce qui concerne les liquides dans les bagages cabine, la réglementation est assez pointue : chaque contenant doit faire 100mL ou moins, et tous les contenants doivent loger dans un sac plastique à usage unique de 20x20cm.

Personnellement, j’ai acheté une trousse de toilette transparente, idéale pour contenir mes produits. Elle est un peu plus petite que les dimensions autorisées, mais la matière et la forme me permettent de prendre plus de choses. Elle venait avec des contenants vides, que je remplis de mes cosmétiques préférés, histoire de ne pas me ruiner en achetant les versions spéciales « voyage », qui coûtent un bras (voire deux) quand on regarde le prix au litre. Je profite aussi de l’occasion pour utiliser les échantillons que j’ai. Côté maquillage, on va faire léger, car je n’aime pas tellement me maquiller en vacances ! Un peu d’anti-cernes, de mascara et de crayon à sourcil et le tour est joué. C’est aussi là que je glisse mon gel hydroalcoolique et mon baume pour les lèvres. 

Si je vais en famille, ou à l’hôtel, je n’emporte pas grand chose : savon et shampoing sont souvent mis à disposition.

Voyager léger et sans stress
A l’époque, j’emmenais n’importe quoi !

► Le rangement des vêtements

Bien évidemment, la quantité de vêtements emmenés dépend de la destination et de la saison. La technique des couches à superposer qui fonctionne si bien en hiver ne sera pas des plus adaptées pour voyager en été. Dans tous les cas, j’aime utiliser des cubes de rangement, ça me permet d’organiser tout ça dans le sac et de ne pas avoir à farfouiller pour trouver une paire de chaussettes.

► Du côté numérique

Nouvelles technologies obligent, je ne pars jamais sans mon chargeur de téléphone et une batterie nomade. L’avantage des chargeurs universels, c’est qu’on a plus besoin d’en emmener vingt. En l’occurrence, j’en emmène deux, car entre le téléphone portable, le Kindle et l’appareil photo, on est vite à court de chargeur. Pour la batterie nomade, celle-ci me sert dans la vie de tous les jours, au boulot, quand je pars en week-end, quand je fais de la randonnée. Elle charge super vite, permet de charger deux appareils via USB : top !

Je glisse tout ça dans une petite poche du sac, histoire que je puisse tout retrouver facilement, Et bien évidemment, avant le départ, je veille toujours à ce que tous mes appareils soient chargés au maximum pour éviter les mauvaises surprises.

► Organiser son sac

Une seule solution : jouer à Tetris ! L’utilisation de pochettes me permet de tout bien ranger (ai-je déjà mentionné être légèrement maniaque quand il s’agit d’organisation ?), et en un temps record. Je glisse toujours un tote bag au fond du sac au cas où mon sac-à-main ne serait plus assez grand au retour, ainsi qu’un sac pour mettre le linge sale. Je termine toujours par la trousse de toilette, que je dois sortir quand je passe la sécurité à l’aéroport, ainsi que mon appareil photo, histoire de les avoir à portée de main.

Voilà donc mes petites astuces pour voyager de la manière la plus sereine et la plus légère qu’il soit.

Et voilà, faire votre sac n’a plus de secret !

✏️ Vous avez des petites astuces bien à vous ? Partagez-les !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

10 commentaires

Irelandissocheek 22 mars 2016 - 21:28

Les pochettes c’est super comme astuce pour ranger les vêtements!!! Je ne comprends pas comment je n’ai pas pu y penser avant moi la dingue aux pochettes!!
Quant aux billets, idem, impossible pour moi de passer à la version électronique. Je me dis toujours « et si je capte pas/plus de batterie/ téléphone perdu »… Ca me rassure de l’avoir en version old school!

Répondre
Ophélie G. 23 mars 2016 - 14:52

Je suis tellement fan des pochettes, que j’en ai une jolie collection ! C’est franchement super pratique (je déteste que mes affaires soient en bordel) ! Ravie de voir que tu partages le même avis que moi en ce qui concerne les billets électroniques. 😉 xx

Répondre
Tiphaine 23 mars 2016 - 13:29

Sympa tes petites astuces ! J’en utilise déjà quelques unes, dont l’utilisation de nombreuses pochettes. C’est tellement pratique !

Répondre
Ophélie G. 23 mars 2016 - 14:54

Muji a plein de jolies pochettes spéciales pour faire ses bagages, je suis trop fan ! xx

Répondre
Frenchie au Canada 23 mars 2016 - 15:20

Ca m’est deja arrive de me perdre / de debarque du train – bateau au mauvais endroit et c’est vrai que c’est stressant! J’ai beau m’organiser je suis la specialiste de la perdition en voyage. Finalement ca c’est toujours bien termine ouf

Répondre
Ophélie G. 24 mars 2016 - 10:09

Le seul vrai problème qui m’est arrivé remonte à 2010 : premier voyage entre copines à Édimbourg. On a passé quatre jours déconnectées de la France et ô surprise ! Notre vol retour avait été annulé à cause d’une énième grève française. Résultat, on avait volé d’Édimbourg à Bruxelles, pris un premier bus pour Paris-Beauvais, un second pour Paris, du métro et un train pour arriver à Poitiers. Par miracle, on avait réussi à éviter tous les contrôles, donc ça nous avait seulement coûté un ticket de métro, mais les boules quoi. On était arrivées en France dix heures plus tard, exténuées ahah. Aujourd’hui, on en rigole, mais sur le coup.. xx

Répondre
Bulle remoise 25 mars 2016 - 07:38

Top ces petites astuces! J’ai presque le même sac à dos acquis aussi chez Decath, que j’ai inauguré pour mon séjour à Rome.
Mon truc pour ranger mes vêtements c’est la technique du « roulage » : comme ça ils ne se froissent pas et ça fait gagner un peu de place.

Répondre
Ophélie G. 25 mars 2016 - 11:54

Les sacs de Décath, c’est LA VIE ! 😀 Niveau rapport qualité/prix, rien à dire ! Je ne l’ai pas précisé, mais je roule mes vêtements avant de les glisser dans les pochettes, ça me permet d’en mettre beaucoup plus ! xx

Répondre
Anaïs 3 avril 2016 - 22:07

J’adore ces petites astuces! Notamment celle de mettre les produits de beauté dans des flacon mini, je n’y aurai même pas pensé! 🙂
Merci :D!

Répondre
Ophélie G. 4 avril 2016 - 16:36

Sérieux 😮 ? Je pensais pourtant que c’était un truc assez répandu 😉

Répondre

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous n'êtes d'accord, vous pouvez refuser. Accepter Lire la suite