Follow:
République d'Irlande

La Guinness Storehouse, un attrape-touriste

La Guinness Storehouse à Dublin

Location: Guinness Storehouse, Dublin

Quand on dit Irlande, il y a une chose à laquelle on pense forcément : la Guinness ! A Dublin, une des attractions touristiques majeures tourne autour de cette boisson alcoolisée : la Guinness Storehouse. Autant être honnête, pour être touristique, c’est vraiment touristique. Du coup, c’était un peu la déception. Je vous en parle quand même ?

La Guinness Storehouse

La Guinness Storehouse est un énorme building de sept étages entourant un atrium de verre qui a la forme… d’une pinte de Guinness ! Ouvert en novembre 2000, il a déjà attiré plus de quatre millions de visiteurs.

La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin

Le premier étage est consacré aux quatre ingrédients qui composent la bière (l’eau, le houblon, l’orge et la levure), au transport de ces différents ingrédients ainsi qu’à l’histoire du fondateur de la brasserie, Arthur Guinness. Puis s’enchaînent plusieurs étages où l’on découvre tout ce qui se rapporte à la publicité et au marketing Guinness (affiches publicitaires, slogans, produits dérivés, etc.) mais également d’autres infos concernant la fabrication et le commerce de cette bière (que personnellement, je déteste)..

La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin La Guinness Storehouse à Dublin

Au dernier étage, on retrouve le Gravity Bar : un bar circulaire qui offre une vue à 360° sur la capitale irlandaise. On y a vu un très joli coucher de soleil, tout en sirotant nos pintes de Guinness (inclues dans nos tickets !).

Le premier étage est consacré aux quatre ingrédients qui composent la bière (l'eau, le houblon, l'orge et la levure), au transport de ces différents ingrédients ainsi qu'à l'histoire du fondateur de la brasserie, Arthur Guinness. Puis s'enchaînent plusieurs étages où l'on découvre tout ce qui se rapporte à la publicité et au marketing Guinness (affiches publicitaires, slogans, produits dérivés, etc.) mais également d'autres infos concernant la fabrication et le commerce de cette bière (que personnellement, je déteste).. Au dernier étage, on retrouve le Gravity Bar : un bar circulaire qui offre une vue à 360° sur la capitale irlandaise. On y a vu un très joli coucher de soleil, tout en sirotant nos pintes de Guinness (inclues dans nos tickets !). Le premier étage est consacré aux quatre ingrédients qui composent la bière (l'eau, le houblon, l'orge et la levure), au transport de ces différents ingrédients ainsi qu'à l'histoire du fondateur de la brasserie, Arthur Guinness. Puis s'enchaînent plusieurs étages où l'on découvre tout ce qui se rapporte à la publicité et au marketing Guinness (affiches publicitaires, slogans, produits dérivés, etc.) mais également d'autres infos concernant la fabrication et le commerce de cette bière (que personnellement, je déteste).. Au dernier étage, on retrouve le Gravity Bar : un bar circulaire qui offre une vue à 360° sur la capitale irlandaise. On y a vu un très joli coucher de soleil, tout en sirotant nos pintes de Guinness (inclues dans nos tickets !).

La Guinness Academy

Quoi de mieux qu’être dans une brasserie pour apprendre à servir correctement une pinte de Guinness ? A la Guinness Academy, c’est ce qu’on vous propose de faire ! Par petits groupes, un membre du staff vous expliquera les six étapes à suivre pour obtenir une pinte de Guinness parfaite (avec juste ce qu’il faut de mousse ambrée).

J’avoue que Sarah et moi avons beaucoup ri à cette étape, et encore plus en recevant les diplômes officialisant notre savoir-faire (vous pensez que je peux le mettre sur mon CV ? Après tout, c’est un atout comme un autre de savoir servir une pinte…).

Le premier étage est consacré aux quatre ingrédients qui composent la bière (l'eau, le houblon, l'orge et la levure), au transport de ces différents ingrédients ainsi qu'à l'histoire du fondateur de la brasserie, Arthur Guinness. Puis s'enchaînent plusieurs étages où l'on découvre tout ce qui se rapporte à la publicité et au marketing Guinness (affiches publicitaires, slogans, produits dérivés, etc.) mais également d'autres infos concernant la fabrication et le commerce de cette bière (que personnellement, je déteste).. Au dernier étage, on retrouve le Gravity Bar : un bar circulaire qui offre une vue à 360° sur la capitale irlandaise. On y a vu un très joli coucher de soleil, tout en sirotant nos pintes de Guinness (inclues dans nos tickets !). Le premier étage est consacré aux quatre ingrédients qui composent la bière (l'eau, le houblon, l'orge et la levure), au transport de ces différents ingrédients ainsi qu'à l'histoire du fondateur de la brasserie, Arthur Guinness. Puis s'enchaînent plusieurs étages où l'on découvre tout ce qui se rapporte à la publicité et au marketing Guinness (affiches publicitaires, slogans, produits dérivés, etc.) mais également d'autres infos concernant la fabrication et le commerce de cette bière (que personnellement, je déteste).. Au dernier étage, on retrouve le Gravity Bar : un bar circulaire qui offre une vue à 360° sur la capitale irlandaise. On y a vu un très joli coucher de soleil, tout en sirotant nos pintes de Guinness (inclues dans nos tickets !). Le premier étage est consacré aux quatre ingrédients qui composent la bière (l'eau, le houblon, l'orge et la levure), au transport de ces différents ingrédients ainsi qu'à l'histoire du fondateur de la brasserie, Arthur Guinness. Puis s'enchaînent plusieurs étages où l'on découvre tout ce qui se rapporte à la publicité et au marketing Guinness (affiches publicitaires, slogans, produits dérivés, etc.) mais également d'autres infos concernant la fabrication et le commerce de cette bière (que personnellement, je déteste).. Au dernier étage, on retrouve le Gravity Bar : un bar circulaire qui offre une vue à 360° sur la capitale irlandaise. On y a vu un très joli coucher de soleil, tout en sirotant nos pintes de Guinness (inclues dans nos tickets !).

Ce que j’en ai pensé…

Si jamais je retourne à Dublin, je ne referais pas la Guinness Storehouse. D’ailleurs, je déconseille cette visite très onéreuse pour pas grand chose au final (j’ai vraiment l’impression d’avoir déboursé une fortune pour une pinte de bière que je déteste). C’est vraiment le genre d’endroits purement touristique que je n’apprécie pas. A vouloir faire comme tout le monde, ça m’apprendra tiens. J’ai été vraiment déçue, principalement car les informations ne sont guère approfondies. J’ai eu l’impression que les créateurs se foutaient un peu de savoir si les visiteurs apprendrez quelque chose, du moment qu’ils venaient. Par exemple, il y a de grandes salles qui font très vides à cause de l’absence d’éléments. C’est tout un ensemble de détails qui rendent le tout un peu pourri.

Informations pratiques

[genericon icon=rating-full] La Guinness Storehouse se trouve sur St James’s Gate. Pour s’y rendre en bus, le Bus 123 au départ d’O’Connell Street ou de Dame Street, passe toutes les 10 minutes environ. En tram, l’arrêt le plus proche est St James’es Hospital. Si vous choisissez d’y aller à pied, comptez une vingtaine de minutes en partant du centre-ville.

[genericon icon=rating-full] L’entrée est assez onéreuse : les billets adultes sont à partir de €18 (avec une pinte offerte sur présentation de carte d’identité).

[genericon icon=rating-full] Pour plus de renseignements, allez faire un tour sur le site internet de la brasserie.

Vous êtes déjà allé à la brasserie Guinness ?

 

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire